Paris, de nouveau ensanglanté par la barbarie

Un nouvel attentat islamiste a été commis à Paris dans le quartier de l’Opéra. Un jeune homme de 29 ans a trouvé la  mort, égorgé. Dans ce genre de situation, on éprouve une gigantesque et indescriptible compassion envers les parents, la famille, les proches de la victime. On se dit que ce pourrait tout aussi bien être un frère, un enfant, un ami et on est saisi d’une pensée insoutenable, une douleur insupportable devant la barbarie absolue, du sang versé pour une idéologie sanguinaire qui rappelle les pires atrocités de l’histoire. Le discours fataliste proclame qu’il « faut s’habituer à vivre avec le terrorisme ». Non, on ne s’y  habituera jamais.  245 personnes ont été massacrées en France depuis trois ans. La première mission d’un Etat est de protéger ses citoyens contre la barbarie: obligation de résultat et pas simplement de moyen. Non, on ne s’y habituera jamais et on ne doit pas s’y habituer. Une résistance, c’est d’abord le refus de s’habituer au pire. La banalisation du terrorisme en France, depuis 2015, n’est pas le résultat d’une fatalité mais le signe d’un échec collectif. Il faudra bien avoir le courage d’admettre et de formuler cette évidence.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

46 commentaires pour Paris, de nouveau ensanglanté par la barbarie

  1. 15ansdemafia dit :

    Je suis d’accord avec vous mais ce genre « d’attentat » se situerait plutôt parmi les 2,3 (statistiques) meurtres commis par jour en France, des 60 enfants qui perdent la vie tous les ans, et plus généralement des 223 000 victimes de coups et blessures volontaires recensés par an. On a plus de risques de se faire trucider au coin d’une rue pour x raison, que de tomber au milieu d’un « attentat » (qui bien souvent est le produit d’un paumé). Si vous lisez ensuite le livre 15 ans de mafia, ou 15ansdemafia.wordpress.com , vous vous apercevrez que ces « attentats » arrangent parfois, plutôt que cela ne dérangent. Ce qu’il faut voir est que l’on divise la France comme TRUMP divise le monde. Concernant les fichés S, il est vrai qu’il y aurait quelque chose à faire mais virer des fichés S étrangers ne serait pas suffisant non plus. Il faudrait virer les étrangers qui sont en prison pour certains délits et systématiquement pour des crimes commis. Et les prisons français sont majoritairement occupées par des personnes issues de l’immigration dont certaines ne sont pas françaises. C’est celles là qui devraient être virées en priorité. Les fichés S ne sont que surveillés et l’Etat de droit ne peut pas leur attribuer de délit.
    Quoiqu’il en soit, à mon avis, il faut faire attention à ne pas se monter la tête avec ces faits divers que l’on qualifie d’attentats. Les médias ont ce rôle pervers de faire peur en commentant en boucle ce qui sert de toute façon aux vrais terroristes. Au risque d’être complètement tétanisé lorsqu’il y aura un vrai attentat, ce qui ne manquera pas d’arriver.

    J'aime

  2. 15ansdemafia dit :

    Il existe des statistiques sur les attentats dans le monde (facile à trouver sur internet et venant d’organismes internationaux). Cet « attentat » ne figurerait même pas et serait insignifiant à côté des cents morts mensuels que peuvent connaître d’autres pays. A moins de subir des vrais attentats, nous serons toujours un des pays les plus tranquille du monde. L’occident se monte la tête en prétextant vivre dans l’insécurité. Il s’agit plutôt d’un « terrorisme » intérieur, assez minable, provenant d’une jeunesse mal dans sa peau, peut être marginalisée en fonction de ses origines dont étrangères. Quoiqu’il en soit, nous sommes un pays, où pour l’instant, ceux qui font le plus de mal sont les médias qui tournent en boucles le moindre incident ou acte de violence. Les « experts » se succèdent sur les plateaux de télévision pour entretenir ce sentiment de peur que l’on veut nous transmettre. « La société de la peur  » génère 15% du PIB ! Autre remarque, du temps du service militaire, on apprenait à faire face à un homme armé d’un couteau. On apprenait à garder son calme. Sur ce malheureux exemple, un simple cinglé armé d’un couteau fait peur à tout un pays. Sur le « terrain » personne n’a essayé de le désarmer. C’est ce qui fait en réalité le plus peur, il ne faut pas que cet évènement se produise dans un Etablissement Recevant du Public à forte fréquentation. Vous êtes certain que les gens en fuyant vont se marcher dessus. Il y aura plus de pertes en vies humaines que par attaque au couteau. Consternant.

