Une très mauvaise idée

jpab-aLa dernière lubie des socialistes au pouvoir? Etendre le RSA aux 18-25 ans. Je n’avais pas entendu une idée aussi lamentable depuis bien longtemps. Le coût pour les finances publiques serait colossal, 4 milliards d’euros. Dès lors il faudrait lever de nouveaux impôts, aggraver les prélèvements sur l’économie, déjà gigantesques en France (46% de prélèvements obligatoires, 10 points au dessus de l’Allemagne) donc augmenter encore le chômage.

Mais surtout, bien pire, ce projet renforcerait considérablement l’assistanat. Il donnerait aux jeunes de 18 à 25 ans l’image d’une société qui a le devoir d’assurer la rémunération des individus sans la contrepartie d’un travail. Il briserait la volonté et le courage de nombreux jeunes. Aujourd’hui, beaucoup s’en sortent en acceptant pendant quelques années, à 18 ou 20 ans, des stages rémunérés 500 euros par mois, pour se préparer au monde du travail et réussir leur carrière. Avec le RSA jeune, c’en serait fini de l’apprentissage, des formations en alternance qui sont le levier de l’emploi aujourd’hui. Pourquoi travailler pour 500 euros puisque l’on touche la même chose sans effort, sans rien faire, sans travailler.

Alors pourquoi cette idée invraisemblable, aujourd’hui, en fin de mandat? L’explication est multiple:

  • dans la débâcle, lancer des polémiques, faire oublier la catastrophe générale: après la déchéance de nationalité, le RSA jeune;
  • une remontée de bile idéologique, « à chacun selon ses besoins » comme disait l’autre et l’assistanat vaut mieux que « l’exploitation de l’homme par l’homme » comme chacun sait;
  • un geste d’opportunisme, pour essayer de calmer les groupuscules de la jeunesse socialiste, place de la République;
  • la terre brûlée, ils savent qu’ils vont partir dans quelques mois, ils sont furieux,  donc ils se vengent;
  • à long terme, essayer de créer une clientèle d’électeurs à leur image, d’électeurs socialistes.

La vérité, c’est qu’ils ne connaissent pas les jeunes. Ils ne fréquentent et n’écoutent qu’une infime poignée de pseudo-idéologues carriéristes. Donc ils pensent que les jeunes attendent l’assistanat de l’Etat. C’est faux, absurde. Moi je les connais les jeunes, comme père de famille et enseignant dans plusieurs universités. Les jeunes dans leur immense majorité n’ont rien à faire de leur assistanat; ils ne sont pas socialistes, d’ailleurs, ils n’aiment pas les partis ni les idéologies. Ils veulent travailler, être utiles, servir les autres, et aussi gagner de l’argent à la sueur de leur front, et ils ont raison.

Mais le plus terrible au fond, c’est l’étrange silence de la classe politique dans son ensemble, y compris de la droite et de l’extrême droite. Des fois que s’opposer au « RSA jeune » pourrait leur coûter des voix et compromettre une belle carrière élyséenne… Même le petit bonhomme idolâtré par les médias (son nom m’échappe) Ah si! Deux ont élevé la voix, deux exceptions à ce silence complice – qui ne dit mot consent. Mme Aubry – quelle bonne surprise – , et Nicolas Dupont-Aignan, merci à lui.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Une très mauvaise idée

  1. Fredi M. dit :

    A la fin programmée du salariat, la fin de l’agriculture traditionnelle, de l’artisanat.
    Du travail il y en aura de moins en moins.
    Alors on fait quoi ?
    C’était ça le sens de ma question.

  2. Fredi M. dit :

    Vous ne m’avez pas répondu : vous n’avez pas de solutions crédibles.

  3. Georges dit :

    Le PS fait de la Clintonade de bazar ou l’art de racoler une clientèle très nombreuse ,élections en vue oblige.

  4. Anonyme dit :

    « Une très mauvaise idée » titrez vous Maxime, dites moi quelles ont été les très bonnes idées de ce gouvernement? Avez vous une liste?

  5. Robert Marchenoir dit :

    Sur Dupont-Aignan, en dehors de son arrogante insistance à former un parti politique à lui tout seul, je me souviendrai toujours d’un échange télévisé où il se permettait de faire la leçon à un chef d’entreprise locale, parce que ce dernier avait ouvert des installations à l’étranger après avoir reçu des subventions françaises.

    Dupont-Aignan traitait ce type comme il aurait grondé un petit garçon mal élevé, alors que ce dernier essayait tant bien que mal de garder la tête de son entreprise hors de l’eau pour continuer à fournir des emplois à ses compatriotes, et pour continuer à engraisser de taxes les politiciens prétentieux titulaires de juteuses rentes à vie, qui se sentent en droit de venir, ensuite, traiter de haut des gens dont ils sont en principe les serviteurs.

