La France déboussolée (pour Figaro Vox)

La France, empêtrée depuis plus d’un an dans la crise sanitaire donne en ce moment l’image d’un pays déboussolé, privé de ses repères éthiques et intellectuels, déchiré entre des attentes contradictoires.

[Suite du billet d’hier]

La France, empêtrée depuis plus d’un an dans la crise sanitaire donne en ce moment l’image d’un pays déboussolé, privé de ses repères éthiques et intellectuels, déchiré entre des attentes contradictoires. D’une part, il est en quête d’ordre et de fermeté dans la lutte contre la covid-19. Les enquêtes d’opinion montrent régulièrement qu’une majorité ne dirait pas « non » au « confinement dur », c’est-à-dire un emprisonnement à domicile de la population. Mais paradoxalement, le pays profond ne supporte plus la banalisation de brimades bureaucratiques qu’il ressent comme absurdes et inefficaces : masques obligatoires sur les plages désertes et balayées par le vent, achats interdits de vêtements considérés comme un bien « non essentiel », interminable couvre-feu suspecté d’attiser l’épidémie en concentrant les déplacements, et partout, étranglement de la liberté de circulation et prolifération de contrôles tatillons et répressifs.

Comme dans les périodes les plus tragiques de l’histoire, cette frustration ou humiliation collective finit par attiser des comportements aux connotations les plus sinistres : surveillance et suspicion généralisées, jalousies de clocher. L’esprit de délation se banalise : la chasse au voisin qui danse derrière sa fenêtre, ou de familles dans la forêt ou sur une plage sans masque ; la hantise des « restaurants clandestins » et des « puissants » soupçonnés de les fréquenter. Les émissions délatrices sont à la mode, les vidéos circulent livrant au lynchage et à la honte – sans que cela ne paraisse gêner quiconque. On invente des ministres ou autres « stars » qui se gavent secrètement au détriment du bon peuple. Les dénonciateurs se livrent à la traque acharnée des messes sans masques, des cafetiers qui tentent de survivre en vendant des cafés sur le trottoir ou des magasins qui ont négligé de clôturer le rayon des chaussettes pour enfant. Les appels anonymes prolifèrent au sujet du bruit des voisins que l’on soupçonne de recevoir plus de six convives ou pour dénoncer le jeune d’en face ou la mère de famille rentrée à la maison après 19H. A quoi bon les rappels historiques – hélas nombreux – auxquels ces dérives conduisent tout naturellement ?  Le naufrage actuel suffit de lui-même à susciter un dégoût de bon aloi…

La tragédie politique française est au cœur du sinistre. Aujourd’hui, seuls 35% des Français font confiance à l’exécutif pour faire face à la crise sanitaire (ifop-jdd). Dans une période aussi dramatique, un niveau de défiance à tel point dégradé donne le vertige. L’épidémie de covid 19 a profondément aggravé la fracture démocratique entre la France profonde et sa classe dirigeante. Comment diriger un peuple dès lors que le lien de confiance – le gouvernail – est brisé ? La parole politique ne veut plus rien dire. Dans un climat de suspicion généralisé, les annonces et promesses de l’exécutif (sur les vaccins par exemple) se perdent dans un abîme d’incrédulité et de scepticisme. Dans son rôle de contrôle de l’exécutif, le Parlement est de fait suspendu. Les mécanismes de mise en jeu de la responsabilité de dirigeants politiques déconnectés du réel sont annihilés. Le matraquage sondagier voue les Français à une obscure répétition du duel Macron/le Pen en 2022, les privant pour l’instant de toute espérance démocratique crédible. Alors que la désintégration s’accélère, une seule question hante les esprits : quand viendra la première lueur d’espérance, le bout du tunnel ? Il manque cruellement au pays une vision et une voix de sagesse ou de vérité.

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

104 commentaires pour La France déboussolée (pour Figaro Vox)

  1. Zonzon dit :

    La France n’est pas empêtrée, elle n’est pas déboussolée, ce sont des mots inappropriés.
    Elle est en voie d’islamisation
    À un point tel que ceux qui connaissent les arabes sont surpris qu’on en soit arrivé déjà là.

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    Les Turcs … à Albertville … comment est-ce possible ?

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    La Charité sauvera le Monde … aujourd’hui elle détruit la France !

