La décomposition s’accélère (ou la grande déflagration)

L’actualité politique est passionnante… les polémiques imbéciles fleurissent de partout, ces derniers jours autour de « la retraite de M. Wauquiez », du « couscous », des voyages de Mélenchon, de « Colbert », etc. Parfois, on se demande comment il est possible d’atteindre un tel degré de crétinerie.  Cette gesticulation ne suffit même pas à masquer l’essentiel: la décomposition politique reprend, à une vitesse vertigineuse. Des Républicains, écartelés entre constructifs, centristes et droitiers, il faut bien reconnaître qu’il ne reste plus grand chose. Le parti socialiste n’arrête pas de s’émietter, même son candidat, M. Hamon crée son propre mouvement. La vieille SFIO plus ou moins retapée lors du congrès d’Epinay en 1971 est cette fois vraiment à l’agonie. Encore plus intéressant, les extrêmes, les antisystèmes se décomposent à leur tour, le FN explose dans une grande déflagration, M. Mélenchon et le PCF divorcent. Quant au pouvoir en place, il est déjà aux abois, un record absolu après même pas un semestre: tragique absence de ligne, mesures symboliques qui indignent tour à tour la droite et la gauche, fragilité absolue d’un pouvoir sans assises dans le pays, comme hors sol, reposant sur le culte d’une image médiatique, effondrement de la popularité, lâchage en règle du monde médiatique dont il est la plus authentique créature… Mais le plus effroyable, dans tout ce phénomène d’effondrement accéléré de la politique française, c’est que nul n’a la moindre idée d’une issue possible à cette désintégration générale. La cause profond de ce phénomène? La disparition du sens de l’intérêt général, le triomphe partout, de la mégalomanie narcissique, cette grande force de décomposition… Et nul ne voit ce qui vient après. Nous savons qu’une crise prodigieuse se profile. Mais nous n’avons pas la moindre idée de la suite. L’Histoire, la « force de l’événement », ce monstre insaisissable dont les ressorts profonds échappent à notre entendement, aura certes le dernier mot. Mais aujourd’hui, nous vivons suspendus au-dessus d’un étrange abîme qui nous donne le vertige.

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour La décomposition s’accélère (ou la grande déflagration)

  1. michel43 dit :

    Quand a MOI,,,je souris , et OUI , cats la majorité d’entre vous ,on voter MACRON ,et vous allez le subir encore plus de quatre ans ,la seule solutions , rassemblement des droites ,sur un programme commun, je suis obligé de sourire , quand a MACRON ,,son problème, n’est pas le Mélenchon, et ses gesticulations, se sont les retraiter et les routiers, et notre jeunesses ,nous allons regarder tranquillement le vote du SENAT ,qui restera fortement a DROITE ,et lorsque je voie le SARKOZY faire des mamours a notre Président ,ainsi que certains LR , cela me dégoute , cars nous payons les erreurs de ce triste sire,,,,,

  2. Frederic_N dit :

    Bonjour,

    Je dois dire que je désespère un peu en lisant votre article , Et je voudrais vous dire stop ,! arrêtez ! , à force d’exagérer vous vous déservez ! . A force de vous désespérer et de surenchérir sur votre désespoir, vous ne pouvez que vous enfermer dans un discours autoréférencé, dans une inflation d’exagérations sans prise avec le réel. .. Et perdre votre audience
    Je reprends deux phrases. Sur la recomposition de la vie politique
    Nous sommes dans une phase de recomposition de la vie politique. Vous comme moi d’ailleurs ne l’avons pas vu venir. OK.
    Mais vous vous parlez d’une décomposition absolue, et là cela ne veut plus rien dire. Car décomposition absolue, cela veut dire que la Révolution est imminente, que Melenchon est aux portes de l’Elysée, que les fourches sont sorties..
    Que je sache, même le PC a fait un doigt d’honneur à Mélenchon . Même les antifas…
    Que je sache, le fait de virer Philippot est un signe de résistance du FN et non pas de décomposition ( qu’on soit d’accord ou pas d’ailleurs ). Et ce n’est pas parce que les Républicains se divisent qu’ils se décomposent. Divisés ils l’ont souvent été..
    Que direz vous demain, quand on verra que le PS n’est pas tout à fait mort ?

