Le scandale du burkini

Personnellement, j’ai vécu, il y a quelques décennies, dans un pays où était appliquée la charia dans des conditions féroces: mains coupées des voleurs, pendaison des apostats ou autres supposés hérétiques, etc. Eh bien je n’ai jamais vu de burkini. Sur la plage, les hommes et les femmes se mettaient à l’écart mais le burkini n’existait pas. Aucun texte sacré ne prévoit que les femmes doivent se baigner tout habillées. Pourquoi cette aberration? elle a d’une part une dimension de fanatisme absolu, exacerbé: il est interdit de montrer le corps féminin. La promotion du burkini est une offensive de l’islamisme radical contre les valeurs de liberté et d’égalité (homme-femme). Mais ce fanatisme se mêle à une logique commerciale: de grandes enseignes qui ont développé le burkini depuis 2004 font fortune avec les ventes. C’est ce mélange de fanatisme anti-femme anti-occidental, et d’opportunisme pécuniaire qui est particulièrement déroutant. L’objectif est de « faire du fric » avec l’oppression banalisée des femmes. Le silence des féministes à ce sujet est monstrueux. Que la mairie de Grenoble ait voté l’autorisation du burkini en piscine montre bien la puissance de l’idéologie de la soumission. Il est ahurissant que des personnalités prétendues de gauche (verte) ait accepté une telle atteinte à la liberté et à l’égalité (homme-femme). Les hommes auraient droit de profiter du plaisir de la baignade sans la contrainte de vêtements et les femmes seraient obligées (par contrainte religieuse) de se couvrir pour se baigner? En plus, la liberté s’arrête où commence celle de l’autre. On ne se baigne pas, pour des raisons d’hygiène, tout habillé dans une piscine ou au bord de la mer. D’ailleurs, c’est pourquoi les shorts sont interdits en piscine. Ici, nous ne sommes pas dans le cas d’une simple polémique destinée à couvrir les autres questions, mais devant un grave sujet de société. Il est incompréhensible que les plus hautes autorités de l’Etat ne se soient pas saisies du sujet.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

87 commentaires pour Le scandale du burkini

  1. georges dit :

    Tous à poil à la piscine.

    J’aime

  2. Zonzon dit :

    NE ME PARLE PAS DE GRENOBLE

    Les Grenobloises qui se félicitent de la victoire du burkini auront des filles qui seront esclavagisées dans les familles arabes qui les achèteront !

    J’aime

  3. Mary Preud'homme dit :

    @ Pierre Durand
    et à tous ceux qui sont effrayés par les « charmants » décolletés :

    J’aime

    • Pierre Durand dit :

      Eh bien oui, cela me semble tout à fait suffisant, et je ne crois pas que la musique y ait perdu.
      Voilà qui clôt notre échange, dont je vous remercie.
      Bonsoir, Madame.

      J’aime

  4. En espérant que le lien s’ouvrira:

    J’aime

    • Citoyen dit :

      Que voila une excellent trouvaille, jfsadys/a.lugardon.
      Surtout au Maroc, ou le roi est le plus haut représentant religieux …
      Si le Maroc interdit le burkini chez lui, c’est bien qu’il n’a rien à voir avec des préceptes religieux, mais avec des délires de pseudo-religieux qui chez nous font de la provocation communautariste, cherchant à imposer ses délires de partition communautaire.

      J’aime

    • Michèle Machenin dit :

      Oui, bien sûr ! Mais au Maroc, c’est un vrai Roi !
      Nous, en France, les ex-gaulois inféodés à l’Empire Romain et ses constructions massives et relativement robustes, nous en sommes à des balbutiements de jeunes générations qui n’écoutent que leurs ambitions matérialistes et laissent et font n’importe quoi. Font semblant depuis des décennies qui, peu à peu, deviendront des siècles, de faire quelque chose de bien pour leur peuple chéri !!! Mon oeil !!!
      Nous avons une histoire, une culture, une langue… et notre devoir c’est de la faire respecter. Ce n’est pas facile.
      Bien à vous, Citoyen
      La Citoyenne du Jour !

      J’aime

  5. Zonzon dit :

    IDRISSA GUEYE

    est l’autre affaire de la journée.

    Un joueur de foot du PSG – parait-il excellent – défraie la chronique pour son refus de faire de la pub [ le foot c’est quand même la pute de la pub] contre l’homophobie – c’est pas bien, c’est sûr – au motif que sa religion, et son pays le Sénégal, s’opposent à la propagation de l’homosexualité.
    Macky Sall, son Président, lui a envoyé un message de soutien tandis que la FFF le convoque devant son « conseil d’éthique ». On croit rêver !

    France, es- tu tombée si bas pour recevoir des leçons de morale de tes anciens colonisés !!