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Charité mal ordonnée commence par…
      La démagogie !
      Je donne aux plus nombreux, cad à ceux qui iront dans le sens de MES intérêts…
      Cerise sur le gâteau :
      Je donne ce qui ne m appartient pas !
      Équation simplissime à la base de la doctrine socialiste (et ça marche ! Chez nous depuis 4 décennies…)

      J'aime

  4. Zonzon dit :

    Les Turcs passent le Rhin … comme hier ils franchirent le Bosphore.

    J'aime

  5. Stanislas dit :

     » une seule question hante les esprits : quand viendra la première lueur d’espérance, le bout du tunnel ………. »

    Pas de sitôt….

    La proportion de français qui a cherché à comprendre l’arnaque dans sa profondeur (arnaque au sens de manipulation gigantesque des télés par rapport à une réalité historique définissable sur de nombreux points), est assez rare pour que des escrocs de la triade scientifique-politique-média puissent avoir livré des paquebots complets de couleuvres à avaler sans respirer..

    Je fais partie probablement des plus pessimistes, c’est vrai, mais franchement, je me demande encore aujourd’hui comment il est possible qu’une poignée de prostitués, de psychotiques pervers et de matheux astrologues, bons pour l’asile, ont pu enfumer de manière grandiose, la majorité des 67 millions de français.

    et de toute manière, si ce n’est pas une majorité des 67 millions, alors pourquoi la partie vivante de la population, en particulier des plus jeunes, accepte t’elle d’être réglée sur la logistique des lits d’hôpitaux et de 15% des décès annuels inévitables (proportion des décès annuels des « infections respiratoires aigües » et autres « symptômes et états morbides mal définis ») ?

    Cette question me hante depuis des mois maintenant…je suis « à risque « de devenir un sous homme possible par une loi scélérate transposée de L’UE (pass sanitaire) , alors que je fais tout pour être un Humain doté de capacités d’analyse, de réflexion

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Merci jfsadys , ce que vous dites est vrai autant à propos de libé que je n’apprécie pas non plus, qu’au sujet des migrants. Mais alors je vais reprendre ce que j’ai dit dans mon commentaire, arrêtons de faire venir les migrants et annonçons haut et fort qu’on ne les aidera plus s’ils continuent à arriver. On a versé des milliards aux pays africains pour que justement ils se prennent en mains et remontent leurs pays. Venir ici est souvent l’eldorado et vous Lugardon qui habitez à la campagne si je ne me trompe pas? Je vous invite à Marseille pour toucher du doigt ce qui nous attend. Oui le pire est à venir et puisque c’est la charité chrétienne qui vous anime, ce que je respecte complètement, pensez à ce que sera le pays dans quelques décennies, pensez à nos enfants et petits enfants. La France que nous avons connue n’existera plus mais au fond je vous le dis tout de go… ils s’en foutent! Moi pas, je ne veux pas voir mon pays s’enliser et changer au point de devenir méconnaissable, et puisqu’on parle ici souvent de guerre, pensez donc à ces soldats qui ont donné leur sang et leur vie pour la France, s’ils savaient ce qu’on en a fait et ce que les jeunes crétins veulent en faire, croyez vous qu’ils apprécieraient ? Merci en tout cas d’avoir pris le temps de me répondre.

