« N’ayons pas peur »

Nul n’a jamais trouvé un outil plus efficace que la peur pour asservir et mener les gens comme un troupeau servile. Il y a comme une jubilation à manier la foule à la baguette.  Or, le discours public est de nouveau à l’exacerbation de la peur face au covid19. Les indicateurs sont bien choisis pour répandre de nouveau la peur: la hausse du nombre des contamination (25 000). Ils se gardent bien d’évoquer d’autres facettes de la vérité, celles qui peuvent rassurer. D’abord, hors de France, les contaminations sont en chute libre. Elles s’effondrent partout dans le monde, notamment dans les pays qui n’ont jamais pratiqué la schlague ni l’Ausweis. Elles s’effondrent partout sauf en France. Les raisons pour lesquelles cette information est passée sous silence se comprennent aisément. Une gifle pour nos incompétents [Ah, vous vous êtes bien foutu hier, des Anglais, des Allemands, des Suédois et des Ricains!] En vérité, l’indicateur le plus significatif est celui des morts comptabilisés au titre du covid19. S’il existe une raison de craindre ce dernier, c’est au regard d’éventuelles conséquences fatales. Or, à l’inverse du matraquage morbide, cet indicateur semble orienté durablement à la baisse.   Mais alors, pourquoi occulter cette donnée?  Parce qu’il faut à tout prix cacher ce qui est de nature à rassurer et apaiser la peur. Les cas mortels diminuent car les Français sont prudents et les médecins savent mieux prendre en charge les malades. Non, ce n’est pas grâce à nos « petits marquis poudrés » de la télévision, mais grâce au travail des vrais médecins, au service de leurs patients. Pourquoi ne jamais  dire que la mort recule? La peur doit aussi reculer. Il est de la responsabilité de chacun – et non d’une bureaucratie obtuse et punitive – d’adopter les  précautions nécessaires. Un jour la vérité apparaîtra dans la lumière : emprisonner les gens à domicile comme des criminels,  interdire la voie publique après 18H, persécuter les restaurateurs, les commerçants, les gens de la culture, les étudiants, les saisonniers et les skieurs n’aura jamais fait qu’aggraver le mal et amplifier une effroyable déprime collective qui se manifeste dans l’effondrement des naissances. Qui paiera pour le désastre économique, social et mental, les millions de vies brisées (voir le Figaro du 25/02) moins par le covid-19 que par le discours et la politique de la peur? Les gesticulations médiatiques ne servent qu’à répandre l’illusion de l’action  à des fins électoralistes. Contre les prophètes de malheur, les marchands d’apocalypse et les profiteurs du malheur collectif, une parole s’impose aujourd’hui : n’ayons pas peur. 

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

107 commentaires pour « N’ayons pas peur »

  1. Zonzon dit :

    @ Mary Preud’homme 1 mars 18h48
    Mes allégations tendancieuses voire fallacieuses ne m’empêchent pas de converser avec vous avec plaisir. Et si ce type de relation vous agrée il vous sera loisible de prendre connaissance sans suffoquer de ces quelques touches discrètes que j’ajoute au portrait que vous nous avez livré.

    Ce personnage central, dans la lignée des princes Souhmis, quatrième du nom, n’est pas le pire – veillez noter que je cherche plutôt à vous apaiser – et je laisserai à d’autres le soin d’évoquer ses bévues les plus sinistres.

    Mais, voyez-vous, je ne peux guère oublier la moue désobligeante qu’il montra quand on évoqua devant lui le personnage de Madame de La Fayette, chère à tous les amoureux de la langue, de la littérature et de la culture française.

    Pas plus que l’affront qu’il fit à tous nos compatriotes quand il autorisa un bédouin à planter sa tente dans la cour d’un palais de la République.

    Et comme vous évoquez sa répartie karcherisante, digne des banlieues « perdues » de la République, je me permets de vous citer ce mot Zemmourien : « Il nous avait promis le karcher et on a eu le Kouchner ! »

    Voyez-vous Mary, le style c’est l’homme … le reste ce n’est que de la politique !

    Aimé par 1 personne

  2. Zonzon dit :

    « Personne n’imaginait que l’administration Biden serait aussi mauvaise (…) Sa campagne était un tissu de mensonges » dit-il en Yankee et en riant
    Chez nous on dit pareil. Depuis 4 ans !

