La violence et le chaos

On ne sait pas où va s’arrêter la dégringolade. De mieux en mieux. Voilà encore une nouvelle sidérante: un député LREM qui blesse grièvement un cadre socialiste, à coups de casque de scooter. Le cauchemar est sans fin. Voilà quelque chose qui ne ressemble à rien de ce que j’aie jamais vu en une quarantaine d’années de vie consciente à la politique. Le député n’est pas n’importe qui. En principe, il représente la Nation. Il détient une parcelle de la souveraineté nationale.  Et voilà un député, tout droit sorti du chaos des élections de 2017 qui assomme un militant socialiste à coups de casque et le blesse grièvement. Envoyer un homme à l’hôpital – ou au cimetière – serait-ce moins grave qu’un compte en Suisse? Et là, tout le monde s’en fiche éperdument. Mais alors, d’où les ont-ils sorti leurs députés censés incarner le renouvellement des têtes? Le renouvellement, c’est maintenant… Et de mieux en mieux.  Jamais, de mémoire d’homme, on avait vu un truc pareil! Il faut y voir l’apothéose de la destruction de la politique, de la démocratie, une honte absolue, cette violence physique, tellement à l’image du chaos dans lequel sombre la république française. Quelle exemplarité! Quelle image pour les jeunes! Tout ceci est de plus en plus répugnant, mais où cela peut-il s’arrêter?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour La violence et le chaos

  1. Citoyen dit :

    Il faut avouer que malgré tout, l’épisode a un coté savoureux … C’est l’image idéale de « La République En Marche Arrière » !…
    Le gugus est un pur représentant (en se comportant comme tel) de la racaille des quartiers sous développés … On ne lui en demandait pas tant. Mais là il s’est surpassé …
    Ceci dit, deux socialos qui font joujoux dans un bac à sable … que faut-il en attendre de plus ?

  2. Jordi dit :

    Bof

    La France est confronté dans son ensemble à ce type de « comportements », validés par la complaisance des juges.

    Je trouve au contraire excellent qu’un politique socialiste récolte les fruits d’une « incivisme » que, par définition, il a passé toute sa carrière politique à encourager. Il y a chaque jour des victimes de ce que l’on nomme pudiquement les « violences urbaines », pour une fois que c’est un député socialiste, tant mieux.

    Concernant l’agresseur :
    * Il représente une partie, judiciairement choyée, de la société.
    * Je doute qu’il ait réellement voulu infliger des blessures graves. Il a cogné son adversaire, qui a été gravement blessé.
    * S’il n’avait ainsi cogné qu’un « minus habens » anonyme, vous n’en auriez rien eu à foutre, les juges non plus. Il est bon que les députés goûtent aussi aux conséquences de la politique pénale qu’il infligent au reste du pays

  3. Georges dit :

    Faut pas s’étonner dans ce monde de petites frappes ,qui se ressemble…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s