Cohabitation ou pas? l’erreur d’analyse car c’est tout autre chose que demandent les Français

Selon le sondage BVA pour RTL et Orange, 64% des Français interrogés ne souhaitent pas qu’Emmanuel Macron obtienne une majorité à l’Assemblée. Ce qui signifie donc qu’ils sont favorables à une cohabitation. 

Non! Cette vision est largement faussée. L’idée de cohabitation renvoie aux années 1986-1988, 1993-1995 et 1997-2002, à l’image d’une opposition entre le président de la République et l’Assemblée nationale. Elle a été vécue comme une anomalie au regard du fonctionnement normal des institutions c’est-à-dire la toute puissance d’un président élu au suffrage universel et dirigeant le pays de manière autocratique grâce à une Assemblée nationale soumise ou asservie à son autorité. Ce cas de figure était permis par le septennat et la non coïncidence systématique entre le mandat présidentiel de 7 ans et celui des députés, de 5 ans. La cohabitation était donc vécue comme une situation exceptionnelle à laquelle devait remédier le quinquennat, c’est-à-dire la coïncidence des mandats présidentiel et parlementaires à partir de 2002. La cohabitation a laissé de fâcheux souvenirs de conflits au sommet de l’Etat.

Or, c’est tout autre chose que veulent aujourd’hui les Français. Leur volonté ainsi exprimée procède d’un violent abaissement structurel de la fonction présidentielle. Ils ont probablement conscience des conditions particulièrement délétères du déroulement du dernier scrutin présidentiel: intensité de 5 années de matraquage médiatique et sondagier destiné à permettre un statu quo, climat de peur (covid, Ukraine, « extrémismes »), favorable au réflexe légitimiste, occultation de tout débat de fond sur le bilan et sur le projet, faiblesse de l’offre alternative…

Ce n’est pas une cohabitation (provisoire et conflictuelle) que veulent aujourd’hui les Français, mais bien plus, bien davantage: un retour durable à un fonctionnement plus démocratique des institutions. Ils entendent sortir d’une logique d’autocratie et de fait du prince, qui ne date pas de l’actuel occupant de l’Elysée mais ne cesse de s’accentuer au fil des décennies au point de devenir paroxystique. Le mythe du chef ou du guide national relève largement de la manipulation de masse: le culte de la personnalité sert à couvrir l’impuissance et le déclin d’une société dans tous les domaines. Dans cette logique, la mégalomanie est la contrepartie de la faiblesse et de l’échec.

Les Français dans leur ensemble ne croient pas aux solutions miracles mais ils veulent réinstiller dans le pilotage du pays une dose de dialogue et d’écoute, de respect des gens et d’engagement collectif. C’est tout ce qu’ils essayent d’exprimer en ce moment notamment à travers l’enquête d’opinion précitée. Ils pensent qu’une Assemblée moins soumise et moins servile que l’actuelle Assemblée et sa prétendue majorité présidentielle peut contribuer à revivifier le débat d’idées et le fonctionnement de la France. Ils ont raison. Reste à savoir si cette modeste espérance suffira à surmonter les forces du mensonge, de la vanité narcissique et de la bêtise. Et là, ce n’est pas gagné.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

46 commentaires pour Cohabitation ou pas? l’erreur d’analyse car c’est tout autre chose que demandent les Français

  1. fraternel dit :

    bonjour,
    une majorité pléthorique qui donnera tous les pouvoirs au jupiter donne une faussée de la démocratie.
    l’assembléé nationale ne doit ^pas devenir une chambre d’enregistrement.
    par contre une oppositon constructive celà donnerait une nouvelle idée du débat démocratique.
    alors sans esprit de revanche j’aimerais qu’il en soit ainsi
    et que ferrand arrete de vouloir piocher chez les socialistes et chez les lr de peur de se prendre une raclée aux législatives.
    mesdames et messieurs les députés devenez grandis si vous voulez que le peuple continue à croire au politique

    J’aime

  2. Pour nous aider à faire le deuil de nos défaites politiques à répétitions:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article667/pour-nous-aider-a-faire-le-deuil

    Aimé par 1 personne

  3. cgn002 dit :

    Ce n est pas qu une impression !… De vernis…
    Macron est Le vernis.
    La maîtrise de la langue et de la théâtralité constituent l’intégralité de ses talents.
    Pour le reste, capacité impressionnante de mémoire.
    Le bon élève qui reste irresponsable dans sa vie d’adulte.
    Comme on en a à la pelle désormais…

    J’aime

  4. Anonyme dit :

    Toujours le même regard aiguisé sur la situation de notre pays, et toujours aucunes réponses sur les moyens d’améliorer notre condition, qui ne nécessiterait en fin de compte que d’accepter un bon coup de pompe dans le cul. Z’êtes désespérant (Z, c’est fait exprès)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.