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    ISLAMO GAUCHISTES
    Un peuple qui compte des ennemis parmi les siens n’a rien à attendre de ses ennemis.

    « se mi sbaglio mi corigerete »

    J'aime

  4. Stanislas dit :

    J’adhère assez bien à votre argumentation de la peur à des fins électoralistes.

    Je suis les résultats des votes sur IPSOS « sociologie du vote » et voici l’hypothèse que formule mo neurone non attaqué par le coronacircus

    Les plus de 60 ans et la génération papy boom votent massivement par « devoir », les jeunes beaucoup moins et l’abstention s’annonce importante selon les rumeurs..

    Les plus de 60 ans, votent massivement à droite et en 2017 en marche pour éviter le RN (voir vote présidentielle 2017)….
    Les vieux confinés depuis un an sont très demandeurs de sécurité, ou plutôt de la perception qu’ils en ont,
    A chaque fois que les mesures d’enfermement et de leur pseudo protection suggérées sont mises en oeuvre, au détriment des générations qui suivent, celles ci provoque des syndrômes massifs conjoints de la » cabane » et de « Stockholm ».
    A chaque fois que vous décidez politiquement des mesures de sécurité sanitaire appelées « non pharmaceutiques » fussent elles débiles, vous vous attirez la bienveillance de l’électorat des vieux..

    Les politiques, y compris subalternes (région, département) vendeurs de leur mère, qui crient à l’exacerbation des formes de compétition au vaccin, à la réclusion, au testage de masse et isolement sévère, se préoccupent surtout de placer leurs petits culs sur les bons fauteuils au détriment de la population….de la population saine d’esprit surtout puisque l’autre partie adhère en applaudissant

    Aimé par 1 personne

  5. Freddie dit :

    Vous semblez à la fois, par vos billets, déplorer que le gouvernement s’ingénie à terroriser la population (pour le plaisir d’exercer son pouvoir et sans la justification d’un réel grand danger), et que la population servile se montre trop obéissante. Mais que voudriez-vous, dans l’idéal ? De longues manifestations pour refuser tout confinement ? Autre chose ?

    J'aime

    • Levert dit :

      La presse française se refuse à le montrer mais en Italie la population résiste et se rassemble dans les rues, les restaurants ont ouvert à nouveau malgré l’interdiction et on peut voir des policiers qui veulent verbaliser un restaurateur faire demi-tour sous les quolibets des clients.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      je crains que nous ne puissions aller au delà du triste constat : cette passivité de la population, c’est le résultat de plusieurs décennies d’écervellement, et ce n’est pas avec l’EdNat que les jeunes générations apprendront à réfléchir, d’autant que les réseaux sociaux les cantonnent dans le registre émotionnel. Alors, oui, se lamenter ne fait guère avancer les choses, mais ça a un côté thérapeutique pour celui qui se plaint : ça soulage. J’en suis là, à mon modeste niveau, essayant malgré tout d’inviter les jeunes autour de moi à réfléchir. comme un Sisyphe 2.0 …

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Freddie entièrement d’accord avec vous, cela fait des semaines que je me pose la question. Malgré ce que certains disent des vieux en les mettant tous dans le même panier, beaucoup sont prêts à se révolter contre un gouvernement et un président qui nous enferment. Mais comment? Ont-ils la possibilité de faire des manifs? C’est le courage collectif qui doit mener la danse et il faut des meneurs. Où sont-ils ? L’opposition fait quoi à part se ranger derrière le roitelet et penser aux prochaines élections. Finalement de droite comme de gauche il n’y a plus aucune cohésion dans ce pays qui est foutu depuis bien longtemps et qui plonge chaque jour un peu plus! C’est désespérant car il ne suffit pas de dénoncer, il faut agir.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Pheldge cela n’a pas un côté thérapeutique mais plutôt destructeur. Personnellement je ne vois pas comment convaincre les jeunes autour de moi, ils sont plus passifs que moi!! Alors on fait quoi?