      J'aime

    • Oui Annick Danjou je vis à la campagne donc moins touché que vous par ce qui se passe dans les villes mais je vis dans un département qui depuis la nuit des temps a vu passer et souvent rester « des étrangers ». Je pense à mes enfants et petits enfants et au plus jeune de enfants engagé volontaire dans un régiment de parachutistes. Une à deux fois par an je traverse Marseille, Toulon, Nice en voiture pour me rendre en Corse où vit et travaille un de nos enfants. Il y a des quartiers où il fait bon vivre. Il y a des quartiers où je n’aimerais pas vivre. Nous ne faisons pas venir des migrants, ils viennent d’eux-mêmes pour x raisons dont la principale effectivement est qu’ils sont convaincus qu’ils vivront mieux chez nous que chez eux. Quelques anecdotes pour terminer : la plus grande surface près de chez nous a fait repeindre sa façade par une entreprise locale qui pour faire le chantier en plein été a embauché deux Pakistanais, le chantier fini elle a voulu les garder, ils ont refusé, ils ne sont que de passage chez nous, probablement partiront-ils vers l’Angleterre, le Canada, l’Australie, j’ai discuté un peu avec eux, ils m’ont dit qu’ils ne voulaient pas se fixer mais plutôt faire des va-et-vient entre leur pays et d’autres pays où ils trouvent facilement du travail qu’ils considèrent bien payé par rapport à chez eux; sur un chantier pas loin de chez moi il y avait des ouvriers Moldaves qui montaient des panneaux solaires, je suis allé discuter avec eux et je leur ai demandé le pourquoi de leur présence: « On vit mieux ici que chez nous, chez nous c’est un gouvernement de bandits », ici nos enfants peuvent aller à l’école; après la tempête e 1999 il manquait de bûcherons sachant bûchonner, il a été fait appel à des bûcherons roumains, certains ont fait le va-et-vient entre chez eux et chez nous, certains sont restés; cet automne 2020 en Corse les producteurs de mandarins corses ont mené des actions médiatiques pour demander l’autorisation d’accueillir plusieurs centaines de familles marocaines pour ramasser la récolte 2020 puis pour assurer l’entretien et la préparation des arbres pour la saison 2021, celles et ceux qui savent faire ces travaux manquent en Corse et le savoir faire local s’est perdu. Pour terminer il se pourrait bien que dans les année à venir les aléas climatiques, économiques, politiques poussent un grand nombre de personnes à quitter leur pays et à venir chercher le paradis chez nous. En Afrique il y a des mouvements de femmes qui se mobilisent pour convaincre leurs enfants de ne pas partir à tout prix au péril de leur vie. Des associations essayent internationales essayent aussi de le faire.

      Cliquer pour accéder à tdh_publication_meta-analyse_pep_version_light.pdf

      Bonne soirée à vous. Merci de votre commentaire.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      les Pakistanais, et autres indo-asiatiques, n’ont aucun mal à s’intégrer. Ce n’est hélas pas le cas d’une grosse partie du contingent qui vient d’Afrique, en particulier des pays musulmans …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Tous ces exemples montrent que l aspect économique ou sécuritaire des motivations d emigration, n empêchent nullement l objectif premier de conserver a tout prix sa culture originelle. Et que l assimilation à la culture française est le dernier de leur souci (tout comme la gratitude. Bien au contraire, ils auront acquis chez nous le droit de protester car la réalité n aura pas été à la hauteur du rêve ou des illusions que des intermédiaires intéressés auraient pu leur prodiguer)

      J'aime

  6. lugardon dit :

    La France que j’aime:

    J'aime

    • Merci du lien que vous m’indiquez. Je ne suis pas abonné à Libé. Je me suis jamais senti à l’aise avec ce journal que j’ai vu « naître » et évoluer. Je ne peux lire qu’une partie du lien car ensuite il faut s’abonner pour lire la suite. Je profite de votre commentaire pour revenir sur l’un des vôtres où vous souhaitiez que les aides aux migrants aillent aux aides aux étudiants et aux jeunes en détresse. Moi je pense qu’il faut faire les deux et par expérience professionnelle et associative je peux vous dire que ne plus aider les migrants n’aidera pas davantage les personnes en difficultés chez nous. Les politiques que nous subissons ne sont bonnes ni pour les autres ni pour nous. A croire que tout est lié et que le pire est peut-être à venir? Merci de votre commentaire.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      aider les « migrants » à savoir les immigrés clandestins, ne fait qu’augmenter l’appel d’air et rendre la France attractive, et ça pèse de façon croissante sur nos finances.

      J'aime

    • Franchement Pheldge ça pèse moins sur nos finances que les mesures prises pour nous « protéger » du covid et que les guerres auxquelles nous participons depuis VGE. Et si nous ne le faisons pas pour eux faisons-le pour nous car nous n’avons rien à gagner à laisser les migrants dans la clandestinité. Ni sur le plan de la santé publique ni sur le plan économique effectivement.

      J'aime

  7. roturier dit :

    Encore du lacrymogène, M. Tandonnet ? Un peu de Kleenex ?

    Comme d’habitude ce qui saute aux yeux dans la logorrhée tandonnesque est l’absence totale d’un regard extra-hexagonal. On dirait à le lire que le reste du monde n’existe pas.
    Ignorance ? Volontaire ?

    La France, dit-il donc, serait « un pays déboussolé, privé de ses repères éthiques et intellectuels, déchiré entre des attentes contradictoires. »
    Peut-être. MAIS tout est relatif en ce bas monde.

