Treize fragments d’humeur électorale

  • Espérer en finir avec le macronisme ne relève pas d’un simple choix de société classique mais d’opposition à un système post démocratique : culte de la personnalité outrancier, piétinement quotidien de la démocratie parlementaire et des libertés, mépris avéré du peuple poussé à la persécution, auto sublimation comme paravent d’une faillite générale.
  • Rien n’est plus idiot ou hypocrite que le discours selon lequel la « gauche » serait en perdition alors qu’une sorte de gauche (sans le nom) règne sans partage et triomphe : déficits abyssaux, gabegie d’argent public, records absolus d’immigration et d’insécurité, obsession du nivellement par le bas (scolaire).
  • Le macronisme aujourd’hui n’est pas la défense d’un bilan – innommable – encore moins la promotion d’un projet mais de plus en plus évidemment une forme d’idolâtrie, le culte d’une personnalité pour elle-même et c’est en cela qu’il est une expression du vide contemporain et d’une affligeante médiocrité intellectuelle.
  • L’idée selon laquelle le pouvoir actuel a « bien géré la crise sanitaire » relève de la duperie: naufrage dans l’Absurdistan ou l’arbitraire bureaucratique et vertigineuse explosion de la dette publique pour un résultat médiocre en termes de morts par habitants et même le record mondial – absolu – des contaminations en ce début 2022.
  • La sondagite obsessionnelle, le rythme de plusieurs sondages quotidiens qui se suivent et se ressemblent est le signe du néant et de l’abêtissement : en l’absence de débat sur le bilan et de débat d’idées sur l’avenir la tyrannie des sondages permet de combler le vide en polarisant l’attention sur les fluctuations de l’opinion et de de formater cette dernière.
  • Autre idiotie : l’idée selon lequel Mme Pécresse et M. Macron seraient interchangeables : Mme Pécresse a sûrement d’énormes défauts, mais elle est tout le contraire d’une mégalo-narcissique, elle incarne une tradition politique ancrée dans le pays et son expérience la montre capable de servir loyalement le pays sans le mépriser.
  • Après la trahison originelle de M. Hollande par M. Macron, la trahison prolifère partout, les LR opportunistes qui ont rejoint M. Macron pour un maroquin, les PS reconvertis en LREM, les lepénistes et les LR qui rejoignent Eric Zemmour. La trahison est devenue normale, banalisée, courante dans ce pays au point que plus personne n’y prête attention.
  • M. Zemmour n’a sans doute aucune intention de devenir président de la République – s’enfermer dans le carcan d’une vie élyséenne est aux antipodes de son caractère – et il est probablement assez lucide pour ne pas savoir qu’il n’a aucune chance de l’emporter. Que cherche-t-il sinon à brûler ses vaisseaux et prendre des mauvais coups qu’il semble rechercher ? Mystère.
  • Septième candidature lepéniste, après les quatre du père, la troisième de la fille et sans doute pas la dernière : qu’environ un cinquième de l’électorat ne finisse guère par se lasser de cette famille qui se présente et perd systématiquement les élections présidentielles depuis presque un demi-siècle, comme elle va perdre en 2022, est un autre mystère de l’époque.
  • M Hollande pourrait annoncer sa candidature, rejoignant celles de Mme Taubira et de Mme Hidalgo. Il manque encore celles de Mme Royal et de DSK. Ravage de la déconnexion: il est étrange que le sens du ridicule ait à tel point disparu dans la classe politique de ce pays. Celui de la dignité aussi au regard des piétinements de M. Valls pour se mettre au service de M. Macron.
  • M. Mélenchon  caracole loin en tête des intentions de vote de la gauche non macroniste, malgré une succession de déclarations abominables qui en disent long sur le fond de sa pensée, dans la quasi indifférence des médias, des autorités morales et des juges.  L’accommodation envers le mal absolu quand il vient de ladite gauche : un mystère français.
  • La non candidature du président Macron alors que sa candidature ne fait le moindre doute à personne constitue une sorte d’hypocrisie banalisée, normale, institutionnelle (même s’il n’est pas le premier à agir ainsi). Comment des Français peuvent-ils se satisfaire d’une hypocrisie aussi évidente et caractérisée? Encore un mystère. 
  • Il est parfaitement légitime de ressentir le vote d’une partie de LR en faveur de l’odieux et misérable passe vaccinal, sous prétexte qu’il est populaire, comme une preuve de médiocrité morale et intellectuelle. Reste à voter pour eux: non par adhésion ou conviction, mais par défaut et parce qu’il n’existe aucune autre alternative que cette fragile alternative: mais qu’il est triste d’en arriver là !