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      Annick Danjou, je n’ai hélas pas de recette magique … comme je l’ai écrit, j’essaye d’apprendre à mes beaux enfants, à faire fonctionner leur cerveau, de sortir de l’émotionnel. Et croyez-moi, c’est un sacerdoce ! alors, il faut utiliser la seule méthode d’apprentissage ayant fait ses preuves : la répétition. Oui, c’est fatigant, parfois décourageant, mais je refuse de rester sans réagir, c’est mon devoir, car si je ne le fais pas, personne ne le fera d’autant qu’il y a une demande de leur part, dès que leur curiosité est piquée « ah, on ne m’en a jamais parlé à l’école … »

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Pheldge d’accord avec votre dernier post. La répétition et l’exemple. Nous essayons avec nos petits enfants mais comme vous dites, pas facile et décourageant, d’autant qu’ils vivent loin de nous. Quand vous parlez d’école, j’ai été instit dans une autre vie et ai assisté à la dégradation de l’ Ed Nat jusqu’au moment où j’ai abandonné pour me tourner vers d’autres horizons. Je pourrais en parler pendant des heures tant j’ai été passionnée, puis découragée et enfin dégoûtée.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      j’ai à une époque suivi le blog de Brighelli, qui a été un des premiers à parler de la fabrique du crétin qu’est devenue l’EdNat. Mais les enseignants sont également responsables de ce désastre, parce qu’ils ont toujours soutenu les gouvernements progressistes, sachant très bien à quoi l’égalitarisme forcené allait conduire. Mais ça, ils refusent de l’admettre, et se confinent dans le déni. Les « pédagogistes » dont ils se lamentent, Bourdieu et consorts, ce sont eux qui les ont mis en place, et ils les ont adulés dans l’euphorie de 68.
      Je n’ai connu que la réforme Haby, et ai reçu un enseignement de qualité dispensé par des professeurs motivés et compétents. C’était … au siècle dernier 🙂 Pour se relever, il faudra plusieurs générations. Hélas !

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Pheldge entièrement d’accord avec vous, en tant qu’enseignante je me suis élevée contre ce que vous dénoncez mais je me suis retrouvée bien seule!
      J’ai souvent dit que les enseignants ont donné les bâtons pour se faire taper dessus.

      J'aime

  6. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous,

    Plan de relance : Marlène Schiappa suggère de mettre en avant les migrants dans les dialogues avec les entreprises
    Par
    Auteur
    valeursactuelles.com
    / Samedi 27 février 2021 à 13:27

    Dans une note envoyée le 17 février, la ministre déléguée à la citoyenneté demande aux préfets d’intensifier les opérations facilitant l’intégration des « étrangers primo-arrivants » et des réfugiés.

    Dans une directive envoyée le 17 février dernier, Marlène Schiappa, ministre déléguée en charge de la citoyenneté, alerte le corps préfectoral sur la nécessité de mieux intégrer les migrants. Notamment dans le monde de l’entreprise. Une mission dont le budget, rappelle Marlène Schiappa en ouverture, a déjà été « doublé depuis le début du quinquennat », atteignant désormais 70 millions d’euros par an. Le plan émis par le ministère de l’Intérieur comprend quatre grands axes : la gouvernance de la politique d’intégration ; le suivi renforcé des bénéficiaires d’une protection internationale [NDLR : réfugiés] ; l’intégration par l’emploi des étrangers primo-arrivants ; l’accès aux droits des étrangers primo-arrivants. La directive prévoit par exemple la mise à disposition de 14 000 places de logement à destination des réfugiés, en 2021. Surtout, « 60% des crédits qui vous sont délégués devront être consacrés à des actions structurantes (…) valorisant les expériences professionnelles obtenues à l’étranger ». Cette intégration professionnelle des migrants doit d’ailleurs être particulièrement prise en compte dans le cadre « du plan de relance » post-Covid-19.

    https://www.valeursactuelles.com/politique/plan-de-relance-marlene-schiappa-suggere-de-mettre-en-avant-les-migrants-dans-les-dialogues-avec-les-entreprises-128950

