La liberté crucifiée dans l’indifférence

Rien n’est plus fascinant que l’indifférence générale qui accompagne l’assassinat de la liberté.

Rien n’est plus fascinant que l’indifférence générale qui accompagne l’assassinat de la liberté. Certes, la routine est toujours la complice du despotisme. Les Français subissent depuis un an des contraintes monstrueuses qu’aucune guerre ni aucune occupation n’avaient justifiées: interdiction de se déplacer à plus de 10 km, couvre-feu systématique à 19H, interdiction de se rendre dans les bars et les restaurants ou d’acheter des vêtements, bannissement de la circulation interdépartementale et des voyages. Ces mesures indéfiniment prolongées touchent au paroxysme de l’absurdité bureaucratique. Quoi, le virus se propagerait après 19H et non avant? On serait davantage contagieux au-delà de 10 km? Les vêtements, un bien non essentiel? L’objectif des dirigeants est d’imposer une pénitence au pays pour donner l’illusion de leur volontarisme face à l’épidémie. Gouverner, c’est accabler et asservir. Cette stratégie de communication est au prix de l’abolition de la liberté, c’est-à-dire d’un brutal changement de civilisation. Jamais, contrairement à un mensonge répandu, les autres Nations occidentales ne se sont engagées dans la voie d’une extinction aussi totale et aussi durable de la liberté. Croire que celle-ci reviendra d’elle-même à la fin de la crise sanitaire est illusoire. Un abominable précédent a été ouvert. Demain, la moindre crise sanitaire (ou d’un autre genre) justifiera de futurs barreaux et contraintes. La peur est le carburant de cette manœuvre. Il faut l’agiter en permanence pour asservir le grand troupeau docile. « Hommage aux 100 000 morts du covid-19 » nous disent-ils, tétanisés par la perspective de devoir un jour rendre des comptes. Et les millions de Poilus de 14-18 ou combattants et Fusillés de 40-45 qui ont donné leur vie pour cette liberté qu’ils détricotent jour après jour? Mais le pire de tout, c’est l’indifférence générale ou formidable aveuglement par lesquels l’anéantissement de la liberté se produit sans obstacle. Comment en arrive-t-on à un peuple aussi résigné, aussi servile? Par quel épouvantable scandale le monde politique, en dehors d’une infime poignée d’exceptions (Mme Martine Wonner ou M. David Lisnard), se montre totalement silencieux face à cette tragédie liberticide? Les autres, tous les autres, s’enferment dans le silence de la lâcheté et du conformisme. Et pourquoi l’invraisemblable mutisme de la plupart des intellectuels Français, si prompts à verser dans l’indignation à tout propos? (Sauf une poignée de personnalités à l’image d’André Comte-Sponville). Encore plus terrible que n’importe quelle tyrannie: la soumission.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

112 commentaires pour La liberté crucifiée dans l’indifférence

  1. JEAN-LUC dit :

    Oui, la liberté crucifiée dans l’indifférence des partis, syndicats et médias, mais aussi dans la stupeur de beaucoup de Français, qui jamais n’auraient imaginé qu’on vivrait un jour avec un tel anéantissement des libertés au moyen d’une dictature sanitaire.

    La technique des enfermistes consistant à confiner une société entière de 99,90% de gens qui devraient survivre à la maladie, au lieu de confiner seulement les malades symptomatiques n’a jamais arrêté un épidémie et n’a aucune base scientifique.

    La technique de vacciner en pleine période épidémique avait toujours été déconseillée jusqu’à aujourd’hui, car faisant peser des risques sérieux d’aggravation sur les personnes déjà contaminées et aussi risques de création de variants, qui précisément essaient de contourner la fragile barrière vaccinale.
    Variants pouvant être facilités également par des médicaments mutagènes comme le remdesivir….

    D’ailleurs pour la grippe on vaccine toujours avant l’arrivée de l’épidémie, avec des résultats compris entre 30 et 70 % selon les années et des vaccinés qui y compris pourront mourir de la grippe.

    La vaccination ne remplacera jamais les traitements préventifs et précoces appliqués par des médecins de terrain, qui ont tout un arsenal à leur disposition pour renforcer le système immunitaire et empêcher la réplication du virus et les infections bactériennes associées.
    Force est de constater que les médecins ont été interdits de soigner en première ligne ce qui est catastrophique. Des milliers d’entre eux ont même dû intégrer des collectifs pour se défendre et promouvoir des protocoles de soins.

