Les approximations bien peu scientifiques d’un président de conseil scientifique

M. Delfraissy le président de feu, le conseil scientifique de sinistre mémoire déclare dans un bel élan d’autosatisfaction: l’excès de mortalité en France en 2020 et 2021 a été bien plus faible que chez nos voisins. Quels voisins? Au 1er août 2022, le nombre de morts déclaré par million d’habitants en France était de 2255. Il était certes inférieur au RU (2736), la Belgique (2775), l’Italie (2904), pas loin de celui de l’Espagne (2331). Mais aussi, il était nettement supérieur à celui de l’Allemagne (1726), celui des Pays-Bas (1290), de la Suisse (1598), de la Suède (1849), de la Finlande (905)… Il faudrait aussi prendre en compte le désastre économique et financier de la gestion française du covid 19 en vertu du quoi qu’il en coûte qui s’exprime aujourd’hui dans l’explosion de la dette publique et le retour dramatique de l’inflation. On ne pourra jamais mesurer l’impact des souffrances et humiliations engendrées par le saccage des libertés publiques (confinements, couvre-feu, Absurdistan), la manipulation des peurs et la désignation de boucs émissaires (l’immonde passe vaccinal uniquement destiné à emmerder les non vaccinés). Le bilan des décès par million d’habitants prouve sans aucun doute possible que le recours au despotisme sanitaire (France, Italie) n’a rien réglé au regard des pays qui s’en sont mieux sortis en se montrant dans l’ensemble plus respectueux des libertés (Suède, Allemagne, Suisse). M. Delfraissy, à l’image des responsables publics qui ont dirigé la France en cette période est globalement content de lui…l’excès de mortalité en France en 2020 et 2021 a été bien plus faible que chez nos voisins. Evidemment, nous ne sommes plus à une aberration près. On s’était habitué à tout: aux mensonges les plus flagrants comme aux manipulations les plus outrancières. Mais celle-là, dans l’indifférence et la crédulité générales, est tellement grossière… J’aurais bien envie de dire selon une formule assez convenue: c’est l’Histoire qui jugera tous ces gens. Mais au fond, l‘Histoire les jugera, qu’est-ce que cela signifie vraiment?

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Les approximations bien peu scientifiques d’un président de conseil scientifique

  1. Citoyen dit :

    « M. Delfraissy le président de feu, le conseil scientifique de sinistre mémoire … »
    Oui, « de sinistre mémoire » … La formule est bien choisie …
    D’autant, que le dit conseil scientifique, comme il a été dit à l’époque, n’a jamais eu de scientifique, que le nom !…
    Par contre, pour ce qui est de ses conseils à la caste, pour asservir la population, il n’a pas démérité du tout … Au contraire, il a fait très fort !
    Et la caste doit être plutôt satisfaite de son travail.
    D’ailleurs, si j’ai bon souvenir, le Pr Raoult en a fait partie dès le départ de ce dit « conseil », et a tout de suite claqué la porte, vu l’équipe de charlots auxquels il avait à faire … C’était un signe …
    Cela dit, le vieux Défraichi peut partir l’esprit tranquille … Si son poste a été classé verticalement, la caste, très reconnaissante pour services rendus, saura lui trouver une autre sinécure, où il pourra mettre en valeur « ses aptitudes »…, pardon, sa capacité de nuisance, pour rendre encore de grands services …

    J’aime

  2. Stanislas dit :

    Mince !!! un article couillonacircus. J’ai arrêté un article trop tôt
    Texte à éviter pour les pratiquants de l’amour vache ou sado-maso ou les désactivés de la calbasse

    Probablement pas un seul cadre de l’ATIH, ou des plateaux sanitaires genre HCSP, conseil scientifique, HAS, SPILF, ministère de la Santé, DGS ne peut ignorer l’arnaque bureaucratique lancée par l’OMS, appliquée plus ou moins de manière zélée par l’artifice des « chaines de contrats de travail » qui sont à la base des « transferts de responsabilité descendante » ;
    Il suffit d’analyser les tableaux d’activité hospitalière de SCAN SANTE sous différents angles, connaitre un peu les procédures CIM10 et les techniques de codages pour se rendre compte qu’il ne s’est rien passé de plus que les années précédentes dans les « maladies respiratoires » de la famille 10 CIM 10 ou la « CMD 4 » hospitalière de 2020 et de 2021 d’ailleurs…………mise à part le truandage des codes d’urgence U07.1 et suivants remontés en accéléré pour le croque mort télé.. Truandage bien expliqué par un collectif de toubib en mai 2020 dans un tract très clair de 4 pages…

    En mars 2020 Santé Publique décide que seront suivi dorénavant, les « IRA » (infections respiratoires aigües) qui sont des exacerbations de maladies respiratoires chroniques dont le réservoir constant est :
    – de 3 000 000 de personnes en 2019.
    – de 2 874 100 personnes en 2018
    De quoi piocher pour une pandémie télé d’infecions respiratoires aigües

    Les fiches » pathologie » d’AMELI de 2019 « maladies respiratoires chronique » de deux pages indiquent clairement qu’il y a eu :
    – 84600 décès en 2019
    – 81 700 décès en 2018
    Donc sans télés, sans politiques, sans conseil scientifique en 2018 et 2019 ce sont 166 300 morts de maladies respiratoires..

    soit 2482 décès /1 000 000 (67 millions d’habitants
    A mon souvenir, le loufiat Delfraissy n’est pas venu faire son truand repenti début 2020 pour signaler plus de morts par millions qu’en 2020..