    Aimé par 1 personne

  7. Mary Preud'homme dit :

    Après Pépère I ses petites blagues et ses escapades en scoot, alors que notre pauvre pays avait cru toucher le fond de la dégringolade s’en vint un certain Emmanuel, chouchou des banquiers avec sa cohorte de laquais masqués, ralliés honteux, pleutres, manipulateurs et pétochards de tous bords sachant manier l’outrance verbeuse et la schague mieux que personne !
    Sauf que ce Manu sorti de nulle part n’annonçait en rien un nouveau sauveur mais était au contraire le précurseur de nouvelles plaies d’Egypte…
    En avant marche, une deux, gauche, droite, sur place et marche arrière toute etc…
    Alors là, alors là, on allait voir ce qu’on allait voir et ce fut le cahot total avec en prime, ruine, angoisse, solitude et désespoir, sous prétexte de vouloir nous « sauver » d’un méchant virus venu d’Orient… Suivi de la marche forcée vers une dictature sanitaire et une pétoche tous azimuts servilement orchestrée par des medias aux ordres et des consignes et privations de liberté dont on ne voit pas le bout !

    Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Et, avant pépère, c’était comment ? Dites-nous un peu chère Mary !

      Avant pépère, c’était pour préparer la venue de pépère, lequel a rendu possible la venue de Macron qui prépare l’installation d’un pouvoir venu d’ailleurs qui fera régner l’ordre avec l’aide de Dieu … du sien.

      Et ainsi de suite. Le désaccord porte sur le nom du premier qui a enclenché le processus.

      La politique, c’est simple à comprendre … Relisez Huntington.

      Bonne journée à vous

      Aimé par 1 personne

    • Mary Preud'homme dit :

      @ Zonzon
      Contrairement à vos allégations tendancieuses, Sarkozy fut dans l’ensemble un bon président qui vu son bilan d’ensemble (tant en politique intérieure qu’internationale) aurait dû être reconduit en 2012 s’il n’avait pas commis (du fait de mauvais conseilleurs) trois erreurs majeures :
      . primo n’avoir pas mis en oeuvre le nettoyage au Karcher auquel il s’était engagé pour en finir avec les zones de non droit et aboutir à une reprise en main musclée partout dans l’Exagone.
      . secundo, s’être abstenu de vanter la discrimination positive telle une panacée, alors qu’il ne s’agissait en fait que d’une nouvelle forme de racisme déguisée et injuste…
      . et tertio s’il avait mieux tenu ses comptes de campagne afin de ne pas prêter le flanc aux juges rouges qui voulaient sa peau, bien aidés par le traitre Bayrou de mêche avec toutes les sales combines visant à le faire tomber.

      J'aime

  8. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Pour commencer, je reviens un cours instant sur l’un  de vos posts précédent. Vous souleviez le thème de la perte de  » Liberté  » dans notre notre pays.
    Désolé, mais ne pensez vous pas, que la seule chose que vous venez finalement de perdre, aujourd’hui, ne ce limite qu’à vos illusions. Contrairement au mensonge largement répandu dans notre société, n’est il pas possible de percevoir la Liberté non comme un Droit, mais un Devoir.
    L’énorme différence est explicité sur le marbre de chaque monument du plus petit de nos villages à la plus grande de nos villes. Parfois même, si l’on y prête attention, sur les bords de nos chemins et de nos routes. Vivre Libre à un prix, et ce prix n’est rien d’autre que le sang de nos anciens, je n’irai plus loin sur ce sujet, mais, qui a des oreilles entende.

    En suite, je reprend une remarque de Janus, la encore d’un article précédent, j’avoue, que cela fait un petit moment, que cette réflexion taraude également mon esprit.
    Quel est l’âge moyen de l’ensemble de vos commentateurs ?
    Repondre à cela, nous en dira long sur beaucoup  de choses 😉 !!!

    Enfin, une pensée positive,
     » Qui a peur est un peureux  » ou mieux encore  » La peur n’évite pas le danger « . Nous le savons tous, le temps où les circonstances nous réduiront tous, indubitablement, à un silencieux immobilisme ! Mais, Arya, en toute franchise, je crois pouvoir écrire ici, avec une marge d’erreur assez limité, que les commentateurs présents sur ce blog connaissent, ou ont connu, ce que responsabilité veut dire, et que la réflexion, l’audace et le courage ont largement contribué  à faire reculer leur peur. La volonté de construire en toute honnêteté, dans le respect des autres de soit et du monde qui nous porte, est je crois le meilleur des antidotes à bon nombre de maux entre l’alpha et l’Oméga de nos chemins respectifs.
    Le reste n’est que littérature.

    Pour conclure, aujourd’hui c’est samedi,
    Et vous le savez maintenant, le samedi c’est Total Liberty (d’expressions ),
    Un petit proverbe Mexicain.