    A savoir, des molécules anciennes efficaces sans effets secondaires, sont soutenues par des praticiens dont des prix nobels, et par des dizaines d’études robustes internationales, mais on continue de vouloir vendre des vaccins, enrichir les milliardaires, et nier les traitements.

    C’est l’industrie pharmaceutique et les fonds qui les soutiennent qui dictent leur loi aux États complices à l’exception notable de quelques uns, dont la Suède.

    Et la France, plus elle sera affaiblie économiquement et financièrement, plus elle sera contrainte entre les mains de ses créanciers et en incapacité de maîtriser son indépendance,
    On pourra remplacer Marianne par une marionnette.

    Il faut sortir de cette dictature sanitaire au plus vite en autorisant tous les traitements disponibles.
    Écarter tous les gens qui ont les liens d’intérêts à l’ANSM, à la HAS, à L’INSERM, au conseil scientifique, au ministère.
    Il y a un certain nombre de structures intermédiaires dans le millefeuille à dissoudre.

    Ceux qui pensent préserver leur sécurité en abandonnant leur liberté, n’obtiendront ni l’une ni l’aurtre.

    Les ausweis, les 10 km, les couvre-feux, les petits commerces bars restaurants fermés, ça ne peut plus durer. C’est pire que pendant l’occupation.
    Vu des autres pays la France a viré à la dictature.
    Même en Chine on n’a jamais confiné tout le pays.

    Oui on peut mener une autre politique.
    Je n’imagine pas De Gaulle enfermer la France et se laisser dicter sa conduite par un « quarteron » de blouses blanches médiatisées, dont certaines corrompues.

    J’aime

  2. Zonzon dit :

    LES MOTS

    D’une oreille nonchalante devant l’Athélé hier au soir je capte BÊTISE qu’un Monsieur poupin et massif prétend n’avoir jamais prononcé. C’est un dénommé Duhamel dont je ne saurais préciser le prénom … c’est qu’il y en a des palanquées dans les médias.

    Quelques instants plus tard le mot FELLATION me réveille. J’imagine cet honorable individu – un Seigneur de la République – partager un instant d’émotion avec un garçonnet blond au beau regard plein d’espérance.

    J’ai envie de vomir !

    Aimé par 1 personne

  3. Vincent dit :

    Quand j’ai vu le titre, j’ai pensé que vous parliez de Navalny ou une de ces personnes qui sont victimes des dictatures. La liberté que vous réclamer c’est celle dont meurent en masse les brésiliens.

    J’aime

    • Vincent, en nombre de morts par habitants, la France avec ses 100 000 morts, est tout proche du Brésil, le saviez vous, malgré un niveau de vie moyen supérieur des deux tiers environ…
      MT

      J’aime

  4. roturier dit :

    Bon, n’en déplaise à MT, retour aux vérités premières : l’absolu n’étant pas de ce bas monde la liberté, comme le reste, ne peut qu’être relative.

    Pas d’illusions donc et trêve de bavardage irresponsable : la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.
    Ne vous laissez pas conter autre chose comme, par exemple, réciter le prétendu « triptyque républicain » genre perroquet.

    En l’occurrence, plus « les autres » (nous, quoi) seront nombreux sur terre, moins nous serons libres et plus notre vie sera régie par des lois et des règles.

    La pandémie actuelle est consubstantielle à ce constat ; étant, elle-même, la conséquence de notre démographie galopante et donc de notre promiscuité, le virus n’ayant aucune difficulté à « sauter » d’un humain à l’autre partout sur terre.

    D’où les mesures aussi liberticides qu’obligatoires pour limiter notre promiscuité.
    Pour ceux que cela chagrine les autorités ont prévu une distribution de Kleenex gratuits.
    La libertude, c’est donc fait. L’égalitude et la fraternitude, même combat.

    J’aime

    • Roturier: « D’où les mesures aussi liberticides qu’obligatoires pour limiter notre promiscuité. Pour ceux que cela chagrine les autorités ont prévu une distribution de Kleenex gratuits ». Devinez à quoi et à qui cela me fait penser dans l’histoire contemporaine?
      MT

      J’aime

    • roturier dit :

      J’ignore, MT, ce que cela peut vous rappeler.
      MAIS je devine que c’est d’histoire hexagonal que vous voulez parler, le reste vous étant, me semble-t-il, assez peu connu.
      Dites-moi donc à quoi vous pensez. On parlera d’histoire contemporaine, tiens.

