Le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur le recours au cabinets de conseil (dont Mc Kinsey)

EXTRAITS:

« En 2021, l’État a dépensé plus d’un milliard d’euros en prestations de conseil.

Ces dépenses ont plus que doublé depuis 2018, ce qui interroge à la fois notre vision de l’État et de sa souveraineté face à des cabinets privés et la bonne utilisation de nos deniers publics.

Après quatre mois d’investigation et 7 300 documents recueillis, la commission d’enquête démontre que des pans entiers des politiques publiques ont été sous-traités à des cabinets privés : crise sanitaire, réforme de l’aide juridictionnelle, radars routiers, évaluation de la stratégie nationale de santé…

Le recours aux consultants est ainsi devenu un réflexe pour un État qui donne parfois l’impression qu’il « ne sait plus faire », malgré le dévouement de ses propres agents.

Bien que discrète, l’influence des cabinets de conseil sur les politiques publiques est avérée. Les consultants proposent des solutions « clés en main » aux décideurs, que les agents publics sont sommés de mettre en œuvre.

Au terme de cet exercice de transparence démocratique, la commission d’enquête formulent 19 propositions pour en finir avec l’opacité des prestations de conseil, mieux encadrer le recours aux consultants, renforcer les règles déontologiques applicables et mieux protéger les données de l’État.

Ce rapport n’est pas une fin en soi, mais plutôt un commencement. Sa vocation est d’alimenter le débat public à partir de faits à la fois concrets et documentés. »

*******************************************************************************

En application de l’article 40 du code de procédure pénale, le Sénat a saisi la justice pour une suspicion de faux témoignage devant la commission d’enquête sur l’influence croissante des cabinets de conseil sur les politiques publiques.

Le 18 janvier 2022,un directeur associé du cabinet McKinsey a déclaré sous serment devant la commission d’enquête sénatoriale : « Je le dis très nettement : nous payons l’impôt sur les sociétés en France et l’ensemble des salaires sont dans une société de droit français qui paie ses impôts en France ».

Or, l’enquête des sénateurs atteste que le cabinet McKinsey n’a pas payé d’impôts sur les sociétés en France depuis au moins 10 ans. Ces faits ont été étayés par deux contrôles sur pièces et sur place menés au ministère de l’économie et des finances.

Les faux témoignages devant une commission d’enquête, aussi appelés « parjures« , sont passibles de sanctions pénales, prévues par l’ordonnance du 17 novembre 1958 sur le fonctionnement des assemblées parlementaires.

Dans le respect de la séparation des pouvoirs, il appartient désormais à la justice de statuer sur ce signalement du Sénat.

La commission d’enquête est présidée par Arnaud BAZIN (Les Républicains – Val d’Oise). Éliane ASSASSI (CRCE – Seine-Saint-Denis) en est la rapporteure. L’actualité de la commission d’enquête et son rapport sont consultables sur le site internet du Sénat : http://www.senat.fr/commission/enquete/2021_influence_des_cabinets_de_conseil_prives.html

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour Le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur le recours au cabinets de conseil (dont Mc Kinsey)

  1. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Ce matin vers 7h45 je vais prendre mon petit café, au café du village chez Annick et Patrick. Les discussions vont bon train. Sujet les élections.
    Il y a une vingtaine de personnes dans ce petit routier. Des gens de la commune et des routiers.
    En fait 8 sur 10 disent qu’ils n’iront pas voter. Les mots qui reviennent sont « pourritures, voleurs, escrocs, tous les mêmes » On sent une haine de plus en plus palpable. Plusieurs disent les médias sont des pourris à la solde de Macron. Les sondages sont bidons. Un qui lisait son journal prit la page où il y avait présentation des différents candidats, la déchire, la jette au sol, la piétine et dit « voilà ce que j’en pense de toutes ces ordures, pas un pour racheter l’autre ».
    Un autre dit « Macron ce n’est pas une giflette que je lui aurais mis mais mon poing dans la figure ou une balle dans la tête ».
    Les propos sont violents, et démontrent à quel point nous en sommes aujourd’hui. On sent une tension, une haine, je n’ai jamais entendu des propos pareils. Je pense que si Macron est réélu les années qui viennent seront mouvementées.
    Donc on va vers un taux d’abstention qui risque d’être important. A savoir que dans ce café il y avait ouvriers, deux artisans, un commercial, et 1 chef d’entreprise de transport.
    Le café est le parlement du peuple, contrairement à ce que font croire les médias, l’Ukraine n’est pas le sujet de conversation, mais l’avenir, le prix de l’essence, le pouvoir d’achat, les taxes, leur condition de vie qui se dégrade.
    Pour eux une réélection de Macron n’est pas envisageable, et ils condamnent tous les médias qui pour eux font le nécessaire pour qu’il soit réélu. La haine des médias est présente aussi.
    Petit café resto de campagne, où l’inquiétude des années à venir est palpable.

