L’ordre du mépris

Comment le pass sanitaire fonctionnera-t-il ? N’y a-t-il pas de risque d’une société sanitaire à deux vitesses avec les vaccinés et les autres ?
Je tiens beaucoup à l’unité de la Nation. Sur le plan sanitaire, chaque innovation a été accessible à tous. Les tests sont gratuits en France. Très peu de pays sont dans ce cas. Nous n’avons laissé personne au bord de la route. La République et l’Etat Providence ont été au rendez-vous. Le « quoiqu’il en coûte », c’est aussi ça. Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. 

Ces propos étaient ceux du chef de l’Etat, le 29 avril 2021 à la presse quotidienne régionale. Deux mois plus tard, le pass sanitaire devient obligatoire pour entrer dans les cinémas, les bars, restaurant, les spectacles, les transports en commun. Et cela se déroule dans le plus parfait silence (omerta) sur le spectaculaire revirement élyséen. L’argument selon lequel les circonstances ont contraint le pouvoir à cette volte-face est insoutenable : 25 000 contaminations quotidienne quand ces paroles furent prononcées, pour environ 15 à 20 000 aujourd’hui Mais surtout 350 morts par jour à cette époque (selon les statistiques officielles) pour une vingtaine aujourd’hui. De fait, la situation au regard du nombre des victimes, est infiniment moins inquiétante aujourd’hui que lors des poussées épidémiques précédentes qui n’avaient pas justifié des mesures aussi liberticides (et l’exemple britannique le confirme). Quant à la la courbe des contaminations, chacun sait qu’elle est totalement erratique depuis un an et un responsable public digne de ce nom, quand il a tenu ces paroles ne pouvait pas ne pas savoir qu’une quatrième reprise avait des chances de se produire surtout au regard de la situation en cours à ce moment là Outre-Manche.

Mais le plus abominable – les mots sont pesés – c’est le mépris social (de la France d’en haut, médiatique, intellectuelle ou supposée telle, politique) – envers les réfractaires qui au nom de la liberté et de l’égalité, se contentent de dire ou de penser en ce moment, exactement dans les mêmes termes que l’occupant de l’Elysée le 29 avril dernier. C’était formidable il y a deux mois car venant de l’occupant de l’Elysée. La même chose est immonde désormais, deux mois plus tard, car l’occupant de l’Elysée ayant tourné casaque, désormais dit le contraire. Voilà comment fonctionne une certaine supposée élite persuadée de sa supériorité.

Les noms d’oiseau fusent, comme dans une véritable chasse à l’homme: « irresponsables, égoïstes, complotistes, populistes, imbéciles, attardés, barbares, fascistes, nazis ou staliniens (vu sur twitter, parole d’honneur) ». Les moqueries, les caricatures, les paroles haineuses et méprisantes fusent envers les « antipass ». Il y aurait ainsi les lumières de la pensée éclairée des gens bien contre la tourbe infecte des « anti-pass ». Dans le sillage fidèle et étroit de l’occupant de l’Elysée, comme le guide du politiquement correct, la société bienpensante est entrée dans une logique de chasse au gaulois réfractaire, à l’immonde réactionnaire ou la vile populace, l’antipass ou l’antivax…

Si l’on en juge par les déclarations du 29 avril dernier, c’est donc un choix délibéré, assumé de « différencier » (sic) les Français qui a été accompli, c’est-à-dire de rouvrir, alimenter, exacerber la plaie ouverte par le référendum de 2005 entre la France bienpensante, bourgeoise mondialisée et la France périphérique. Cette logique de rupture par le mépris, en germes dans le quinquennat précédent qui vouait aux gémonies les « sans dents » est devenue le marqueur d’un quinquennat consacré au combat des lumières progressistes contre l’obscurantisme (dit) populiste personnifié par le gaulois réfractaire. En arrière-plan, cette volonté évidente (déclaration du 29 avril) de souffler sur les braises dans l’apathie et l’abrutissement d’une France d’en haut jamais sortie de son éblouissement, un seul objectif: la réélection grâce au renouvellement du second tour des présidentielles Macron/le Pen. Il faut une belle dose d’aveuglement ou de totale mauvaise foi (consciente ou inconsciente) pour ne pas être écoeuré par un tel spectacle.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

