Quand la politique française atteint les sommets du minable

Ne croyez pas un instant que la désormais célèbre Mme S.R. ait commis une maladresse en accusant l’entrecôte au barbecue de machisme et toutes ses saillies haineuses envers les hommes. C’est voulu, calculé. Elle porte à un certain degré de perfection les méthodes de la politique moderne. L’objectif est d’exister, imposer sa parole et son image par dessus les autres, provoquer, embraser les réseaux sociaux jusqu’à forcer le barrage médiatique – radio/télévision. Et c’est parfaitement réussi. Le fond, la qualité de la parole n’a aucune importance. L’essentiel est de choquer, susciter l’indignation la plus véhémente possible. La stupidité devient une arme de communication. Plus la parole est idiote, et plus elle fait parler d’elle: le buzz. M. BLM, l’homme qui considérait sa trop grande intelligence comme un handicap, fait exactement de même en déclarant que pour lutter contre le gaspillage d’énergie, il renonce à la cravate au profit du col roulé. C’est trivial, absurde (pourquoi pas des chaussettes en laine plutôt qu’en coton?) . Mais on parle de lui plus que des autres: et c’est réussi. Le grand sujet de préoccupation de la classe politique ces derniers jours? Les partis Insoumis et Renaissance à l’Assemblée nationale refusent de jouer au football avec des élus RN. Dérisoire. Le niveau cour de récréation d’une école primaire? En pire: les enfants ne sont pas immatures à tel point… Mais c’est bien cela, voyez-vous, qui fait l’actualité politique. Voilà tout ce qu’il reste du débat d’idées. Et le gouvernement se focalise sur un sujet crucial, il le dit et le répète: le principe de 19° maximum de chauffage dans les logements, cet hiver, n’est pas un simple recommandation, mais une consigne, une règle – assortie de sanctions. Bigre, voilà qui fait peur. Après la crise sanitaire, père fouettard est de retour. L’intention est évidente. Pendant la crise sanitaire, le pouvoir politique prétendait apprendre aux Français à se laver les mains. Aujourd’hui, il se targue de fixer des normes impérieuses jusque dans les moindres détails de la vie privée. La loi du mépris et du déni de responsabilité: si le pays manque d’énergie cet hiver, ce sera votre faute et pas la nôtre qui depuis dix ans avons dévasté par idéologie, lâcheté et irresponsabilité l’outil de production de l’énergie nucléaire. Les multiples provocations en tout genre, comme l’ingérence à tel point dans l’intime – le degré du chauffage – ont vocation à recouvrir d’un voile d’absurdité ou de dérision l’échec désastreux du pouvoir politique. Mais il est terrifiant de voir ainsi la bêtise aux commandes du pays alors que le monde est en train de s’embraser de tous côtés. A quoi les contribuables Français payent-ils la classe politique actuelle? Et surtout, à quand le retour des hommes d’Etat dans ce pays?

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

68 commentaires pour Quand la politique française atteint les sommets du minable

  1. Ping : Quand la politique française atteint les sommets du minable – journal le quotidien

  2. Monique dit :

    Notre monument de la littérature française, Victor Hugo disait en 1849 :  » Nous aurons ces grands États-Unis d’Europe, qui couronneront le vieux monde comme les États-Unis d’Amérique couronnent le nouveau. Nous aurons l’esprit de conquête transfiguré en esprit de découverte ; nous aurons la généreuse fraternité des nations au lieu de la fraternité féroce des empereurs ; nous aurons la patrie sans la frontière, le budget sans le parasitisme, le commerce sans la douane, la circulation sans la barrière, l’éducation sans l’abrutissement, la jeunesse sans la caserne, le courage sans le combat, la justice sans l’échafaud, la vie sans le meurtre, la forêt sans le tigre, la charrue sans le glaive, la parole sans le bâillon, la conscience sans le joug, la vérité sans le dogme, Dieu sans le prêtre, le ciel sans l’enfer, l’amour sans la haine. »… ah! comme il était beau ce discours enflammé d’un visionnaire trop optimiste car l’Europe n’est plus qu’un super marché (c’est du Audiard).
    Cette Europe de paix et de bonheur, qui peut encore y prétendre ? l’Italie fascho, la Hongrie raciste, l’Autriche nazie, la Grande Bretagne qui en est sortie etc… faut-il être taxé de fasciste pour être un simple patriote qui veut vivre dans un pays souverain, qui veut pouvoir choisir, bientôt nous n’aurons même plus accès librement à nos assiettes, on y vient doucement, plus de viande, le végétal partout, voilà la porte ouverte aux nouveaux milliardaires que nous engraisserons de gré ou de force.