    Aimé par 3 personnes

    • there dit :

      Merci pour ce partage d’expérience Philippe . A propos du prix des matières premières : ma fille vit en Belgique . Elle a vu sa régularisation de facture de gaz annuelle passer de 100 Euros à 1500 Euros . Chez nous les prix sont « régulés » , pour l’instant à part la flambée de l’essence , c’est pour l’instant invisible. Quand la douloureuse va atterrir dans la boîte aux lettres des français les gilets ne seront plus jaunes mais rouges vif.

      J’aime

  2. A plusieurs reprises Maxime Tandonnet nous a demandé d’écrire sur son blog des fiches de lectures et de signaler les livres qui ont retenu notre attention.

    Voici ce que je propose aujourd’hui: « L’Amérique, Dieu et la guerre » de Stanley Hauerwas.

    En version courte ce livre traite de l’importance des religions protestantes aux USA dans la vie de ce « jeune » pays et de l’importance de la guerre dans la culture américaine.

    En version plus longue voir lien suivant:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article198/l-etat-de-guerre-permanent

    J’aime

  3. Hier soir une dame âgée m’a demandé quand la guerre en Ukraine allait s’arrêter? J’ai répondu que je n’en savais rien. Ce matin je viens de lui envoyer par mail le lien suivant:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article598/assez-mentir

    J’aime

  4. there dit :

    Lu sur frontpopulaire.fr : « 1 milliard ça fait combien de costards ? »

    Aimé par 1 personne

  5. H. dit :

    « … un État tentaculaire, par ses dépenses élevées (1 423 milliards d’euros ou 61,6 % du PIB en France en 2020, mais déjà 55,4 % auparavant) et par son intrusion normative permanente dans une masse croissante d’activités humaines, sans oublier ses monopoles sur l’éducation, la santé et le système de protection sociale, est un État qui tend d’une part à devenir gaspilleur et inefficace et auquel, d’autre part, il est de plus en plus difficile de se soustraire complètement dans ses activités quotidiennes…. la sphère étatique ne cesse de s’accroître, en effectifs comme en dépenses. Et s’accroissant, elle entraîne avec elle tout ce qu’elle touche dans une connivence perverse et inefficace, recours aux cabinets privés inclus. » (https://leblogdenathaliemp.com/2022/03/29/mckinsey-le-brin-dherbe-qui-cache-la-foret-des-defaillances-de-letat/#more-85144)

    Aimé par 3 personnes

    • Maurice Areuil dit :

      La défaillance ce n »est pas le recours aux consultants pour pallier l’inefficacité et l »incompétence de la majorité de 6 millions de fonctionnaires, c est l’inefficacité et l »incompétence de la majorité de 6 millions de fonctionnaires. Je sais que pour les anti-M ce sont tous des saints et saintes, mais en fait ce sont des incapables à tous les niveaux.

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Excellent résumé de la gabegie instituée et galopante de la FP.
      A savoir que dans le privé, si 10 % ou 15 % des salariés ne bossent pas, cela détruit totalement le résultat.
      Petit à petit, depuis plus de 40 années, on pourrait noter que maintenant c est 80 % des personnels de la FP qui sont soit inactifs, inutiles ou très peu productifs…
      L’explication est triviale :
      Dans un cas c’est la mort de la société et tout le monde finira sur le carreau.
      Dans l autre c est l appel permanent et ultra croissant à de l argent public pour pouvoir assurer toujours plus de protection, d insouciance et de gaspillages luxueux ou ultra risqués des fonctionnaires, jamais assez nombreux jamais assez satisfaits sur leur pouvoir de supériorité sur leurs assujettis.
      40 années d amplification du phénomène, et Macron totalement autiste et silencieux sur ce problème majeur et suicidaire pour notre nation.
      Phénomène pré révolutionnaire à l image de 1789.
      Car tout est dans l esprit et le comportement.
      Les mots et les pseudo actions ne représentent que de l esbrouffe gesticulatoire.
      Les parisiennes réclament du pain, moi Louis XVI, je leur procurerai du pain !…
      Trop tard, on va te couper la tête…!

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      Macron est issu du système, il est haut fonctionnaire l’étatisme forcené , c’est dans son ADN

      J’aime

  6. H. dit :

    « … , la technocratie tend à cartelliser la politique au nom de l’idéologie de la fin des idéologies. Cette confiscation pratique du débat public est une autre forme de sécession des élites… »(https://www.contrepoints.org/2022/03/29/424309-mckinsey-la-cartellisation-de-la-politique-francaise-par-les-experts).