    Il aurait bien mérité de se faire insulter par ce chef d’entreprise, mais celui-ci, contrairement à Dupont Gnan-gnan qui a tous les droits puisqu’il est propriétaire du pays, ne pouvait mettre en péril le gagne-pain de ses salariés en disant son fait à cet insupportable personnage.

    Depuis, à chaque fois que monsieur Gnan-gnan bavasse sur les « valeurs de la Rrrrépublique », je coupe le son.

  6. PhD dit :

    @ Freederic_N : 20 avril 2016 à 09:39
    « Pour les souverainistes rien ne doit s’opposer au « peuple souverain » et le politique une fois élu a le droit de faire ce qu’il veut ( à condition de sacrifier au verbiage à la mode , comme citoyenneté, république, valeurs républicaines et bla et bla et bla). »

    Vous avez vu ça où ? Votre phrase est une pure contradiction : comment les politiques pourraient faire tout ce qu’ils veulent si le peuple est souverain ?
    D’autant que les partis dits souverainistes sont souvent partisans du référendum d’initiative populaire

    Le souverainisme signifie seulement que la nation doit retrouver l’entière maîtrise des fondamentaux (justice, monnaie, défense, frontières, …)

  7. Sergio dit :

    Bonsoir a toutes et tous.

    Tout ceci est lamentable,pitoyable,désespérant.
    La Gauche a complètement disjonctée,est a l’agonie.
    L’opposition,par son silence complice,montre une fois de plus son vrai visage,
    celui de la honte.
    C’est terminé,je ne veux plus entendre parler ni de Gauche,ni de Droite,
    ni de rien du tout.
    Je suis écoeuré,je n’attend absolument plus rien de ces salauds qui ont ruinés
    la France,Droite et Gauche confondus,ou qui s’appretent a la faire.
    Je lache prise,définitivement,j’ai beaucoup mieux a faire.
    Je souhaite bon courage a ceux qui esperent encore,sincerement.
    Bonne soirée.

    Sergio

  8. Bien résumé ! En effet, il essayent de passer la pommade, dommage que celle-ci soit factice… A votre avis, la majorité populaire réitérera-t-elle sa dévotion aveugle envers l’oligarchie blanche ou noire/RepPS ? Ou bien doit-ton s’attendre au passage du FN ?

  9. Vu du Mont dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet, votre article dit tout, tout simplement.
    Où en sommes-nous? Sommes-nous tombés sur la tête?
    Ainsi, on gagnerait de l’argent à ne rien faire, rien produire, rien créer…
    Et ce qui irait avec, c’est la destitution de notre LIBERTE, de notre libre arbitre. Liberté, = en souhaitant que ce mot a une signification! La devise de notre pays, la France, est fort belle, instructive, éducative, bienveillante, elle demande a chacun de travailler au bien commun là où il est et dans la situation où il est.

  10. Freederic_N dit :

    Enfin un billet qui nous fait redescende sur la terre réelle. .
    Comme quoi ce ne sont pas les « hommes politique » qui sont les responsables de nos malheurs mais la gauche, ou plutôt les antilibéraux
    Je me permets de rappeler que le problème que vous posez est aussi vieux que les états modernes. Et qu’il oppose le libéralisme à l’ensemble des courants souverainistes
    Pour les souverainistes rien ne doit s’opposer au « peuple souverain » et le politique une fois élu a le droit de faire ce qu’il veut ( à condition de sacrifier au verbiage à la mode , comme citoyenneté, république, valeurs républicaines et bla et bla et bla). C’est pourquoi il cherchera toujours le salut dans des hommes exceptionnels ou simplement moraux ( mais là vous faites forts : Dupont Aignan et Aubry faut oser !!!)
    Pour le libéral l’homme ( et non pas « les politiques » comme on dit sur ce forum ) sera toujours tenté d’abuser du pouvoir. C’est pourquoi il ne se plaindra pas des « présidents normaux et autres communiquants  » quand ils font de telles bêtises. Il sait que le clientélisme est un penchant naturel contre lequel les invocations au Général de Gaulle sont de peu d’utilité .
    Mais il cherchera à mettre des garde fous contre les risques d’un pouvoir souverain. C’est par exemple le Traité de Maastricht ou la politique des 3% .
    Et sur ce point gauche et droite ce n’est pas la même chose aujourd’hui en France. Même avec des demi-habiles comme Fillon ou Juppé, la droite en est quand même a vouloir contenir les déficits . Elle s’empêche donc de faire du clientélisme
    . Enfin si on excepte Sarkozy, qui a définitivement perdu ma voix y compris contre Juppé.