    Aimé par 1 personne

  3. Gribouille dit :

    Les LR sont des gens formidables :

    D’un côté, on impose l’UE (en dépit de l’opinion assez clairement affichée, par referendum, des Français), en argumentant que cela serait indispensable au renforcement de la France (en dépit des trajectoires du Japon, de la Corée du Sud et bientôt du Royaume-Uni).

    De l’autre, on passe son temps à s’opposer (et à s’opposer généralement en vain) à la politique concrètement menée par l’UE, qui affaiblit la France. Promotion du voile islamique, politique énergétique pénalisant clairement la France, traités de libre-échange, monnaie unique favorisant l’Allemagne, décisions de justice hors-sol, champ grand ouvert aux grands emprunts/marchés de dupes de M. Macron, etc.

    On fera passer un éventuel sentiment de contradiction dans l’électorat en affirmant être pour l’Europe, mais contre l’UE dans sa forme actuelle.

    Il parait qu’il y a encore 3 à 4% d’électeurs pour les croire. C’est beaucoup, quand on y pense.

    J’aime

    • Anonyme dit :

      les LR de notre Droite Molle , sont des laches ,pour pouvoir battre Macron ,il faut S « allier ,voila pourquoi il resteront dans l »oposition pour longtemps ,michel43

      J’aime

  4. Gribouille dit :

    Un extrait d’interview de Frédéric Taddéi :

    Il y soutient que les journalistes américains enquêtent, alors que les journalistes français n’enquêtent pas : ils font du journalisme d’opinion, nous dit Taddéi.

    Il se fait peut-être des illusions sur les journalistes américains. Toutefois…

    …qu’en est-il des énarques ? Est-ce qu’ils enquêtent, ou est-ce qu’ils savent (qu’il faut absolument mettre EDF en concurrence, comme l’ont malheureusement fait les énarques LR, ou qu’il faut absolument « diversifier le bouquet énergétique », comme l’a écrit une promo de l’ENA dans un rapport en cours de formation) ?

    J’aime

    • Pheldge dit :

      « mettre EDF en concurrence » ? où voyez vous une vraie concurrence quand EDF est obligé de céder quasiment à perte à ses « concurrents » ? c’est du pipeau, du théâtre pour éviter de trop déplaire à Bruxelles, mais pas de la concurrence !

      Aimé par 1 personne

  5. cyril dit :

    minable : en effet, à St Etienne, l’ex directeur de cabinet est limogé dans l’affaire de la sextape, chantage etc : propos homophobe de l’eminence grise de Gael Perdriau ex vice president de Les Republicains ; son licenciement pour perte de confiance lui donnerait droit à indemnité payées par le contribuable : pourquoi pas un licenciement pour faute ? le copinage , l’entre soi font ravage ; tout cela est minable, l’image de la ville est sali

    J’aime

  6. Monique dit :

    Et pour les braves citoyens qui espèrent sauver la planète, pour se chauffer, le bois était il la solution rêvée ? « Dans le village de Milizac (Finistère), une vente de granulés de bois a failli tourner au pugilat à la fin du mois d’août dernier. « Les clients se sont rués sur le rayon dès l’ouverture, la queue était tellement longue qu’on ne pouvait même plus fermer les portes du magasin », se remémore la responsable. Résultat : le stock de bois disponible s’est écoulé en un temps record et certains acheteurs sont devenus « ingérables ». « Les gens s’asseyaient sur leurs sacs pour les réserver, des personnes se les arrachaient des mains, narre la vendeuse. On était à la limite de la bagarre. » et ben oui, c’est ça aussi la France, quand on le dit, on revient à une époque mémorable.

