Décryptage du nouveau gouvernement (pour Atlantico avec M. Arnaud Benedetti)

  1. Quels sont les signaux envoyés par le gouvernement lors de ce remaniement ? Répondent-ils aux attentes des Français inquiets pour leur avenir avec la crise du coronavirus ?

Dans les grandes lignes, c’est la continuité qui prime, en l’absence des « prises de guerre » annoncées à droite. La composition de ce gouvernement exprime donc plutôt l’autosatisfaction avec une légère inflexion vers le centre droit. La nomination de M. Darmanin, LR au ministère de l’Intérieur, qui remplace deux anciens socialistes, M. Collomb et M. Castaner est un signal à l’électorat conservateur préoccupé par les questions d’immigration et de sécurité […] Les ministères sociaux et l’Ecologie sont en revanche confiés à des personnalités issues de sensibilité « progressistes ». Le principe du « en même temps » est donc respecté. C’est donc un équilibre très politique au sens d’électoraliste qui prévaut à travers ce gouvernement avec un horizon clair et précis : l’échéance présidentielle de 2022.

  1. Certaines prises de poste vous ont-elles surpris ?

Oui, bien sûr. Deux nominations fracassantes qui apportent le frisson de la nouveauté et de l’étonnement : M. Dupont-Moretti garde des sceaux, et Mme Bachelot à la culture. Il faut y voir les deux annonces sensationnelles, emblématiques, de ce gouvernement qui masquent la continuité […] Dans les deux cas, il n’y a pas de véritable logique de fond. Deux personnalités médiatiques et non politiques sont promues au plus haut niveau. Nous sommes dans la politique spectacle, la recherche de l’événement, la société du buzz, qui se substitue à l’action publique. Telle est la politique de l’avenir : les ministres ne se recruteront plus au parlement, parmi les élus de la Nation, mais parmi de grandes figures médiatiques.

  1. Comment imaginez vous la suite du quinquennat Macron avec ce gouvernement en place ?

Le facteur explicatif de l’évolution de la politique française est sa dérive dans l’obsession présidentialiste. Elle donne le sentiment qu’une seule chose compte et l’emporte sur toute autre considération : la réélection de 2022. Tout le reste, au fond, devient secondaire. Il faut y voir le paroxysme de l’ère du vide, ou la société ultra-narcissique annoncée par Gilles Lipovetsky en 1983. L’équipe qui vient d’être désignée n’a pas vocation à entreprendre de grandes réformes mais à mener à bien l’objectif de la réélection en 2022. Elle sera chargée d’accompagner et de valoriser la communication présidentielle d’ici là, en évitant les nouveaux drames comme ceux qui ont secoué le quinquennat (gilets jaunes et mouvement social). Pourtant, elle va être confrontée à une situation explosive avec la hausse fulgurante du chômage et de la pauvreté due à la crise du covid 19. La présence d’une forte personnalité à la Justice s’annonce aussi source de polémique. Les deux ans qui viennent seront donc très agités, sinon chaotiques, à l’image de tout le quinquennat.

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Décryptage du nouveau gouvernement (pour Atlantico avec M. Arnaud Benedetti)

  1. Zonzon dit :

    Le règne du sixième prince Souhmis restera dans l’Histoire comme celui des provocs inconscientes.

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    En découvrant la prestation d’Elizabeth Moreno devant la Représentation Nationale on se dit que Bigard à l’Élysée ce n’est pas si extravagant.

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    Lors des passations de pouvoir deux nouveaux membres du gouvernement ont allégué une qualité qui leur est propre sans soulever le moindre émoi.

    Une indication sur l’état dl’apathie dans lequel la population Française est plongée.