     » Ils ont essayé de nous enterrer
    Ils ne savaient pas que nous étions des graines.  »

    SAVOIR SE LIBÉRER …_
    Cordialement

    Aimé par 2 personnes

    • Coucou dit :

      Bonsoir Raymond, « Ils ont essayé de nous enterrer
      Ils ne savaient pas que nous étions des graines. » Beau !

      J'aime

  9. Nicolas Bonnal dit :

    Vous rigolez. La dictature aux ordres de Davos et du Reset ne fait que commencer. Et un pass pour tout le monde, un ! Arrêtons aussi de parler d’incompétence : tout est froidement planifié par des bourreaux volontaires aux ordres. Le peuple abruti et soumis par 60 ans de télé ou de smartphone fera le reste.

    Aimé par 1 personne

  10. Janus dit :

    Petite lecture instructive en complément de mon commentaire précédent : https://lavoiedelepee.blogspot.com/2012/09/ensemble-tout-devient-plus-lent.html
    Notre mini-président n’a-t-il pas une cohorte innombrable de collaborateurs et de conseillers qui double pratiquement chaque ministère ? Il est impuissant et cette inflation de moyens de la Présidence en est la preuve.
    Je recommande ce blog de Michel Goya. Militaire, il donne des analyses très intéressantes sur les problématiques du commandement en zone de guerre, sur la peur au combat et ses conséquences , qui transposées au monde civil, sont très éclairantes sur les errements et les failles du pouvoir.

    Aimé par 3 personnes

  11. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    «Une partie de moi est morte» : après le Covid-19, l’amertume d’une vie sans goût ni odeur

    10% des malades du coronavirus ont perdu durablement l’odorat ainsi que le goût, qui y est intrinsèquement lié. Ils se battent contre l’anosmie pour retrouver ce sens.

    Par Coline Renault
    Publié il y a 3 heures

    «Mais ça va revenir docteur ?»… «Peut-être. Peut-être pas.» La porte du cabinet d’ORL claquée, Johanna Welter s’est précipitée en larmes au Chant du Vin, la cave d’une proche, en banlieue parisienne. Lorsqu’on a une formation d’œnologue, on compte beaucoup d’amis dans le milieu. Puis vient le jour maudit où l’on perd l’odorat. Au milieu de ces bouteilles qui ne lui inspirent plus que du dégoût, la quadragénaire a déversé son chagrin. «J’ai été testée positive au coronavirus le 23 mars dernier. J’ai perdu l’olfaction, et le goût. En une journée, le monde est devenu comme du carrelage. Une feuille blanche.»

    https://www.lefigaro.fr/sciences/une-partie-de-moi-est-morte-apres-le-covid-19-l-amertume-d-une-vie-sans-gout-ni-odeur-20210227

    Aimé par 1 personne

    • coucou, d’expérience personnelle (entourage), le goût et l’odorat reviennent, et d’ailleurs, des médecins m’ont dit que la perte du goût et de l’odorat sont des signes de formes atténuées de la maladie.
      MT

      Aimé par 1 personne

  12. jfsadys dit :

    Notes de lecture d’hier soir:

    « Une idée simple mais fausse l’emportera toujours dans l’opinion sur une idée juste mais compliquée ». (Tocqueville)

    « Le prestige ne peut aller sans mystère car on révère peu ce que l’on connaît trop bien. Tous les cultes ont leurs tabernacles et il n’y a pas de grand homme pour ses domestiques ». (De Gaulle)

    Source: Odon Vallet dans « Pour une église servante et pauvre » d’Yves Congar aux éditions cerf page 8.