    J’aime

  6. Zonzon dit :

    ABAD & RADDAD

    Le sympathique Damien Abad, chef des députés LR à l’Assemblée Nationale, ne se « reconnaît plus dans la démarche de son parti » et fait des pieds et des mains pour rejoindre la majorité présidentielle. Un poste ministériel ne serait pas de refus.
    Et il y a encore des gens de droite qui croient que Les Républicains existent encore !

    L’affaire Omar Raddad réapparaît dans toute sa splendeur après 30 ans d’assoupissement. Une occasion rêvée pour le juge d’instruction Jo Fenech de refaire parler de lui après son hideux comportement dans la démolition de Fillon.
    Des « indices sérieux et confondants », comme on dit, montrent qu’il s’agirait d’une affaire crapuleuse exécutée par la pègre niçoise commanditée par un proche de la victime … que « la Justice sous Mitterrand » aurait fait tout ce qu’il fallait pour faire condamner un malheureux maghrébin de passage !
    Ce, dont le « populo » n’a jamais douté.

    Les politiciens, les judiciens … il y a quelque chose de pourri au royaume de France !

    J’aime

  7. Pierre Durand dit :

    @ Mary Preud’homme dit :
    19 mai 2022 à 13:52

    :))
    Je vous remercie de m’avoir répondu. Bien que le thème principal de ma question (l’exercice de la séduction par une femme mariée) n’ait pas retenu pleinement votre attention, vous avez implicitement répondu : l’état d’épouse de la dame ne change rien à la question. Diable!

    Je sais bien ce qu’est un bikini en dehors d’un archipel du Pacifique qui a fait du bruit. Bikini ou monokini ne me semblent pas assez couvrants. La casuistique mesurerait certainement les cm2 pour trouver des accommodements mais je me situe plutôt dans la rigueur des principes.

    La distinction que vous faites entre les jeunes femmes et les femmes plus âgées n’est pas opérationnelle chez moi. Soit dit en passant vous pourriez indigner plus d’une féministe d’hier ou d’aujourd’hui avec cette position, et je pense comme elles sans me forcer.
    Un corps qui ne devrait pas être exhibé pour des raisons morales, cela ne change rien qu’il soit beau ou laid -termes difficiles à définir dans l’absolu-, l’immoralité entraînant la laideur en toutes circonstances (on doit trouver cela chez les pères de l’Eglise ou dans la Torah, j’imagine mais je n’ai ouvert aucun de ces livres), la beauté en l’occurrence étant une ruse de Satan 🙂

    J’ai adopté une position religieuse seulement parce que vous citez Saint Luc, ce qui m’a amusé. Cela faisait si longtemps qu’on ne l’avait proposé à ma réflexion. Tous les enfants de ma génération ont été élevés dans la tradition chrétienne, mais même si nous avons depuis pris nos distances, la morale chrétienne reste profondément au fond de nous. Et c’est très bien pour moi, la preuve.

    Bonsoir, Madame.

    J’aime

    • Mary Preud'homme dit :

      Que trouvez-vous de choquant dans ces photos de BB à dix-huit ou vingt ans ?
      https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/brigitte-bardot/derriere-l-image-la-photo-scandale-de-brigitte-bardot-en-bikini-a-cannes_3558113.html#xtor=CS2-765-%5Bemail%5D-
      De mon côté, j’ai beau chercher je ne vois pas…
      Evidemment, il en irait tout autrement si la même personne à quatre-vingts ans passés se montrait avec ce genre de maillot !
      En vertu de quoi après avoir vécu sa jeunesse avec grâce, charme et sans complexe, il convient de savoir vieillir avec réserve et élégance,,,

      Et que les féministes radicales et coincées aillent se rhabiller !

      J’aime

    • Valukhova dit :

      Merci Pierre Durand, de cette petite mise au point, au sujet, simplement de la moralité dans son ensemble : religion ou pas – pratique ou pas !

      J’aime

    • Pierre Durand dit :

      Mary Preud’homme dit :
      19 mai 2022 à 20:18

      « En vertu de quoi après avoir vécu sa jeunesse avec grâce, charme et sans complexe, il convient de savoir vieillir avec réserve et élégance,,, »

      La formule est jolie.

      Mon propos initial portait sur le statut de femme mariée et « les attraits », terme qui figure dans votre commentaire, donc le désir d’attirer, l’exercice de la séduction perpétuelle.
      Il ne s’agit pas simplement de « s’habiller comme elle veut » à quoi votre réponse réduit « innocemment » la question.
      J’ai noté que cette question n’était pas votre préoccupation. Très bien, n’en parlons plus.