    J'aime

    • michel43 dit :

      heureusement que c » est pas vous ,qui s’est fait planter ,,,lui en est mort ,et les autres a l » hôpital,critiquer ,c » est toujours facile ,la réalité ,cela peut arriver a tout moment ,il faut donc réagir rapidement et virer une partis des ficher S étrangers

      J'aime

    • Colibri dit :

      Virer une partie des fichiers S, qui va prendre cette décision, qui va l’appliquer, comment l’appliquer, vers où les virer et après si les attentats continuent on fait quoi?

      J'aime

    • michel43 dit :

      après on fait QUOI ? on continue la lutte et on vire les islamiques ,qui sont toujours dans leurs mosquées ,,,et continue leurs préches

      J'aime

    • 15ansdemafia dit :

      On semble oublier les vraies années d’attentats que la France a subit. Par exemple, les années 60 où l’OAS composée de militaires Français et qui étaient partis dans la clandestinité, attaquaient les banques et des casernes, ou ce train qui a déraillé en 1961 faisant 28 morts – Le Général De Gaulle a fait fusiller plusieurs militaires français – les années d’attentats par l’ETA ou les attentats des années 70 et 80. On semble tout redécouvrir. Ce qui est nouveau, c’est quand un malade court après des gens avec un couteau, il n’ a aucune réelle résistance. Faites une « attaque » de la sorte en Afrique, et l’agresseur est mort dans les deux minutes qui suit, lynché par la foule qui se mobilise tout de suite. Pour le denier cas en France, tout le monde a fui !Il y a encore vingt ans, lors du service militaire, on apprenait à désarmer un agresseur armé de couteau, à prodiguer les gestes de premiers secours, etc. C’était une formation de base. Les jeunes générations ne savent donc plus réagir. Tout le monde court dans tous les sens. Si au contraire tout le monde s’était munis de tout ce qui pouvait servir de projectiles (chaises, carafes, bouteilles, etc.) nous aurions eu le même effet qu’un agresseur dans une ville africaine qui menaçait la population avec un couteau. Les actions de déséquilibrés vont certainement continuer en France, justement parce que nous leur donnons une importance disproportionnée, amplifiée par les médias et notre peur d’affronter. Nous faisons tout pour cela.

      Aimé par 1 personne

    • michel43 dit :

      beaucoup vont se marrer de ce que vous avez écrit,,, ,heureusement,, le ridicule ne tue plus

      J'aime

    • 15ansdemafia dit :

      Pourquoi ? Vous ne comparez pas notre actuelle « société de la peur » avec les années que la France a connu et qui étaient bien plus terribles ? Connaissez-vous bien l’Afrique pour y avoir habité et bien connaître la réaction des africains si quelqu’un voulait dans une rue agresser au couteau des personnes ? Ils sont déjà bien plus solidaires que nous ne le sommes en France. Voyagez-vous assez pour savoir ce que l’on pense à l’étranger de notre réaction face aux « attentats » que nous subissons ? Qui sont finalement l’échec d’une politique d’intégration qui n’a jamais fonctionné. A mon avis, je ne crois pas. Mais vous n’êtes pas une exception. En France nous avons vite fait d’oublier pour tout réinventer dans la douleur. Et surtout de croire que le reste du monde a les mêmes préoccupations que nous et que nous détenons la vérité sur tout.

      J'aime

    • michel43 dit :

      oui je connais ,pour y avoir fait l » armée ,nous avons aucune leçons a recevoir de ses gens ,qui très souvent règle leurs comptes a coup d’armes a feu ou a l’arme blanche,,,

      J'aime

    • astrojournal dit :

      Vous avez raison. Beaucoup trop de Français ne voient que le bout de leur nez, et raisonnent franco-français. De plus, les anciens n’ont pas beaucoup de mémoire, et les jeunes sont ignorants de l’histoire de leur pays. Ce n’est pas de leur faute, on ne leur a pas appris grand chose.