    Aimé par 2 personnes

  7. roturier dit :

    Pas si vite avec la cornemuse, la grosse caisse et le doigt accusateur, MT. CAR.

    L’Etat a certes la possibilité de tout faire lui-même.
    Cette logique, poussée à sa pleine cohérence, suppose un régime bolchevique.
    Car, pourquoi la limiter aux choses de l’esprit ? Aux études, recherches et conseils « intellos » ? Pourquoi ne pas l’appliquer partout, donc aux moyens de production et de distribution des biens ?

    Autrement dit, on nationalise TOUT. Tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau, tout le monde il est fonctionnaire. Et toute décision est prise par les énarques.
    Pas de salut hors de l’Etat et sus aux cabinets de conseil extérieurs à l’Etat !

    J’entends d’ici vos cris d’orfraie MT, dans un tel cas. A moins que vous soyez devenu mélenchonniste.

    Sinon, on confie de choses au marché. De la construction d’autoroutes à l’étude de perspectives à la distribution de papier toilette et le reste. TOUT sauf le strictement régalien.
    Auquel cas on fait appel aux cabinets-conseil. McKinsey et d’autres. Et on arrête de pleurnicher et de battre notre coulpe sur la poitrine d’autrui.

    S’agissant de l’aspect fiscal de la chose : sauf erreur, s’agissant de McKinsey et de ses semblables, ce sont des filiales françaises de mastodontes américains.
    L’optimisation fiscale, ils connaissent… Remonter le bénéf à la société-mère, ils savent faire…C’est parfois pour empêcher les entreprises françaises de le faire qu’on les engage…
    SAUF QUE l’optimisation fiscale, à ne pas confondre avec la fraude, est LEGALE.

    Attendons la suite judiciaire éventuelle. M’est avis que la montagne accouchera d’une souris.

    J’aime

    • Pheldge dit :

      ça plait toujours aux gens de gauche, de montrer du doigts « les vilains profiteurs sans scrupules du privés qui volent le travail de nos honnêtes fonctionnaires », on vote dans 15 jours …
      Quant aux ardents défenseurs du « service public über alles », je ne comprends pas qu’ils ne réclament pas la nationalisation de la grande distribution, ces salauds de capitalistes qui rançonnent le peuple, ainsi que la boulangerie, qu’on rigole un peu devant des rayonnages vides …

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Pourquoi le contribuable devrait il payer 2 fois :
      Une fois pour rémunérer une fonction publique super diplômée et pléthorique
      Et une deuxième fois un cabinet externe peu competent. ?
      Car le président a tout simplement besoin de garder la main !
      Pour la crise covid autre solution, créer de plus une cellule spéciale à la botte.
      Et hop décision dans les mains de 2 ou 3 personnes.
      Pourquoi pressent on que toute décision macronienne s avere 100 % politique ?
      Pourquoi constate t on que les décisions sont incohérentes inefficaces, abusives ?
      Il suffit de ne faire confiance à personne qu à soi même.
      Demandez à Poutine…

      Aimé par 1 personne

  8. Stanislas dit :

    Pour éviter de penser, en versant des larmes, que les dortoirs législatifs se préoccupent de l’intérêt général après avoir regardé passer les bombes du couillonacircus en votant les mesures policières ou en posant des réserves sur la loi du 5 août 2021 au conseil constitutionnel qui n’ont jamais concerné les articles principaux mettant en place une prison contractuelle dans le contrat de travail ; je propose ici de poser une petite bougie sur l’ampleur du problème qui me permet d’affirmer que le milliard soulevé de mac machin est une poussière..

    Voici deux sites à parcourir :

    « OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES »

    lire les nombreux textes et le rapport assez récent :
    « COMMENT LA FRANCE PRÉPARE SA PRÉSIDENCE TOURNANTE DU CONSEIL EUROPÉEN EN LIEN ÉTROIT AVEC LES GRANDES ENTREPRISES »

    ou le site

    « MIRADOR observatoire critique des multinationales »

    et son dossier spécial de janvier 2022 : Rapport du Réseau européen des observatoires des entreprises (ENCO)..
     » La privatisation des soins de santé en Europe  »

    Petit conseil de camarades de commentaires, évitez de lire tout ça en mangeant, ça peut créer un phénomène de reflux gastrique..

    Une partie de la haute fonction publique et des cadors de toutes disciplines, y compris celles et ceux des dortoirs législatifs, qui tôt ou tard repartiront dans leurs bleds après avoir été sortis par le vote, sont aussi en train de se tirer des balles dans le pied en restant cois.

    Comme disait à peu près un docteur en psychologie de passage :

     » la confiance se mérite, elle ne se gagne que jusqu’à la limite de l’organisation psychique de l’autre »

    J’aime

  9. Sganarelle dit :

    Et vous allez reconduire cette clique au pouvoir ?

