Migrants: le président Sarkozy a parfaitement raison!

220px-Flickr_-_europeanpeoplesparty_-_EPP_Summit_October_2010_(105)Depuis le début de la crise des migrants, j’attendais qu’un homme ou une femme politique développe un discours cohérent et réaliste. Les options prises par le président Sarkozy me paraissent répondre parfaitement à cette attente: d’abord l’essentiel, une intervention militaire européenne massive, en accord avec la Russie, pour en finir avec l’Etat islamique Daesh; le refus des quotas de Mme Merkel et de la Commission, signifiant un appel d’air généralisé; la suspension de l’application de la libre circulation Schengen en l’absence des réformes nécessaires; l’ accueil temporaire, et uniquement temporaire – sans idée d’installation définitive et sans contraintes pour les maires – des seuls « réfugiés de guerre » authentiques; le création de centres d’accueil à l’extérieur de l’espace Schengen pour sélectionner ces réfugiés de guerre authentiques. Quand je ne suis pas d’accord avec lui, je l’écris et le dis sans état d’âme. Sur  cette interview au Figaro du président Sarkozy, je n’ai pas la moindre réserve à formuler. Il a raison sur toute la ligne. Dans les ténèbres et le vent de folie hystérique que je décris depuis quelques jours, Sarkozy vient enfin de de tenir le discours que les Français attendent. La prise en main de ce dossier épouvantable par le pouvoir politique me semblait urgente. Ce soir, je suis un peu rassuré de constater que la raison commence à parler… Un sondage d’aujourd’hui le donne loin derrière son concurrent aux primaires des Républicains. Cela n’a strictement aucune importance, c’est le projet politique qui fera gagner l’élection présidentielle et cette interview témoigne d’une vision claire et volontaire du sujet qui domine l’actualité et la dominera, hélas, jusqu’à 2017.

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

50 commentaires pour Migrants: le président Sarkozy a parfaitement raison!

  1. yoananda dit :

    Le problème de Sarkozy, c’est qu’il sait faire de beaux discours, mais pas les appliquer. A oublier bien vite.

  2. Anonyme dit :

    Bonjour Maxime,
    Nicolas Sarkozy pour une part très importante de l’électorat de droite a perdu toute crédibilité. Il parle et les gens savent bien que ce ne sont effectivement que des paroles qui ne l’engagent en rien. En cela il ne se différencie pas du reste des hommes politiques de son niveau.
    Dans le registre « comptoir », il donne l’impression d’avoir fait l’excellente campagne de 2007 pour conquérir… son épouse de l’époque. Aujourd’hui il ne semble plus avoir aucune retenue.

  3. Benty dit :

    Au moins quelqu’un se censé !
    Qu’il se présente comme président, et je vote pour lui !!!

    http://www.atlantico.fr/decryptage/migrants-quand-voie-raison-charles-beigbeder-2323750.html/page/0/1

  4. Stéphane B dit :

    Je reviens sur le positionnement de NS et les critiques formulées tant sur la personne que sur son action. Le fait que des gens comme moi aimeraient l’entendre faire un bilan de son quinquennat, expliquant le pourquoi il n’a pas mis en œuvre ses promesses, pourquoi il nous a trahi (Traité européen), vient tout simplement que nous (car mon épouse est aussi d’accord) avons l’impression qu’il n’assume pas ses actes et que de facto, il ne veut pas s’expliquer là-dessus.
    Après comme je l’ai déjà écrit, son discours n’est plus ni moins que ce qu’une majorité de personnes veulent entendre dans la bouche d’un politique. Il fait son travail mais comme il ne donne pas l’impression d’être sincère (il n’assume pas avant a priori), c’est pour nous du commercial comme sur les foires.

  5. Georges dit :

    Monsieur Dupont Aignan ce matin sur « télé -matin »,quelle justesse dans ses propos ,enfin un homme courageux .Toutes les bonnes consciences aux ordres vont lui tomber sur le paleto.

