Témoignage de voyageur (sur le passe sanitaire et l’absurdistan français)

Ceci est un témoignage vécu dont je garantis sur mon honneur l’authenticité. Jeudi 30 septembre. Vol de 9H30 Paris-Valence, Vueling VY 8153. Les autorités espagnoles multiplient à juste titre – avant le passage de la frontière – les contrôles du passe sanitaire (qu’il a fallu saisir au préalable sur une application espagnole): au dépôt des bagages puis à l’embarquement. A l’arrivée à l’aéroport de Valence, troisième contrôle méticuleux avant d’entrer sur le territoire espagnol. C’est absolument normal, rien à dire: qu’un pays se protège en prenant des garanties limitant le risque d’importer une source de contamination avant l’entrée sur son territoire. A l’intérieur de l’Espagne, en revanche, l’obsession hypocondriaque du passe sanitaire disparaît de la vie quotidienne. Le soir à partir de 19H les places et les rues se couvrent de monde sur les terrasses dans le respect absolu de la liberté et de la dignité des personnes (preuve jointe!). Après un grand bain de liberté, de soleil et de bon sens, retour en France trois jours plus tard. Dimanche 2 octobre 6H45, Vueling 8152, trajet Valence-Paris Orly: de l’embarquement à la sortie de l’aéroport d’Orly, dans le sens Espagne-France, je le promets sur mon honneur, pas un seul contrôle sanitaire. Pas un. L’enjeu sanitaire n’existe plus: l’entrée sur le territoire français: tout le monde s’en fout. La protection du pays contre le risque d’importer l’épidémie d’Espagne est inexistante. La réciprocité avec l’Espagne: aux abonnés absents! Cependant, le passe sanitaire se retrouve évidemment en interne dans les harcèlements aussi bureaucratiques qu’inutiles des usagers des terrasses de restaurants et de cafés. Pourquoi cette différence? Contrôler les terrasses des cafés et des restaurants ne sert évidemment et absolument à rien sur le plan sanitaire (en extérieur) mais est probablement censé impressionner le grand troupeau hypocondriaque alors que la maîtrise indispensable de la situation sanitaire au passage de la frontière en aéroport est moins visible, moins payante sur le plan de l’enfumage politicien. Sans doute aussi que les dirigeants espagnols sont plus responsables et plus concernés par le bien public que les nôtres qui vivent dans la seule obsession de se maintenir 5 ans de plus à n’importe quel prix, et même le prix du pire.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

72 commentaires pour Témoignage de voyageur (sur le passe sanitaire et l’absurdistan français)

  1. Georges dit :

    Les villes et le peuple espagnol ,quel bonheur.

    J'aime

  2. cyrildefayet dit :

    bonjour a tous, ci dessous un article du 10 oct 2021
    Covid 19 – Un cluster de patients à l’hôpital Émile Roux au Puy-en-Velay : aucun n’était vacciné
    Un patient admis en début de semaine s’est révélé positif au Covid 19 vendredi 8 octobre, à l’hôpital Émile Roux au Puy. Il a contaminé sept autres patients, également non-vaccinés. Les visites sont suspendues dans ce service, mais la situation est sous contrôle pour le directeur de l’établissement.
    Un cluster de huit personnes a été détecté au centre hospitalier Émile Roux au Puy-en-Velay. Un patient non-vacciné a été admis en début de semaine, avant d’être testé positif au coronavirus vendredi 8 octobre. Des tests ont été réalisés dans le service où il était admis : sept autres patients, qui n’avaient pas reçu le vaccin non plus, ont été contaminées. Pour éviter la propagation, ce service de médecine n’est plus accessible aux visiteurs.

    « La situation est désormais sous contrôle » affirme dimanche 10 octobre le directeur de l’établissement, Jean-Marie Bouillet. Depuis hier samedi, il n’y a pas eu de nouvelles contaminations. Il n’y a plus de nouvelles admissions dans ce service, et les visites y sont interdites, jusqu’à nouvel ordre. La situation devrait revenir à la normale dans la semaine, une fois que le temps d’incubation du virus, qui est de quelques jours, sera écoulé.