    Vous nous expliquez maintenant que « le pouvoir est aux abois » (parenthèse ; c’est exactement le message que Mélenchon et Martinez veulent faire passer). Qu’il ne fait que de la com.
    Il ne fait que de la com ? J’ai vu que les ordonnances ont été signées, C’est de la com ? Parlez en aux chefs de petites entreprises et parlez en aux courbes du chômage
    Le pouvoir est au abois ? Jeudi la CGT a subi un véritable échec. Je lis à l’instant dans le Figaro photos à l’appui « Les Insoumis n’ont déferlé que sur une moitié de la place de la République » . C’est un échec pour Mélenchon et cela veut dire que l’on n’a pas mobilisé au -delà du cercle des militants.
    Vous croyez vraiment que le pouvoir est aux abois ?
    Mais s’il était aux abois, s’il ne faisait que de la Com, il ne ferait RIEN, il ne ferait pas évoluer la politique de la France. Et Mélenchon aurait réuni REELLEMENT au moins cent mille personnes, comme le PC savait le faire . Il tétaniserait le pouvoir qui ne ferait plus rien. Surtout avec Merkel !

    Or , je lis dans le Figaro un événement qu’on aurait dit impensable il y a encore 5 ans : que la France et l’Allemagne travaillent sur la possibilité d’un avion européen. Quelle bonne nouvelle . Car d’une part cela veut dire que l’Allemagne a changé ( eux qui ne juraient que par le parapluie américain ). Et pas qu’en paroles mais cela on le sait . Mais cela veut dire aussi qu’on les a entraînés concréto-concrètement vers la construction d’une vraie défense .Au moins à faire un pas dans cette direction. Cela ne vous réjouit-il pas ? Et surtout cela ne veut-il pas dire que Macron FAIT des choses ? Qu’on n’est pas que dans la com.. qu’on n’est pas aux abois.. qu’on ne cède pas aux rugissements de Mélenchon ?
    Maxime, dites vous une chose : ce n’est pas parce que ce que fait Macron déplaît au Monde qu’il est aux abois. Certes cela explique que les médias fassent silence sur ce qu’il fait. Mais c’est tout. De gaulle aussi déplaisait au Monde

    • Frédéricn que dites-vous? Moi je n’ai rien vu venir? Voyez ce que j’écrivais déjà en 2013 soit 4 ans avant: https://maximetandonnet.wordpress.com/2013/09/28/le-big-bang-politique/
      Essayez donc de prendre un peu de recul, de réfléchir 5 minutes, seulement 5 minutes, et de voir les choses en perspective plutôt que de vous noyer dans la béatitude et le matraquage quotidien. Et ne me dites surtout pas « stop », d’autres ont essayé, mais personne n’a jamais réussi à m’empêcher de dire et d’écrire ce que je pense!
      MT

    • Philippe Dubois dit :

      @ Frederic_N : 23 septembre 2017 à 18:41
      « la France et l’Allemagne travaillent sur la possibilité d’un avion européen. Quelle bonne nouvelle »

      Euh,vous êtes sûr ?
      Je crois plutôt que nous allons encore une fois brader notre technologie en échange de quelques piécettes permettant de boucler nos fins de mois difficiles.
      Comme Airbus, maintenant sous contrôle presque total de l’Allemagne.

      Idem pour la location de nos soldats dans le cadre d’une pseudo défense européenne

  3. Infraniouzes dit :

    Cette mégalomanie et ce narcissisme triomphant sont parfaitement logiques. A cause des médias modernes il est parfaitement possible de se faire entendre ou connaître par un maximum de gens. Et chacun de ces « tribuns », persuadés d’avoir un destin national dont ils rêvent jour et nuit, se répandent dans les médias pour exister à tout prix. De Viliers l’avait parfaitement expliqué dans un de ses essais: faites faire des sondages et des sondages et encore des sondages et on parlera de vous. Mais les caisses sont vides partout, sauf chez LREM, et on n’a plus que la TV la radio et la presse. C’est dur d’être un politicien aujourd’hui quand on voit la concurrence et la cherté de l’action politique.