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

68 commentaires pour Treize fragments d’humeur électorale

  1. Citoyen dit :

     » mais qu’il est triste d’en arriver là !  »
    Voila un constat plus que lucide, Maxime …
    Eh oui, il y en a bien quelques uns (Reste à savoir combien ?…) qui basculeront dans cette formule, comme un vote de désespoir … La solution leur paraissant la seule disponible ou acceptable, sans avoir d’illusion quant au résultat espéré …

    Cela dit, allons-y pour l’humeur …  » Rien n’est plus idiot ou hypocrite que le discours selon lequel la « gauche » serait en perdition  »
    En effet, la gôche ruisselle dans tous les recoins et rouages des institutions de ce pays … On la subit au quotidien depuis des lustres, et en ce moment avec le micron et sa mafia …
    La gôche en politique, c’est le ramassis des parasites ponctionnaires que l’on retrouve partout … D’abord, bien sûr, chez les socialo-pastèquo-trotsko-bolchos, qui sont génétiquement parasites tout au long de leur existence (avant, pendant, et après leur vie politique) … Mais on les retrouve aussi au centre, chez Bayrouette, ou Lagarde-à-vue (le sobriquet lui va bien), et on en retrouve encore, chez LR, et ailleurs ….
    Autant dire que c’est comme les espèces végétales invasives. Et ces espèces invasives ne se développent que par prédation des ressources des autres espèces … Il n’y aurait que des méthodes radicales pour s’en débarrasser, façon lance-flammes …

    Quant au merluchon, il a du mouron à se faire … Le micron tente de faire une OPA sur sa clientèle, en la caressant dans le sens du poil …
    Eh oui, au fil du temps, avec persévérance, le merluchon avait réussi, tant bien que mal, à monter son petit commerce : une échoppe de cireur de babouches. Un commerce prometteur …
    Bien sûr ce n’était pas une multinationale, ni un hypermarché, mais un petit fonds de commerce qui lui permettait de se goinfrer tranquillement sur le dos des contribuables … Et surtout, n’ayant pas trop de concurrence sur ce créneau, c’était assez porteur pour lui fournir une sinécure agréable … Qui, pouvait faire des envieux …
    Et voila, que le micron aux abois, cherche à lui piquer une clientèle qu’il pensait captive …

    Enfin, tout ça pour dire que ce pays n’est pas sorti des ronces !… Et il n’y a rien qui permet de dire qu’il en sortira …

    Aimé par 1 personne

  2. roturier dit :

    Bizarrement je n’arrive plus à poster des commentaires.
    Ils ne sont simplement plus pris en compte; ils disparaissent à peine saisis.
    Avez-vous, MT, fait qqc pour ça?
    Non que j’y tienne trop; mais la corerction de base aurait voulu que je sois informé? Puisque vous avez mon adresse mail?

    J’aime

  3. Anne dit :

    Régulièrement, Madame irma, alias Gabriel Attal, quand la situation semble critique, consulte sa boule de cristal à la demande de l’Elysée, pour savoir quelle attitude avoir face à ce virus.
    Madame Irma, alias Gabriel Attal, a déclaré que la vague Omicron n’avait pas encore atteint son apogée.
    La boule de cristal est un peu floue, mais il semble que le pic de la vague sera atteint vers fin mars, début avril, sous réserve que la boule de cristal ne se trompe pas.
    Comme d’habitude, c’est mauvais signe.

    Aimé par 1 personne

    • Gerard Bayon dit :

      @Anne
      Simplement le signe que le gouvernement entend bien utiliser l’arme du sanitaire jusqu’aux élections (présidentielle et législatives)
      Manipuler la population par la peur et les sanctions….cela me rappelle de bien sombres individus.