      J’aime

    • roturier, non, ce n’était pas spécialement à l’histoire hexagonale, mais européenne que je pensais, pour vous mettre sur la voie.
      MT

      J’aime

    • roturier dit :

      Toujours ma langue au chat. Le suspense est intolérable.
      Enfin…Vous allez encore nous parler de zeures sombres, n’est-ce pas ? Libérer le petit Godwin qui sommeille en vous ?

      J’aime

    • roturier, vous avez raison, laissons le petit bonhomme dormir tranquille, il n’empêche, une phrase comme « D’où les mesures aussi liberticides qu’obligatoires pour limiter notre promiscuité. Pour ceux que cela chagrine les autorités ont prévu une distribution de Kleenex gratuits », fait mal à ma conscience de démocrate et d’amateur d’histoire du XXe siècle. Et le plus abominable est que vous n’êtes pas le seul, loin de là, à penser cela.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Du sang et des larmes de Churchill?

      Aimé par 1 personne

    • roturier dit :

      @ jfsadys/a.lugardon
      Churchill ? Oui, à la guerre comme à la guerre.

      L’ami MT me dit « Et le plus abominable est que vous n’êtes pas le seul, loin de là, à penser cela ».
      « Abominable » ? Il a l’indignation trop facile pour être sincère.
      Et le verbe trop haut: « liberté crucifiée »? Rien de moins que la grosse artillerie de l’imaginaire chrétien? Macron=Ponce Pilate?

      Ce n’est pas le moment de taper du pied, gamins gâtés que nous sommes, pour pester contre Papa Président et Maman République de nous priver de LA « liberté ».

      Mais bon… MT, quoi qu’il en dise, roule manifestement pour LR ou ce qui en reste.
      Et la critique est aisée. RIEN ne permet de supposer qu’au pouvoir lui et les siens auraient mieux fait que l’équipe actuelle.

      J’aime

    • @roturier, nous sommes tous pêcheurs, soyons indulgents. 🙂

      J’aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Hou ! JF du coup je vais aller m’acheter une canne à pêche « zut ! c’est comment qu’on dit, demanda l’arbre fruitier au fond de mon jardin ? ». Et c’est mon péché pignon, rien de bien grave !

      Allée, il faut bien rigoler un peu : d’où le mot « rigole » par les temps qui ne font heureusement plus de chasse à cour qui va être bientôt interdite, sans se moquer des châtelains qui procurent encore du boulot à certains… je m’essaye à troubler la mare aux canards, parce que j’en ai marre ! mais marre de tout !
      Fait encore bien froid ! Donc un peu de fraicheur dans mes propos qui, en aucun cas, ne sont amers comme l’amande du noyau de pêche. N’allez pas trop loin, vous pourriez vous coltiner une amende, si vous allez trop loin, vous finiriez dans le panier à salade !!!
      Bisous, mes chouchous
      MMM

      PS. Pardon Maxime, hors sujet, je décolle dans une heure pour Madeira ! Meu non, bien sûr ! Trop sérieux, s’abstenir de me lire.

      J’aime

  5. Stanislas dit :

    Mr Tandonnet
    J’ai deux commentaires qui sont resté en modération sur les deux textes précédents.

    N’étaient ils pas assez corrects pour être lus ?
    Vous êtes chez vous, je peux comprendre

    J’aime

    • Stanislas, je crois que c’est réglé et vous prie de m’excuser mais la gestion d’un blog à 3 ou 4000 visiteurs quotidiens n’est pas chose évidente pour un seul homme malgré le télétravail…
      MT

      J’aime

    • Stanislas dit :

      Oh Mr Tandonnet, je vous en prie…il m’arrive de glisser dans l’incorrect, je voulais en avoir le coeur net..

      J’aime

  6. Ping : Le Pr Fourtillan encore arrêté. L’étau se resserre; guerre à l’est (Jarry : « la scène se passe en Pologne c’est-à-dire nulle part ») et tyrannie ici. – nicolasbonnal.com

  7. nicolasbonnal dit :

    Beau texte très bien. Ici mon recueil gratis sur coronavirus et servitude volontaire. Malheureusement Debord avait raison et peu d’hommes (et de femmes) aiment la liberté. Et encore moins de parlementaires et de bureaucrates à la française. Pr Fourtillan encore arrêté.