      J'aime

    • Colibri dit :

      Et si ça continue après tout ça ?

      J'aime

    • 15ansdemafia dit :

      Après ? Durant la guerre d’Algérie, qui est une guerre menée par des terroristes, il y avait dix jeunes appelés français qui mourraient tous les jours (28 000 morts). La France ne s’est pas arrêté pour autant. Nous ne subissons pas ce genre de guerre qui faisait suite à celle d’Indochine (90 000 morts). Ce que nous subissons n’est pas exceptionnel. Le problème est que nous vivons un tel confort que tout nous traumatise, sans que nous ayons le réflexe de nous adapter. Mais cela viendra. Il nous faut redécouvrir notre instinct individuel de combativité.

      J'aime

    • Colibri dit :

      @15ansdemafia, j’ai bien pris note de votre dernier commentaire. Merci.

      J'aime

  3. Ping : Attaque à Paris : le terroriste Khamzat Asimov était un immigré tchétchène, fiché S et naturalisé Français | La Gauche m'a tuer

  4. simon dit :

    Bonjour à tous,
    Je ne peux pas m’habituer au mal. Je ne veux pas baisser les bras…mais à part écrire à mon député, que puis-je faire ?
    Je rentrai d’Égypte lorsque cet attentat à eu lieu. J’y vais 2 fois par an. Je n’ai plus peur d’y aller car il y a , dans les aéroports par exemple un contrôle qui n’existe pas chez nous. On ne entre pas dans le bâtiment si on a pas son passeport et son billet d’avion. Les valises sont vérifiées deux fois…J’y ai laissé mes pinces à ongles !
    Un jeune Copte nous expliquait que le général Sissi avait redonné de l’espoir à une majorité d’égyptiens. Tout est loin d’être rose mais ce sentiment de sécurité fait revenir le tourisme.
    Les Coptes, semble-t-il, s’autorisent à exister. Ils rappellent aussi qu’ils sont les habitants originels de ce pays….
    Lorsque je rentre chez moi, en Lot-et-Garonne, je vois, de plus en plus, deux sociétés qui vivent en parallèle, le mien et celui de femmes, jeunes, la tête couverte, en jupe longue ou en pantalon. Ces femmes sont de plus en plus visibles, viennent au marché, tiennent un stand…
    Quel rapport avec l’attentat me direz-vous? C’est que notre monde est en train de changer, que certains emploient la violence car il n’y a aucun frein, que personne ne siffle la fin de partie. On nous bassine avec le poids du péché de nos pères, esclavage, colonisation…ce qui autorise tout et ouvre la porte à tout. Au lieu de donner une chance d’aimer ce pays et s’y fondre aux nouveaux venus, on a armé leur bras, au lieu de couper le lien entre l’ancien et le nouveau pays, on a et on continue de faire vivre les différences, non pas celles qui enrichissent mais celles qui arment et qui tuent.
    L’espoir est que le changement viendra de l’autre côté de la Méditerranée, lorsque les peuples en auront assez d’être opprimés et enfermés dans cette prison mentale dont on ne peut dire le nom.
    En attendant, en voyant ce qui se passe ici et maintenant, à qui profite le crime ?

