Nouvelles de LaREM (pour Atlantico, débat avec M. Edouard Husson)

Cinq ans après la création et quatre après l’arrivée au pouvoir d’un mouvement qui souhaitait sortir des cadres institutionnels de partis autant que du clivage politique, LREM est redevenu un parti qui est souvent montré du doigt pour sa très forte hiérarchisation (« députés gaudillots, playmobils ») et pour être entièrement construit autour des décisions et positions d’Emmanuel Macron. La décision de restructuration de celui-ci, en vue de la campagne électorale de 2022, autour de causes, de cellules, sur le modèle associatif, locales et hors de la stricte hiérarchie, est-elle compatible avec ce qu’est devenu le mouvement, ou s’agit-il irrémédiablement ou d’un effet de manche démocratique, ou d’un échec annoncé ?

Cette initiative est en effet fascinante par ce qu’elle révèle ou confirme : le naufrage de la politique française. En effet un parti politique a pour vocation de recueillir des attentes ou des inquiétudes populaires et de les convertir en projet de société. […] La démarche LREM est exactement inverse : l’idée serait d’inviter chaque parlementaire ou chaque élu et chaque militant, à développer sa propre « cause ». Il n’est donc plus question d’un débat d’idées débouchant sur une action collective, mais de sublimation narcissique autour de sujets à la mode (climatisme, diversité, bien-être animal, etc.) Cela n’a évidemment plus rien à voir avec l’idée de projet collectif et d’action en vue du bien commun. Nous sommes là au cœur même de la destruction du politique.

– Cette annonce d’un renouveau de l’organisation de la base du parti est-elle annonciatrice d’un changement d’organisation des instances directrices de ce parti ? Ou montre-t-elle que la seule marge de manœuvre de LREM réside dans sa base électorale, tant elle l’organisation réside par essence dans ses cercles dirigeants et a fortiori, dans le président de la République ? 

Oui bien sûr, cette annonce a pour objectif de donner l’illusion d’exister et de servir à quelque chose. L’affaiblissement de la démocratie parlementaire en France est un phénomène de longue date […]  Mais depuis le début de l’actuel quinquennat, nous assistons à une suspension de fait du pouvoir parlementaire avec le recours aux ordonnances et désormais, l’état d’urgence indéfini qui prive le Parlement de l’essence même de sa mission. La majorité parlementaire perd ainsi toute raison d’être. A cela s’ajoute que LREM est un parti champignon, sans la moindre cohésion idéologique de M. Taché à Mme Thill… Cette nouvelle initiative ne comporte aucun élément de réorganisation. Comment organiser le néant ? Elle ne fait qu’habiller la désintégration du politique en lui donnant de faux airs de modernité. Nous sommes dans la logique des gadgets médiatiques qui se substituent à la démocratie tout comme la mode des tirages au sort.

– Ces « cellules » locales, thématiques, permettront-elles selon vous à LREM de combler son déficit d’image démocratique (on songe aux critiques de dérives autoritaires du pouvoir), et surtout dans le cadre d’une campagne présidentielle d’impliquer tant militants qu’électeurs autour d’un programme consistant, cohérent et défendu ?

Les députés LREM […] ne peuvent pas ignorer le spectaculaire abêtissement de la vie publique française : les prochaines élections ne se feront pas sur des idées ni sur un projet ni même sur une ligne politique, mais sur un plébiscite pour ou contre le président Macron.  La politique française poursuit sa désintégration : disparition des partis politiques, neutralisation du parlement, abaissement du gouvernement, anéantissement du débat d’idées. Ce champ de ruine laisse place au rayonnement élyséen dans un monde virtuel entretenu par des media à la botte. [Tout] cela revient à laisser au pouvoir jupitérien le monopole de la communication sur les choses sérieuses et se cantonner dans l’anecdotique. La logique [de cette initiative] : une soumission toujours plus grande dans la perspective d’un prochain quinquennat.

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Nouvelles de LaREM (pour Atlantico, débat avec M. Edouard Husson)

  1. fraternel dit :

    j’ai l’exemple de martine wonner députée du bas rhin qui officiait sous l’étiquette lrem
    cette femme je dois dire est d’un courage exemplaire en ayant refusé le gco (grand contournement ouest de strasbourg) a singé le manifeste de la coordination santé libre qui adopte une autre stratégie contre le coronavirus et s’est fait éjecter de la lrem
    par contre d’anciens élus ps ne se sont pas genés pour aller pantoufler ou l’herbe est plus verte en 2017 à la lrem moi j’appelle celà de la trahison.
    celà pour dire que le débat d’idées doit etre le lien dans un parti.
    malheureusement dans ce mouvement ce n’est pas prévu.
    l’assemblée nationale devient une chambre d’enregistrement
    ils sont le petit doigt sur la couture du pantalon
    mais quelques courageux ont franchi le pas et je les en remercient
    meme si je suis plutot de la mouvance de la france insoumise sans etre forçément d’accord avec melenchon (trop tribun à mon gout)
    plutot de la mouvance de françois ruffin dont je lis le journal fakir

    J'aime

  2. roturier dit :

    Vu que tout est relatif en ce bas monde, critiquer LaRem n’a aucun sens si on ne le compare pas à ses concurrents.
    Or, RIEN dans cet article. PAS UN MOT.
    Pas une seule mention d’un autre parti, ni en citant le nom ni en citant le chef ni par allusion.

