20 mots clés du « monde d’après » (petit lexique)

  • Annonces: la valse des annonces: à la différence de l’action ou de la décision, « l’annonce » n’engage que ceux qui l’ont entendue.
  • Brouillage des esprits : la destruction des repères  (droite/gauche, débat d’idées, partis, etc.), engendre un terreau de confusion ou s’enracine le culte narcissique.
  • Courtisanerie: partout, dans la presse, les administrations ou les médias, les lèche-bottes prolifèrent comme une sorte d’anti peuple réfractaire.
  • Culot (« plus c’est gros plus ça passe »): copinage et clanisme nonobstant les mises en examen de source judiciaire: rien ne doit donner le sentiment de les faire reculer.
  • Don d’ubiquité: être partout à la fois courir du matin au soir, démultiplier les apparitions, et gesticuler comme des pantins pour donner l’illusion de l’action.
  • Déconnexion: la question n’est pas de régler les sujets mais de les nier, les effacer (dette, chômage, violence, migrations, pauvreté), en évitant tout ce qui s’y rapporte.
  • Démultiplication des « petits pains« ou des milliards: on ne sait d’où ils sortent mais ils prolifèrent 12, 70, 100; à chaque apparition son bouquet de milliards distribués.
  • Grands mots vides: « le nouveau monde, la transformation, la refondation , la réinvention, le monde d’après »: en compensation de l’immobilisme et l’impuissance.
  • Incantation: il suffit de pavoiser, claironner, pour prétendre avoir traité un problème: proclamer « ceci est intolérable! » en guise de mesure pour la sécurité.
  • Irresponsabilité: déclencher les pires calamités commettre les fautes les plus monstrueuses n’a pas la moindre conséquence: j’y suis, j’y reste.
  • Jupitérisme: où l’autorité verticale, d’autant plus implacable sur la forme que dépourvue de prestige et de confiance populaire, tourne à vide et brasse le néant.
  • Mépris:  des « sans dents » aux « Gaulois réfractaires »: il est entendu une fois pour toute que la « vile populace » ne mérite que la chicote, doit être matée (avec le sourire).
  • Narcissisme: le principe « d’incarnation » devenu fou quand la vie publique se confond toute entière avec l’image médiatique d’un individu.
  • Nihilisme: l’ère du vide, rien ne compte, rien n’importe, ni le bien commun, ni l’intérêt public ou national, en dehors d’une fin suprême: la réélection comme but en soi.
  • Provocation et polémiques: déclencher l’excitation médiatique ou l’hystérie pour donner l’illusion du mouvement et de l’action.
  • Sensationnel: noyer la médiocrité, les souffrance, les préoccupation de l’époque dans une surenchère de coups médiatiques, d’événements et d’apparitions providentiels.
  • Spectacle : la vie politique présentée en grand spectacle autour d’un héros de légende, Jupiter ou archange St Michel pour combattre les démons (« populistes »).
  • Table rase: un événement chasse l’autre, la roue médiatique tourne, la mémoire se rétrécit à vue d’œil: il suffit de quelques jours pour faire oublier les pires sottises.
  • Transgression: ne reculer devant rien, aucune aberration, aucune contradiction: un jour post national, le lendemain souverainiste. Et alors?
  • Vanité: principe fondamental du nouveau régime narcissique, équivalent de ce qu’est   la vertu à la démocratie, l’honneur à l’aristocratie, et la crainte à la monarchie (selon Montesquieu).

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour 20 mots clés du « monde d’après » (petit lexique)

  1. Annick Danjou dit :

    https://www.bvoltaire.fr/on-sait-qui-ensauvage-la-france-ne-fermons-plus-les-yeux/
    Voilà un billet de Mr Bilger qui fait plaisir enfin il dit les choses clairement sans détour. Xavier Bertrand en prendra t’il des idées mais surtout aura t’il le courage? Qui parmi les LR aura le courage de supprimer ce qui est donné à tort et à travers sans rien demander en retour? Trop peur d’être mis dans la case extrême droite et c’est ce qui coule le pays.