    Aimé par 4 personnes

    • jf, merci beaucoup pour ces belles maximes qui vont nourrir mon carnet de citations (sur les domestiques, cela a été dit avant de Gaulle au moins par Montaigne et par Hegel).
      MT

      J'aime

  13. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Vous avez presque tout dit. Sauf peut être qu’il faut vite se débarrasser de ces menteurs, manipulateurs de chiffres, occulteur des réalités, complices de notre mise sous cloche, prétentieux mettant en scène leur « nullitude » verbeuse.
    Il faut les virer dans l’opprobre populaire à défaut de les pendre haut et court (ce qui ne se fait plus dans nos temps policés, sauf chez les ennemis de notre loi, dont il faudrait aussi se débarrasser par la même occasion).
    « N’ayez pas peur » s’accompagne de « ne vous taisez plus ».
    Très cordialement

    Aimé par 1 personne

    • Charles 902, RV en mai 2022.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      justement, non, MT, parce que la médiocrité de ce qui s’appelle la droite, nous vaudra un remake de 2017 ! Et, ne le prenez pas personnellement, mais tant que la majorité du personnel politique sortira de Sciences Po et/ou de l’ENA, nous aurons des hauts fonctionnaires, plus ou moins compétents, nommés à la tête de l’état, pas des hommes d’état ! Lemaire ? Darmanin ? Casteix ? Philippe ? Bertrand ? Pécresse ? des hommes d’état ? allons, soyons sérieux !

      Aimé par 2 personnes

    • Pheldge, vous avez bien raison, l’élimination des énarques permettra de les remplacer par des gens remarquables comme Schiappa, Benalla, Ruggi, le Pen, Ferrand, Taché, Hidalgo, Sibeth Diaye, Griveau (le branleur), Véran etc. tout ces brillants non énarques que le monde nous envie.
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • Gribouille dit :

      « maximetandonnet dit :
      27 février 2021 à 10:22

      Charles 902, RV en mai 2022.
      MT »

      Oui : Estrosi au pouvoir…

      J'aime

    • Gribouillle dit :

      « maximetandonnet dit :
      27 février 2021 à 10:22

      Charles 902, RV en mai 2022.
      MT »

      Estrosi ou Juvin (ou d’autres).

      J'aime

    • Coucou dit :

      Bonsoir à vous tous, mais que se passe- t-il, Maxime! « Griveau (le branleur), » Mon Dieu!
      Je suis Bouleversée, chambarder, chambouler, déranger, sens dessus dessous! un Blog de si haute tenue, oui, je suis Atomiser !

      J'aime

    • En effet, excusez moi coucou, vous êtes « bouleversée » à juste titre mais je ne savais pas que vous étiez une dame…Si j’avais su j’aurais dit un onaniste plutôt qu’un branleur.
      MT

      J'aime

    • Gil dit :

      Bonjour

      Les énarques c’est étrange que le monde entier puisse s’en passer ces extraordinaires penseurs qui on réussit à faire de la France le pays le plus taxé duquel les plus compétents s’enfuient et où les malheureux qui restent se retrouvent dans un chômage de masse sans aucune perspective d’avenir. Ah la la le monde entier doit nous envier!

      J'aime

    • Gil ah les sales énarques, ces pelés, ces galeux, cette énarchie coupable de tous les maux de la terre…
      MT

      J'aime

    • Dorine dit :

      Phledge, Mr Tandonnet, je me demande surtout qui voudra prendre un poste à responsabilité politique ou administrative dans quelques années. Il n’y aura plus d’énarques, de sciencespoïtude ou gens remarquables comme Griveaux et consorts, pour faire le sale boulot et se retrouver agrafé à une croix….

      J'aime

    • Dorine, oui, c’est tout le problème…
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      Pour « prendre un poste de dirigeant politique ou administrative dans quelques années » il y aura toujours du monde, puisque il n’y a pas de responsabilité au sens propre du terme, pas de comptes à rendre, dans les deux cas, et jamais de sanction, et au pire pour les politiques, un recasage dans l’un des innombrables fromages de l’état !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      MT, vous m’avez mal lu : je vous ai cité les personnalités les plus visibles de LR, « susceptibles d’y aller » en 2017, puisque c’était le propos. J’ai volontairement omis Baroin et Wauquiez qui se sont désisté. Or qu’ont-ils en commun ? la formation « haute fonction publique » et les habits qui vont avec : ils n’ont pas l’étoffe pour le job ! Donc je me dis que tant que LR n’aura rien de mieux à présenter que ces personnalités mièvres insipides, et interchangeables, la redite Macron – MLP est inévitable avec le triomphe de Macron.
      Par contre « en même temps » je me souviens que Sarkozy et Fillon avaient des formations différentes et des parcours autres que la fonction publique, et une autre stature !