      Aimé par 1 personne

  4. cyril dit :

    @ michel 43 : vous avez raison, mettre qui à la place ? je pense simplement que Maxime nous a donné les clés pour le scrutin d’avril, pour voter utile. Et que les législatives seront primordiales, comme le souligne Gerard Bayon.

    J’aime

  5. cyril dit :

    @ tracy : le cartel des gauches semble encore d’actualité vu l’état de la gauche , les primaires etc, mais j’essaierai de ne pas me tromper lors du vote !

    J’aime

  6. Pradault Louise dit :

    Zemmour a dit lui – même pourquoi il se présentait :
    Pour montrer et se montrer à lui même que ses actes suivent ses paroles et que devant la chute de la France il veut être en accord avec sa conscience qui ne lui pardonnerait pas d’être resté inerte…
    Fort bien…Alors il remue la fourmilière, il secoue le cocotier et il attend pour voir .. la conscience tranquille.
    On peut admettre ça.
    Comme on peut admettre qu’il aime la France et qu’il essaie de faire ce qu’il peut.
    A-t-on un autre choix?
    Non il n’est pas présidentiable ..mais Me Pecresse est -elle la personne forte, fiable volontaire et solide qui manque cruellement et dont nous avons besoin ?

    Le vote comme le mariage est «  un coup de dés »….

    Aimé par 1 personne

  7. Laurent dit :

    Bonjour,
    Parfaits fragments d’humeur, comme d’habitude… mais je souhaiterais commenter deux d’entre eux.
    Mélenchon d’abord. L’homme a ses sautes d’humeur, et profère des idées que je suis TRÈS loin de partager ; mais il est le seul candidat de gauche qui ait du charisme, qui soit susceptible de cristalliser quelque chose, de donner un élan à un « peuple de gauche » qui en manque cruellement… et par ailleurs, ses discours à l’Assemblée Nationale contre le pass sanitaire en juillet, puis contre le pass vaccinal en septembre, ont été vraiment remarquables, révélant, outre ses qualités de tribun, une certaine hauteur de vue et, osons, une dignité de pensée dont certain(e) devrait s’inspirer, suivez mon regard. Malgré ses défauts et malgré ses idées, Mélenchon est peut-être le seul (le dernier?) véritable homme politique en France.
    Plus important : le dernier point. Voter Valérie Pécresse peut s’entendre dans une perspective de second tour, où l’objectif est quand même d’éliminer macron « quoi qu’il en coûte » ! En revanche, au premier tour, je refuse catégoriquement de cautionner quelqu’un qui a soutenu le pass sanitaire puis vaccinal, et plus généralement qui a cautionné la gestion de la crise sanitaire par l’exécutif : les mesures ineptes et bureaucratiques, les atteintes aux libertés les plus élémentaires, les dégâts collatéraux résultant d’un manque absolu de vision globale, la mise entre parenthèses (prolongée) de la démocraite, la négation de l’Etat de Droit au profit du nudge… c’est non. Au delà de tout cela, le soutien au pass vaccinal en ce moment relève d’un vrai manque de sens du timing et de vision, ce qui est grave pour un(e) futur(e) Président(e)… S’il arrive à obtenir ses 500 parrainages, il existe une alternative, qui porte vraiment les idées auxquelles je crois – et qui répond à pas mal de vos fragments d’humeur, cher Maxime : Gaspard Koenig.

    Aimé par 1 personne

  8. cyril dit :

    comme l’écrivait le préfet Jean Moulin à son père, conseiller général de l’Heyraut « l’électeur est simpliste, il n’a que faire des combinaisons politiques  » (l’électeur ne se préoccupe guère des noms qui sont sur la liste, il vote pour telle ou telle liste, par exemple le cartel des gauches).

    J’aime

  9. cyril dit :

    je sais bien , Maxime, que celui qui nous sert de président est entré par un trou de souris à l’élysée, avec trahison vis a vis de son patron Hollande, maintenant il ne veut plus sortir de la maison élyséenne, la place est trop bonne : il vit comme un roi et rencontre tous les grands de ce monde.
    Les électeurs doivent le chasser de l’élysée, Beaucoup sont exaspérés mains n’agissent pas.