    Il n’y a pas eu d’affolement dans l’établissement, car ce genre de situation a déjà été vécu au plus fort de la crise. Jean-Marie Bouillet insiste : ce foyer de contamination aurait pu être évitée si les patients se faisaient vacciner.

    J'aime

  3. Ping : Témoignage de voyageur (sur le passe sanitaire et l’absurdistan français)-Maxime Tandonnet – Mon blog personnel – Titre du site

  4. Ping : Cette étrange commission « anti-complotisme »-Maxime Tandonnet – Mon blog personnel – Titre du site

  5. Zonzon dit :

    Post-scriptum 4

    « … l’avenir de l’Église catholique dépende davantage des ailleurs d’aujourd’hui … »
    C’est bien certain !
    Mais la moindre des choses pour nous c’est de les nommer.
    Et n’y sont pas pour rien les homosexuels-les réformés-es (!) du Nouveau Monde drivés-es par les intellos pervers-es Français-es des années Mitterrand !

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Post-scriptum 3

    François « … ne nous mènera pas à de nouveaux goulags. »
    Je n’en suis pas aussi sûr que vous !

    Aimé par 1 personne

  7. Zonzon dit :

    Post-scriptum 2

    La petite France … la minuscule France … est responsable de son amenuisement et de son déclin.
    « Fille aînée » de l’Église c’est pendant le sulfureux XVIIIe siècle qu’elle a sombré et la mort du Roi en place publique n’est que la conséquence de cette révolution de la pensée qui nous fit passer de Bossuet et Pascal ( et Racine ) à Voltaire et Diderot (et Rousseau) en moins d’un siècle.
    L’Universalisme, le scientisme … aujourd’hui le wokisme sont conséquences de cette déviation qui consiste essentiellement à cette folle tentation d’expliquer la Création sans le Créateur … Hawking et Penrose sont les grands prêtres de la religion Humaniste : l’homme, hasard du néant !

    Pourtant la Cosmologie moderne « avait très bien commencé » avec Georges Lemaître, chanoine de l’Université libre de Louvain et Einstein, israélite tourmenté.

    Nous voici maintenant dans le « Transgenre » grâce au Grand Maître de l’Université choisi opportunément par le juvénile président giflé pour détruire « dans l’œuf » toute normalité !
    La révolution de la grande prêtresse Greta la Mongolienne est En Marche ! L’enfant, dernière pièce à démembrer est sur l’établi … les artisans affluent de la Californie diabolique … c’est tellement plus facile de s’en prendre aux jeunes âmes – et aux jeunes corps hélas – pour le plus grand profit d’adultes dégénérés !

    « Celui qui s’en prend aux enfants, s’en prend à moi » disait-Il !
    Parents de France … attention danger ! Si vous n’y prenez garde vous allez vous retrouver sur le même banc de justice que les ecclésiastiques.

    Aimé par 1 personne

  8. Zonzon dit :

    Bonjour Cher jf,

    Vous avez raison sur tout … notre France n’est plus qu’un petit, petit centième de l’Humanité mais c’est notre pays, là où il nous a été donné de naître et nous sommes en grande souffrance d’assister à son démantèlement.

    Partagés nous sommes, entre l’humilité et le regret de n’avoir pas su faire plus pour elle !

    Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Post-scriptum
      Je ne suis pas certain que l’Esprit Sain volette toujours dans les conclaves !

      Aimé par 1 personne

    • Zonzon, je partage votre humilité et votre regret. Je rencontre tout de même encore des personnes qui ne me font pas totalement désespérer de la France. Ici et là il y a des raisons objectives de ne pas totalement désespérer de la situation présente.