    Cliquer pour accéder à coronavirus-francais.pdf

    J’aime

  8. there dit :

    Une amie chère à ma maman a été placée en maison de retraite. La famille étant loin, ma mère a aidé à son installation, arrivée devant la porte de la maison avec la valise à la main elle a demandé à la voir. Cela lui a été refusé . « une personne à la fois  » « mais je suis seule » « une personne par jour » . Elle a donc remis la valise et la mort et la colère dans l’âme a dû se résoudre à partir . Depuis , le confinement est décrété avec ses 10 kms honteux et maman n’a toujours pas pu la visiter. Cette amie est juive, pendant la guerre elle a été cachée comme de nombreux enfants dans des familles; en 2021 on l’enferme et on laisse son amie devant la porte. Je sais que de nombreux responsables d’ehpads n’agissent pas comme cela mais je suis sûr aussi que l’humanité se fait rare chez certains d’entre eux.

    Aimé par 2 personnes

  9. Annick Danjou dit :

    C’est terrible Maxime car on retrouve les mêmes commentaires sur vos articles concernant la pandémie. Au bout d’un moment on a l’impression de se répéter. Mais bon je vais encore ajouter ma contribution. Mon frère est HS avec la covid, une de mes nièces et son mari ont un mal fou à s’en remettre, dans la ville de mon autre frère toute sa rue a été touchée et certains gravement, hospitalisés et toujours incapables de reprendre une activité mais bon à part ça tout va très bien. Au Brésil de nombreux bébés sont morts du virus et les jeunes sont hospitalisés dans des états critiques mais oui tout va très bien. Tant pis pour les morts tant qu’on garde notre liberté !

    J’aime

    • Annick Danjou, la Liberté avec un L majuscule a bien été abolie car il est faux de dire qu’il est possible de parler de liberté avec un couvre-feu à 19H (sous l’occupation allemande il était à minuit à Paris) et l’interdiction de se déplacer au-delà de 10 km (les occupants n’y avaient même pas pensé). Cette destruction de la liberté n’a pas empêché les drames que vous racontez ni la statistique officielle de 100 000 morts. Peut-être même qu’elle les a aggravés.
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • Annick Danjou dit :

      Mais là dessus on est d’accord ce ne sont pas les bonnes solutions et je l’ai dit moi même depuis la début. Ce que je regrette ce sont les commentaires qui mettent en avant la faible contamination, le peu de cas, etc… si les frontières avaient été fermées dès le début, si tout le monde avait porté un masque et respecté les gestes barrières nous n’en serions pas là aujourd’hui. Le couvre feu , les 10 kms, les magasins non essentiels fermés etc… ce sont des décisions d’incompétents qui essaient de se donner bonne conscience . Mais certains commentaires mettent la liberté à un niveau qui n’est pas le bon.

      J’aime

  10. cgn002 bonjour, si Maxime Tandonnet le veut bien, je réponds ici aujourd’hui à la question que vous m’avez posée le 14 avril 2021 à 19:15.

    « Un responsable politique est en charge de la sécurité de ces citoyens (membres).
    Peut il prôner leur disparition au nom de leur foi ? »

    Pour moi la réponse est bien entendu non. Mais moi je compte pour du beurre. Dans la vrai vie nous pouvons nous interroger sur les raisons cachées des guerres.

    Les guerres de religion en France. ont-elles eu comme raisons essentielles un problème de foi entre cathos et protestants?

    La volonté de d’exterminer les juifs d’Europe trouve-t-elle sa source uniquement dans la foi des juifs?

    Les persécutions contre les chrétiens du Moyen Orient n’ont-elles pas d’autres explications que leur foi?

    La disparition des Palestiniens de Palestine ne s’explique pas par leur foi. Certains sont catholiques, certains sont musulmans, certains sont athées.

    Le conflit entre Turcs et Kurdes ne s’explique pas par la foi des uns et des autres. Et même remarque pour les 20 ans de conflits armés en RDC.

    Souvent quand les êtres humains se font la guerre ils veulent Dieu dans leur camp. Mais ce n’est pas Dieu qui veut la guerre et leur demande d’exterminer l’autre.

