Liberté, liberté chérie

La tendance médiatique est à la diabolisation des manifestants qui scandent le mot « liberté » dans la rue, présentés comme des extrémistes ou des populistes. Nous atteignons le paroxysme de l’inversion des valeurs, quand l’invocation de la liberté est jugée fascisante par nombre d’experts, commentateurs et supposés intellectuels. La question de la liberté est pourtant sérieuse. La CNIL elle-même a considéré que les mesures relatives à l’obligation du pass sanitaire représentaient « une atteinte particulièrement forte à la liberté. »

Ces paroles – d’une exceptionnelle gravité – n’ont semble-t-il guère ébranlé les murailles de la bonne conscience. Les inspirateurs, responsables ou chantres de ce dispositif affirment qu’il ne saurait être que provisoire. Qu’en savent-ils dès lors que nul n’a la moindre idée de la durée de la crise sanitaire qui se prolonge par vagues de contaminations et des futurs variants ? Un précédent est ouvert et les circonstances qui justifient le dispositif actuel ont toutes les chances de durer ou de se reproduire – indéfiniment – dans l’avenir.

L’atteinte aux libertés est en effet dévastatrice. L’obligation de décliner son identité et un laisser-passer certifiant un état sanitaire pour entrer dans un restaurant, un bar, un train, un hôpital ou un centre commercial, tous ces gestes les plus courants de la vie quotidienne, représente un phénoménal recul des droits de la personne et du libre arbitre individuel. Cela revient à exclure de la société – transformer en parias ou en sous-homme – les individus qui pour une raison ou une autre ne seront pas en mesure de présenter ce laisser-passer.

Obliger des professionnels à contrôler les laisser-passer de leurs usagers ou clients – sous peine d’une amende gigantesque de 45 000 € et d’un an de prison – engendre une société d’autosurveillance, d’embrigadement et de délation en transformant chacun en policier de l’autre. Faire de la non- vaccination un motif de licenciement, interdire l’accès aux EPHAD des non vaccinés représentent un impressionnant recul de la civilisation. Les premières victimes sont les jeunes. Pendant des mois, ils ont été écartés de la vaccination au prétexte qu’ils n’étaient pas menacés, le vaccin étant dès lors inutiles pour eux, et soudain le pouvoir exige d’eux qui aillent se faire vacciner sous la menace d’une sorte d’anéantissement social.

La vérité est que rien au monde ne permet de justifier ce basculement soudain dans une autre société bafouant la liberté quotidienne, officialisant la discrimination et l’autosurveillance policière. Les contaminations sont certes en hausse mais grâce au vaccin (notamment) diffusé sur une base volontaire, protégeant les personnes âgées et atteintes d’une comorbidité, ni les réanimations ni les décès ne sont en augmentation au regard des statistiques officielles. Dès lors qu’il est admis que le vaccin protège les personnes âgées ou fragiles et que le covid 19 n’est pas mortel pour les autres, la peur panique qui règne en ce moment sur les esprits et entraîne ce vent de folie est sans le moindre espèce de fondement.

Les véritables motivations de ce basculement n’apparaissent pas encore clairement aujourd’hui. Rien ne permet d’imaginer une sorte de « complot » planétaire dès lors que la France se singularise dans ce grand naufrage liberticide (à quelques exceptions près). La déraison politique en est sans doute la principale explication. Il faut y voir une fuite en avant autoritariste de la part de dirigeants paniqués à l’idée d’être accusés d’inaction face à la reprise épidémique, un effet paroxystique de la grande dérive narcissique : donner l’illusion de la poigne et la fermeté par des postures intransigeantes. L’obsession de la réélection présidentielle dans moins d’un an n’arrange rien…