68 commentaires pour L’ordre du mépris

  1. Une dimension dont personne ne parle, celle du coût exorbitant de cette crise sanitaire. Les moyens mis en oeuvre laisseront au pays une ardoise énorme. Les tests , les vaccins, entre autres, ne sont pas gratuits (contrairement à ce qui est bêtement répété). C’est l’État ou la Sécu qui paye ; au bout du compte, ce sera à nous de régler tout ça via les cotisations etc. Des centaines de millions dépensés en tests et près de deux milliards pour l’achat des seuls vaccins. Ne pouvait-on opter pour des solutions moins onéreuses. La gabegie aura une fin. Ensuite on nous présentera la note. Lourde. Très lourde. Et la corde continuera de se resserrer autour de notre cou.

    J'aime

  2. mactosel dit :

    Fatigué de Macron qui a réussi à tout détruire les acquis en l’espaces d’un quinquennat. Il obéis au doit et à l’œil de ses supérieurs qui l’on mis la .
    L’heure des comptes viendra ou il faudra répondre de ces odieux actes .
    Non a l’apartheid !

    J'aime

    • Pheldge dit :

      « détruire les acquis » ah bon ? pouvez-vous détailler, parce que moi je n’en vois pas l’effet sur la comptabilité de l’état … Quant aux primes covid largement distribuées depuis un an, c’est sans doute une « destruction négative d’acquis ».

      J'aime

  3. cyril dit :

    Le philosophe René DESCARTES nous enseigne que « nous pouvons toujours suivre le pire en voyant le meilleur » (cf Lettre au père Mesland, 1645).
    il faut donc ouvrir les yeux , prendre conscience que ce gouvernement nous prend pour des imbéciles

    J'aime

  4. Citoyen dit :

    Le « risque d’une société sanitaire à deux vitesses »
    Cette volonté clairement affichée de ségrégation entre des populations différentes, dans d’autres contrées, ils ont trouvé un nom pour désigner ça : « L’apartheid »
    En utilisant les termes qu’il faut , on y voit tout de suite plus clair …

    J'aime

  5. Bonsoir, il n’y aura pas de double vitesse, l’état n’a pas les moyens de sa prétention, ci-joint, article de mon blog pour complément de réflexion.

    Bonne lecture.

    https://everywherenobody.wordpress.com/2021/07/28/le-schisme-du-culte-social/

    https://everywherenobody.wordpress.com/2021/07/27/la-theorie-de-lhypervelocite-societale/

    J'aime

  6. Simon dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Je ne décolère pas. Depuis de nombreuses années, je vais en cours à la piscine, plusieurs fois par semaine. Depuis le 21 juillet, un QR code est demandé à l’entrée. Ce jour-là j’ai été refoulée, j’ai donc fait un test antigénique vendredi dernier, de même ce matin. Nouvelle variante ce matin, on m’a demandé ma carte d’identité en plus du QR code, je suis partie en vrille ! J’ai passé un quart d’heure à refuser: à quel titre ? Sous quelle autorité ? D’autant que mes interlocuteurs m’appelaient par mon nom, car ils me connaissent depuis de longues années. Depuis ce matin, j’ai beaucoup de mal à m’apaiser, ainsi donc c’est le nouveau monde… vais-je avoir droit à ce cirque chaque fois ? Car vaccinée ou pas, le délire sera le même, présentation des papiers à un quidam chargé de vérifier que je suis bien moi, sans autorité autre que celle d’être fonctionnaire d’un service public. Une de mes copines, restauratrice n’arrête pas de recevoir des appels de clients lui annonçant qu’ils ne viendront pas au mois d’août.
    Je parle de moi, parce que j’ai été la seule « révulsée », ce matin, les autres n’osent pas réagir, mais je suppose que nous sommes nombreux à refuser cela, et notre nombre devrait grossir. Mais je vois aussi le contentement de certains qui abondent dans ce projet hygiéniste, tellement ils craignent la maladie; Quelle sera l’étape suivante ? Macron nous gouverne à coup de « j’ai décidé », aucun contre-pouvoir, Assemblée Nationale aux ordres, le Sénat, soit disant de droite, a marché dans les pas du gouvernement, trop peu de voix ont porté une opposition à ce projet. Lorsque nous voyons la composition du Conseil Constitutionnel, comment n’être pas inquiet de la suite ?
    Comment s’opposer ? Les présidentielles sont-elles déjà jouées ? Macron ou le chaos ? Nous avons le chaos. La blondasse est hors jeu, les LR sont pathétiques, la France insoumise, une caricature… Nous allons au devant de jours bien sombres.