      J'aime

    • Pheldge, oui mais ni M.Baroin ni M. Bertrand, ni M Retailleau ne sont de la fonction publique (as far as I know).
      MT

      J'aime

  14. Zonzon dit :

    Les virus sont-ils plus inquiétants que les humains ?

    Aimé par 2 personnes

    • jfsadys dit :

      Depuis 14/18 les êtres humains peuvent être pires que la pire des catastrophes naturelles.

      J'aime

    • Madzi dit :

      Rien n’est plus inquiétant que la bêtise humaine et ses croyances…

      J'aime

    • Dorine dit :

      jfsadys, la violence humaine a toujours existé. Elle n’est pas pire que depuis 14/18. Si vous voulez, vous pouvez aller lire la mort de la reine Brunehaut : j’en avais eu la nausée ! Ce n’est qu’un exemple parmi bien d’autres dans l’histoire…..

      Aimé par 1 personne

    • jfsadys dit :

      Bonjour Madzi, mais rien n’est plus réconfortant que l’intelligence de certaines personnes et aussi certains croyances réconfortantes. Je pense que vous allez aimer le livre suivant:

      https://livre.fnac.com/a4099221/Carlo-M-Cipolla-Les-lois-fondamentales-de-la-stupidite-humaine

      J'aime

    • Anonyme dit :

      NON,,,surtout le traite Estrosi ,,,qui doit attendre un geste de Macron pour être Ministre ,LR na que faire de c’est traite et doit les virer, ,,sinon elle a aucune chance pour revenir au pouvoir ,donc , alliance des droites ,michel43

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Je suis d’accord avec vous Dorine la violence a toujours existé et elle peut être d’un grand secours face à un grand danger. Mais exercer la violence à la force du muscle humain, à coups de pierres ou de morceaux de bois ce n’est pas pareil qu’à coups de canons et en utilisant des gaz de combat.C’est ce que je voulais rappeler. Merci de votre commentaire.

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Bon,, ,on a tout essayer ,depuis le Sarko ,,tous on échouer ,reste la présidente du fameux RN, ,,pourquoi pas un rassemblement de toutes les droites ,avec un vrais programme ,

      J'aime

    • Anonyme dit :

      ne soyer pas frusqué ,Chirac était un grossier personnage,,,,,,,dans le priver , bien sur

      J'aime

    • Anonyme dit :

      VU l » état de la FRANCE ,,,,c’est NON

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Dans le débat Dorine/jfsadys c’est Dorine qui a raison. Certes avant 14 on tuait moins mais parce qu’il y avait moins d’humains. La proportion fut toujours grosso modo la même. La surpopulation mondiale actuelle entraînera l’utilisation du nucléaire un jour ou l’autre.

      Comme disait – je crois – Mao à son copain russe : « Vous nous tuerez 300 millions des nôtres mais vous, vous serez rayé de la carte ! »

      Il n’y a rien de diabolique dans cela. Face à une Création qui limite l’espace mis à la disposition de l’Homme il est bien possible qu’il y ait là une implication divine pour éviter une Apocalypse inattendue.

      Dieu fait ce qu’il peut pour éviter la perte de l’Humanité. Et, c’est pas gagné !

      Aimé par 1 personne

    • jfsadys dit :

      Pour le moment il n’y a que les USA qui ont utilisé par deux fois des bombes atomiques. Probablement que plus il y aura de bombes atomiques, plus il y aura de pays dotés d’armes atomiques, plus il y aura de risques qu’elles soient utilisées. Pour le moment il n’y a pas de troisième guerre mondiale en cours même si certaines personnes affirment que si … « en morceaux ». Notons que le conflit israélo-palestinien tourne à la guerre de 100 ans et que les Palestiniens en sont les grands perdants. Les Chinois ont une autre arme de destruction massive: l’ouverture de leurs frontières, laisser partir deux ou trois cents millions de Chinois de Chine. Je ne crois pas qu’ils le feront à moins que la Chine implose comme l’ex-Urss. Dieu effectivement veille sur nous, l’Esprit Saint a bien inspiré Jean XXIII qui a su nous éviter une guerre nucléaire USA/URSS.

      J'aime

  15. Zonzon dit :

    Il y a toujours eu dans le passé une relation entre les épidémies et Dieu.
    Il apparaît aujourd’hui que la science n’a pas totalement « nettoyé » la question.
    Il va falloir y réfléchir. Une problématique pluridimensionnelle.