    Aimé par 1 personne

  5. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,
    Moi aussi le discours fataliste ambiant m’exaspère au plus haut point.
    Ce qui m’énerve encore plus, ce sont les médias et les tonnes de stupidités qu’ils déversent.
    Tout d’abord, ils font le jeu des terroristes en parlant du terroriste, ce qu’il était, ce qu’il faisait, cela ne fait que le glorifier vis-à-vis des fichier S et des réseaux de terroristes. Plus on parle de lui plus les terroristes se sentent forts. La stupidité suprême, est, lorsqu’ils vont interroger les voisins. Ces derniers clament tous, que c’était un gentil garçon, poli etc. Evidemment le mec ne va pas se balader avec un écriteau : « Je suis un terroriste, je vais vous tuer » ou il ne va pas le crier sur les toits.
    Le silence le plus total devrait être fait sur l’individu, sa famille. Famille que souvent les médias interrogent. Moins on parlera des terroristes, plus on leur fera comprendre que leurs actions seront vaines. De plus le gouvernement doit donner l’ordre de les éliminer définitivement, ce qu’on fait les policiers pour cet attentat.
    Nous avons aussi des forces spéciales efficaces qui doivent éliminer définitivement les fichiers S les plus dangereux, silencieusement, sans faire de vagues, un accident peut arriver n’importe quand même à un terroriste. Il faut que les terroristes vivent dans la peur, ainsi que les fichiers S, qu’ils sachent qu’à n’importe quel moment, ils peuvent mourir sans avoir eu le temps de passer à l’acte.
    On ne peut vaincre la terreur que par la terreur, arrêtons l’angélisme et la bien-pensance. Nous devons être impitoyables vis-à-vis des terroristes, des réseaux, de leur famille qui pour le plus part sont au courant et laissent faire.
    Nous devons appliquer la tolérance zéro, c’est seulement à ce prix que nous pourrons vaincre ces individus.
    Il faut aussi sanctionner et punir sans faiblesse tout enquêteur, tout magistrat qui donnent des infos à la presse sur les terroristes, revenir au secret de l’instruction, moins nous en dirons à la presse, plus nous serons efficaces en matière de terrorisme. Plus l’impact des actions terroristes s’affaibliront.

    J'aime

  6. Marianne dit :

    Comme Janus je m’interroge sur la lâcheté de la foule, alors que deux ou trois hommes auraient pu facilement venir à bout de ce tueur en utilisant le premier objet leur tombant sous la main (par exemple une chaise) pour le frapper, l’étourdir puis le désarmer.

    Aimé par 1 personne

    • Philippe dit :

      @ Marianne
      Nous sommes dans une société individualiste, ou la bravoure et le sens de la patrie n’a plus guère de sens. Il suffit de voir les individus qui félicitent la police lors de ce genre d’acte et deux mois plus tard les insultent et les traitent de provocateurs et tout cela avec l’aide des médias, la preuve avec NDDL et les facs!

      J'aime

    • Christophe dit :

      Il y a la théorie et la pratique.J’attends de vous voir à l’œuvre,Marianne au cas où,je pourrais faire appel à vos services.

      J'aime

    • Aldo dit :

      Houla Marianne , vous savez que vous êtes au pays des juges rouges gauchistes du mur des cons , si vous blessez cet assaillant , vous risquez d être confronté à une jungle judiciaire se retournant contre vous pour  » sévices coups et blessures envers l ‘ agresseur  » ; çà se voit souvent dans les tribunaux : des gens qui se defendent et blessent leur assaillant et qui sont obligés de verser des indemnités au délinquant

      J'aime

    • Marianne dit :

      A en juger par sa réaction on peut être assuré que Christophe est exactement le type de personnage falot qui quoiqu’il arrive ne se sentira pas concerné, baissera les bras et en outre critiquera ou doutera de la bonne volonté et du courage de ceux qui s’impliquent fermement dans l’action.

      J'aime

  7. Citoyen dit :

    « Ceci est également le fruit du discours de fatalisme, selon lequel « il faut s’habituer à vivre avec le terrorisme » »
    Non, il n’y a pas de fatalisme là-dedans, puisque cela permet à quelques uns de justifier leur place. Et ce serait ennuyeux pour eux, que cela ne se produise pas …
    Résultat, ils réunissent les conditions pour que cela se produise, et justifient leurs délires … de lois liberticides, qu’ils auraient du mal à justifier autrement ….
    En cela, ce n’est pas « le signe d’un échec collectif », mais celui d’une volonté planifiée …