    J'aime

  7. H. dit :

    Maxime,

    Vous n’êtes pas le seul haut-fonctionnaire à se poser des questions : https://nadegecompper.com/2021/07/28/un-fonctionnaire-d-etat-communique-pour-alerter-la-france/

    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  8. fraternel dit :

    exemple frappant de cette usine à gaz
    les professionnels du tourisme ne savent plus à quel saint se vouer
    je devais accompagner des gosses en colo uniquement pour le trajet en train
    étant défavorable à la vaccination j’ai du renoncer à cette belle expérience meme si ce n’est pour le trajet en train.
    l’an dernier seules mesures à respecter celle des gestes barrière et port du masque dans le train tout s’est bien passé alors que les hosdpitalisations n’étaient pas moindres
    maintenant celà aurait du débuter le 1 aout je ne pouvais donc le faire
    aujourd’hui c’est entre le 07 aout et le 10 aout
    alors faudrait savoir jamais vu une bande de branquignols pareils depuis que je suis en age de voter
    sans compter qu’on a fracturé la france opposés les gens entre eux nous matraquer à longueur de journée par les infos anxiogènes les serviteurs de l’état les médias à la solde du pouvoir etc
    non stop çà suffit!si ne haut lieu ils veulent une guerre cvile ils n’en sont pas loin mais seront les seuls responsables de ce fait
    je vous invite à lire la lettre de xavier bazin et la réaction dans celle çi du professeur mascullough éminent cardiologue personne très respectée pas issue d’un illuminé sur internet et celà donne une idée de la pression éxerçée sur les médecins
    je n’en dit pas plus c’est franchement inoui comme on manipule les gens pas ce professeur bien sur mais la caste dominante au plan mondail
    bonne journée à toutes et à tous

    Aimé par 1 personne

  9. Ulysse dit :

    Bonjour Mr Tandonnet
    Je me pose deux questions , à propos du vaccin à ARN messager.
    1) Il y a de nombreux contaminés, si on se fie aux résultats des test PCR.
    Tous ces contaminés ne meurent pas. Ils développent donc une immunité naturelle (humorale et cellulaire) . Ces immunisés sont ils comptabilisés dans les statistiques de l’immunité collective ( actuellement confondues avec celles des « vaccinés ») ?
    N’y a t’il pas une sous estimation « volontaire » de l’immunité collective ?
    ..
    2) Il faut poser le problème des gens immunisés naturellement .
    Ceux ci ont développés des anticorps IgM puis IgG.
    Si ces personnes sont « vaccinés » au Pfizer, ils vont fabriquer eux meme des proteine Spike dans le but que l’organisme apprenne à les reconnaitre (et meme s’ils ne sont éligibles qu’à une seule injection)
    Or ils les connaissent déjà puisqu’ils sont immunisés. Les IgG sont pretes à intervenir
    Et donc l’immunité va immédiatement se mettre en branle pour annihiler ces Spike et donc les cellules qui les fabriquent.
    Ne provoque t’on alors pas une réaction auto immune (ne parlons pas de maladie auto immune-puisqu’il parait que les millions de particules d’ARN injectées disparaissent) ?
    Cela n’expliquerait il pas , au moins en partie, les effets secondaires observés , voire les morts, bien que les médias évitassent (?) pudiquement de les mentionner ?
    Et meme topo pour la seconde injection
    ..
    Si quelqu’un a des explications , alors merci

    J'aime

  10. Raymond dit :

    PER ASPERA, AD ASTRA ? !
    LE DÉSORDRE A TOUT PRIX ! ?