  11. Walter dit :

    Mais oui mais oui, c’est l’ouverture de la pêche aux voix.
    Donc, après s’être traînés jusqu’à leur majorité à l’école (sans obligation de résultat!), certains jeunes seront récompensés pour leur paresse et leur médiocrité.
    Il faudrait aussi que nos bons socialistes reprennent l’idée de rémunérer leur présence en classe puisque les chéris se sont donnés la peine d’être nés pour reprendre Beaumarchais.
    Cher Maxime je me permets de vous soumettre une sixième hypothèse:
    – Exaspérer l’électorat de droite lequel voterait FN au premier tour et ainsi s’assurer une victoire socialiste au second.
    Mauvais calcul à mon avis!
    Walter.

  12. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Je suis « globalement » en accord avec vous.
    Un point de divergence cependant: le silence de la classe politique ne me parait plus coupable. Il permet de ne pas donner à la baudruche socialiste une plateforme existentialiste autour du brouhaha qu’ils essaient d’entretenir. « Je gesticule donc je suis ».
    Un jour peut être, quand les médias en auront assez de relayer ce vide à tour de pages, plus personne ne s’intéressera à eux et ils disparaîtront…juste le temps qu’il faudra aux « foules sentimentales » pour oublier le mal qu’ils font en notre nom.

  13. François Martin dit :

    Deux tentatives d’explications au silence de la droite sur ce sujet, outre celle que vous donnez qui est hélas bien réelle:
    – l’arrière-plan de théorie économique qui consisterait à créer un revenu universel, versé à tous sans aucune condition. Etrangement, cette théorie que l’on peut à la fois rattacher à l’ultralibéralisme et au communisme semble fasciner une bonne partie de la classe politique. De prime abord, elle peut d’ailleurs séduire: il s’agirait de considérer que tout homme a droit à un revenu minimum comme il a droit à respirer de l’air ou à boire de l’eau… ce revenu assurant en théorie une parfaite égalité et la liberté d’en faire ce que l’on veut. De plus, en contrepartie, seraient supprimées toutes les allocations spécifiques existantes, ce qui permettrait d’énormes économies de gestion (je reviens sur ce point juste après). Voilà pour l’apparence. En réalité, cette théorie nie la notion de personne, récuse la valeur travail, supprime la responsabilité individuelle et infantilise la population par la dépendance absolue de l’Etat. Elle est aussi inapplicable, dangereuse et fausse que, justement, l’ultralibéralisme et le communisme, qui ne peuvent exister que sur le papier;
    – la proposition Sirugue, si j’ai bien compris, consisterait aussi à regrouper et simplifier le système actuel d’allocations, lequel en aurait bien besoin, et une partie de la droite croit sans doute que cette partie de la « réforme » se traduirait par des économies et moins d’assistanat. De la part d’un gouvernement socialiste en fin de vie! La naïveté à ce point n’est pas touchante, elle est imbécile…

    Pour tenter une synthèse des explications que vous proposez, il s’agit d’un projet de pseudo-réforme (la mauvaise réponse au mauvais problème!), gratuit car inapplicable, destiné à faire diversion dans l’urgence en divisant l’opposition, et à racoler les voix d’une frange de la jeunesse qui, pour être ultra-minoritaire, n’en est pas moins légitime au yeux irresponsables d’une poignée d’idéologues ennemis du réel.

    • François Martin, c’est effarant cette idée qui court partout de « revenu universel » c’est-à-dire de création d’une société fondée sur l’assistanat plutôt que le travail…
      MT

  14. Infraniouzes dit :

    Cette mesure annoncée a au moins un mérite; elle montre le vrai visage de la droite, frileuse et indécise, qui n’a de droite que le nom. Même le FN commence à se fondre dans cette droite qui l’aspire comme un trou noir. (Se reporter aux théories de l’astre-physique). D’ailleurs la droite n’est qu’un centre mou, sans pugnacité, dont la caricature est Bayrou, Larcher, Raffarin et quelques autres. Chez eux, point de conviction ni de grand dessein mais une seule ambition; exister dans le microcosme politique le plus longtemps possible.