Mais ce qui est le plus effroyable, bien plus que la dérive d’une poignée de dirigeants de circonstance, c’est l’aveuglement et la servilité qui entourent le naufrage en cours. La pensée unique fait rage dans les médias, au parlement, dans les institutions et les juridictions et même semble-t-il, une partie de l’opinion sous influence. La manière dont la France dite « d’en haut » tourne le dos à la tradition française de liberté et de respect des droits de la personne, s’accommode de cet encasernement de la vie quotidienne sans la moindre raison valable et dans la plus parfaite bonne conscience, puis s’efforce en ce moment de diaboliser ou fasciser le mot de « liberté », est le signe le plus patent de son vertigineux déclin intellectuel. Quant à l’idée folle de sacrifier la liberté au profit d’une sécurité absolue, elle est l’expression même de la lâcheté et de la soumission.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

125 commentaires pour Liberté, liberté chérie

  1. Ping : « Pourquoi le passe sanitaire va faire exploser l’épidémie et sera le Stalingrad de Macron (par Eric Verhaeghe) ». On reprend un peu de vitamine alors ? Un autre énarque, Maxime T., défend aussi la liberté : c’est drôle

  2. Z dit :

    Tous les sages qui jamais ne dirent mot contre l’immigration sont-ils fondés à s’exprimer quand une épidémie menace ?

    J'aime

  3. Sganarelle dit :

    Si je lis bien les extraits de ce blog, en ayant subi le vaccin et classé dans les personnes fragiles j’ai encore plus de risque d’être contaminé et de mourir du corona. ..c’est ce qui arrive en Angleterre ( documents officiels à l’appui) et ce que disent d’éminents chimistes chercheurs médecins (?) etc
    Donc ne vous faites pas vacciner
    Et si vous ne l’êtes pas on vous prédit la même fin avec en prime le ban de la société .
    Cruel dilemme.
    Pour l’ambiance c’est l’atmosphère cour de récréation CM2 ….le premier des deux qui traite l’autre de « facho » à gagné le gros lot.
    Ce qui est déprimant c’est surtout la bêtise doublée de satisfaction que chacun déploie, arguments bidons à la clé , pour justifier sa position . On croule sous des propos de comptoir après libations nocturnes alors qu’on ferait mieux d’aller dormir car ce qui est certain c’est que demain sera un autre jour.
    Merci à mr Tandonnet qui a la patience d’héberger de fallacieuses arguties en plus des miennes qui ont le mérite d’être courtes.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      il y a des faits, comme ce que vous citez, qui invitent à réfléchir, et il y a l’émotionnel et la pensée magique, qui polluent et interdisent tout débat …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Les premiers vaccinés étant les plus vulnérables, n est il pas logique que cette population présente plus de risques de décéder que celle des jeunes bien portants non encore vaccinés (légitime timing administratif oblige) ?
      Simple question…

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Les premiers vaccinés étant les plus vulnérables, n est il pas logique que cette population présente plus de risques de décéder que celle des jeunes bien portants non encore vaccinés (légitime timing administratif oblige) ?
      Simple question…

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Hé hé, cgn002, le Dr Fauci, ça vous dit quelque chose ? (un grand spécialistes du virus, à ce qu’il parait …)
      Hé bien, ce cher Dr a affirmé dernièrement que la charge virale d’un vacciné était la même que celle d’un non vacciné !! (en supposant qu’il soient contaminés, bien sûr).
      Autrement dit, pour ce qui est de la capacité à transmettre le virus, le fait d’être vacciné ne réduit pas le risque !…
      Voila qui devrait donner matière à réfléchir à ceux qui sont enfermés dans la croyance …

      J'aime

  4. Zonzon dit :

    Croire encore à ces politiciens qui depuis 50 ans démantibulent le pays c’est trahir la Nation !