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Bon d’accord ¿ Promis ¡ craché ! Juré ?
    Je n’emploierai plus, ici, les mots, dictature, autocratie et tout ce qui peut ou pourrait (de près ou de loin) se rapprocher d’une quelconque manière à l’utilisation d’une hypothétique expression pouvant faire mention d’un éventuel pouvoir pour mener popu. à la baguette.
    C’est donc, dans ce nouveau truc, machin, bidule, chose, que nous allons (maintenant) avoir à gentiment batifoler ensemble. OK !

    D’ailleurs je reviens, immédiatement, sur un gratifiant souhait émis par l’un de nos aimables neurones Élyséens. Sans doute ce brave pèlerin, de par sa condition, est il habitué à distribuer des attributs qu’il ne possède. Son haut niveau d’étude aurait dû (tout de même) l’amener à savoir que dans la vie, on ne donne que ce que l’on a.
    Je le remercie, donc pour son honnêteté, lorsqu’il nous indique les limites de ses capacités de production. Finalement ; Dans notre nouvel Eldorado ! Mieux vaut un grand chieur qu’un petit hypocrite. Mais passons, météoride de notre voix actée politique, lui et d’autres ne laisseront que peu de trace dans le système.
    Des plumes savantes, ont depuis longtemps,déjà donné quelques trajectoires à respecter pour éviter de flamboyantes dissolutions.
    《L’avenir réserve plus d’une surprise aux imbéciles dont la vocation est de sacrifier toujours les réalités aux apparences, les consciences aux prestiges, et le salut du troupeau à la tranquillité des pasteurs.》G.B.
    Apres cela, comment dire, que seul le libre arbitre fixe la route et les paramètres de vols de chacun …

    Aussi, lorsque vous nous annoncez qu’ 《Il faut une belle dose d’aveuglement ou de totale mauvaise foi (consciente ou, inconsciente) pour ne pas être écoeuré par un tel spectacle. 》
    Je ne peux que reconnaître, que comme beaucoup ici, brassage et centrifugeuses ne sont plus de mon âge et qu’à certains moments des hauts le cœur se rappellent à moi. Cependant, une fois sorti de ces encéphaliques sportivitées, je reconnais également, l’évidence que dans cet espace temps, l’ADN. règne en maître.
    Et que, si le chromosome de la collaboration a très rapidement redonné forme à l’esprit de l’état et à un état d’esprit. Le gène de la résistance a concomitamment réveillé le fondamental poilu qui sommeille dans les caves de la réticence. Je vous rappelle que sans ausweis ? Vous ne passerez pas ! SI ! Il la dit !
    Au-delà des états d’âme des uns et des autres, chacun aura certainement un respectable avis sur le problème du pour ou contre le vaccin.

    Mais tel Moby Dick, une seule question fait violemment surface dans cet inconscient océan des consciences.
    Est-il nécessaire de détruire, la Nation pour se soigner d’un virus ou d’autre chose ? En d’autres termes ; A qui profite le crime de l’outrage, la stigmatisation, l’humiliation,… ? Cela en vaut il la peine ?

    Honi soit qui mal y pense ?
    Cordialement.

    《Un Homme Libre est celui qui, pour ces choses que selon sa force et son intelligence il est capable de faire,  n’est pas empêché de faire ce qu’il a la volonté de faire 》 De la LIBERTÉ des sujets –
    LÉVIATHAN – Thomas HOBBES.