    Bien entendu l’idéal serait de vivre dans un monde où personne n’est inquiété en raison de sa foi ou du fait qu’il est migrant. Mais ce n’est pas le cas.

    Mon point de vue est celui de quelqu’un qui est devenu non essentiel. J’accepte par avance toutes les critiques et remarques qui me seront faites.

    J’aime

    • Anonyme dit :

      comme souvent ,la religion est un prétexte ,,et les partis politique en profite ,pour s’entre-tuer ,un dictateur aurait dit,,la religion est l  » opium du peuple et fermer toute les églises ,lui partis , tout le monde retourne dans c’est lieux ,Croire ou ne pas Croire,,,,voila la bonne question ?

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Je pense avoir donné des éléments de réponse dans un post d hier suite à votre témoignage et celui de MMH.
      Je rajouterai que la confrontation entre les « referentiels » culturels (qui présentent des différences plus ou moins remaquables) peut trouver une solution par l’élévation de l esprit, cad cette fameuse souplesse qui fait barage dans nos cerveaux,… qui manquent encore de beaucoup de maturation.
      Par exemple aujourd hui, n avons nous pas atteint un niveau de souplesse suffisant pour une cohabitation perenne entre catholiques et protestants.
      Les progrès ne sont pas impossibles (évolution oblige), toutefois ils sont chronophages et douloureux … et dépendent aussi du différentiel de rattrapage entre les évolutions civilisationnelles (gravées par nature dans les cerveaux)
      Le résultat de l’addition des progrès individuels, me paraît être le passage indispensable avant tout progrès de société ( et non l inverse, à mon humble avis … un autre sujet crucial)

      Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Loin de moi l idée de juger.
      J ai aussi toujours été ouvert à la critique et aux remarques.
      Mais pas d accord sur votre affirmation qui indiquerait que vous êtes devenu non essentiel !
      Vous avez toujours votre expérience de pédagogue et votre parcours ne peut être qu une richesse essentielle à partager …

      Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Enn fait j ai incorrectement formulé ma question sur la foi.
      Je voulais dire que l attitude d une seule personne devant son oppresseur, ne pouvait pas être comparée à celle d un responsable politique vis à vis d un opresseur qui affecterait sa population toute entière.
      Je comprends néanmoins le rôle de la foi sur le plan individuel.
      Par ailleurs la question d un état qui ne toléré pas une autre foi que celle de son peuple

      J’aime

    • cgn002 dit :

      @jfsadys
      J ai continué mon message mais je l ai perdu.
      Trop long pour m y re attaquer…
      Qui pourrait m aider pour savoir comment sauvegarder sa préparation de texte sans copier coller regulierement dans une autre application ?
      Cela m est souvent arrivé (sur le smartphone), et c est une grosse galère…
      En fait, il y a 2 questions :
      – Y a t il une limitation de temps et de taille pour préparer son post ?
      – pourquoi le texte est il perdu si on passe à une autre page ? (Volontairement ou pas…)
      Sans doute faudrait il poser ces questions à WordPress , mais peut on les contacter ?

      Aimé par 1 personne

  11. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Comment en arrive-t-on à un peuple aussi résigné, aussi servile?

    Michelet et Proudhon auraient pu longuement débattre sur la nature, le corps et les voix du peuple. Ils nous auraient même, certainement, emmenés faire un petit tour dans les principes d’identification, de distinction et de représentation.
    Dans la France de 2021 parler ×d’un peuple× me paraît, un raccourci rapide qui agglomére, en réalité faussement, l’ensemble de communautés disparates pour certaines, par leur essence, soumises à des contraintes divergentes les unes des autres et pour toutes, totalement (ou presque) étrangères à l’existence d’un sens de l’intérêt commun.

    Dans ce cadre,  » Résignation & Servilité  » ne sont que les tristes émanations d’un manque de connivence d’individus vivant côte à côte.
    Mais, il semble, que la véritable perte soit plus importante et se situe, encore plus loin, ou plus haut, sur un plan différent.
    A la, Résignation, je n’oppose pas, mais je superpose, la Décision, et à, la Servilité, l’Engagement.
    Et par déclinaisons « Vouloir & Accepter »
    et réduction « le courage ».

    Ceux de la première heure,
    ceux qui ont supporté l’insupportable humiliation,
    ceux qui ont traversé la nuit,
    ceux qui ont hurlé « Vive la France » face au peloton,
    ceux que la vie a abandonné avant le courage,
    ceux que certains, par confort de leur vérité, souhaitent nier ou détourner l’existence !