  4. Ulysse dit :

    « Dans les ultimes décennies de la civilisation occidentale , les médias contribuèrent pour partie , à l’établissement d’un climat général dépressif, voire masochiste »
    Michel Houellebecq : Les particules élémentaires
    ..
    Je vais relire « Soumission » , histoire de voir ce qui risque de se passer

  5. ultimateway dit :

    Certes, mais est-ce que le sens de l’intérêt général a jamais existé ? Au niveau des classes dirigeantes cela n’apparait pas de manière flagrante… de même que chez le « bon » peuple si prompt à critiquer mais dont le comportement quotidien laisse douter qu’il soit animé par ce fameux sens. Ce qui saute aux yeux est surtout le sens de l’intérêt particulier dont les dégâts sur l’intérêt général sont proportionnels à la puissance du bénéficiaire. Au train où va le monde, les derniers vestiges du sens de l’intérêt général ne feront pas long feu devant l’instinct de survie qui s’imposera aux victimes des intérêts particuliers.

    • Ultimateway, oui, le sens de l’intérêt général, du patriotisme ont existé à certaines époque, même s’il y avait d’autres défauts, c’est vrai!
      MT

  6. Lecteur attentif dit :

    Bonjour Maxime,
    Tout à fait d’accord sur votre inquiétude.
    Une remarque cependant: quand vous dites que « L’Histoire (…) ce monstre insaisissable dont les ressorts profonds échappent à notre entendement, aura certes le dernier mot » permettez moi de rappeler que « l’Histoire » n’est rien d’autre que la somme de NOS erreurs et de nos faiblesses, et que si elle se transforme en « monstre », c’est que NOUS l’avons ainsi faite ! L’esprit Munichois, qui nous gouverne ( à nouveau) depuis au moins 30 ans va maintenant nous rémunérer de nos incessantes capitulations dans tous les domaines!
    Cordialement.

    • Lecteur attentif, là je ne suis pas tout à fait d’accord, il y a une logique de l’histoire indépendante de la volonté des hommes, j’en suis bien persuadé!
      MT

  7. CLAUDE MARECHAL dit :

    – Beaucoup de gens ne se sentent plus d’aucun courant politique tant la plupart des dirigeants sont séparés, individualistes ..
    Marine Le Pen est la romancière du narcissisme évolutif et s’obstine à tout subordonner à ses intérêts particuliers.
    Forian Philippot est sans doute le seul homme de justice, d’honneur et de générosité de ce parti des imbéciles répertoriés. Militant exemplaire pour un homme qui n’a jamais voulu être un exemple, son départ annonce la fin programmée du FN …

    • C Marechal, je ne trouve pas du tout pour ma part, pas mieux que les autres fn, un arriviste de bas étage surmédiatisé, rien de plus.
      MT

    • IRIS dit :

      Un intrigant, arriviste, a l’humeur froide…Mme Le Pen a du souci à se faire.
      Il aurait dû savoir que le fn est une propriété privée, et que ça n’est pas près de changer.
      Il reste à espérer que les français ont compris que ce parti ne mérite même pas que l’on s’y intéresse.

  8. drazig dit :

    Le passionnant est la décomposition instantanée et simultanée du Parti socialiste et des Républicains d’une part, et d’autre part la politique de Macron qui ose et fera ce que la droite se refusait de faire (sinon avec la permission sinon le silence des socialistes) depuis belle lurette. Voilà qui me réjouit.

    • drazig vous vous réjouissez aussi de la désintégration du fn, je n’en doute pas.
      MT

    • drazig dit :

      Allons bon; mettons donc FN, PS,LR dans le même sac. Mille excuses! Autant dire que les partis politiques ont perdu la bataille; mais pas de panique les pesanteurs agissent et nous y reviendront, hélas.

  9. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Vous attachez beaucoup d’importance à la politique et à la façon dont on l’exerce.
    Soit.
    Mais vous faites fi de « « la retraite de M. Wauquiez », du « couscous », des voyages de Mélenchon, de « Colbert » ». Pour le « couscous » je ne sais pas de quoi il s’agit et pour Mélenchon je m’en fous. Par contre, l’histoire de la retraite de Wauquiez n’est pas anodine et pour être bref disons que ce sont des mœurs qui relèvent du privilège d’Ancien Régime et que ça ne passe plus chez les sans-dents. Disons aussi que lorsqu’on prétend donner des conseils et que l’on participe implicitement à la paupérisation d’une grande masse de retraités (qui dénonce la hausse de la CSG ?), ça peut donner le sentiment du foutage de gueule…
    L’affaire « Colbert », n’est-ce pas un peu notre identité ? Colbert est peut-être un salaud mais il a écrit notre Histoire. Allons-nous laisser réécrire notre Histoire au gré des prétentions, des revendications, des dictats de minorités communautarismes indigènes ?