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vu des scènes violentes aux pompes à Essence du Leclerc de Langon lors de la dernière grande tempête quand il a été possible de sortir à nouveau « faire le plein ».

      J’aime

    • Pheldge dit :

      ce que vous décrivez, ce sont des scènes de moments de panique, dans lesquels l’instinct de survie refait surface. Personnellement j’aimerai que tous ces braves gens – car ils le sont certainement – réfléchissent cinq minutes à l’enchaînement de décisions catastrophiques, toutes motivées par l’arrivisme et le clientélisme, qui ont conduit à cette situation, et je souhaiterai qu’ils dirigent leur vindicte contre les vrais responsables.

      Aimé par 1 personne

  7. Gamain dit :

    Dans ¨Macron 2 ce qui est inconvenant c’est le 2, il nous remet en mémoire qu’il y a eu déjà le 1.

    Aimé par 3 personnes

  8. Gamain dit :

    « … depuis dix ans avons dévasté par idéologie, lâcheté et irresponsabilité l’outil de production de l’énergie nucléaire.  »

    Non … c’est Mitterrand et sa petite normalienne Anne Lauvergeon qui ont cassé le CEA, la merveilleuse structure voulue par le Général à la libération.
    Déjà une femme – à l’instar des Nupesses à venir – qui disait aimer les hommes noirs et qui rejetait les polytechniciens … la vieille querelle entre l’X et gnouf.

    Aimé par 1 personne

  9. goupil dit :

    D’accord mais les Français ont réélu cette bande de branquignoles !
    A présent, la réforme des retraites.

    J’aime

    • Une partie seulement des Français ont ré élu Macron. Il a été ré élu cette fois-ci par des femmes et des hommes de gauche et de droite qui l’ont voulu ainsi car ils ne voulaient ni Marine Le Pen ni Mélanchon.

      Ce que je constate autour de moi c’est qu’au fil des ans des femmes et des hommes de notre pays se sont éloignés sans bruit, sans cri, sans gesticulation, du PCF , du PS, du LR, de l’Eglise catholique, des syndicats et chez nous en zone rurale des associations.

      Effet Covid? Effet guerre en Ukraine?Vieillissement de la population? Désenchantement de la Politique? De la vie sociale? Doutes existentiels sur notre type de civilisation? D’autres raisons?

      « Le bien ne fait pas de bruit médiatique car le bruit médiatique ne fait pas de bien. »

      Le mur de bruit médiatique qui nous entoure nous enferme et nous empêche de voir ce que se fait de bien dans notre pays.

      Nous perdons le sens du salut collectif mais je ne crois pas que ça soit définitif.

      L’Histoire de France est remplie d’imprévus et de catastrophes surmontées.

      Rien n’est jamais définitivement perdu à l’homme.

      Aimé par 1 personne

    • fraternel dit :

      pas tous les français….