  15. michel43 dit :

    Forcément, une très, très bonne idées ,qui était proposer pars des gens de la DROITE ,la plus bête du Monde, ,Boutin , de Villepin cars, le travail va se faire RARE.. les ROBOTS vont tout faire ,EUX ne pays pas de CHARGES ,qui est sur la mains d » œuvres ,ON avait proposer une réforme ,il y a longtemps, a CHIRAC ,copains de GATAZ ,REFUSER, bien sur, ON a tous intérêts ,a ce que se sois proposer ,comme supprimer L..AME plus du MILLIARDS d » euro ,la vache a LAIT FRANCE ,se tarie ,il faut regrouper ,toutes les aides , Pillage de la CAF , pars des petits Malins , la carte VITAL. cours des comptes , PLUS de 150 000 fausses cartes VITAL ;les allocations ,familiales ,autres Magouilles , les Mères dites ;CELIBATAIRES , et le Montant des retraite ,9 Millions de FRANCAIS qui on de 450 a 800 euro et les politiciens ,et autres qui on plus de 30 000 euro ,alors qu  » il on toujours VECU au frais du contribuable ,L.ETAT emprunte pour les payer , plafonnons le montant a 3000 euros ,pour 5 ANS et portons a 1000 euro ,pour ceux qui survive ,LA solidarité , entre FRANCAIS ,a un prix ,on ne peu accueillir, toute la misère du Monde ,et laisser des Millions des NOTRES survivre ,

  16. Fredi M. dit :

    Peut-être, peut-être…
    Mais dans une société qui licencie à tours de bras, va chercher ses esclaves à l’autre bout du monde, ne propose plus que la précarité, que proposez-vous d’autre ?
    Que proposez-vous à ces fils de paysans qui ne pourront pas reprendre l’exploitation de leurs parents ?
    A ces enfants qui se voient concurrencés par les travailleurs détachés dans leur propre pays ?
    A ces étudiants en médecine auxquels on préfère les médecins étrangers ?
    Revenir à la préférence nationale est le B.a.-ba contre l’assistanat, contre le revenu minimum de survivance.
    Si vous y renoncez alors va pour le RSA pour tous.
    Choisissez une bonne fois pour toute, et cessez de donnez des leçons sans aucune proposition constructive.

  17. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Allons donc jusqu’au bout de la bêtise ! Puisque l’on donne une indemnité de naissance pourquoi ne pas la prolonger et créer ainsi des générations d’assistés depuis le berceau jusqu’à la retraite. Ainsi plus besoin de chercher du travail ni même d’envisager les fameuses 25h/semaine préconisées par les jeunes excités de la place de la République…il n’y aura plus qu’à attendre la retraite en fumant un joint de cannabis. Retraite qui sera payée par qui au fait ? Les salauds de patrons et de riches bien sur !
    Je plaisante bien entendu mais je pense que vos enfants et les jeunes que vous fréquentez dans vos universités ne représentent qu’une petite partie de la jeunesse, celle qui dispose encore d’une bonne éducation, de valeurs et du sens de l’effort et celle là ne fait pas partie de l’électorat de la gauche imbécile au pouvoir.
    En revanche, pour une grande partie de notre jeunesse avec peu voire sans éducation, sans diplôme ou avec des diplômes au rabais et sans avenir, certains de leurs parents au chômage ou dans la précarité qui vivent déjà de la solidarité nationale, les syndicats rétrogrades et passéistes, les associations de béni-oui-oui et les gaucho/marxistes indécrottables, ce discours est une bénédiction surtout qu’il est bien relayé par les médias et peut ainsi ramener les quelques milliers de voix qui feront la différence au 1er tour de 2017.
    Et pendant ce temps là, comme nous le constatons tous, la droite et le centre sont aux abonnés absents. Lorsque par hasard l’un d’entre eux daigne parler ce n’est pas pour lancer un débat d’idées ou des propositions d’un programme de gouvernement mais c’est pour critiquer les siens. Ont-ils déjà intégrés leur probable échec de l’année prochaine avant de s’être battus ? Même Sarkozy pourtant si présent par le passé est devenu complètement absent voire inaudible au gré des sondages qui marquent de plus en plus son recul dans les intentions de vote. Quant au silence de Juppé il en dit long sur ses intentions et surtout sur la manière dont il pourrait diriger un jour le pays, ce qui me conforte dans ma décision de ne jamais voter pour lui.

  18. JBLynx dit :

    Peut-être voient-ils avec cette mesure une potentialité pour empêcher l’homme de gagner sa vie par ses initiatives et son travail pour finalement générer sa dépendance de l’Etat Social et de Ceux qui le contrôlent ?
    Sans doute un peu sévère comme raisonnement dans l’immédiat… Mais à échéance nous y allons tout droit.

  19. Timéli dit :

    Avec une telle décision, on reste dans le grotesque. Nous n’avons pas des Hommes d’Etat qui ont une réelle connaissance du pouvoir pour diriger la France, mais des guignols qui saccagent le pays par vengeance. Le peuple devrait descendre dans la rue, les attraper et leur demander des comptes. Pour faire bref, il faudrait souhaiter un retour à 1789 !!!

  20. Q dit :

    Comme toutes les prestations sociales, la clientelle ciblee sont les chances pour la France (qui ont vote a 89% Hollande), inemployables a vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s