Au paroxysme de la nausée

55c372ebc4618835318b459dPour tout dire, j’ai atteint un tel niveau d’écœurement et de nausée politique, le paroxysme de la nausée politique et de l’écœurement, que ce matin, j’avais envie de me taire. De grandes vagues de migrants, composées pour l’essentiel d’hommes en âge de combattre, venus de Syrie et d’Irak,  fuient le chaos et  laissent derrière eux une poignée de femmes, Yézidies, prendre les armes contre Daesh et tenter résister. Des femmes se battent et des hommes se cassent. Bien, hein? Et l’Europe officielle, médiatique, verse des larmes d’émotion en leur ouvrant ses portes. Des faits d’une barbarie épouvantable se produisent là-bas:  marché aux esclaves sexuelles chrétiennes et yézidies et celles qui refusent le viol sont exécutées. Et l’Europe soi-disant humaniste laisse faire en gesticulant. Et ils sont où les féministes? Et ils sont où les défenseurs des droits de l’homme? L’Europe suinte d’hypocrisie, de lâcheté, d’aveuglement, à un point qui soulève le cœur. Qu’on laisse faire une chose pareille, une telle barbarie, sans envoyer les armées européennes et occidentales est la honte absolue, une honte criminelle. La politique est morte, la volonté d’agir, de choisir, de décider, totalement morte, crevée comme un vieux pneu, remplacée par un moralisme bien pensant de la pire espèce porté par des pitres de bas étages. La Commission européenne, en autorité morale suprême, le Vatican de Bruxelles, tresse des lauriers à la France pour l’accueil de sa part des quotas et lui distribue des bons points. Merci Madame la Commission, vous êtes trop bonne, merci pour ce bon point. Le premier ministre finlandais donne l’exemple en ouvrant sa résidence secondaire aux réfugiés. Merci Monsieur le Premier ministre. Hélas, notre président à nous n’a pas de résidence secondaire et ne peut donc pas en faire autant… Nous en sommes navrés, croyez-le bien.  L’Etat demande aux 36 000 commune d’accueillir des migrants. Tout le monde donne des leçons à tout le monde. Le pape François, désolé de le dire, est un pape donneur de leçon quand il demande aux paroisses européennes de s’ouvrir à l’accueil et ne dit pas un mot des chrétiens massacrés, torturés, exterminés au Moyen-Orient, et des chrétiennes surtout, ou bien à peine, inaudible. Et d’ailleurs, comment se fait-il que l’immense place Saint-Pierre et la Basilique n’aient pas été transformées en camp d’accueil? L’Allemagne de Madame Merkel baigne dans l’hypocrisie: si l’Allemagne est si heureuse d’accueillir un million de demandeurs d’asile, pourquoi se contorsionne-t-elle pour  obtenir l’adoption de quotas et d’un partage avec les autres Etats? Mme Merkel, que nous prenions pour un leader, un vrai leader européen, est en dessous de tout. Le moralisme et l’idéologie font bon ménage. « L’Europe d’en haut » jubile: « nous avons [enfin] fait sauter les frontières! » Les passeurs se frottent les mains. Eux aussi, ils ont gagné: des sommes faramineuses. Silence, on ne parle plus de ce sujet. Mme Merkel s’est pliée à l’air du temps. La parole publique européenne, celle qui traverse le filtre médiatique, est réservée à peu près exclusivement à des lâches et des crétins qui n’ont rien compris, rien à dire, rien à faire, obsédés par les prochaines élections, de l’extrême gauche à l’extrême droite. Dans le grand vent du conformisme médiatique, ce conformisme méchant, atrabilaire, haineux, les voix de l’intelligence, de l’esprit critique du courage, de la résistance sont interdites d’antenne. Il faut vraiment bien fouiller sur Internet pour les trouver en ce moment (Onfray, Bruckner, Le Goff). Moi, je dis qu’une Europe, voire même un monde occidental, qui tolère en laissant faire, à deux pas de ses frontières, par aveuglement, par bêtise et par lâcheté, la résurgence d’un marché aux esclaves sexuelles Yézidies ou chrétiennes – car je suis désolé, on ne fait strictement rien pour l’empêcher –  et qui s’enivre de bons sentiments et de bonne conscience en abolissant soudain de facto ses frontières, est une Europe à la dérive, une Europe qui fuit le réel, une Europe qui baigne dans l’hypocrisie, la tartufferie, les bons sentiments et la bonne conscience, la lâcheté, une Europe qui est en train de se livrer, pieds et poings liés, à une nouvelle forme de soumission et de totalitarisme de la pire espèce, une Europe en fin de course qui se prépare aux pires malheurs pour elle-même. Mais j’ai trop parlé. J’avais envie de me taire. Je ferais mieux de me taire, comme tout le monde. Je vais finir par m’attirer des ennuis et me prendre une avalanche de haine. Et puis, le silence est plus parlant que bien des révoltes. « Ceux qui se taisent, les seuls dont la parole compte » (Péguy).