      J'aime

  9. Martin dit :

    Cet hiver, les stations de ski étaient ouvertes en Espagne, de même que tous les lieux culturels(musée, théâtre). La présidente de la communauté autonome de Madrid, qui faisait appliquer le tester-tracer-isoler, a ainsi été réélue lors d’une élection anticipée car elle avait bien géré la crise du Covid, en appliquant une politique claire et en faisant confiance aux citoyens (bon, elle n’a pas été élue que là-dessus mais cela y a contribué).

    Aimé par 1 personne

  10. Zonzon dit :

    TÉMOIGNAGE D’UN VOYAGEUR DE LA CHRÉTIENTÉ

    On se souviendra longtemps que c’est au cœur du jaillissement de la révolution politique zemmourienne que nous arriva le rapport Sauvé (un patronyme prémonitoire!) qui glaça le sang des derniers croyants minoritaires de la France chrétienne.

    Un long cheminement de l’abaissement des pratiques amoureuses marqué au XXIIIe siècle par Choderlos de Laclos qui condamna la classe aristocratique, au XIXe par la figure grotesque de l’abbé Bournisien rachetée au XXe par Bernanos et son curé de campagne et par Graham Greene dans « La puissance et la gloire », une lente évolution qui s’acheva enfin avec le triomphe des intellos abjects et décadents du Collège de France prônant leur homosexualité comme achèvement d’un art de vivre propre à nettoyer la civilisation occidentale de ses miasmes insoutenables !

    Le clergé fut atteint, l’on se tut, gêné. Les deux figures de Lumière, JP2 et Benoît XVI furent occupés ailleurs et leur successeur, un bolchevique agissant, pensait patagon.

    Ce rapport pourrait avoir un effet bénéfique sur l’image du prêtre (et sa place dans l’Église)… un homme – figure du Christ – qui ne peut être qu’exceptionnel, par conséquent limité en nombre, et réservé aux tâches sacramentelles ( le prêtre touche de ses mains le corps du Christ ), un homme capable au long de sa vie de résister aux « aspérités de la condition humaine », un homme rare donc, l’Église ayant à confier les activités proprement humaines – pédagogiques, organisationnelles, matérielles et intellectuelles – à des clercs non soumis à la « terrible » chasteté !

    Le prêtre, figure du Christ, ordonnateur de la Communion, est nécessairement rare et cher !

    On se souviendra aussi que c’est en ce temps que la sexualité humaine se vautra par toutes sortes de moyens innommables dans la fange et c’est dans cette époque que l’on put voir « au grand sommet » et dans toutes les chaumières télévisées une main présidentielle s’arrêter et se complaire sur une peau luisante et noire !

    Aimé par 3 personnes

    • Zonzon, bonsoir, j’aime votre évocation de Bernanos et Graham Greene. Oui Jean Paul II et Benoît XVI étaient occupés ailleurs. Jean Paul II par le communisme. Benoît XVI par l’ampleur de ce qui ne va pas dans l’Eglise catholique dont il avait probablement conscience.

      « leur successeur, un bolchevique agissant, pensait patagon »

      Je suppose que vous faites référence au pape François. Je ne le qualifierai pas de bolchevique. Il ne nous mènera pas à de nouveaux goulags. Le qualifier de Patagon m’a amusé surtout si vous faites références au mythe patagon.

      Il a été élu pape. L’Esprit Saint est parfois difficile à saisir…

      Il se peut aussi que l’avenir de l’Eglise catholique dépende davantage des ailleurs d’aujourd’hui que de la France ex-catholique.

      Après tout la France n’est plus première puissance mondiale comme avant le première guerre mondiale et ne représente plus que 1% de la population mondiale.