    J'aime

  4. Ping : La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte les mains Par H16 – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances – DE LA GRANDE VADROUILLE A LA LONGUE MARGE

  5. fraternel dit :

    une ministre de la culture qui jurait il y a peu au grand jamais un ministère plus de politique tiens donc faut croire que l’offre est alléchante ensuite meme topo pour le ministère de la justice 15 avril 2018 je cite au grand jamais un ministère parce qu’il faut toujours etre d’accord avec les autres et coucou qui voilà le plus médiatisé de france et en prime la griffe sarkosyste amis quel jeu de chaises musicales bon enfin attendons la rentrée il y en a pour certains le réveil va etre brutal

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Il paraît que Dupond-Moretti serait à fond la caisse contre le RNFN.

    La vache !

    Mais en 2022, pour le salut de la France, il faudra un peu plus.

    Aimé par 1 personne

  7. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Dans l’état de délabrement généralisé dans lequel est le pays…à quoi peut bien servir et que peut faire un nouveau gouvernement qui ne travaillera effectivement que 18 mois tout au plus ?
    Les nouveaux opportunistes hypocrites que vous citez ne sont pas que pour glaner les quelques miettes laissées par les morfales et mystificateurs du gouvernement précédent.

    J'aime

  8. Citoyen dit :

    A force de creuser, ce pays s’enfonce toujours plus dans la déchéance, au point qu’on va finir par déboucher de l’autre côté …
    Avec Dupont-Moretti à la justice, les délinquants sont assurés d’être tous libérés, sur vice de procédure … et avec le petit Darmachin à l’intérieur, il y a peut de chance qu’il coure après pour les rattraper … Qu’en sera t-il avec le racket des automobilistes ??…
    Arrivé à ce stade, on ne sait plus s’il y a lieu d’être consterné, ou s’il faut en rire aux éclats … l’entendement n’est plus de mise ….
    Et avec Bachelot à la culture …. Comment dire ?… les mots manquent … « en même temps » après Riester, tout est possible ! … mais surtout dilapider l’argent des contribuables …
    Une seule satisfaction en demi-teinte, Rantanplan Castagnette n’est plus en situation de nuire … C’est toujours ça de pris …
    Ce pays n’en finit plus de crever, mais l’agonie est très longue … Va falloir faire appel à Attali pour l’euthanasier …

    J'aime

  9. Ping : Le blog a lupus:La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte les mains Par H16 – chaos

  10. CYRIL VAILLY dit :

    Quand on voit l’état de la culture en France avec ses « cultureux » archi-subventionnés, les Directions Régionales des Affaires Culturelles et autres organismes (départements et régions par exemple) qui font la pluie et le bon temps en décrétant une culture officielle, et mille autres choses encore, ma foi, je trouve que c’est le pompon avec cette ministre que j’ai toujours trouvée vulgaire dans le pire sens du terme.

    J'aime

    • Cyril, moi aussi, et atrocement prétentieuse.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Pierre-Jean dit :

      @Maxime,
      Dans un monde idéal, celui dans lequel un petit « monde de la culture » ne disposerait pas d’une influence démesurée, ne pensez-vous pas que ce serait une bonne chose de supprimer le ministère de la culture ?

      J'aime

    • Pierre-Jean dit :

      @Maxime,
      Dans un monde idéal, celui dans lequel un très restreint « monde de la culture » ne disposerait pas d’une influence démesurée mise au service d’abord de ses petits et même assez grands intérêts matériels, ne pensez-vous pas que ce serait une bonne chose de supprimer le ministère de la culture ?

      J'aime

  11. luc dit :

    L’immigration a un peu diminué.
    Selon les derniers chiffres de l’INSEE, le solde migratoire des immigrés (ceux qui arrivent moins qui repartent) est retombé 200.000 personnes par an contre 160.000 en 2011.
    Car si le nombre d’arrivées a augmenté, soit 273.000 en 2018, le nombre de départ a aussi augmenté, soit 70.000 en 2018.
    Il faut noter tout de même que Mayotte n’etait pas comptabilisé jusqu’en 2013.
    C’est la même chose lorsque l’on regarde les naissances selon le pays de naissance des parents.