    J'aime

  8. Janus dit :

    l’impuissance du gouvernement à prendre les mesures adéquates pour nous protéger est suspecte : Depuis plus de 15 ans, les morts se succèdent , les blessés sont innombrables et ne sont même plus mentionnés par les commentateurs et toujours aucune mesure forte montrant aux islamistes, puisqu’il n’y a plus que les islamistes qui perpètrent des attentats, que la France en a assez et va sévir. L’égrotant Colomb, ministre de l’intérieur ira à nouveau de ses formules creuses et de ses regrets à deux balles.
    Il faut s’armer quels qu’en soient les risques : Imaginez que les passants, au lieu de courir se planquer comme des lapins affolés, aient été détenteurs ne serait-ce que d’une matraque télescopique, qui n’est pas une arme létale, le terroriste islamique n’aurait tout au plus fait qu’une victime.
    Pour une victime, qu’attendons nous pour expulser 100 imams douteux et 1000 étrangers « radicalisés » ?
    Trump, dans son simplisme de cowboy a entièrement raison…Mais Alexandre, que personne ne prendrait pour un demeuré appliquait les mêmes méthodes.
    Quant à la France, son effondrement moral est abyssal et suggère au citoyen lambda qu’il faut tout vendre et foutre le camp.

    J'aime

    • astrojournal dit :

      « Pour une victime, qu’attendons nous pour expulser 100 imams douteux et 1000 étrangers « radicalisés » ? »
      Sur ce point, d’accord. Mais cela n’arrivera pas car M. MACRON est un allié des Frères Musulmans.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      non seulement on n’en n’ expulse pas mais on en fait venir pour le ramadan sans aucun contrôle, c’est ça la France aveugle et idéologique. Quant on pense que Herou est invité au festival de Cannes, il y a de quoi se poser des questions sérieuses sur ce pays. Et quand vous dîtes: « l’impuissance du gouvernement à prendre les mesures adéquates pour nous protéger est suspecte », j’ai le même sentiment que vous.

      J'aime

  9. CLAUDE YVES MARECHAL dit :

    Oui Maxime, complètement d’accord avec vous. Mais comment protéger la population contre un type agissant seul ? .. Celui-ci était fiché et en liberté ..

    J'aime

  10. Georges dit :

    A vos bougies ,ça fera une promenade pour pimenter l’ennui.

    J'aime

  11. De Vos Alain dit :

    Echec politique. Mais quand on a un, des échecs, on regarde comment on sort de l’échec pour endiguer les raisons des échecs. Chacun de nous fait cela par bon sens dans sa vie de chaque jour. Ce qui va pour un va pour des millions.

    J'aime

  12. michel43 dit :

    alors que faisait ,ce Russe -Tchétchène dans notre pays ,a t « on fermer de nombreuses mosquée islamique , ce type a tuer et blessée plusieurs personnes ,et beaucoup pleure ,a commencer part le président ,Colon ,ministre , nous avons arrêter les parents ,ben voyons ,,,et après, on fait QUOI ? on attend tranquillement le prochain ,TRUMP a interdit des ressortissants étrangers de rentrer au USA ,mais chez nous , on rentre quand on veux ,et en plus nous les aidons ,voyez toutes nos villes ,les abords sont remplie de tentes de camping ,PARIS ,il y en a partout ,surtout des illégaux ,sans papiers ,les gouvernement successives payes leurs lâcheté ,et nous le payons a ce jours ,

    J'aime

  13. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Bien sûr qu’il ne faut pas s’habituer à ces massacres d’innocents par les bouchers islamistes.
    Mais que peuvent « les gens qui ne sont rien » pour lutter contre ces barbares : défiler dans les rues en scandant des âneries, déposer des fleurs et des nounours ou se féliciter lorsque l’on allume ou éteint la tour Eiffel ?
    Si nos politiques de droite et de gauche ne se montraient pas aussi impuissants et lâches devant ces barbares, s’ils prenaient enfin des mesures fortes pour garantir la sécurité de ceux qui les font vivre, s’ils ne vivaient pas dans leur monde bien aseptisé, bien protégé, bien confortable, peut-être verraient-ils les choses autrement !
    Combien encore de morts et de blessés avant qu’enfin, un jour, quelqu’un tape du poing sur la table et prenne enfin les mesures qui s’imposent et que tous nos dirigeants actuels refusent pour ne pas ternir leur image proprette ?