  6. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    Vos deux derniers billets sont excellents et je vous approuve. Mais je dois vous raconter une petite histoire. Hier j’étais chez ma nièce à Paris, elle est styliste chez un grand couturier. Madame Hidalgo a annoncé l’ouverture de centres pour les réfugiés à Paris. Chez ce grand couturier deux stars donneuses de leçons étaient présentes ainsi que l’épouse d’un élu de gauche bien connu. Les conversations allaient bon train sur le terrible sort des migrants et lorsque ma nièce leur suggéra d’en accueillir où d’ouvrir des logements sociaux dans des appartements vides de certains quartiers huppés de Paris, elle se prit une volée de bois vert et se fit traiter de populiste et de démagogue. Une des stars qui en fin d’année nous dit « on compte sur vous » pour un certain concert lui dit que ces gens n’avaient pas tous les codes pour vivre chez nous et qu’il fallait d’abord les mettre dans des centres d’adaptations. Donc chez Monsieur tout le monde. C’est beau la générosité avec l’argent des autres, c’est beau la générosité chez les autres. On s’aperçoit que toutes cette bande de moralisateurs sont en fait une bande d’hypocrites et que ni les stars, ni nos politicards donneurs de leçons ni les intellectuels de salon tel que BHL n’en veulent chez eux surtout pas. Comme disait Valls « Les petites gens » . C’est aux petites gens de prendre en charge les migrants.

  7. François dit :

    Cette proposition de centres Schengen au Maghreb est absurde. Un syrien ou un afghan qui fuit la situation dans son pays veut tout de suite rejoindre l’Europe et profiter du laxisme juridique pour y prendre racine même si sa demande d’asile est refusée ! Pourquoi irait-t-il faire un détour par le Maghreb ? Ce que dit M. Sarkozy « fait plaisir » à certains mais ne repose sur rien de réalisable !

  8. Citoyen dit :

    @Frederic_N 10 septembre 2015 à 09:24
    « Car j’espère que l’on aura compris cette fois : sans Europe point de salut »

    Vous faites malheureusement erreur sur l’Europe. De même que le communisme a asphyxié les pays de l’est et imposé la dictature, l’UE est le cœur même de notre problème. Le peuple européen n’existe pas, les intérêts des 28 sont divergents, l’euro tue la croissance et les économies du sud, Schengen détruit les nations, et Juncker est un dictateur 2.0.

    L’UE est irréformable, soit nous la détruisons, soit elle nous détruira tous comme elle a détruit la Grèce, l’Espagne, l’Italie et en partie la France, la crise des migrants n’étant qu’un des aspects des dégâts qu’elle provoque, C’est aujourd’hui une question vitale pour notre avenir.

  9. fredi maque dit :

    Mildred, c’est pas du tout de l’enthousiasme, c’est le soulagement d’entendre une voix sensée dans le marécage de lâcheté et de bêtise généralisé. MT
    Sa voix sensée de 2015 résonne comme celle qu’il avait en 2007. Il voulait alors nous disait-il redonner la fierté aux français d’être français.
    Puis il fut l’homme de l’ouverture aux socialistes, de la suppression de la double peine, de la promotion du métissage, etc…
    En fait il fut un parfait socialiste et un traître.
    Vous l’avez oublié, pas nous.

  10. en passant dit :

    Par ailleurs, parler de politique migratoire européenne commune n’a pas de sens.

    Tout le monde a constaté, ces derniers jours, que l’Allemagne a des besoins de main-d’oeuvre que la France n’a pas. Tout le monde sait aussi que la France a des problèmes d’intégration que l’Allemagne n’a pas, parce qu’elle a été plus restrictive et mieux gérée par le passé. Tout le monde sait, enfin, que l’Allemagne ne pratique pas le droit du sol à la française ou le laxisme déraisonnable de la double nationalité.

    Donc, sur les deux premiers points, une politique migratoire européenne commune n’est pas possible à définir. Et sur le troisième, cela impliquerait de toute façon un effort que Sarkozy écarte (s’aligner en matière de droit du sol et double nationalité).

    Donc c’est n’importe quoi, comme d’habitude, et comme d’habitude cela a pour but de transfèrer, contre l’avis des Français, de nouveaux pouvoirs à Bruxelles. Comme le ridicule discours sur l’état de l’union, mis en place suite à la trahison du referendum de 2005 par le traité de Lisbonne.

  11. Philippe Mathon dit :

    Je vous lis depuis plusieurs mois et c’est la première fois que je poste un commentaire. Je suis bien souvent en phase avec vos analyses, d’ailleurs bien écrites, ce qui n’est pas toujours évident quand on prend la plume pour exprimer ce que l’on a dans la tête.
    Je suis également en phase avec votre analyse d’aujourd’hui concernant la prise de position de NS. Malheureusement, c’est encore une fois une position personnelle et non pas une position commune des Républicains.
    Tant que chacun, dans ce parti, ira de sa petite analyse, on n’avancera pas. A quand une déclaration commune des Républicains signée par ses principaux membres ? La plupart de ceux-ci interviennent dans les médias et passent leur temps à exprimer un point de vue personnel, bien souvent disparate au sein même de ce parti. L’effet est ravageur et stérile.
    nb : dommage, ces pubs dans votre site (pages Commentaires)