    • Tracy, comment vous n’avez pas entendu parler du couscousgate? sur la polémique Colbert je veux dire simplement qu’elle est monstrueuse de crétinerie, par ceux qui l’ont soulevée, et tellement minable que je n’ai pas envie d’en dire plus.
      MT

  10. Colibri dit :

    Maintenant que le constat de ce qui ne va pas est fait et bien fait il est temps de commencer la liste de ce qu’il faut faire pour que ça aille mieux… Qui commence?

    • Colibri dit :

      Alors je me jette à l’eau… Réunir une équipe de femmes et d’hommes libres pour lancer une souscription nationale afin de créer un télé libre et éducative sur internet.

    • Colibri dit :

      Une bien entendu…

    • Niccolo dit :

      Proposition : Le déplacement aux urnes reste encore nettement supérieur à celui de la rue mais je suggère quand même pour l’avenir d’améliorer l’ambiance des journées de scrutin en proposant merguez, ballons et sono ; Il y a quand même une poignée de gens qui ont envie de s’amuser, surtout par météo clémente.

  11. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Après ma remarque sur le « Congrès d’Épinay », permettez-moi encore deux réflexions.
    La première concerne la décomposition du FN qui ne devrait paraître « grande » que pour ses membres, et accessoirement pour les journalistes pour qui ce sera pain bénit pour éviter les analyses sur la situation sociale réelle du pays, dont ils ont démontré depuis longtemps qu’ils sont parfaitement incapables.
    Quant à la désintégration générale ou décomposition ou grande déflagration – appelez-la comme vous voudrez – elle ne concerne pas que la France, mais l’UE dans son ensemble, et n’est que la conséquence, au XXIème siècle des destructions menées avec le succès que l’on sait au XXème siècle. La militarisation, la nucléarisation, la désintégration de l’Afrique, le terrorisme islamiste, les guerres du Moyen-Orient, le conflit Israélo-Palestinien, les relations avec l’Iran, l’Inde, la Chine, toutes choses qui, par le rôle qu’elle y joue, font en réalité de l’Europe, une province du monde, où la France ne compte à peu près que par l’importance qu’elle se donne à elle-même.

    • Mildred, vous avez raison de prendre du recul et de regarder les choses en perspective.
      MT

    • Lecteur attentif dit :

      En effet Mildred, et j’allais également en faire la remarque: la décomposition touche l’Occident tout entier et la déflagration ne saurait se limiter à la politique intérieure française. Je vais pour ma part bien au delà de l’Union européenne dans mon pessimisme et m’attends depuis longtemps à un vaste séisme, car on ne peut éternellement déconstruire son propre système et laisser fleurir l’agressivité des autres sans aboutir à une explosion.
      Le « petit bout de la lorgnette » est malheureusement l’instrument le plus fréquemment utilisé par nos « responsables »…..

  12. Trouilhat Pierre dit :

    Je partage l’essentiel de votre analyse, mais je garde une lueur d’optimisme. Le départ de Philippot du FN est une bonne nouvelle pour ceux qui comme moi sont décomplexés par rapport à un travail commun rassemblant des personnalités talentueuses et militants de droite qui souhaitent le redressement national . Encore faudra t’il que le(a) nouveau (lle)chef(fe) des LR’s « cheffe » avec une main qui ne tremble pas: déguerpissement des « constructifs » et invitation poli mais ferme à Mme Pècresse à rejoindre le « centre » où ne manquent pas les aires d’atterrissage faites sur mesure pour elle, ….et même jusqu’au PRG maintenant.
    Une fois cette pénible querelle des dépouilles terminées, nous nous engagerons avec conviction, comme derrière Fillon, comme pour les législatives- Camerone, ce n’était qu’une fois§
    Amicalement