    Aimé par 2 personnes

  11. nicolasbonnal dit :

    Mélange de gauche caviar et de Second Empire…

    Aimé par 1 personne

  12. jmdh57 dit :

    En complément de mon précédent commentaire :
    – Malgré des tentatives et des débats, la Suède n’a jamais confiné. C’est contraire à la Constitution Suédoise qui garantit le libre accès de chaque Citoyen à la Nature.
    – Nos élites ont un comportement qui se rapproche de celui des délinquants. Pris « la main dans le sac », ils vont vous expliquer que c’est pas vrai ! C’est trés inquiétant pour le pays qui a vu naître Descartes, Montesquieu et Victor Hugo. Ce début de XXIème siècle français est stérile. Même la Russie soviétique fit émerger un Alexandre Soljenitsyne ou un Vassili Grossman.
    – Un petit exemple pour illustrer le déni dans lequel vive nos élites et dans lequel ils veulent nous faire vivre. En France, nous n’avons pas la télévision. Il y a quelques années pour raison professionnelle, nous avons vécu plusieurs années à Krakow (Cracovie, Pologne). Par la TV de la maison, nous avions accès aux infos francophones TV5 : France 2, RTBF, RTS Romande à 30 min d’intervalle. Le même événement « à priori anodin » n’est pas retranscrit de la même façon par ces 3 chaînes. Exemple d’un sommet européen. France 2 va vous expliquer que la locomotive qu’est le couple franco-allemand fait bouger les lignes, et bla-bla-bla. En prime, vous aurez droit aux images de Flamby/Manu faisant la bise à Angela…. Par les infos Belges, vous comprenez que d’un côté il y a l’Allemagne et de l’autre le reste. Quant aux images montrées, ce sont celles de la Chancelière potassant ses dossiers. Quant aux Suisses, alignés sur l’analyse Belge, ils ont bien compris que la priorité était de s’entendre avec Berlin. S’entendre avec Paris, c’est « cherry on the cake ».
    – Il y a une quinzaine d’années j’avais lu « La logique de l’Honneur » de Philippe d’Iribarne. La thèse de d’Iribarne est que la logique des 3 ordres de l’Ancien Régime est toujours active dans le monde de l’entreprise française. Pour lui, c’est même une spécificité française : il ne l’a constaté ni aux Pays-Bas ni aux USA qui servaient d’élément de comparaison. Perso, je n’avais pas été convaincu. Dans l’usine où je travaillais, cela ne se passait pas comme cela. A la réflexion avec le recul, je lui donne raison sur un point : notre soit disant élite, elle fonctionne toujours selon ce schéma ! « Ils » prétendent être l’aristocratie et ont droit de régner sur le troupeau !!

    Aimé par 2 personnes

    • « Notre soit disant élite, elle fonctionne toujours selon ce schéma ! « Ils » prétendent être l’aristocratie et ont droit de régner sur le troupeau !! » C’est tout à fait ça, merci beaucoup!
      MT

      J'aime

  13. Sganarelle dit :

    Étant de la génération de la guerre je n’ai rien contre l’expression à prendre au second degré. On est tous et on a tous été en guerre contre quelque chose ou quelqu’un et chaque fois qu’il y a conflit il y a guerre. La guerre contre le virus est déclarée .
    Actuellement c’est une révolte contre le pass ..une révolte parce qu’elle est passagère, le temps où le pass sera en question…espérons que cela n’engendrera pas une révolution.
    La guerre des mots aussi a commencé, les emphases exagérations et contre-sens entraînent vers une guerre intestine improductive , répétitive et donc lassante.
    Que le locataire de l’Elysée soit peu fiable verbeux prétentieux incohérent c’est un fait et que le vaccin soit l’objet de craintes, c’est compréhensible du fait que circulent les inévitables bobards des temps de guerre mais alors qu’il n’existe aucune autre arme de combat cette campagne de démolition avec étoile jaune à la clé est inique.
    Les « pour » et les « contre » sont respectables dans leur choix ce qui est effrayant et lamentable c’est l’opposition qu’ils suscitent , les brimades du gouvernement et leurs réactions en face . (Je veux parler ici de la mise à feu d’un centre vaccinal)
    Cela dépasse de loin l’enjeu et préfigure plutôt une remise à plat de toutes les institutions car il est à craindre que les événements actuels servent de catalyseur à d’autres plus graves.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      il n’existe aucune arme ? l’Ivermectine et l’Hydroxy chloroquine sont utilisées avec un certain succès, dans un certain nombre de pays. En France ces médicaments pourtant connus utilisées et largement prescrits depuis des décennies ont été interdits.