      Aimé par 2 personnes

  10. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    C’est affligeant de voir autant d’incompétence. Mais lors du Covid, les dirigeants se sont aperçus et ont eu confirmation que le peuple pouvait être asservi et qu’ils pouvaient lui faire croire et lui faire faire tout ce qu’ils voulaient. Que tous ceux qui ne rentraient pas dans le rang étaient des complotistes, des fascistes, des sous-citoyens et des propagateurs de fake news. Même les professeurs, les experts reconnus mondialement avec des CV impressionnants furent traités de complotistes par les plus médiocres et les plus incompétents. Les dirigeants ont vu que par l’émotionnel, la peur et la terreur, ils maitrisaient le peuple. Qu’en le divisant, et fustigeant ceux qui ne rentraient pas dans la doxa, ils n’avaient que plus de pouvoir. Le débat d’idées, le bon sens, l’intelligence, ils n’en veulent plus.
    Donc, comme vous le dîtes, nous sommes au niveau cours d’école, voir « Totottes et barboteuses ». Mais ce problème n’est pas que français, j’ai actuellement des stagiaires belges, anglais et allemands, ils me disent qu’ils ont les mêmes dans leur pays. Les anglais me faisaient part de toutes les idioties dîtes par leur nouvelle premier ministre depuis sa prise de fonction, c’est impressionnant.
    L’Europe est en plein déclin, les politiques de tous bords, excellent dans l’incompétence et la bêtise.
    La démocratie se meurt et Platon avait raison lorsqu’il disait : « La démocratie dans sa dégénérescence par la démagogie et la tyrannie pour le seul attrait du pouvoir ». La démocratie n’est plus seulement en danger, mais elle est en péril.
    Non seulement les dirigeants français s’assoient sur les principes démocratiques, mais aussi l’Europe, en récusant le résultat de tous les referendums et de toutes les élections nationales qui ne lui plaisent pas. Il suffit de voir la réaction de la peste Van Der Leyen face aux élections italiennes.
    Les dirigeants européens et français n’hésitent plus désormais à mettre en accusation le sens moral, le coefficient intellectuel, la santé mentale des électeurs, les considérants comme des gosses qui doivent être sermonnés, voir punis s’ils ne les écoutent pas, « eux, les êtres trop intelligents et trop subtils pour que nous les comprenions ». Désormais, ils voient des complotistes, des populistes, des facistes, des nazis partout à chaque coin de rues. Ils veulent des moutons dociles.
    Tous ce qui arrivent est de la faute du peuple, de Poutine, des chinois etc… Les dirigeants politiques sont devenus agressifs, affichant leur virulente et manifeste animosité contre les personnes qui osent contester, critiquer.
    Donc ce que vous décrivez dans votre article démontre que nous sommes dans le monde de l’illusion et de l’arnaque. De plus nous entrons progressivement, dans le monde du contrôle social à la chinoise, nous devons obéir. Les incompétents ont pour seul solution l’autoritarisme et la répression pour ce faire obéir. Et la combinaison de l’incompétence et du carriérisme est un fléau dangereux pour la démocratie, nous le voyons actuellement dans notre pays.

    Aimé par 2 personnes

    • Léo C dit :

      +1

      La gouvernance par la peur et l’autoritarisme pour pallier l’incompétence.

      Il suffisait d’entendre vociférer notre hexagonal histrion lors de sa (seule) campagne présidentielle, en 2017, pour se convaincre qu’on allait porter au pouvoir un psychopathe.

      J’avais alors annoncé, au lendemain de son élection, qu’il ne terminerait pas son mandat. Je m’étais trompé sur le bon sens des électeurs.

      J’espère aussi sur le mandat.

      Aimé par 1 personne

    • there dit :

      @Philippe « nous sommes dans le monde de l’illusion et de l’arnaque » oui . Et nous y sommes tous installés jusqu’au cou. C’est pourquoi je ne blâmerai pas nos représentants plus que nous mêmes . La paille , la poutre , le jeune ou vieil homme riche et tout ça . Et c’est pour cela finalement que tout le monde se tait . En effet comment peut on accepter un système de retraite tel que le nôtre ? Comment accepter un système de chômage tel que le nôtre ? Comment accepter un système de santé tel que le nôtre ? Et nous acceptons , nous fermons les yeux . Parce que nous avons tous tant à perdre au changement .

      Aimé par 1 personne

    • Lucien.S dit :

      — Les incompétents ont pour seule solution l’autoritarisme et la répression pour se faire obéir —
      Tiens ? il me semble avoir connu ça pendant 12 mois quand j’avais 20 ans…

      J’aime

    • Philippe NEVERS dit :

      Bonjour Lucien.S

      C’est bien connu mon cher Lucien dans l’armée il n’y a que des incompétents et que de l’autoritarisme et de la répression.
      C’est pour cela que j’y suis resté 25 ans. Voyons un peu de sérieux. J’ai fait mon service militaire et à l’issue je me suis engagé. Et un bon chef n’a pas besoin de faire de l’autoritarisme et de la répression pour fédérer et être suivi.
      Mais si cela vous fait plaisir de le voir ainsi. Dans l’armée c’est comme dans le civil il y a la même proportion de C….