  12. colococo2 dit :

    Moi j’ aurais plutôt tendance à appeler cela un pompier pyromane ………..mais enfin bon chacun pense ce qu’ il veut …………

  13. Q dit :

    « Q, je ne vois pas comment on pourrait ne pas intervenir militairement.
    MT »

    En quoi des bombardements maisons vont changer quoi que ce soit ? Assad sait tres bien ou bombarder, il le fait depuis longtemps sans resultat, il perd du terrain tous les jours

  14. Benty dit :

    Concernant Sarkozi ; parolé, parolé parolé… Que des paroleuuu…
    Seuls les actes comptent. Et pour prendre des décision importantes (car le moment commence à être grave), il faudrait que les gigolos qui dirigent le pays prennent ces décisions d’une seule voix. Sans parler de l’Europe (parlement Européen) ; la France n’a plus le droit de décider quoi-que ce soit toute seule.
    Espérer des décisions de ce genre, rien qu’au niveau de ce pays, n’est que mensonge.
    Au niveau Européen, il n’y a pas de mots.
    Et quad à une « … une intervention militaire européenne massive, en accord avec la Russie, pour en finir avec l’Etat islamique Daesh..; », encore moins de mots.
    Ou alors, il faudrait que DAESH en soit à arriver à envoyer des missiles sur l’Espagne ou l’Italie,,,
    Autrement, dans le meilleur des cas, s’il est sincère, ce ne sont que des vœux. Des mots parfaits pour se faire mousser !

  15. Via dit :

    Voilà, ça commence !
    Bernard 6H56 , que vient faire sa femme dans les commentaires ? Ce n’est pas le sujet et elle est libre de faire de la pub si ça lui chante. Quel rapport avec l’analyse précise et complète de la situation que fait, non pas notre ex-président, mais surtout un responsable de parti qui montre une voie claire, accessible sans être toutefois dénuée de risques, et surtout un appel international ? Qui va le suivre à présent ? MMe Merkel ? Obama ? Juncker ? Poutine ?Qui aura ce courage

  16. Frederic_N dit :

    Bonjour Maxime .
    Désolé je n’arrive plus à vous suivre
    Non pas sur le fond de vos positions, avec lesquelles je suis souvent en phase, mais avec la manière dont vous les énoncez.
    Un jour les hommes politiques sont vouées aux pires gémonies : ils sombrent dans l’égo, le médiatique, le superficiel. Ils ne pensent qu’à leur réelection. Ils font dans le misérabilisme. Le lendemain le « pire » d’entre eux – au moins en matière d’ego , si l’on en croit vox populi – se voit encensé alors qu’il est en pleine campagne électorale.
    Il y a de quoi avoir mal à la tête.

    Et si on se disait que les hommes politiques , les élites, n’étaient pas aussi pourris que Mme Le Pen et Marianne veulent bien le dire ! . Que dans les situations de crise, même les plus veules, les plus chiraquisés ou hollandisés ( c’est selon) sont obligés de se situer sur un terrain politique ! Et qu’il n’y a aucune divine surprise à écouter cette vidéo . Ce ne serait pas mieux ?
    Car je suis moins enthousiaste que vous ici : ce que je veux de Sarkozy c’est qu’il donne des gages de mise en œuvre de sa politique. Et cela passe par des choses qu’il ne dit ni ne fait toujours pas : par exemple, comment remettre les députés français de droite dans le cœur du débat européen ( cela veut dire par exemple : adhésion obligatoire au PPE!!!, et rechercher un vrai compromis politique durable, non pas avec Merkel, mais avec la CDU) . Cesser pour de bon les incantations à la grecque ( du style : le discours dans le sens du poil pour le bon peuple à qui on expliquera demain que l’Europe ne veut pas , ouh qu’elle est méchante ! ) . Et parler avant tout de la mise en œuvre concrète d’une politique de raison en Europe. Car j’espère que l’on aura compris cette fois : sans Europe point de salut

    Je précise que je dois être ici celui qui défend le plus souvent « le nain » quand il est attaqué . Même si vous m’excuserez : en l’absence de garanties je vote toujours Fillon

    • FrédéricN, moi non plus je ne comprends pas bien votre commentaire. Quand la politique se vautre dans la com’ ou dans la guerre des egos, le carriérisme pour le carriérisme, cela me désole et je le dis. Quand je ressens un sursaut et qu’un homme politique fait de la politique au sens noble du terme, des propositions concrètes, dans un contexte dramatique, même si elles sont imparfaites, je le dis aussi. MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s