    Aimé par 1 personne

    • Colibri dit :

      Personnellement je ne vais plus devant la Mairie de la commune où j’habite déposer des fleurs, des bougies et je constate d’ailleurs que plus personne nous invite à le faire. Mais je m’interdis de juger celles et ceux qui le font encore car je préfère qu’ils fassent cela plutôt que d’applaudir et soutenir les auteurs des attentats.

      J'aime

    • astrojournal dit :

      Ce ne sont pas les mêmes. Il y en a sûrement qui se réjouissent dans nos cités.

      J'aime

    • Monsieur Bayon, il est possible de faire des choses. La première c’est de refuser avec virulence et de façon collectivement visible et audible les discours lénifiants et mensongers des médias des associations et des politiques.Seules les minorités ont droit de cité à la TV publique il faut y imposer un autre discours.
      Il faut que les français se lévent et refusent d’être esclaves de cette secte soit disant bien pensante, qui nous détruit jour aprés jour.

      J'aime

  14. Colibri dit :

    Ce matin je me suis levé à 6 h. Je voulais avoir un entretien avec le plus jeune de mes enfants engagé volontaire dans un régiment de parachutiste. Car j’avais lu l’info d’un nouvel attentat à Paris hier soir avant de me coucher. Pendant qu’il se préparait pour rejoindre son régiment je lui ai dis de faire attention à lui et à ses camarades. Je sais que certains de son régiment se sont portés volontaires pour le Mali, le Niger et la Syrie. Et que probablement il les suivra. Beaucoup de jeunes comme lui sont déterminés et prêts à défendre notre pays et son mode de vie. Je ne lui ai pas dit que Macron c’est nous. Que notre nouveau président est le fruit amer de la gauche divisée et de la droite divisée. Je ne lui a pas dit que le terrorisme c’est nous. Le résultat des politiques Américaines, Anglaises que nous avons suivi et auxquelles nous avons même participé militairement. Il m’aurait répondu  » Papa j’étais pas né, on peut pas laisser faire ça! » Et bien entendu je ne lui ai pas parlé du philosophe Alain. Je l’ai regardé partir heureux,debout, vivant, prêt à rejoindre son régiment après un week-end paisible en famille avec son frère, ses soeurs, son neveu,ses nièces et nous. Ainsi soit-il.

    J'aime

  15. drazig dit :

    Entendu ce matin le 13 sur une radio périphérique: « Nous devons comprendre », réflexe typique du vaincu. Il faut riposter, point final.

    Aimé par 1 personne

  16. Astrojournal dit :

    Vous avez raison Maxime, il ne faut surtout pas s’habituer au mal, mais le combattre. Notons au passage que l’islamisme radical n’est pas un mal qui ne sévit qu’en France. Pratiquement au même moment que l’attentat du quartier de l’Opera, un attentat dans une église à Java a fait 9 morts et 40 blessés. Pourtant, l’Indonesie est un pays musulman à 90%. Le mal est mondial.

    J'aime

    • Doran dit :

      Pas d’ambiguïté!le mal est mondial certes, mais il est islamique .Tant que nous ne serons pas convaincus de ce fait, nous ne nous en sortirons pas!

      Aimé par 1 personne

    • astrojournal dit :

      Entièrement d’accord. C’est pourquoi le salafisme doit être interdit dans les mosquées.

      J'aime

    • Janus dit :

      On s’en fout que le mal soit mondial, on s’en fout que les islamistes soient incapables de vivre en paix avec leurs congénères, ce qui nous importe , c’est que les lois de Notre pays soient respectées et que les fous furieux soient mis hors d’état de nuire.
      Pensons seulement à nous, le reste ne nous incombe en rien.

      Aimé par 1 personne

    • astrojournal dit :

      Je ne suis pas du tout d’accord avec vous. L’on va gloser sur les médias pour 1 mort français (certes, c’est 1 de trop), et faire le silence sur plus de 20 chrétiens tués dans leurs églises et plus de 60 blessés (car il y a eu 3 églises finalement d’attaquées) et là, l’on devrait fermer les yeux ?
      Votre réaction ne vous honore pas.

      J'aime

    • michel43 dit :

      NON,,,il a raison ,occupons nous de nos problèmes en FRANCE ,et il y en a,, ,avent de regarder, ceux des autres

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s