    Ayant pendant des décennies trainé mes guêtres pas mal dans ce vaste lieu que les Tandonnet appellent « l’étranger » ; et accédant couramment aux médias de plusieurs pays en plusieurs langues, j’estime que l’on pourrait dire la même chose et souvent pire d’au moins 90% des pays au monde hébergeant au moins 99% de la population mondiale.

    Et qu’au final, toute chose étant égale par ailleurs, ma foi, vive la France. Telle qu’elle.

    On pourrait naturellement chercher à améliorer ; MAIS en se rappelant que mieux est souvent l’ennemi du bien.

    J'aime

  8. Therese Salviat dit :

    nous sommes de plus en plus nombreux à croire que vous devriez très sérieusement penser à déposer votre candidature. Vous êtes probablement l’un des rares repères encore crédibles dans la situation actuelle…

    J'aime

    • C’et aimable à vous Therese Salviat, mais comme dit Zarathoustra: « Il me manque la voix du lion pour commander ».
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • salviat dit :

      en réponse à votre réponse : peut-être n’a-t-on pas besoin d’un lion pour nous commander, mais plutôt d’un renard assez habile pour nous fédérer…

      J'aime

    • roturier dit :

      Effectivement, MT. Il vous manque « la voix du lion » ; mais est-ce tout ?
      Oserais-je rappeler que vous êtes systématiquement dans la critique alors que c’est l’art qui est difficile ?
      MAIS bon ; puisque vous avez eu l’excellente idée de citer mon immense Nietzsche qui parle par la voix de Zarathoustra ; voici l’ensemble du passage :

      Et je répondis : « Ma parole n’a pas encore déplacé de montagnes et ce que j’ai dit n’a pas atteint les hommes. Il est vrai que je suis allé chez les hommes, mais je ne les ai pas encore atteints. »
      Alors on me dit de nouveau sans voix : « Qu’en sais-tu ? La rosée tombe sur l’herbe au moment le plus silencieux de la nuit. »
      Et je répondis : « Ils se sont moqués de moi lorsque j’ai découvert et suivi ma propre voie ; et en vérité mes pieds tremblaient alors. »
      Et ils m’ont dit ceci : « tu ne sais plus le chemin, et maintenant tu ne sais même plus marcher ! »
      Alors on me dit de nouveau sans voix : « Qu’importent leurs moqueries ! Tu es quelqu’un qui a désappris d’obéir : maintenant tu dois commander.
      Ne sais-tu pas quel est celui dont tous ont le plus besoin ? Celui qui ordonne les grandes choses.
      Accomplir de grandes choses est difficile : mais ce qu’il y a de plus difficile encore, c’est d’ordonner de grandes choses.
      C’est ce qu’il y a chez toi de plus impardonnable : tu as la puissance et tu ne veux pas régner. »
      Et je répondis : « Il me manque la voix du lion pour commander. »
      Alors l’Autre me dit encore comme en un murmure : « Ce sont les paroles les plus silencieuses qui apportent la tempête. Ce sont les pensées qui viennent avec des pieds de colombes qui dirigent le monde ».

      J'aime

    • Anonyme dit :

      NON Madame ,,Maxime est trop gentil ,,rentrer en politique ,faut éliminer ceux qui vous gène ,part tout les moyens ,,,michel43

      J'aime

    • Therese Salviat dit :

      vous avez raison, mais c’est justement pourquoi il faut entrer en résistance !

      J'aime

    • Z dit :

      Maxime Tandonnet, dans un Sénat souverain vous seriez un môle !

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Z , Zonzon
      Mille excuses

      J'aime

  9. Notes de lecture pour se dé-déboussoler

    « Je vais t’aider mon dieu, à ne pas t’éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d’avance. Une chose cependant m’apparaît de plus en plus claire: ce n’est pas toi qui peut nous aider, mais nous qui pouvons t’aider et ce faisant nous nous aidons nous-mêmes. »

    Etty Hillesum, « Une vie bouleversée », Journal 1941/1943.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Etty_Hillesum

    « Dieu n’était pas Auswitchz ». Il n’est pas non plus à Bagdad, à Damas, à Tripoli.

    Le point de vue d’Elie Wiesel:  » Tous les fleuves vont à la mer » et « La Nuit ».

    https://www.seuil.com/ouvrage/tous-les-fleuves-vont-a-la-mer-memoires-elie-wiesel/9782020215985

    Et une rapide revue de presse pour retenir la page de couverture du Journal La Vie:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article550/a-la-une-du-journal-la-vie

    Aimé par 1 personne

    • jfsadys, c’est magnifique, merci beaucoup.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Je ne crois pas que l’amenuisement et la disparition du christianisme en Europe – voeu secret de Bergoglio – plaise à Dieu.