      J'aime

    • Sganarelle, c’est ce que je me dis tous les jours aussi!
      MT

      J'aime

  14. Jean-Luc dit :

    Bonjour à tous et merci Maxime pour votre brillant billet précédant sur la liberté auquel je me rallie totalement, comme de nombreux commentateurs.
    Il faut que des voix s’élèvent pour dénoncer l’imposture de nos gouvernants, qui associés à une mafia de blouse blanches corrompues et médiatisées, met en œuvre des mesures totalitaires et liberticides.
    Dans le déni des traitements précoces efficaces, dont toute personne de bonne foi et un peu curieuse peut prendre connaissance, il est mis en place une obligation vaccinale avec des produits dont on vit en direct la phase 3 expérimentale, sur des millions de gens en bonne santé qui ne risquent rien du Covid, mais sont pris pour de cobayes.
    Pour mémoire 1500 médecins associés au chirurgien Gérard Maudrux (voir son blog), ont effectué un recours sans succès auprès du ministre de la santé pour faire valider en traitement précoce L’Ivermectine déjà employée avec efficacité et sans risques dans d’autres pays.
    D’autres traitements existent aussi….
    Pour les moins de 50 ans le taux de mortalité est de 0,0026%. Pour cette tranche d’âge le risque est 63 fois plus élevé d’avoir un effet indésirable grave par le vaccin, que de mourir du Covid.
    Les décès déclarés suite à vaccination Covid-19 sont 158 fois supérieurs à ceux du vaccin contre la grippe 2019-2020.
    Une balance bénéfices risques doit donc être établie au cas par cas fonction de l’âge et état de santé et la décision finale revient légalement au patient qui doit donner son consentement éclairé comme pour tout acte médical.
    Le bénéfice du vaccin doit être infiniment plus grand que le risque encouru, en sachant que le taux de survie pour les moins de 50 ans est de plus de 99,99%.
    La mortalité pour la peste ou Ebola, entre 30 et 50% de morts, rien de comparable.

    Alors pourquoi une vaccination obligatoire assortie d’un passe sanitaire coercitif? On est pris dans une mesure surréaliste, disproportionnée et caricaturale.

    Ce gouvernement en restreignant les libertés de façon inédite, en dirigeant par la peur, s’enfonce dans le totalitarisme et va susciter la révolte d’une partie non négligeable de la population.
    Un vent de colère commence à souffler, avec des idées de grève générale pour la rentrée de septembre.
    Tous les juristes et les citoyens épris de liberté doivent se lever contre les imposteurs qui veulent nous imposer une société de surveillance généralisée par QRcode.

    Aimé par 2 personnes

  15. @ Maxime TANDONNET, de mon point de vue non essentiel venant d’un non essentiel il manque ce qui suit à votre article: si les droites sont majoritaires en voix en France elles restent profondément divisées et ce d’autant plus que les gauches sont très divisées aussi. Marine Le Pen candidate, Eric Zemmour candidat, Nicolas Dupont Aignan candidat, Florian Philippot, Xavier Bertrand candidats, Valérie Pécresse candidate plus quelques autres candidats de droite de dernière minute j’ai des doutes sur le résultat des prochaines élections présidentielles si elles ont réellement lieu.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.