  13. Sganarelle dit :

    Et dans votre liste monsieur Tandonnet vous oubliez le FN qui fait sa mue .
    Vous réagissez monsieur Tandonnet en professionnel dans un domaine ..et moi je le fais dans le mien , celui du peuple confronté tous les jours à un quotidien dont la décomposition est un vécu ainsi nous constatons vous et moi les mêmes choses.
    Car s’il arrive par hasard au citoyen de sortir du cercle restreint- et trés passager – des happy few qui n’ont pas de soucis de travail des ennuis de famille ou de santé , vous vous apercevez que la belle vitrine sociale française, celle de vos prospectus de mairie dont seraient parait-il gratifiés étrangers et touristes n’existe que sur le papier.
    En clair si vous descendez un beau jour de l’échelle sociale, (ce qui pend au nez de tout le monde, ) et que vous soyez obligé de passer par une administration avec recours en justice ou parcours de santé de combattant hospitalier c’est l’enfer . Pris entre un protocole strict et réducteur et la marche forcée de la technique robotique le citoyen lambda est le grand témoin et la victime balloté et impuissant de la grande décomposition .
    Décompositon de la valeur humaine face à une robotique qui en dévore l’âme. Décomposition des rapports sociaux avec les dérives que vous citez, décomposition des familles (où on ne peut que se dêbarrasser des vieux dans des structures lamentables) et grande adoration des veaux d’or .
    Qu’est-ce que veut dire « réussir sa vie » pour monsieur Macron?
    la France n’est plus un pays où il fait bon vivre , pour les jeunes c’est un pays à fuir , un pays qui ne tient plus ses engagements vis à vis des citoyens et ne permet plus l’espoir d’un futur meilleur
    Pour les vieux il faut prier d’échapper aux maisons de retraite.
    Les gouvernements successifs et les partis politiques sont la véritable vitrine de notre pays et pas les medias ni les prospectus . ceux qui sont dans leur bulle factice et n’ouvrent pas les yeux seront confrontés tôt ou tard aux réalités tant il est vrai qu’il est préférable de vivre pauvre dans un pays riche que riche dans un pays pauvre.

  14. Kadoc Le Vannetais, prophète amateur dit :

    Il n’y a pas tout à fait un an, j’évoquais dans les commentaires comment les édifices rigides donnent l’illusion de la solidité alors que, choc après choc, ils ne font qu’accumuler les fissures jusqu’au coup de trop pour s’effondrer soudainement.

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2016/12/07/les-sables-mouvants/#comment-37315

    Et oui, là, nous y sommes. Les fissures sont devenus des lézardes béantes et les morceaux commencent à tomber. Et je dois admettre que c’est encore plus rapide et profond que je ne l’imaginais à l’époque. Décidément, nous vivons une époque intéressante.

  15. Mildred dit :

    Congrès d’Épinay, si je peux me permettre ? Je retourne à la lecture.

  16. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Le chaos que certains d’entre nous prévoyions depuis de nombreux mois se profile en effet.
    Ce grand chambard ne se limitera peut-être pas à l’hexagone car l’on voit aujourd’hui des mèches allumées sur tous les continents (l’Amérique du Nord avec D. Trump, l’Amérique du Sud avec Maduro, l’Afrique avec daech, tous les roitelets dictateurs , la Lybie sans gouvernement stable, les migrants, l’Asie avec le va-t’en guerre Kim Jong-un, le Moyen Orient avec la Turquie d’Erdogan et la Syrie de Bachar El Assad, l’Europe avec le Brexit et la déliquescence de l’U.E, etc.).
    Peut-être sera-t-il associé à une nouvelle grande crise financière que vous évoquiez il y a quelques mois.
    Alors que pèsent dans tout cela nos « petits problèmes franco-Français » ? Ce matin, le FN implose après l’agonie du PS, le grand brouillamini indécidable chez LR, la marginalisation des partis croupions, l’amateurisme et l’inconséquence de LREM et l’utopie révolutionnaire de Mélenchon.
    Il n’y a plus qu’à continuer notre nombrilisme invétéré et attendre les conséquences du bras de fer engagé entre le Président mal élu et arrogant, ses députés que l’on devine déjà versatiles et la « démocratie de la rue » qui débute.
    Dans tous les cas : belle pagaïe à venir !

  17. Anne-Marie dit :

    A reblogué ceci sur La Nouvelle Conscienceet a ajouté:
    L’Histoire, la « force de l’événement », ce monstre insaisissable dont les ressorts profonds échappent à notre entendement, aura certes le dernier mot. Mais aujourd’hui, nous vivons suspendus au-dessus d’un étrange abîme qui nous donne le vertige.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s