      Aimé par 1 personne

    • Dorine dit :

      Merci JF Sadys, j’ai reconnu tout de suite le texte d’Etty Hillesum car il m’avait frappé il y a plusieurs années. J’ai remarqué depuis, que les juifs, mais aussi des musulmanes le lise. Il est fort probable qu’elle a vu passer Edith Stein dans le camp de transit.

      Aimé par 1 personne

    • Bonjour Zonzon, il y a probablement beaucoup de choses qui ne plaisent pas à Dieu. Pour ce qui est du Pape François en vérité je vous le dis c’est pas moi qui ait voté pour lui ni aucune femme. Pour ce qui est de la disparition du christianisme en Europe la question qui n’est pas souvent débattue c’est pourquoi cette disparition?

      J'aime

    • Pheldge dit :

      parce que remplacé par une religion en apparence plus généreuse, sans contraintes et n’ayant que des avantages : le socialisme. Et dans les années 70, époque charnière, l’église Catholique de Paul VI n’a pas su s’adapter, sinon trop tard et mal !

      J'aime

    • A propos d’Edith Stein voir lien suivant:

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Edith_Stein

      J'aime

    • Sganarelle dit :

      «  aide toi et le ciel t’aidera »

      J'aime

    • @Pheldge, merci de votre commentaire, j’irai lire ce que je trouverai sur Paul VI sur internet ou à la paroisse. Comme pas mal de personnes autour de moi en ont en ce moment après le socialisme je propose aussi une autre explication: l’attrait de la société de consommation et de la civilisation des loisirs. Les grands temples des temps modernes que sont les grandes surfaces et la puissance des pubs nous détournent de Dieu.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « l’attrait de la société de consommation », non, pas tant que ça, regardez les pays anglicans, ils n’ont pas connu cette spectaculaire chute de la pratique religieuse chrétienne, au contraire !
      Je regarde une série US, « Blue Bloods » qui à la fin de chaque épisode, montre une famille attablée pour le repas dominical, disant le benedicite. C’est absolument impensable dans une production française.
      J’ai oublié de citer la maçonnerie, compagne de route du socialisme, à qui on doit la laïcité « à la french » qui est de l’anti-cléricalisme décliné dans toutes les nuances, du plus soft au plus radical, exclusivement réservé au Catholicisme.

      J'aime

  10. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    L’OBJECTIVITÉ !

       《… Il manque cruellement au pays une vision et une voix de sagesse ou de vérité.》

    Alors je propose l’Objectivité ! !

    Mieux que des paires de lunettes et des sonotones, à deux sous, l’objectivité.
    Elle a, simplement, le mérite de porter en elle, cette double Ambivalence nécessaire, pour sortir d’une certaine névrotique paradoxabilité.
    Dans le regard, elle se défait des formes anciennes et dévoile le fond.
    Dans la parole, elle défait le fond et fixe les formes à venir.

    《 … Alors que la désintégration s’accélère, une seule question hante les esprits : quand viendra la première lueur d’espérance, le bout du tunnel ?》

    Au pays des incertitudes où nous voilà rendu, il importe de comprendre que tout ne sera plus réglé en une seule réponse.
    Mais si une seule question devait, toutefois, hanter les caboches, a ;

    * Quand viendra l’aide providentielle ? *

    Ne devrions nous pas préférer ?

    * Comment sortir de cette chianlit ? *

    Répondre à cette question, c’est en quelque sorte établir une stratégie qui par voie (encore) de conséquence nous impose une plus sérieuse analyse des moyens et des fins, rationnelles.
    Comme vous le savez, en chaque pareilles circonstances, Collaborationistes et  Attentistes se trouvent entraînés par les voix de Circé, certes sur des voies quelques peu différentes, mais chaque fois délétère pour notre pot commun.
    La volonté de vouloir sauver notre peau, implique un solide attachement au pilier de nos fondements usuels les plus profonds et oblige à la plus grande pugnacité personnelle, pour lutter contre d’enchanteresses mélodies de perdition.
    De fait, faire preuve d’objectivité n’est peut-être pas le plus ridicule.