      Aimé par 3 personnes

    • Pheldge dit :

      « L’Esprit Saint est parfois difficile à saisir », oui, et particulièrement pour François, qui je le crains ne l’attrapera jamais !
      Quant à « la France ex-catholique », vous êtes un peu rapide pour le « ex », mais nos politiques toujours plus progressistes s’y emploient avec , pour une fois, une énergie peu commune …

      J'aime

    • lugardon dit :

      @Pheldge , ex catholique par rapport à St Louis. De mon point de vue qui n’a aucune importance les difficultés de l’église catholique elles viennent plus de l’intérieur que de l’extérieur.

      J'aime

  11. Jean-Luc dit :

    En Espagne ils ont subi Franco pendant suffisamment longtemps, pour se pourrir à nouveau la vie avec des contrôles policiers permanents au quotidien.
    C’est plus efficace de contrôler les arrivées aux aéroports, et de ne pas nuire à l’économie dans le pays.
    Au demeurant, vaccinés ou non, chacun peut contaminer et être contaminé.
    Le Passe n’a plus aucune justification, sinon celle d’initier une surveillance numérique généralisée de la population, avec des bons et mauvais citoyens, ces derniers discriminés et désignés boucs émissaires de la gestion étatique catastrophique de la crise Covid.
    On assiste à une gestion perverse par des médiocres, crétins, narcisses auto satisfaits, qui ne pensent qu’à organiser leur irresponsabilité pénale, tout en continuant à se faire les meilleurs VRP de bigpharma.

    On ne pensait pas, 80 ans plus tard, se retrouver confrontés à des tendances totalitaristes et à l’abandon du socle juridique des libertés fondamentales garanties par notre régime républicain.

    Espérons que le cri Liberté qui émane des manifestations se fasse de plus en plus fort et massif, â défaut de trouver un écho dans les principaux partis et syndicats.

    Il faut bien reconnaître que nos institutions résistent très mal à la moindre crise, au point de recourir systématiquement aux états d’urgence permanents.
    Ce régime présidentiel sans aucun contre pouvoir efficient, devient de plus en plus indigne d’un État démocratique.

    Aimé par 1 personne

  12. Anne dit :

    Mon médecin, qui attend le vaccin Sanofi « classique » a été suspendu. Pour l’instant pas encore radié. Pour des raisons médicales (il a été malade il y a quelques années) il refuse le vaccin à ARNm. Mais ses patients continuent à le voir comme si de rien n’était !Il dénonce cependant la surveillance dont il fait l’objet.
    Si il n’y a pas de surveillance au niveau des aéroports français, c’est qu’il n’y a pas d’épidémie.CQFD
    La commission Bronner qui est mise en place par Macron va ajouter une couche à la surveillance généralisée.

    J'aime

  13. Anne dit :

    Mon médecin, qui attend le vaccin Sanofi « classique » a été suspendu. Pour l’instant pas encore radié. Pour des raisons médicales (il a été malade il y a quelques années) il refuse le vaccin à ARNm. Mais ses patients continuent à le voir comme si de rien n’était!

    Aimé par 1 personne

  14. Blaise dit :

    ‌Samedi 2 octobre, après-midi, l’accès à la Place de l’Etoile était conditionné à la production d’un passe sanitaire. Les avenues qui y conduisent étaient barrées et des contrôles assurés par des vigiles en uniforme. Le vent qui soufflait n’était pas suffisant pour disperser le virus porté par les non vaccinés ! L’empaquetage de l’Arc de Triomphe par Christo avait donc transformé la Place de l’Etoile en musée à ciel ouvert. Pauvre Soldat Inconnu.
    Quelle tempête faudrait-il pour se débarasser des esprits pervers qui ont conçu un tel dispositif ?

    J'aime

  15. Pascal dit :

    C’était exactement la même chose le 23 juillet 2021 sur le vol Vienne (Autriche) Paris CDG, arrivée en pleine journée !
    Pascal

    J'aime

  16. Loïc Levert dit :

    Bonjour, vous laissez penser que le pass sanitaire français relève de l’enfumage politicien, je pense pour ma part qu’il y a autre chose derrière, la volonté de contrôler la population de manière de plus en plus serrée.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.