    Hé ! Maxime Tandonnet ! A vous lire LaRem est condamné à gouverner ad vitam aeternam puisqu’il n’en existe AUCUNE ALTERNATIVE ! C’est VOUS qui le dites ! (Certes par omission).

    Franchement ? On dirait que c’est effectivement l’image du paysage politique français que MT a dans la tête. LaRem partout.

    La même chose dite autrement : j’attends voir MT citer une alternative de qualité dont il nous chanterait les louanges. Qu’il s’engage un peu, pour voir.
    D’ici-là, LaRem et rien d’autre. D’après MT.

    J'aime

  3. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    LREM et son gourou semblent en bien mauvaise posture contrairement à ce que nous serinent tous les sondages préfabriqués et les médias fayots.
    Il n’est que de voir l’agitation qui règne à l’Elysée où le locataire semble vouloir faire feu de tout bois en interpelant une jeunesse qui lui échappe , en créant un emploi fictif pour son chef de cuisine afin de le remplacer par une femme, en utilisant ses ministres encore zélés pour créer à dessein des polémiques qu’il désamorcera lors d’un de ses fréquents bavardages organisés pour donner l’illusion du grand capitaine qu’il n’aura jamais été.
    Quant aux députés LREM devenus sans avenir, ils se bousculent avec les « scientifiques » sur les plateaux des télévisions et dans les studios des médias pour tenter de faire croire que la vaccination progresse rapidement alors qu’il s’agit bel et bien d’un nouveau scandale sanitaire. Leurs arguments sont de plus en plus pitoyables, mensongés et débités sans grande conviction face à des opposants qui ne manquent pas de les déstabiliser régulièrement.
    Les ministres sans pouvoirs sont eux aussi dépassés et ne peuvent que constater leur inexistence politique et leur inefficacité, ils en finissent même par s’opposer entre eux publiquement sur des sujets polémiques lancés par minable calcul politicien.
    Seul, le ministre des solidarités et de la santé, armé d’un culot et d’une morgue insultante continue incessamment de mentir à tout le monde y compris à ses confrères qui le lâchent petit à petit.
    Ce parti politique qui transforme en plomb tout ce qu’il touche est devenu un zombie qui ne peut qu’échouer et qui ne se remettra pas de ce quinquennat constitué d’une suite d’échecs, de magouilles, de manipulations dans tous les domaines et notamment ceux les plus sensibles pour les Français (chômage, éducation, justice, dette, budget, violences).

    Aimé par 1 personne

  4. badin26 dit :

    Je ne dirais pas que LREM soit un parti politique. C’est un ramassis d’individus qui n’ont aucune culture politique, qui ne comprennent rien à la politique mais qui sont tout dévoués au gourou qui les emploie. Leur recrutement a été réalisé parmi les volontaires qui assuraient la claque dans le meetings de leur idole: c’est dire le niveau! Le mélange des genres permet à ceux qui ont de l’ambition (et qui appartiennent à cette nouvelle forme d’élus qui profite de leur position pour se faire une place au soleil: des maffieux en quelque sorte) d’arriver au pouvoir et de s’y accrocher. Ils ont une caractéristique originale: alors que jusqu’à présent l’élu représentait l’avis de ses électeurs, eux sont à la Chambre pour y faire régner leurs idées! C’est tout à fait extraordinaire et ça marche! En tout cas jusqu’à présent, sans doute grâce à la peur qu’on fait régner sur le pays..et à l’aboulie totale des autres partis!
    Nous en sommes maintenant au point où on se demande s’il na va pas falloir changer le peuple pour qu’il soit d’accord avec les idées défendues par LREM! Un comble quand même, pour une (soi-disant) démocratie!

    Aimé par 1 personne

    • CYRIL VAILLY dit :

      Bonjour,
      Je nuancerai quand même un peu. La députée de ma circonscription rurale, a été élue sous l’étiquette LREM. Elle est désormais Modem. Elle connait ses dossiers, travaille sur le terrain. Il est vrai qu’elle vient du privé et avant d’entrer en politique a eu un vécu pas toujours facile. Elle est en particulier très impliquée sur les problèmes de l’enfance, ayant été placée toute jeune à la DDAS.
      Et puis les députés « godillots », cela ne date pas d’aujourd’hui.