    Aimé par 1 personne

    • Anonyme dit :

      le chasser de ce palais ,,bien sur ,,,,mais pour mettre Qui,,,Mme LEPEN ? après tout ,pourquoi pas ,,,michel43

      J’aime

  10. Monique dit :

    Prenons l’exemple où VP gagnerait les élections, quelle serait son équipe ? à qui confierait elle les postes clé voilà qui m’intéresserait, je pense que tout candidat arrivant à la finale devrait le dévoiler. Une équipe est associée à un projet sinon c’est le chef de l’état qui décide tout seul, comme Macron……. Pensez-vous que Macron aurait été élu s’il avait donné la bande annonce de l’équipé d’hirsutes tombés du lit et dont les premiers mots ont été justement le mutisme total ! je les ai appelés « les ravis » au sourire béat, les poids lourds venaient de LR et du PS (dont certains poursuivis par les tribunaux), c’est à dire des trahisons qu’on a pudiquement appelé compatibles. VP va-t-elle se souvenir qu’il y a un candidat qui est arrivé avant elle, il s’appelle Ciotti. Je suis persuadée que si les électeurs étaient éclairés à ce sujet, ils voteraient différemment.

    Aimé par 2 personnes

  11. PLC dit :

    « Il est parfaitement légitime de ressentir le vote d’une partie de LR en faveur de l’odieux et misérable passe vaccinal, sous prétexte qu’il est populaire, comme une preuve de médiocrité morale et intellectuelle » , oui, et j’ai trouvé pire à mes yeux, l’acceptation du soutien d’un individu qui parlait de loger une balle dans la tête d’un autre candidat à la présidence.
    L’accueil fait à l’UDI Lagarde ne passe pas, mais alors pas du tout.
    Les partis politiques me semblent de plus en plus des entreprises de sélection de sociopathes, c’est le sociopathe alpha qui devient le candidat à l’élection.
    Au final, je voterai Zemmour ne serait-ce que pour sa position hors de ces partis devenus maléfiques, et, si choix m’est ensuite demandé entre Macron et Pécresse, ce ne sera pas cette dernière que je choisirai, je lui fais encore moins confiance qu’à Macron.
    Au moins je voterai pour qqu’un au premier tour !

    J’aime

  12. francefougere dit :

    Bonsoir Maxime Tandonnet ainsi que les intervenants
    Il est bien clair que vous êtes en quelque sorte le porte-parole de Valérie Pécresse, votre amie depuis l’ENA. Voilà au moins une fidélité, et il faut espérer pour vous qu’elle soit réciproque. Etant donné la carrière de la dame, on peut en douter.
    Chateaubriand écrit :  » J’ai vu la politique de beaucoup trop près, et ces myrmidons qui se croient de grands hommes. Je n’espère plus rien, je ne crois plus qu’en deux ou trois nobles idées, la liberté, la fidélité, l’honneur « .
    Ce qu’il a mis en pratique, en démissionnant, quitte à retrouver la pauvreté.
    Des « myrmidons « , j’en ai rencontrés, en particulier un Philippe Seguin, qui était à fuir, notamment sur le plan humain. Actuellement, on célèbre les 100 ans d’un Creusois, qui a seulement duré, en passant à travers le scandale de la Mission laîque. A la Cour des Comptes, lors de son investiture, femme et fille n’en menaient pas large. Mais il n’y a pas eu de scandale.La franc-maçonnerie sait protéger les siens.
    Au fait, avez-vous lu les  » Pécresseries  » , 10 en tout, pour le moment, auxquelles il faudrait ajouter son ignorance d’Oradour sur Glane. Les camps de jeunesse, répétés en URSS bien rouge, plutôt que les plages du Débarquement, les cimetières des jeunes combattants, les villes sinistrées portant toujours les marques de leurs épreuves, comment peut-on vouloir devenir Présidente d’un pays comme la France, avec cette mentalité ! Et elle ose parader devant la tombe du Général, vêtue de rouge bien entendu.
    J’espère que comme la candidate qui n’a pas fait le poids face à Mr Trump, elle retournera à ses études, incomplètes.
    Cordialement

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.