      Aimé par 2 personnes

    • Luien.S dit :

      Bonjour Philippe NEVERS,

      Oui vous avez tout à fait raison, oui il y a des bons chefs et j’en ai rencontré, et il y les autres, les petits c… ( chefs ) qui, après une scolarité ratée se sont engagés entrés pour fuir le chômage, l’usine, etc…
      Et c’est vous qui le dites
      Dans l’armée c’est comme dans le civil il y a la même proportion de C….

      J’aime

  11. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Difficile de recenser toutes les âneries débitées quotidiennement par cette classe politique pitoyable de bêtise mais qui occupent tous nos médias à l’affût de toutes ces saillies .
    Même nos humoristes semblent dépassés !
    La dernière débilité du jour revient au trop subtil et trop intelligent G. Le Gendre qui vient de découvrir que l’on peut faire sécher ses affaires en les étendant sur un fil à sécher le linge au lieu d’utiliser un sèche-linge.
    J’avoue avoir du mal à comprendre l’apathie actuelle des Français face aux situations internationale et économique dramatiques que nous vivons. Sans doute la distribution massive des chèques en bois depuis quelques années et les coups de menton d’un Jupiter capricieux expliquent peut-être momentanément cette léthargie.
    Que faudrait il faire pour que les Français comprennent enfin qu’ils sont dirigés par des incompétents notoires et sont soumis aux foucades d’un président Américain sénile et aux lubies imbéciles d’une Europe dépravée ?
    Tous les voyants sont au rouge : économie, dette, violences, pauvreté, immigration, éducation, justice, santé, chômage, réformes etc. et je ne vois pas comment le pouvoir en place pourrait tenir encore bien longtemps face à une telle situation.
    Même E. Macron, nerveux et débordé, commence à évoquer une éventuelle dissolution de l’Assemblée Nationale.
    Ce serait alors sans doute une autoroute grande ouverte pour le RN.

    Aimé par 2 personnes

    • Léo C dit :

      Pas nécessairement. C’est d’ailleurs pour cela que l’histrion va tenter le coup.

      Selon moi, c’est écrit depuis le 19 juin, où son jouet s’est cassé. Ce despote de supermarché entend bien remonter sur son trône.

      Lorsque vous vous rendez compte qu’il a été réélu, déjà mais sans l’ombre d’un programme (comme en 2017) ni même campagne, c’est à désespérer.

      On peut redouter alors une issue plus favorable pour lui.
      Ça peut aussi le desservir (se rappeler 1997); ce que j’espère de tout mon cœur.
      Une petite cohabitation ? Ça ne peut être que mieux avec cette équipe de bras cassés.

      Aimé par 1 personne

    • Mildred dit :

      @Gérard Bayon
      Et si, contrairement à ce que vous croyez, les Français avaient fini par comprendre qu’ils étaient « dirigés par des incompétents » ainsi que les différents sondages récents le font apparaître ?
      Cela expliquerait que « E. Macron nerveux et débordé » menace l’Assemblée Nationale d' »une éventuelle dissolution ».
      Oui mais voilà : pour qu’il y ait dissolution, il faut au préalable, que soit présentée et votée une motion de censure.
      Or il devient de plus en plus évident que Macron parie que les 62 députés LR rescapés des désastres électoraux de 2022, qui occupent des postes avantageux, ne seront guère enclins à se comporter comme s’ils avaient été élus pour défendre les intérêts de leurs électeurs, et donc de voter une motion de censure qui redonnerait la parole au peuple français !