    J'aime

  12. Anonyme dit :

    CELA va changer, ,Quoi ? pas grand chose ,attendons fin septembre ou le chômage va exploser ,et les 700 000 jeunes qui vont arriver sur le marcher du travail ,le plus drôle ,Moretti ,a la justice et la Bachelot de retour ,pauvre Macron, il ne sait plus quoi faire,,,,

    J'aime

  13. Françoise Douce Delclaud dit :

    Je vous trouve bien indulgent!!!
    On est au royaume des contradictions, le « en même temps » n’est qu’une escroquerie qui devient chaque jour un peu plus voyante, les Français en ont plus qu’assez :
    – un premier ministre qui se dit gaulliste social mais qui est au service de Macron, mondialiste, multiculturaliste, individualiste, progressiste alors que de Gaulle était tout le contraire!!!
    – Darmanin, ministre de l’intérieur La cour d’appel de Paris a ordonné la reprise des investigations concernant une accusation de viol en 2009 visant le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.
    – Dupont Moretti, Garde des sceaux alors qu’il a traité les juges de barbouzes, il aime particulièrement les mauvais garçons, musulmans de préférence. Du frère Merah (30 ans de prison, quand même, pour « l’innocent » que défendait Moretti) à Theo au fondement troué en passant par des dirigeants africains corrompus et Omar Zemmiri du « gang de Roubaix » qui finançait le djihad… Il est même prêt à les défendre gratuitement. Enfin, c’est ce qu’il dit… mais quand on connaît le montant de certaines cagnottes mises en ligne pour les accusés, on a quelques doutes… Personne ici n’interdit au bénéficiaire, fût-il accusé de terrorisme ou de complicité de terrorisme, de percevoir ladite cagnotte, alors que lorsqu’un boxeur Gilet jaune lance une collecte, celle-ci est bloquée… https://ripostelaique.com/dupont-moretti-avocat-dun-merah
    – François Xavier Lauch, patron de Benalla transféré auprès de Darmanin, Benalla va t’il reprendre du service? On peut se le demander

    Aimé par 2 personnes

    • Janus dit :

      Je suis d’accord avec vous. DARMANIN, lui même d’origine immigré, ne devrait pas faire de zèle dans la gestion des territoires perdus de la république si on en croit sa stratégie bien prudente à Tourcoing dont il est maire et dont il n’a pas modifié les quartiers sensibles dont celui de la Bourgogne qui était déjà un vrai coupe-gorge quand je l’ai visité très rapidement en 1990. Je ne lui fait aucune confiance et son père spirituel, Christian vanneste a beaucoup de choses à dire sur son compte…Il semble assez tenté par les bouts de ficelles.
      Dupont -Moretti visitait Fresnes aujourd’hui : Il rendait visite à ses clients… Les réactions de la magistrature à sa nomination laissent à penser que ce n’est pas lui qui va reprendre en main cette profession essentielle pour l’existence même de l’état de droit. Il risque même d’y avoir du mouvement dans les rangs…
      Bachelot est totalement démonétisée et il ne faudra pas attendre longtemps pour qu’elle commette quelques gaffes dont elle a le secret, elle qui aime tant parler d’elle.

      Les autres PARLY, BORNE, POMPILI, et autres VERAN sont des ectoplasmes prêts à tout pour leur moment de gloire et les avantages durables qui vont avec.
      La conclusion est que Macron n’a personne dans son écurie et il n’est même plus capable d’attirer à lui des ténors, sauf des ténors du barreau…
      Exit France, ce pays est foutu et il ne se relèvera pas de cette mascarade qui dure depuis Sarkozy

      Aimé par 1 personne

    • Françoise Douce, indulgent sur la forme, pas sur le fond.
      MT

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Janus, Puisque vous évoquez Sarkozy, quel rôle joue t’il auprès de Macron? On se le demande car apparemment ils ne peuvent plus se passer l’un de l’autre. Dupont- Moretti en visite à Fresnes comme s’il ne connaissait pas les lieux? Il va se rendre compte avec plaisir que pas mal de voyous en sont sortis grâce à sa prédécesseure et que cela permet aux surveillants d’avoir moins de travail. Je crois qu’on est mal partis et j’aimerais vraiment connaître les raisons profondes de ces nominations : Darmanin, Bachelot Dupont-Moretti etc…on veut nous enfumer un peu plus.