    Faire croire …

    J'aime

  5. Bonjour à tous,

    je souhaite faire partager ce texte puisque visiblement personne ne dit les choses clairement dans ce bas monde.

    https://everywherenobody.wordpress.com/2021/07/27/la-theorie-de-lhypervelocite-societale/

    Bonne lecture 🙂

    J'aime

  6. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    J’arrive encore trop tard, beaucoup a déjà été dit ! Je vous laisse une humble contribution, comme ça, à la volée …

    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-canari-dans-la-mine-toujours-vivant

    Et histoire, d’aborder tous les problèmes de l’événement,

    https://www.20minutes.fr/societe/3088807-20210725-comprends-choix-fait-traiter-folle-conflit-proches-cause-pass-sanitaire

    Si on parlait de libre arbitre, plutôt que de Liberté.

    《Les frères se battront, et se mettront à mort,
    Les parents souilleront Leur propre couche ;
    Temps rude dans le monde,
    Adultère universel,
    Temps des haches, temps des épées,
    Les boucliers sont fendus,
    Temps des tempêtes, temps des loups.
    Avant que le monde s’effondre ;
    Personne n’épargnera personne.》
    TAPEZ (mais pas trop fort) 1

    《… Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.
    Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.
    Là où il y a la discorde, que je mette l’union.
    Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.
    Là où il y a le doute, que je mette la foi.
    Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.
    Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière …》
    TAPEZ (avec détermination) 2

    Toutefois, quand, le fouet législatif et la schlague moraliste deviennent les uniques arguments de consentement.
    Quand l’avilissement et la ségrégation deviennent le seul esprit de la loi.
    Certainement, connaissez-vous déjà l’abjectes mesures d’applications de la 9ème ordonnance du 8 juillet 1942.
    Je vous la donne à nouveau simplement à titre d’info et pour expliquer la technique du copier/coller (In frankreich, on a pas de bon résultat à l’école, mais on a des idées)
    En suite, une autre encore, quand la stigmatisation et l’humiliation deviennent, le fond et la forme de la gouvernance d’un état. Je pourrais continuer avec la légitimité, l’égalité, la fraternité, .. .
    Bref, le nom de république ne résume plus, alors, qu’une vil illusion intellectuelle dans sa doxa, et, qu’une basse et coercitive arnaque dans sa praxi.
    Vous pouvez lui donner le nom que vous voulez, là n’est plus la question ! ?
    Je retiens qu’au-delà des incertitudes de C19, réside la certitude, de la nécessité, de la stabilité de la Nation (qui est notre maison commune et notre unique planche de Salut) pour faire face au périple de notre époque et à venir. Détruire se qui ne peut être casser, revient à déposer les armes avant le combat. Je vous laisse chercher, si notre histoire ressente n’a pas connue les mêmes perspectives au nom du bien du plus grand nombre…

    Aussi, du haut de leur exceptionnelle sommité toutes nos imminentes cervelles peuvent cracher et dans une extrême expression d’orgueil peuvent même pisser (avec l’espoir de l’éteindre) sur la flamme qui brûle dans le cœur de certains Français, … La suite, vous la connaissez l’unique véritable révolutionnaire de Notre Pays, l’a dit avant moi …_

    Cordialement

    LUX MEA LEX.

    Aimé par 1 personne

  7. Pierre dit :

    Pour aider à se faire une opinion sur le virus, les différents vaccins, en savoir un peu plus sur la protéine Spike, (ses dangers), la thérapie face au virus, je propose de lire la Lettre d’information adressée à l’attention des sénatrices et sénateurs, par Jean-François Lesgards, parue dans France Soir le 24/07.
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/lettre-dinformation-lattention-des-senatrices-et-senateurs-lesgards

    Aimé par 2 personnes

  8. Bernderoan dit :

    Toutes ces polémiques m’accablent. Je n’en peux mais.
    Et dire que politiques et journalistes vantent toujours l’intelligence des français, qu’ils les caressent à tout propos dans le sens du poil… Pourquoi seraient-ils plus intelligents que les autres ?
    Pour ma part, je pense régulièrement au regretté Georges Frêche, qui ne mâchait jamais ses mots, et n’hésitait pas à dire qu’il y avait 5 à 6% de gens intelligents, 3% qui votaient pour lui, 3% qui votaient contre. Donc il s’adressait aux cons pour être élu. Et il ne manquait pas de rajouter avec une certaine subtilité, voire aussi tendresse, qu’il aimait bien les cons.
    À l’évidence, la présente situation le conforterait dans ce qu’il énonçait avec une grande justesse.