      J’aime

    • charlymesdoun dit :

      Je réponds en fait à #Léo C; ce n’est pas parce qu’il a un programme que le politicien élu va l’appliquer; remember Sarkozy et son karcher! C’est surtout pour cela que les abstentionistes justement s’abstiennent; ils savent au fond d’eux-mêmes que rien ne va changer.

      J’aime

    • Pheldge dit :

      le karcher, Sarkozy en avait parlé lors des émeutes de 2005 quand il était ministre de l’intérieur. Chirac l’avait rappelé à l’ordre vertement en proclamant que « les enfants des quartiers étaient des enfants de la république » et en omettant soigneusement d’ajouter que cela impliquait de respecter les lois, et non uniquement de bénéficier d’une mansuétude extrême …

      J’aime

    • Léo C dit :

      @Mildred.

      Je ne savais pas qu’il fallait une motion de censure pour nécessairement déclencher la dissolution de l’AN.

      Dans mon souvenir, cela fait partir des prérogatives présidentielles, sans nécessité d’un blocage parlementaire.

      En 1997, Chirac y disposait pourtant d’une majorité mais souhaitait anticiper les législatives pour pouvoir prendre des mesures qui auraient pu la lui faire perdre un an plus tard.

      Mauvais calcul.

      C’est pour cela que je crois depuis le mois de juin que notre poudré va tenter le coup.

      J’espère son calcul aussi mauvais. Il demeure la crainte de voir grossir la NUPES cependant.

      J’aime

  12. El Hierro dit :

    Je ne sais pas si il faut accuser l’école, la télé, les chemtrails, les socialistes, l’état profond, des aliments contaminés, les reptiliens, une épidémie ou les martiens mais une dantesque épidémie de c…ie s’est abattue sur notre planète. Il y a apparemment quelques rescapés, ayant peut-être une immunité. Mais ceux-ci font profil bas, comme avec le covid, on ne les entend pas beaucoup, ils sont prudents. Et du côté des assassins et des sadiques, il y a aussi des rescapés, qui utilisent leur intelligence pour nuire, et dissimulent leur puissance sous un écran de bêtise crasse. Je pense qu’il faut une question préalable à tout débat avec ces psychopathes : Vous êtes c.. ou vous faites semblant ?

    Aimé par 1 personne

  13. fraternel dit :

    bonjour,
    à quand une garderie et une crèche pour nos politiques?
    ainsi qu’un échantillon de momes du niveau cm1 qui leur apprendraient comment se comporter en société
    on s’étonne ensuite de la lassitude du peuple envers ses élus du moins pour certains.
    et de son désinteret pour la politique.
    et si nous sur ce blog toutes tendances confondues on se metttrait au boulot à leur places.
    nous serions surement aussi doués qu’eux et en respectant les idées de chacune et chacun.
    bonne soirée à toutes et àtous

    Aimé par 1 personne

  14. Monique dit :

    Ne pas oublier celui-ci, tous les conseils sont bons à prendre : « Gilles Le Gendre, député macroniste de Paris, vient donc d’apporter sa petite contribution. « Moi, ça y est, chez moi, ma femme et moi, on a décrété : on ne se sert plus du sèche-linge. Honnêtement, ce n’est pas très compliqué à faire. » Voyez-vous, c’est tout bête, mais c’est avec des gestes comme ça qu’on lutte contre le réchauffement climatique, fait des économies et – petit geste commercial sur le gâteau – emmerde Poutine. « …. oui, enfiler un vêtement humide, c’est bon pour la planète mais très mauvais pour la sécu ! et puis quoi de plus populaire, de plus franchouillard que du linge qui pend au travers de la salle à manger, c’est une question d’habitude..
    On attend le suivant !