    Ce sont eux, ceux du silence, qui maintenant, nous regardent nous débattre dans la panade de l’oublie.
    Et, avec le même affront, un juste, petit sourire narquois aux lèvres, certainement identique à celui qu’ils avaient face à leurs bourreaux,
    vous répondent monsieur et nous disent :

    Le chemin de la Liberté ; C’est par là …

    Il y a peu, l’un de vos confrères  » Énarque  » affublait son discours de campagne de prétendant sauveteur, d’une pittoresque formule restée dans les annales.
    Étant point, l’acteur d’un spectacle électoral, mais plus humblement, celui d’un système civique, vous me trouvez dépourvu de son *JE * d’artiste.
    Nous nous devons, toutefois, de reconnaître, qu’une fois l’émoi dépassé et le retour à la raison consommée, si nous ne souhaitons en copier le pitoyable résultat, nous pouvons, en l’occurrence, s’inspirer de la tirade.

    MOI CITOYEN !

    Moi Citoyen ! Je nais, en son âme

    Moi Citoyen ! Je vie, par son esprit.

    Moi Citoyen ! Je meurs, dans son corps.

    Moi citoyen ! JE SUIS, de ce pays.

    《Dans la vieille langue grecque, *citoyen* se dit aussi *patriote*.》
    Éthique des décideurs  – Henri Hude.

    Il est vrai que par mauvais temps, le courage ne court pas les rues.
    Sous la contrainte des perturbations sociétales, l’univoque élite salvatrice ne prend pas naissance dans les têtes, mais dans les cœurs.
    Retrouvez les citoyens et vous n’aurez plus de serviles résignés, mais des palpitants qui battent à l’unisson.
    Ils se ressemblent, non par les couleurs de leur comptes en banque, de leur religion ou de leur peau, mais, par celles de leur Amour !

    Ma dernière pensée du jour, va à Notre Dame.
    Si toutes les routes partent de ses pieds, toutes nous y ramènent.
    Qu’il en soit ainsi !

    Cordialement …_

    J’aime

  12. Zonzon dit :

    Chico : Arabia envahit Francia …
    Groucho : Un enfant de 5 ans comprendrait … allez me chercher un enfant de 5 ans !

    J’aime

  13. Sganarelle dit :

    Il est évident qu’on tâtonne depuis le début et qu’on n’a guère avancé.
    La première des mesures de protection était la fermeture des frontières, celles qui viennent par la suite à l’échelon du citoyen apparaissent coercitives et dérisoires , cependant empêcher les mouvements de potentiels contaminés d’un département plus touché à d’autres qui le sont moins semble logique malgré les 10 kms arbitraires préconisés.
    Quant au couvre -feu il a été institué pour empêcher les dîners en ville et obliger tant que possible les gens à rester en famille chez eux au cours de longues soirées. Mission accomplie.
    On pourrait ajouter que dans les magasins de vêtements où on fait des essayages et on flâne volontiers en touchant à tout , les raisons de se contaminer sont plus fréquentes que chez le crémier , mais moindre que dans le métro (engin de référence quant à la propagation du virus.) Les musées par contre sont plus sécurisants que le théâtre où les postillons des comédiens sont visibles dans la lumière jusqu’au troisième rang d’orchestre. Pour le cinéma la salle obscure mal aérée offre un bouillon de culture parfait.
    Tout est au cas par cas et surtout tout dépend de l’intelligence logique de chacun . Ce qui n’a rien de rassurant. La plupart des citoyens n’ont aucune notion d’asepsie et on le constate journellement dans la façon dont ils se comportent avec le masque.
    Conclusion : pour avoir la chance d’être soignés l’auto confinement est la meilleure des prophylaxies car si on veut pousser la question de protection à son paroxysme on peut dire que: en cas d’épidémie mal contrôlée l’ennemi c’est l’autre .
    Tout cela n’augure rien de bon pour une société qui se veut fraternelle libre et égalitaire.