      J'aime

  14. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    L’ex-CEMA, le Gal de Villiers, dans ses conférences, a pour habitude de déclarer qu’un bon chef est une personne qui sait un, absorber les inquiétudes de ses subordonnés et de ses responsables, deux, diffuser de la confiance auprès des dits subordonnés et des dits responsables. Les dirigeants politiques nationaux ont, depuis une bonne dizaine d’années pris la fâcheuse habitude de ne remplir aucune de ces deux conditions vis-à-vis des citoyens de ce pays. Pour leurs maîtres éventuels, s’ils existent, je ne me prononcerai pas bien que je commence à avoir quelques idées. Les dérives que vous dénoncez justement sur ce blog, en sont les plus éclatantes démonstrations.
    Aucune des nominations effectuées hier ne remplit une de ses conditions. Trois cas retiennent mon attention. Ce sont ceux du Garde des sceaux, du ministre de la culture et du ministre de la transition écologique.
    Pour le premier, difficile de trouver plus clivant que le choix de ce grand avocat pour coacher le ministère de la justice. Lui qui a bouffé littéralement du juge à longueur d’interview va devoir mettre beaucoup d’eau dans son vin s’il ne souhaite pas voir la situation catastrophique de notre système judiciaire s’aggraver. S’il a usé de cette ficelle (je n’ai pas vérifié) en tant qu’avocat par le passé, comment va-t-il désormais gérer les accusations de politisation de certaines affaires puisque toutes les affaires qualifiées de sensibles remonteront, comme c’est l’usage (cf cet excellent papier de Michel Huyette : http://www.huyette.net/article-requiem-pour-le-parquet-85442942.html) immanquablement à son cabinet ? Quant à ses futures relations avec les magistrats, je lui souhaite bien du plaisir. Un gros atout dans sa manche, il n’a pas réalisé sa vie en oscillant entre cabinet ministériel, maroquin électif et appareil de parti.
    Pour le second et nonobstant les qualités de Mme Bachelot, cette dernière n’a-t-elle pas déclaré il n’y a pas si longtemps qu’elle se retirait de la vie politique? Faut-il que la soupe soit bonne rue de Valois pour qu’elle renonce à cette profession de foi ? A moins que son passage comme chroniqueuse dans des émissions mainstream n’ait réveillé chez elle son côté cultureux ? Quoiqu’on en dise, elle ne m’avait pas fait forte impression comme ministre de la santé (la vox populi a un peu vite oublié les palinodies qui ont entouré la grippe H1N1. Il est vrai que la crise du COVID 19 a enfoncé tous les records en la matière) et je crois qu’il en sera de même dans sa nouvelle fonction.
    Quant à la troisième, la nomination de Mme (Melle?) Pompili m’inquiète au plus haut point. Elle est numéro trois du gouvernement (les armées et la Justice sont respectivement 6ème et 11ème dans l’ordre protocolaire ce qui en dit long sur les priorités qu’ils représentent. Je rappelle que ce sont avant tout deux ministères régaliens) et j’ai peur que cette position ne signifie des lendemains « verts » qui vont nous faire pleurer et surtout régresser dans tous les domaines. Il est frai que la chambre d’enregistrement a voté fort imprudemment une « transition énergétique » dont les principaux effets sont un accroissement d’une fiscalité déjà débordante dans ce pays associé à des gains assez hypothétiques et à un sciage de branche (cf la fermeture de Fesssenheim) digne de la grande époque du burlesque.
    Comme vous le soulignez très justement, derrière cette agitation brownienne, se cache une opération de communication visant à la réélection sans fard de l’hôte de l’Elysée. En conséquence, le narcissisme qui tient lieu de politique dans ce pays n’aura pour seul effet que deux années de chaos. Winter is comming. Serrons les ceintures.

    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.