    J’aime

    • fraternel dit :

      @monique
      et enfiler un manteau humide est très mauvais pour la santé
      ils deviennent de plus en plus stupides et veulent infantiliser les français
      on en les a pas attendus pour s’entendre dire plus petit éteint la lumière ne laisse pas couler l’eau quand tu te brosses les dents etc..
      et là c’était l’époque d’une certaine abondance énergétique.
      mais appliquent t’ils ces mesures dans leurs ministères?
      bref!le bateau tangue le capitaine est toujours aussi arrogant et sur de lui et l’orchestre politique joue de la cacophonie.
      bonne journée à vous (et aux autres aussi)

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      affligeant de bêtise, mais en attendant, on ne revient pas sur les fermetures de centrales nucléaires, et personne ne s’en soucie, puisque le débat désormais est accaparé par des imbéciles qui débitent des âneries de ce type à longueur de journée …
      Et s’il y a des coupures cet hiver, on blâmera Poutine, et tout le monde sera content.
      C’est désespérant, mais l’apathie totale des oppositions, et en particulier de LR – parce que les lecteurs de MT j’imagine sont plus proche de ce parti – . Au secours !

      Aimé par 2 personnes

  15. Janus dit :

    Mais ces c..s de français ont voté pour ces politiques ignobles, infatués et imbéciles : Ils n’ont donc que ce qu’ils cherchaient, à moins que le vote soit un acte commis en totale inconscience ?
    Des veaux menés par des ânes.
    Je me désintéresse du sort de ce pays qui, à chaque crise grave qu’il traverse, choisit avec constance la plus mauvaise voie pour en sortir.
    Quand on parle de l’intelligence française, c’était avant 1789; Depuis les seules intelligences politiques qu’on croise en France sont très peu nombreuses et marginalisées par la vox populi…
    Maxime, nous allons devoir boire le calice jusqu’à la lie !

    Aimé par 1 personne

    • Gil dit :

      Bonjour

      « Maxime, nous allons devoir boire le calice jusqu’à la lie ! »
      Nous l’avons déjà bu. Ce qui arrive n’est pas du tout du même calibre.

      J’aime

  16. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J’aime

  17. Monique dit :

    Bonjour cher Maxime Tandonnet et tous,

    J’ai été aussi stupéfaite de voir BLM sombrer dans la vulgarité, je ne sais pas si le col roulé est un signe d’esprit, mais au regard de la douceur du climat, j’espère qu’il transpire à grosses gouttes. Je ne pensais pas non plus qu’il suivrait les dernières imbécilités du jour et se commettrait avec ceux là qui ne sont vraiment rien mais qui em…… tout le monde (nous avons chacun les nôtres !!)
    La descente dans les abimes de l’intimité de ces gens là ne m’intéresse ni ne m’amuse, c’est vraiment minable, c’est du vide abyssal, j’attends de voir ceux qui resteront au finish, beaucoup vont dégager comme on dit. Affaires de fesses et dépendances, chaque jour suffit sa joie !
    Et où l’on revoit Mélenchon en cravate rouge, le revoilà « premier ministre », et MLP braille sa prochaine victoire sur les réformes tandis qu’on s’arrache le siège de la présidence (les jeunes aux longues dents et les vieux usés dans leur veston), en attendant 2027 parce qu’il ne faut pas en douter, elle se représentera aux prochaines présidentielles, on ne change pas une équipe qui gagne.
    En attendant la révolution à la Mélenchon, tout baigne, les premières petites coupures de courant rien que pour faire fonctionner le matériel, la spéculation qui va déborder celle de 42, la délation avec le nouveau petit boulot « contrôleur de chaleur », on en a oublié le carburant car la patinette connaît un succès quasi vénéré.
    Oui, tout sera de notre faute si on manque de tout, Macron nous a prévenus, alors qu’avons-nous fait de ses si bons conseils, fini l’abondance d’hier, vive la disette de demain.
    Pensez aux sous vêtements artisanaux, aux charentaines mad in France, aux chaussettes « Berthe au grands pieds », artisan depuis 1999, la seule qui vous en fait voir toutes les couleurs, des pieds qui marchent doivent être gais.
    Et puis restons positifs, un agriculteur a eu l’idée de fabriquer des pailles avec de la vraie paille, plus de plastique, c’est ingénieux, avec au loin en toile de fond ce paysage criblé d’éoliennes.
    Encore un titre accrocheur, « protocole de dissolution de l’A.N. », mais cette fois ci je n’irai pas voter.