    Aimé par 1 personne

    • Janus dit :

      Xavier Bertrand est un second couteau sans envergure, adepte des pires comportements du politiquement correct et qui ne peut nourrir d’ambitions illégitimes que parce que la classe politique actuelle est proche du néant (Au milieu des aveugles, les borgnes sont roi ). Parler de son courage politique ou de sa clarté de vues est une illusion, dont il démontre l’inanité tous les jours dans sa direction de la région Nord (Je répugne à utiliser l’expression Hauts de France, qui ressemble au titre du roman des soeurs Brontë les hauts de Hurlevents…)

      J'aime

  2. Timéli dit :

    Vous auriez pu intituler votre billet « Mots pour maux », puisqu’il s’agit, en effet, de définir et non de guérir ces maux qui nous rongent….

    J'aime

  3. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

  4. Papi 2.0 dit :

    Des mots et des verbes en antidote aux maux d’aujourd’hui

    Amitié : Sentiment d’affection entre deux personnes ; attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre : Être lié d’amitié avec quelqu’un. Bienveillance, gentillesse, courtoisie chaleureuse manifestées dans les relations sociales, privées, mondaines : Dire un mot d’amitié. Fais-nous l’amitié de venir dîner. Relations entre collectivités fondées sur le bon voisinage, la bonne entente, la collaboration : Conclure un traité d’amitié.

    Altruisme : Souci désintéressé du bien d’autrui : Agir par altruisme.

    Vivre meilleur plutôt que vivre mieux.

    Rechercher la joie de faire le bien.

    Cultiver la maîtrise de soi et l’autodiscipline.

    « Ne pas railler, ne pas pleurer, ne pas haïr mais comprendre ». (Spinoza)

    Gratitude : Reconnaissance pour un service, pour un bienfait reçu ; sentiment affectueux envers un bienfaiteur : Manifester sa gratitude à quelqu’un.

    Bienveillance : Disposition d’esprit inclinant à la compréhension, à l’indulgence envers autrui.

    Ecouter la souffrance du Monde.

    « L’homme le plus heureux est celui qui n’a dans l’âme aucune de trace de méchanceté. » (Platon)

    Une des recettes du bonheur : « Simplifier, simplifier, simplifier ». (Thoreau)

    Une autre recette du bonheur : « Eviter de mariner dans la mesquinerie ».

    Liberté : État de quelqu’un qui n’est pas soumis à un maître : Donner sa liberté à un esclave. Condition d’un peuple qui se gouverne en pleine souveraineté : Liberté politique. Droit reconnu par la loi dans certains domaines, état de ce qui n’est pas soumis au pouvoir politique, qui ne fait pas l’objet de pressions : La liberté de la presse. Situation de quelqu’un qui se détermine en dehors de toute pression extérieure ou de tout préjugé : Avoir sa liberté de pensée. Possibilité d’agir selon ses propres choix, sans avoir à en référer à une autorité quelconque : On lui laisse trop peu de liberté. État de quelqu’un qui n’est pas lié par un engagement d’ordre contractuel, conjugal ou sentimental : Il a quitté sa femme et repris sa liberté. Temps libre, dont on peut disposer à son gré : Ne pas avoir un instant de liberté. État de quelqu’un ou d’un animal qui n’est pas retenu prisonnier : Un parc national où les animaux vivent en liberté. Situation psychologique de quelqu’un qui ne se sent pas contraint, gêné dans sa relation avec quelqu’un d’autre : S’expliquer en toute liberté avec quelqu’un. Manière d’agir de quelqu’un qui ne s’encombre pas de scrupules : Être blâmé pour la liberté de sa conduite. Écart d’une interprétation, d’une adaptation, etc., par rapport aux faits réels ou au texte original : Une trop grande liberté dans la traduction. État de ce qui n’est pas étroitement contrôlé, soumis à une réglementation sévère : Instaurer la liberté des prix industriels. Caractère de ce qui relève de l’initiative privée : Liberté d’entreprise.

    Jfsadys

    Sources : « Trois amis en quête de sagesses » chez Allary Editions et dictionnaire Larousse en ligne.

    Aimé par 2 personnes

  5. nicolasbonnal dit :

    Maxime, ajoutez que le don d’ubiquité c’est être NUL PART…

    Aimé par 1 personne

  6. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Il se prend pour Jupiter, voire Catulus, mais il n’est en fait que Catalina et sa horde.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.