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

72 commentaires pour Au paroxysme de la nausée

  1. yoananda dit :

    bravo !
    peu importe les critiques, vous avez raison, l’Europe est à la dérive, l’ensemble des contradictions flagrantes de la bien pensance sur la question le démontre amplement.

  2. Ping : L’anniversaire d’un grand monsieur — Union Républicaine

  3. Ping : Cinq ans, un bel anniversaire! | Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

  4. Ping : Migrants: l’Union européenne à la ramasse | Noix Vomique

  5. Anonyme dit :

    simplement je voudrais répondre à « Q » que les chrétiennes qui se battent, qui souffrent et qui meurent, ne sont pas ces blondes aux yeux bleus dont il les qualifient, ce sont les descendantes des vrais autochtones, ces familles chrétiennes étaient là depuis la nuit des temps et sont chrétienes depuis le christ…c’est à dire six cents ans avant que naiise le prophète de l’Islam…alors vos commentaires sont nuls car n’ont aucune justification nihistorique, ni religieuse, ni ethnique car en fait ces chrétiens sont de la même ethnie que ceux qui les martyrisent.

  6. Ping : Islamisation : Merkel met au défi les chrétiens | Terre de Compassion

  7. Anonyme dit :

    Le Monde est ici bas,voir très très bas

  8. Ping : Quelques idées simples pour un Moyen-Orient compliqué | Le Blog de Nathalie MP

  9. Marie Brevet dit :

    MERCI MERCI Je finissais par me demander si j’étais folle! Je suis rassurée par votre texte, beau et efficace, et tellement vrai

  10. Migaud dit :

    la nausée s’applique bien à ce blog raciste.
    Par ailleurs permette moi de vous dire que vous écrivez fort mal.
    Votre titre est pompeux, lourd et d’une syntaxe incorrecte;
    apprenez donc le Français avant d’en défendre les présumées valeurs!

  11. Simon dit :

    Merci Maxime de dire tout haut ce que nous pensons tout bas…
    Que faire, concrètement,dés à présent ?
    Je parle autour de moi de l’Islam et de ses dangers (je conseille d’écouter l’interview de Boualem Sansal sur France Inter le 9/09) et je crois qu’il faut prier pour la conversion des musulmans.Par ailleurs comment agir auprès des politiques, déconnectés de la réalité, sourds au malaise que nous sommes très nombreux à ressentir ? Une fois de plus l’Histoire passée ne nous sert pas de « leçon », je pense au « trouble-jeu » de la Turquie, au génocide arménien, mais aussi à notre démission en 1938 face à l’Allemagne afin de préserver la paix, pour les exemples les plus récents. Je regrette notre liberté passée et notre inféodation totale à l’Amérique….qui a tout à gagner au plantage de l’Europe. Je suis désolée de voir un président s’arc-bouter dans des positions dommageables pour la Syrie d’abord, pour nous ensuite. Le chaos en Irak, en Syrie, en Libye…et nous demain ? Devrai-je donner mes fils pour que mes filles puissent être libres ? J’ai crainte du prix du sang à verser pour notre laxisme actuel, ce monde bisounours dans lequel nous contraignent de vivre nos politiques, socialistes en tête de file !
    Enfin, combien j’aimerai me tromper.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s