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Si la majorité des votes pour un élu provenait de l intelligence des électeurs, il n y aurait plus de place pour tous les guignols qui nous gouvernent depuis de Gaulle…!
      Les élus ont plus que jamais besoin des cons, c est pour cela qu ils s’evertuent à en créer toujours plus…et à toujours mieux les acheter…
      L Éducation Nationale aura ete leur meilleur partenaire : et chacun aura noté la détestation des élèves qui auraient une tête qui dépasse. Un vrai carnage !

      Aimé par 1 personne

  9. Annick Danjou dit :

    https://www.valeursactuelles.com/regions/provence-alpes-cote-dazur/bouches-du-rhone/marseille/societe/parce-que-tous-les-etrangers-ont-droit-a-la-sante-marseille-sapprete-a-vacciner-les-migrants/

    Alors que d’autres doivent attendre… mais c’est la belle France qu’on nous prépare: le voile sous l’arc de Triomphe et les migrants vaccinés afin qu’ils puissent rester .
    Lundi matin, mardi matin… chaque jour apporte son lot de bonnes nouvelles!

    Aimé par 1 personne

    • Simon dit :

      Bonjour Annick,
      J’ai trouvé cette image extrêmement choquante, à croire que le Français « de souche » n’existe plus … Pourtant nos braves soldats se sont battus pour un peuple qui était encore homogène. Ici c’est double peine : des Africains musulmans.
      Je ne suis pas raciste, (je pense à Madzi !!!) mais parvenir à une telle détestation du peuple, de l’habitant naturel de nos contrées me paraît encore incroyable. Il aura suffit de 40 ans pour un tel résultat.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      j’eusse aimé qu’on interviewât ces jeunes, pour connaître leur ressenti, et leurs impression : ce n’est pas un événement banal, et j’eusse aimé entendre ce qu’ils avaient à dire.

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Bonjour Simon, j’ai été choquée comme vous et c’est pourquoi j’ai voulu partager cette photo extrêmement choquante pour le français de souche qui ne comprend plus ce qu’on veut faire de notre pays. Je répète souvent que Marseille est un laboratoire d’essai ( comme le vaccin peut-être) mais pire, car tout ce qui s’y passe nous est imposé et gare à vous si vous osez le dénoncer. Le centre de Marseille est maintenant afro-arabo-musulman. On n’y parle plus le français à part les touristes actuellement qui s’y baladent sans doute pour avoir le sentiment de passer des vacances à l’étranger. Les fillettes sont de plus en plus voilées, les africaines se promènent avec 3 ou 4 gosses en bas âge et un dans le ventre, les jeunes qui arrivent sont enceintes, les connes de souche se voilent elles aussi pour être dans le ton. Tous les 50 mètres on vous aborde pour réclamer une pièce et la meilleure que je n’avais encore jamais vu, à un carrefour qui mène à l’hôpital européen se trouvaient 3 femmes entièrement voilées et emmitouflées dans leur robe de belphégor une toute noire, une toute marron, une autre violette . J’ai cru rêver mais le chauffeur de taxi qui nous conduisait
      nous a dit que cela devenait épouvantable, qu’il y en avait de plus en plus et que Marseille devenait musulmane. Si on ajoute à cela les règlements de compte journaliers, les incivilités et les rodéos toutes les nuits accompagnés de tirs de mortiers, on a un tableau à peu près complet. Cette ville est foutue et le pays est en train de suivre.

      Aimé par 1 personne

  10. Zonzon dit :

    On nous impose le vaccin … il y a 50 ans qu’on nous impose l’immigration … j’en suis malade !

    Aimé par 1 personne

  11. Ping : Covid: l’inquiétante dérive | Benoit et Moi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.