    Alors ! Me direz-vous cela ne résout pas le problème ou ne répond pas à  la question ♧ Qui, va montrer la voix ? ♧
    Pas de panique,
    Avant l’heure c’est pas l’heure.
    Après l’heure c’est plus l’heure.
    Tout cela n’est qu’histoire de timing, de contexte, de consentement, de feeling….
    Quoi qu’il en soit, à ce stade de ma circonvolution, je fais le choix de faire appel à vôtre ami.
    Bien plus qualifié que moi en ce domaine comme dans d’autres d’ailleurs.
    Car à ce niveau apparaît un critère indispensable : Le caractère.

     » … Il va de soi que les succès des grands hommes impliquent des facultés multiples. Le caractère, si rien ne l’accompagne, ne donne que des téméraires ou des entêtés. Mais, inversement, les plus hautes qualités de l’esprit ne peuvent suffire. L’histoire nous présente cent personnages doués des plus rares talents, mais dont le manque de caractère frappa l’œuvre de stérilité. Servant ou trahissant à merveille, ils ne créèrent rien ; mêlés aux évènements, ils n’y imprimerent pas leur marque ; considérables, ils ne furent point illustrés … (+ loin) … Le général Trochu, renommé parmi ses contemporains pour son intelligence et son savoir, … , se trouva porté au faîte du pouvoir à un moment décisif pour la patrie. Il ne lui manquait rien pour jouer un grand rôle national, sinon, précisément, l’audace de l’entreprendre et la fermeté de s’y tenir.  »
    Le  fil de l’épée ~ Du caractère ~
    C. de Gaulle.

    No comment! Tout ou presque est dit !

    Cependant, je m’autorise une dernière remarque avant de vous quitter.
    Ma volonté de rassembler me pousse à faire attention aux mots employés, je ne voudrais pas malencontreusement casser une œuvre en devenir, toutefois mon idiotie me contraint à utiliser un terme dont je ne connais aucune autre image plus significative, que leur humour me le pardonne.
    Depuis des décennies, des nains ont essayé d’enfiler les habits d’un géant, ils se sont couverts de ridicule, non par leur manque de taille et d’épaule, mais, en vérité par, la grandeur de leur égocentrisme.
    A suivre …_

    ♡ En sa poitrine,porter sa propre gloire. ♡
    Villiers De L’Isle-Adam.

    Une bonne St. Maximus.
    Cordialement.

    J'aime

  11. Zonzon dit :

     » Le maintien des Régionales jette un froid entre le Modem et En Marche  »
    Ça alors ! Je ne vais pas m’en remettre.

    J'aime

  12. Zonzon dit :

    La France n’est pas empêtrée, elle n’est pas déboussolée, ce sont des mots inappropriés.
    Elle est islamisée.
    À un point tel que ceux qui connaissent les arabes sont surpris qu’on en soit arrivé déjà là.

    Cinquante ans de lâcheté, de veulerie, de trahisons ça se paye nécessairement.
    Cinquante ans de princes Souhmis.
    Les événements des années 30 n’ont laissé aucune trace dans la mémoire des politiciens.

    J’ai le plaisir d’accueillir aujourd’hui notre nouveau camarade Ibn Zyad.
    Il parle juste, il dit vrai !
    Il est En Marche vers l’Élysée.

    Aimé par 1 personne

  13. Pheldge dit :

    « prolifération de contrôles tatillons et répressifs … », oui, mais uniquenment pour les gueux et les manants, car pendant ce temps là, dans les quartiers émotifs » :
    https://www.leparisien.fr/essonne-91/week-end-de-violences-contre-les-policiers-en-essonne-11-04-2021-8431022.php

    Aimé par 2 personnes

    • Pheldge, deux poids deux mesures.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Maxime pas 2 poids 2 mesures mais la trouille qui les fait suinter!!! Les français de base ont la trouille du virus mais eux les élites qui nous gouvernent ont la trouille de tous ces voyous des banlieues. Toute la France a la trouille d’une certaine partie de la population qui augmente à vitesse grand v. Vous avez vu l’histoire de évian qui s’excuse d’avoir posté un tweet parlant de boire de l’eau le premier jour du ramadan ? Voilà où elle est la trouille et chaque jour on le découvre. Les personnes sous protection parce qu’ils ont eu le courage de s’élever contre des actes odieux. C’est ce qu’est devenu notre beau pays.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.