    Je le dis, après quelques auditions, j’attends toujours un pro intègre et debout, qui vienne me démonter mon étude.. pour l’instant une quinzaine de pros n’ont rien trouver à redire mais la chasse aux toubibs par les ordres étant ce qu’elle est, c’est l’omerta et ça se comprend….

    Je ne suis pas prêt de passer devant des sénateurs, mais j’ai transmis mes données à plus fort que moi, j’espère que ça va sortir…

    J’aime

  3. Philippe dit :

    Bonjour Maxime bonjour à tous,

    Je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec les vaccins ARN messager.
    Je prends un cas qui me touche personnellement.
    Ma soeur a eu un cancer du sein il y a trente cinq ans, pris à temps il fut soigné;
    le 10 juillet 2022 elle a 40 de fièvre . Cette fièvre va durer 10 jours, elle pense au Covid mais les test sont négatifs. Un examen hématologique ne donne rien. Elle passe un scanner et là surprise des métastases au sein gauche. Sein soigné il y a 35 ans. Elles se développent. Elle fut opérée mardi dernier ablation du sein.
    Des questions, la cancérologue nous informe que 24 patients dans son établissement qui ont eu le cancer il y a de 15 à 35 ans ont rechuté, les rechutes sont violentes. Sur ces 24 patients 6 sont décédés. Les symptômes sont identiques fièvres importantes et développement des cellules cancéreuses rapidement. De nombreux cas identiques apparaissent en France mais aussi dans différents pays d’Europe.
    Particularités tous ces cas ont été vaccinés avec l’ARN messager.
    Des cancérologues alertent sur ces effets secondaires, ils ont fin de non recevoir. L’ANS les traite de complotistes.
    Etant d’une famille à risque au niveau cancer, et faisant partie d’une association, on s’aperçoit que le nombre ce cas de ce type ce développe, mais il y a une omerta des pouvoirs publics.
    Ma soeur est inquiète, elle a peur de l’avenir; Pour elle pas question de se refaire vacciner.
    Il est évident qu’un vaccin élaboré à la va vite dans des délais très restreints va nous révéler beaucoup de surprises. Je pense que beaucoup de choses vont être cachées et minimisées afin que nos dirigeants échappent à leurs responsabilités.

    J’aime

    • cgn002 dit :

      La question est parfaitement légitime.
      La réponse existe peut être…
      La finance et la politique sont la pour faire tampon.
      Est ce un bien ou un mal ?
      Sur le plan politique c est discutable (il faut protéger le plus largement possible)
      Sur le plan financier c est scandaleux (il faut vendre un max de vaccins)
      D où l » éternelle connivence finance- politique.
      Sujet non évident, mais on peut douter de la capacité du politique à évaluer l’offre des grands laboratoires…
      Réponse chez les suédois peut être…
      Je ne vois pas où ailleurs.

      J’aime

  4. Gamain dit :

    L’ÈRE DES SIGNES

    Dans le même temps où le Maître du Kremlin – avec la collaboration soutenue de ses scientifiques contraints – nous peaufine des merveilles capables d’anéantir des populations entières, que deux vieillards égrotants – Biden et Bergoglio – gèrent l’Occident Chrétien, que l’Islamisme jette sur l’Europe ses hordes exaltées, que les flux du pétrole – immonde matière, noir excrément puant des temps géologiques – sont avantageusement remplacés par ceux du blé doré, source de vie des deux Testaments, deux intellectuels que tout sépare, l’un Juif de droite l’autre intellectuel de gauche, mais que la recherche de la vérité rassemble, nous émeuvent.

    Onfray, par son analyse ô combien critique des rogatons de la Révolution Française – lesquels sont en train de transformer en champ de foire burlesque la dite Assemblée Nationale (54% d’abstention) – cette tuerie dont les effets perdurent deux siècles et demi après, de Brest à Vladivostok de l’aveu même de ses pourvoyeurs, va-t-il réveiller Zemmour de son sommeil studieux et l’inciter à reprendre le débat interrompu après la Présidentielle (!).

    L’existence concomitante de ces deux-là, leur rencontre ici et maintenant, est un « signe » que l’Essentiel peut encore être sauvé.
    Qu’ils se subliment !

    J’aime

  5. Fabien dit :

    Quelqu’un avait dit, et ce y compris en commission sénatoriale, que ça n’était PAS un conseil scientifique !!!!

    Ce n’est donc pas une surprise.

    J’aime

  6. Bonjour Maxime,
    Je note surtout pour M Delfraissy cette repentance bien tardive sur les résidents d’Ehpad formulée ainsi: Son « premier regret », qui le suivra « tout au long de (sa) vie » est d’avoir fait passer en juin 2020, lors du déconfinement dans les Ehpad, la « santé avant tout, au détriment, peut-être, d’une forme d’humanité ».(Ouest France). Combien de morts de résidents d’Ehpad par glissement car séquestrés dans leur chambre et privés de visites et d’activités sociales? D’enterrements indignes?
    L’ancien président du conseil scientifique et septuagénaire (ce n’est pas une maladie a envisagé à un certain moment de confiner uniquement les plus de 70 ans, et si le gouvernement ne s’y était pas opposé, ça serait passé crème! Je veux bien croire à son Mea culpa mais les dégâts sont irrémédiables.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.