      Votre préoccupation concerne l’âge et la laideur des corps fatigués. je pense déjà avoir répondu dans mon message précédent. Je vais préciser.
      Je souhaite prendre la défense -puisqu’il le faut- des corps fatigués qui, pour moi et j’espère pour de nombreuses personnes, ne sont pas plus laids que ceux que proposent votre lien. Je ne pense pas qu’il faille leur recommander et a fortiori leur imposer une plus grande réserve qu’aux corps plus jeunes. Et ça c’est une vrai divergence.
      Je rejoins en cela, et sans difficulté, les positions des féministes, qui sont, par ces positions, parfaitement décoincées.

      Votre point de vue est donc à la fois progressiste pour les jeunes, et répressif pour les corps âgés. Cela s’explique par l’impression que vous font ces corps, ce qui ne se discute pas non plus.

      Tenez, pendant que nous y sommes, j’ajoute à mes observations, que la mode des décolletés plongeants est dérangeante lorsqu’on est amené à côtoyer ces personnes. Leur insolente liberté est une forme d’agression. L’absence fréquente de soutien-gorge est une circonstance aggravante. Ces personnes, consciemment ou non, supposent que tout le monde souhaite avoir sous le nez à tout bout de champ, du soir au matin, une paire de seins, qui plus est, étrangers alors qu’on devrait avoir de droit de considérer qu’il y a un temps pour tout. A nouveau je vous assure que je n’en fais pas une maladie, mais ce sans-gêne agressif est pour moi incroyable.

      J’aime

  8. Mary Preud'homme dit :

    @ Pierre Durand (cf 19 mai :07:58)

    Personne n’allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière. Ton oeil est la lampe de ton corps. Lorsque ton oeil est en bon état, tout ton corps est éclairé; mais lorsque ton oeil est en mauvais état, ton corps est dans les ténèbres.… (Luc 11:33)

    Tout est donc question de regard et de mesure.
    C’est ainsi qu’une femme jeune, fine et jolie a toutes les raisons de porter un bikini à la plage, c’est-à-dire un maillot deux pièces, constitué d’un slip de petite taille et d’un mini soutien-gorge.
    Alors qu’une femme d’un certain âge ou plutôt ronde devrait au contraire chercher à masquer ses imperfections en portant un maillot une pièce plus couvrant.
    Quant à celles qui s’exhibent seins nus (topless) j’ai toujours trouvé cela indécent, vulgaire et en outre très inconfortable. Il me semble d’ailleurs que c’est interdit sur la plupart des plages.

    Enfin, mariée ou pas une femme a parfaitement le droit de s’habiller à sa guise (y compris avec mauvais goût ce qui se rencontre à tous les coins de rue) dès lors que sa tenue est tolérée par les codes en vigueur et ne porte pas atteinte à la pudeur.

    Bien que personnellement, j’appartienne à une génération où hommes et femmes (tout en gardant leur spécificité) cherchaient à se plaire ou se séduire mutuellement par toutes sortes d’artifices, en communiquant leurs préférences ou partageant leurs goûts, l’un influençant l’autre avec tact, ce qui semble être de moins en moins le cas.

    J’aime

  9. Pierre Durand dit :

    @ Mary Preud’homme dit :
    17 mai 2022 à 22:09

    « Perso je préfère m’en tenir au bikini de BB qui avait déclenché un scandale à son apparition en 1953 mais fait depuis bien des émules ! A défaut un une pièce pour les plus très jeunes ou trop enveloppées… Mais faut quand même pas trop pousser dans l’asservissement des femmes (soi-disant consentantes (mon oeil !) pour se faire fouetter, lapider ou porter des bâches en guise de vétements afin de dissimuler leurs attraits à tout autres qu’à leur Seigneur et maître ! »

    Bonjour, Madame.
    Je suis un vieillard, marié et père de famille, hostile au burkini et pas particulièrement prude, je dirais même pas prude du tout, mais votre message m’inspire une question, que je me pose, et que je voudrais vous poser sans la moindre intention polémique, d’autant plus que je souscris à votre message.
    Juste auparavant : je suis hostile au topless, il me gêne. J’ai écrit quelques lignes de commentaire à ce billet du jour pour expliquer, je résume, que je ne comprenais pas -pour une raison d’identité culturelle- que de nombreuses femmes françaises -de moins en moins semblerait-il- aient fait ce choix qui lui, est naturel dans la culture africaine.
    Ma question : j’ai beaucoup apprécié BB, en partie également pour sa liberté, mais je suis opposé au bikini, plus largement -si je puis dire- à toute exhibition publique d’une part excessive du corps humain, et celle-là me semble excessive. Je répète que le burkini n’a rien à voir avec ma question. Je parle de nos usages et de leur évolution.
    Pourriez-vous avoir l’amabilité de m’expliquer pourquoi une femme mariée pourrait vouloir exhiber ses attraits à une autre personne que son mari (j’emploie le mot « normal » car je parle d’une situation maritale normale, pas d’un éventuel rapport de domination dont je ne nie pas l’existence possible).
    C’est de la pure curiosité, mais vous me semblez bien placée pour m’éclairer. Ceci dit croyez-bien que je n’en fais pas une maladie. Mais cela m’intrigue d’autant plus que, marié, je n’ai jamais eu le désir d’exhiber mes puissants pectoraux, les tablettes de chocolat de mes abdominaux et… j’en passe et des meilleures.