    J’aime

    • cgn002 dit :

      Votre dernière phrase :
      Surtout quand le négligent, l irrespectueux clame l égalité avec le précautionneux, le respectueux…
      Ainsi va notre mediocratie
      Le respectueux est devenu suspect au nom de l alignement à la crasse voulue par ses dirigeants désormais détenteurs du pouvoir
      Et qui ont besoin de nombreux adhérents électeurs pour les maintenir en place…
      La boucle fonctionne toute seule désormais, les respectueux etant devenus minoritaires…

      J’aime

  14. francois dit :

    macron est un narcissique. Définition : « les manifestations symptomatiques échappant au contrôle de la personne affichant le trouble de la personnalité narcissique. Ces manifestations sont : l’infatuation (l’utilisation excessive du pronom personnel « Je »); l’aménité de façade (amabilité cristallisée manquant de spontanéité); la grandiloquence (déclamation et gestualité théâtrale); et l’auto-contact corporel » c’est tout lui.
    De plus je pense qu’il éprouve une certaine jouissance à avoir le peuple sous contrôle, soumis, acceptant tout.
    macron (sans majuscule c’est voulu) adore le pouvoir, le pouvoir de dire oui ou non. macron ne veut autour lui que des personnes serviles, il n’a pas choisi ses ministres pour leur compétence, mais tout simplement pour pas qu’ils lui fassent de l’ombre, un bon chef s’entoure de personnes compétentes, pas lui.
    Comme vous dites les opposants ne s’opposent plus, les médias n’ont jamais été aussi serviles, ils ont une complaisance envers macron qui interroge grave.
    Effectivement David Lisnard pourrait être un bon choix pour remplacer macron, encore faut il qu’il veuille y aller, et qu’on lui fasse pas le coup de Fillon.
    Je crains que macron ne s’accroche au pouvoir comme une moule sur son rocher, il va tout faire pour garder la place.

    J’aime

    • Citoyen dit :

      Voila qui est très intéressant, Mildred !…
      Que des militaires de haut rang, se mobilisent pour déclarer leur « inquiétude » (un euphémisme) de la tournure malsaine que prend ce pays, est de très bonne augure … Un bon signe, qui laisse à penser que le sursaut peut encore arriver, avant un effondrement inéluctable …

      J’aime

  15. Bebop76 dit :

    Silence, lâcheté, conformisme, du peuple, des politiciens, mutisme de nos intellectuels, oui Mr Tandonnet, sans aucun doute. Mais que dire de la soumission récente d’une de nos grandes multinationales à la dictature de minorités agissantes.
    Je n’ai pu m’empêcher d’établir une relation entre le comportement frileux de Vittel avec l’évolution de la gouvernance de la maison mère Danone qui s’était donnée comme « mission » de devenir la nouvelle figure de proue du capitalisme responsable. Danone qui se dote d’un Pdg, Emmanuel Faber, activiste donneur de leçons, voulant incarner le nouveau patronat social engagé. Résultat : le patron progressiste de Danone vient de se faire éjecter. Le progressisme ambiant montre ici ses limites. Maigre consolation : le pseudo humanisme de la filiale et de la maison mère ne passent pas. serait un signe ?
    https://bebop762653.wordpress.com/2021/04/15/tempete-dans-un-verre-deau-ou-les-desaccords-devian/

    J’aime

  16. Michèle MacHenin dit :

    Fraternel bonsoir,
    Je n’avais pas vu votre commentaire, excusez-moi, nous sommes tellement nombreux, vous êtes tellement nombreux, et si bien accueillis par Maxime, que je ne parviens pas à tout lire. Mais là, je me sens directement concernée eu égard à vos propos au sujet des auberges des Vosges. Bien sûr, que les décisions du gouvernement sont des décisions qui ne tiennent absolument pas compte de la réalité : c’est de la bureaucratie et…. par-ci, par-là une petite visite médiatisée pour faire semblant de s’intéresser aux situations. Mais individuellement, beaucoup sont laissés sur le pavé !
    Vous savez bien, en plus, que le virus dort dans la journée et se réveille à partir de 19 heures, chaque soir !!! Quelle connerie !!!
    MMM

    J’aime

  17. goupil dit :

    Bonjour Maxime,
    Tout a fait d’accord avec vous.
    Un de vos commentateurs pense que  » la dramatique passivité de la population de ce pays est avant tout à mettre sur le compte sur la désinformation » (H). Je souscris a cette affirmation; eu égard a la posture de la plupart des médias , je suggère de faire comme un des intervenants de « Forum » ; éteindre la télé et allumer vos cerveaux !
    Surtout en ce qui concerne les vaccins, le port du masque et les couvre feux.
    Rien n’empêche de se renseigner ailleurs mais il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veux pas entendre.
    Salve