      J'aime

    • Zonzon dit :

      « Nous en sommes maintenant au point où on se demande s’il na va pas falloir changer le peuple pour qu’il soit d’accord avec les idées défendues par LREM! »

      Enfin, n’est-il pas assez évident que depuis 74 nos Présidents et leurs partisans s’acharnent à remplacer ce vieux peuple bimillénaire par des gens neufs, venus de toutes parts.

      Je vous accorde que l’actuel brille particulièrement dans cette tâche !

      Mais, d’ici une grosse année, nous allons avoir une septième occasion, n’est-ce pas, de nous débarrasser de tous ces mauvais maîtres.

      Aimé par 1 personne

  5. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous,

    À Sciences Po Paris, des points bonus accordés pour l’utilisation de l’écriture inclusive

    Par Wally Bordas • Publié le 25/02/2021 à 16:52 • Mis à jour le 25/02/2021 à 17:29

    INFO LE FIGARO – Plusieurs étudiants attestent, preuves à l’appui, qu’ils ont effectivement été poussés à utiliser l’écriture inclusive dans un partiel de sociologie.

    À Sciences Po Paris, des étudiants ont bien été poussés à utiliser l’écriture inclusive au cours d’un partiel. Et ce, lors de l’année universitaire 2020/2021. Le Figaro a pu se procurer une copie de cet examen qui concerne un cours de sociologie réservé aux élèves de deuxième année de bachelor ayant choisi la majeure économie et société. Mis en ligne sur le Moodle (plateforme d’apprentissage en ligne, ndlr) de Sciences Po Paris, le document précise dans ses consignes que l’écriture inclusive «est encouragée» mais que «son non-usage ne sera pas pénalisé, les étudiant.e.s étrangers.ères pouvant avoir davantage de difficultés à la mettre en œuvre». «Toutefois, un demi-point ‘‘bonus’’ sera attribué à celles et ceux qui tenteront de l’utiliser», indique le document. La suite de l’énoncé explique aux étudiants l’utilisation du point médian, l’une des pratiques les plus répandues de cette graphie.

    Freebee13
    le 25/02/2021 à 17:27

    il faut supprimer science po!

    https://etudiant.lefigaro.fr/article/a-sciences-po-paris-des-points-bonus-accordes-pour-l-utilisation-de-l-ecriture-inclusive_70f90efe-777e-11eb-930c-df8a7d3f696f/

    Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      DÉMARCHE EXCLUSIVE
      Bernard Kouchner a abandonné ses enfants à un maître pervers de Sciences-po pour parcourir le monde à la recherche de petits êtres en souffrance.

      Bonne journée Coucou

      Aimé par 1 personne

  6. Furax dit :

    Quand un clip imbécile fait 10 millions de vues et que ses auteurs/acteurs seront reçus à l’ Elysée on se demande bien s’ il sera possible de sortir de ce cauchemar .. L’opposition ne s’ oppose pas et tous sont alignés grosso-modo sur les mêmes positions. Louis Alliot à tête de prix Nobel approuve le passeport sanitaire, même une province espagnole envisage une amende de 1000 à 60.000 euros (!!!) pour ceux qui refuseraient Saint-vaccin. Israël met à l’ordre du jour le macaron vert pour les vaccinés, rouge aux récalcitrants ainsi privés de vie sociale. Comme quoi la covidémence fait des ravages partout. Quant au choix du vaccin à ARN ou sans comme le russe ou le chinois, circulez! Pfizer-AZ ou prison! Les syndicats? les partis politiques? tous aux abonnés absents. Nous les reverrons pour défendre leurs prébendes. Et vogue la Nef des fous…

    Aimé par 1 personne

  7. Anonyme dit :

    Que dire de ce LREM ,est t  » il le seul partis comme cela ? et bien NON ,,,on doit y rajouter notre droite molle LR ,qui se divise en deux , une moitie pour Macron et l’autre ailleurs ,,,,reste les pures et dur ,les Communistes et ceux du RN ,,,,tout se jouera pour la présidentiel ,entre LE, PEN-Macron ,qui va les arbitrer ,les abstentionnistes ,michel43

    J'aime

  8. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

  9. Sganarelle dit :

    Comment dan l’état actuel arrêter l’étendue du pouvoir jupitérien ?

    J'aime

  10. Mildred dit :

    SOUMISSION est le maître-mot de la politique française !

    Aimé par 1 personne

  11. Ping : Nouvelles de LaREM (pour Atlantico, avec M. Edouard Husson) – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.