    Aimé par 2 personnes

    • Anonyme dit :

      Qui a dit ,,,,croire ,,ou ne pas croire, ,,,et la religion est l » opium des peuples ,,

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Zonzon bonjour, vous avez écrit hier « Il y a toujours eu dans le passé une relation entre les épidémies et Dieu. » Je me risque à un commentaire. Dans la génération de mes grands parents il y avait des femmes et des hommes qui pensaient qu’effectivement Dieu nous envoie des épreuves pour nous punir de nos pêchés. Dans la génération de mes parents il y avait des personnes qui affirmaient que « ce qui excuse Dieu c’est qu’il n’existe pas ».

      Hier après-midi j’étais invité à assister à une vidéo-conférence dans un temple protestant dans le respect le plus strict des précautions sanitaires en vigueur. Le pasteur avait utilisé plusieurs livres pour caler le vidéo-projecteur à la bonne hauteur. Il en restait un sur la table que j’ai feuilleté pendant la vidéo conférence: un livre d’André Gounelle pour nous inviter à nous interroger sur l’existence de Dieu.

      C’est d’actualité je trouve.

      J'aime

    • jfsadys dit :

      André Gounelle, pasteur, théologien et professeur de théologie systématique émérite à la faculté de théologie protestante de Montpellier, est né le 9 mai 1933 à Nîmes. Il est un spécialiste de la pensée du théologien Paul Tillich et un théologien très actif du protestantisme libéral francophone. (source Wikipédia)

      J'aime

    • lugardon dit :

      Anonyme la télévision la pub sont le nouvel opium du peuple.

      Aimé par 1 personne

  16. Janus dit :

    Toutes les infos sur la réalité du covid sont disponible des l’origine (Cf la vidéo initiale du Pr RAOULT sur les premiers tests in vitro de HDC : Coronavirus : Fin de partie disait-il en mars 2020), Il suffit d’aller les chercher. Mais les français continuent de croire que le coronavirus est une peste aussi létale que la peste noire et cela quel que soit l’age, vieux ou jeunes.
    Un peuple de légumes n’a que ce qu’il mérite.
    « L’évolution sociale de l’être humain s’est poursuivie selon des coûts de plus en plus élevés. Des formes sociales plus complexes nécessitent des dépenses de soutien par habitant plus élevées. Dans ce processus d’accroissement de la complexité, les caractéristiques sociales les moins couteuses ont été ajoutées avant les plus onéreuses. Ainsi l’exercice de l’autorité à temps partiel a précédé celle à temps complet; Une administration générale a précédé et ouvert la voie à une administration spécialisée. Quand, à une étape du développement d’une hiérarchie politique, les multiples fonctions administratives tendant à être occupées par une seule personne, une tendance commune aux organisations humaines est de répondre aux problèmes en déployant des administrateurs spécialisés et en augmentant la proportion de la population engagée dans des tâches administratives. Dans de nombreux cas, cette complexité accrue et plus couteuse ne produira aucun bénéfice supplémentaire, dans d’autres, les bénéfices ne seront plus proportionnels aux coûts. » Joseph A. Tainter L’effondrement des sociétés complexes. N’est-ce pas là la description de notre système hospitalier ?
    Outre la dimension psychologique et philosophique de la crise que nous vivons, nous sommes arrivés au point où cette formule de l’anthropologue Tainter s’applique parfaitement à la France. Nous avons des dirigeants impuissants, qui ont remis le pouvoir de décision à des administrateurs spécialisés et la croissance pléthorique des administrations (Dans notre cas l’administration de la santé) se traduit par des coûts en croissance et une efficacité qui régresse…
    Je ne sais pas si la crise du Covid est le résultat d’une action délibérée des chinois ou bien l’exploitation habile d’un incident fortuit, mais elle a révélé la duplicité, la perversité et l’impuissance de nos dirigeants et de notre administration dans tous ses rouages.
    Quand aux français, ils ne se sont pas relevés de la course à l’échalote de mai-juin 40. Ils sont devenus mous et sans courage. Ils n’ont jamais été lucides, ni eu la tête politique, trop occupé par leur pré carré.
    Alors qu’ils aient peur, peu me chaut, ils feront des marches blanches…

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.