    Aimé par 1 personne

  18. Cher Maxime Tandonnet, Je veux vous redonner du courage. L’Assemblée Nationale vient de voter, à une écrasante majorité, la tenue des élections régionales. Nous allons voter! C’est le retour de la démocratie! Et pour vous faire plaisir, j’ajouterai, comme Jean-Luc Mélenchon s’est abstenu, je ne voterai pas pour lui. Je pense à Nicolas Dupont-Aignan, qu’en pensez vous? Dans le genre gaulliste, il me paraît tout à fait honorable!
    Quand à l’état mental affreux de la population, je n’ai pas pu m’empêcher d’en parler dans mon dernier petit article. J’y fais même allusion aux Poilus de la 1ère guerre mondiale: https://un-autre-regard.net/2021/04/12/lintelligence-foudroyee/

    J’aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Hé ! Oui, chère Marianne Marti, quel que soit notre niveau, notre position sociale, notre famille, nous sommes tous investis de devoir, parfois, remonter le moral, surtout dans nos familles, lorsque c’est difficile de plus en plus difficile pour eux.
      Le dernier commentaire de cgn002 est clair et net, nous sommes bel et bien gouvernés par des psychopathes obéissant à l’Ombre, ceux qui se cachent. Et je sais de quoi je parle, là aussi. A cause d’eux, tout le monde est dans le désarroi le plus total. C’est de la folie. La métamorphose de l’Humanité n’est pas pour demain, tant qu’il y aura des imbéciles pour obéir.
      Personnellement, demain, je préfère payer 135 Euros d’amende pour filer voir mon fils qui n’a pas du tout le moral, tout en ayant assuré de travailler pour son restaurant d’altitude, en servant leurs clients à l’extérieur, quel que soit le temps. Morte saison, chiffre à peu près assuré, mais épuisement moral et physique total. Je fonce demain, quoi qu’il m’arrive ! C’est de la Résistance Maternelle ! Que feriez-vous à ma place ?…
      Bien à vous
      MMM

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Un « autre regard » n’est pas forcément un regard juste…
      Tout dépend de ce que l’on cherche dans nos lectures…

      J’aime

    • Anonyme dit :

      pourquoi demander a notre Maxime ? il ne votera pas pour MDA ,,,,mais pour la droite molle ,michel43

      J’aime

  19. fraternel dit :

    et justement Martine Wonner qui est une députée du bas rhin et psychiatre met les pieds dans le plat.
    Elle au moins à le courage de ses opinions.
    et dire que certains se complaisent sur les plateaux télé tous les soirs.
    les mesures absurdes prisent donnent naissance à la peur et celle çi entraine la délation.
    dans mon département le bas rhin ainsi que le haut rhin beaucoup de fermes auberges essaiment sur les hauteurs vosgiennes.
    il aurait déjà été intelligent de pouvoir les réouvrir vu la place immense qu’elles onr en plein air;
    celà aurait déjà eu un impact sur l’économie locale.
    les terrasses de café et les restos peuvent réouvrir sans problèmes majeurs.
    on a tellement demandé aux restaurateurs pour le protocole sanitaire qu’en haut lieu celà ne leur suffit toujours pas.
    les musées cinémas et théatres peuvent réouvrir,à ma connaissance il n’y a jamais eu de foyer épidémique dans ces lieux.
    mais ils sont tellement imbus d’eux meme en haut lieu et leur arrogance n’as plus de limites.
    et maintenant que 20 pays suspendent le vaccin astrazeneka (le danemark l’interdit meme)
    nous continuons à jouer avec la santé des personnes en continuant à l’autoriser.
    ils poussent des cocoricos en haut lieu en faisant l’impasse sur la santé mentale des gens.
    nous sommes gouvernés par des arrogants fiers de l’etre et orgeuilleux

    Aimé par 3 personnes

    • cgn002 dit :

      On se demande même s ils ne sont pas dangereux, ce qui est infiniment plus grave….
      Le danger pourrait se trouver soit du côté psychiatrique du président , soit du côté de forces externes (bien conscientes) qu il met en application (qui ne lui appartiennent pas, mais auxquelles il adhère avec « devouement »…).

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.