    Aimé par 1 personne

  10. Zonzon dit :

    Pierre Durand – un pseudo – nous fait savoir qu’il lui arrive de prendre des vacances à Marrakech ou à Djerba … nous le remercions !

    J’aime

    • Anonyme dit :

      en plus,,il sont nombreux a y aller ,michel43

      J’aime

    • Pierre Durand dit :

      Zonzon dit :
      19 mai 2022 à 06:59
      Oui, Zonzon, et croyez moi nous y avons eu beaucoup de plaisir. Si nous n’y allons plus c’est uniquement pour le risque en matière de sécurité, et nous le regrettons. Et d’une manière plus générale parce que les temps ont changé, les graves questions qui se posent à nous ont altéré les rapports entre les peuples. Le Maroc et la Tunisie -l’Algérie aussi, j’en suis sûr- font de gros efforts pour assurer la sécurité et ils ont des résultats, mais nous ne sommes pas prêts à courir le risque, même minimum.
      Peut-être un jour le risque sera-t-il aussi grand ici, voire plus grand. Nous en prenons le chemin.

      Cela vous fera peut-être plaisir et vous surprendra de savoir que j’ai beaucoup de raisons d’avoir de la considération et du respect pour la civilisation musulmane (l’Alhambra de Grenade ou l’Alcazar de Séville, à titre d’exemple) mais son rapport incompréhensible au sexe est ce qui m’éloigne le plus d’elle, et pour parler vrai m’insupporte au plus haut point.

      Nous n’avons que de bons souvenirs. Le hasard nous a conduit dans des demeures magnifiques, fraîches et confortables.
      Un seul exemple de ce hasard : en 1964, dans le sud marocain, entre Tafraout et Taroudant ou Taroudant et Ouarzazate je ne sais plus, dans la montage, une route empierrée alors que nous nous attendions à une route goudronnée d’après la carte, le soir qui tombe, la certitude de ne pas atteindre une ville et un hôtel. Un homme qui surgit sur le bord de « la route » et nous fait signe d’arrêter. C’est le caïd du coin (au sens noble de magistrat local, pas au sens du milieu parisien!) ou son envoyé. Le caïd dirige la construction/réfection de la route. Nous sommes invités. Fête de village jusqu’à 02:00 avec musique, acrobaties etc… Nous sur une petite estrade avec ce chef. Entre temps lavage des mains. Pulvérisations de parfums sous le pull over. Grands plats de victuailles. Deux nuits dans sa vaste demeure. Il y aurait d’autres détails, moins glamour, mais très secondaires parce que sans conséquences.
      Maintenant je vais être moins drôle : c’est à ces pays de s’occuper de leurs citoyens, et c’est à ces citoyens de faire en sorte d’obtenir ce à quoi ils ont droit. Je n’accepte pas que Marseille -ce n’est qu’un exemple, soit devenue ce qu’elle est. Je suis pour la coopération (j’en ai fait partie d’ailleurs mais pas au Maghreb) mais pas pour les transferts de populations. Je ne sais pas ce que vous en pensez, je n’ai aucune idée de vos choix idéologiques, mais moi, le grand remplacement cela me parle. Les touristes d’où qu’ils viennent ne me posent aucun problème évidemment.

      J’aime

  11. Zonzon dit :

    ALLIANCE CITOYENNE

    L’assimilation ! Qui la veut ?
    La refuser c’est – au mieux – favoriser le refus de l’arrivée de nouveaux venus !
    C’est devenu insuffisant.

    J’aime

  12. LATRODECTE dit :

    Changeons de sujet: l’homophobie.

    Où sont donc passés gardiens et gardiennes (qui se confondent souvent avec les néo-féministes et autres « intersectionnels ») du « peuple de l’alphabet », comme l’appelle Dave Chappelle, que l’on n’entend guère non plus à propos du joueur de football sénégalais et musulman Idrissa Gana Gueye et du mot d’excuse qu’il demandé à sa maman (pour la deuxième fois en deux ans) pour ne pas porter haut les couleurs de la tolérance homo-bi-trans-et-plus-si-affinités?

    Nous vivons décidément une époque formidable, où l’hypocrisie semble devenue une vertu.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.