    Aimé par 3 personnes

  18. Pheldge dit :

    Il est particulièrement affligeant de voir que personne parmi le personnel politique – enfin les têtes connues -, et encore moins dans les médias ne relève cette évidence que vous soulignez : « si le pays manque d’énergie cet hiver, ce sera votre faute et pas la nôtre qui depuis dix ans avons dévasté par idéologie, lâcheté et irresponsabilité l’outil de production de l’énergie » !
    Il me semble que en UK politiques et médias sont plus incisifs …
    Je regarde régulièrement des vidéos de Fox News, et le ton y est sans complaisance – de même que chez CNN MSNBC ou CBS dans le sens opposé -. Au moins, les américains ont accès à des informations et des analyses variées, alors que nous devons nous contenter d’une information-propagande lénifiante et ultra complaisante.

    Aimé par 4 personnes

    • Janus dit :

      Les français, prétendument peuple littéraire, ne lisent plus ou bien seulement les torche-culs du système. De ce fait, les journaux, aux ordres des oligarques, ne leur servent plus que la soupe clairette que leur estomac de fillette seule peut supporter. Une nation a un tel niveau d’abêtissement volontaire a clairement décidé de sortir du monde des vivants, de se suicider pour ne pas affronter les difficultés inhérentes à la liberté, dont celles des choix quotidiens.
      Ce qui caractérise le peuple d’aujourd’hui, c’est son grand conformisme, bâti sur sa totale inculture philosophique, morale et scientifique et sa lâcheté profonde. Sa fin est proche et il est inutile de gloser à l’infini sur son destin inéluctable.
      L’histoire est là pour nous apprendre que cette agonie a commencé il y a bien longtemps et que les rémissions sont de plus en plus courtes et que les sursauts d’énergie sont combattus férocement, à coups d’inertie pour retomber au plus vite et laisser la gravité faire son œuvre…
      Bon courage à vous, Phledge, qui croyez encore que la Vérité ait une vraie force intrinsèque. Il y a peut-être une lueur d’espoir, mais elle est tenue, fragile, improbable.
      « L’on dit même que le diable, quand il veut, est fort bon théologien ; il est vrai, pourtant, qu’il ne peut s’empêcher de laisser échapper toujours quelque [bêtise], qui est comme sa signature… » René Guénon.

      Aimé par 2 personnes

    • Pheldge dit :

      Janus, je ne me fais aucune illusion, et je plains nos enfants.

      J’aime

    • Pheldge dit :

      je viens de visionner cette vidéo de Fox news : des journalistes ont enquêté sur l’utilisation des fonds Covid, et également sur Fauci qui s’est enrichi de 5 millions $ durant cette période. J’attends de voir l’équivalent chez nous, par exemple sur les conflits d’intérêts des membres du conseil scientifique de Macron …

      Aimé par 1 personne

  19. Sganarelle dit :

    Les hommes d’Etat seront là quand il y aura un État mais nous habitons un archipel qui dêrive sans boussole

    J’aime

  20. Anonyme dit :

    Difficile avec un tel président d’avoir une équipe performante et sérieuse. La cinquième république est à bout de souffle et le pays en décomposition.
    Depuis la dernière guerre mondiale on entend qu’ il «  faut relever la France » et les présidents qui se succèdent sont de moins en moins des hommes d’Etat.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      ah ? pourtant, y’a des pointures : la PM est une X-Ponts, il y a une floppée d’énarques et Sciences Po, BLM est Normalien, cacique de l’agrégation, une vraie tête, que des cracs on vous dit ! le problème ? pas un d’entre eux n’a une expérience pratique de la vie économique réelle, vu qu’ils ont passé leur carrière, depuis l’école, dans les arcanes de l’état … Et ne cherchez pas ailleurs, ils ont tous le même profil, chez LR, au PS , bientôt au RN et chez LFI

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.