    Aimé par 1 personne

  10. Bonsoir Monsieur Tandonnet, bonsoir à toutes et tous. Il me semble que pour le déconfinement en France, l’organisation en a été confié à une société américaine (encore une), la société Bain, qui effectua cette tâche gracieusement… Société peut-être liée au Mossad, et nos données médicales auraient migrées vers Microsoft. J’utilise le conditionnel, je ne voudrais pas faire l’objet d’un procès. Pouvez vous m’expliquer alors comment l’équipe de clowns à roulettes qui nous dirige a pu avoir besoin de faire appel à des intervenants extérieurs à la France avec pourtant : La direction générale de la santé, la direction de la santé publique, Santé publique France, la Direction de la Haute Autorité de Santé, les Directions des Agences Régionales de Santé, la Direction de l’Agence Nationale Sanitaire, la Direction de l’Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé, l’Agence Épidémiologique France, le Centre National de Recherche Scientifique en Virologie Moléculaire, l’Agence Nationale de sécurité du médicament et de la Santé, le Conseil Scientifique de la Présidence de la République, le Haut Commissariat de lutte contre les Épidémies, le Haut Conseil de Veille Sanitaire, , l’Agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale, et pour finir le petit dernier : Le Haut Conseil d’orientation pour la stratégie vaccinale…. dirigé par un certain Monsieur Victor Fabius…. Je prie tous les habituées/tués de ce blog de bien vouloir m’excuser pour cette longue litanie. Cet un ami qui me l’a fait parvenir. Et malgrés une telle concentration de talents et de compétences, le gouvernement français à jugé utile et nécessaire de faire appel à des cabinets de consultants pour nous sortir de nos difficultés !.Je pense allez voter ce 10 Avril, mais ce sera certainement pour moi un jour d’une grande tristesse et non pas un jour d’espérance….

    J’aime

  11. nicolasbonnal dit :

    « Après s’être plongés dans cette masse de documents, on est comme saisis de vertige : l’État est devenu littéralement « consulto-dépendant », allant jusqu’à se faire conseiller sur sa stratégie militaire, sur les coupes budgétaires en matière d’organisation de ses armées ou sur l’analyse des risques dans la zone subsaharienne. Même la Banque de France délègue à des experts privés la protection de ses coffres. » Aron, les infiltrés.

    J’aime

    • Pheldge dit :

      utiliser des consultants pour faire des audits, des études ou des projets, ce n’est pas exactement la même chose que de recourir à une entreprise privée pour effectuer une tâche précise : gardiennage, entretien … le problème de la FP c’est le statut, qui alourdit le coût : je connais une « technicienne de surface » qui travaille pour le CG de la Réunion, donc fonctionnaire, avec les 53 ù de sur rémunération, elle émarge à 2800 € brut. c’est très bien pour elle, ça fait 2x le Smic, mais ça revient 2 fois plus cher à la collectivité …

      J’aime

  12. georges dit :

    honteux

    J’aime

    • Pheldge dit :

      non, désolé, ce qui est honteux, c’est qu’on acte que les myriades de fonctionnaires qui nous coûtent un foie et un rein, sont tellement inutiles, qu’il faut avoir recours au privé, pour faire un boulot sérieux de façon efficace ! et c’est un énarque – Macron – qui fait ce triste constat, c’est dire la profondeur du mal …

      J’aime

    • georges dit :

      pledge ,effectivement c’est une honte multipliée par deux .

      J’aime

  13. jljl454329 dit :

    Et que dire au niveau des communes qui souvent doivent obligatoirement passer par un  » cabinet d’études  » afin de pouvoir toucher des subventions pour des travaux ou des réaménagements. Certes la mise en œuvre de certains travaux sont très complexes avec une réglementation redoutable, voire touffue. Mis j’ai connaissance sur ma petite commune de cas pas piqués des hannetons.

    J’aime

  14. Alain De Vos dit :

    De deux choses l’une les hauts fonctionnaires et leurs N-1 sont des incompétents et alors, il faut les virer. Sinon, il faut les utiliser correctement. C’est eux qui doivent conseillers nos politiques quand ceux-ci le leur demandent de s’emparer d’un sujet. Il doit y avoir suffisamment de compétences dans tout ce maquis de gens formés à diverses connaissances et expériences.

    Aimé par 1 personne

    • Gerard Bayon dit :

      @Alain De Vos
      Surtout que l’on retrouve ensuite la plupart de ces hauts fonctionnaires jugés incapables de réformer l’Etat, dans la Comités de Direction des entreprises privées où ils vont pantoufler et utiliser leur carnet d’adresses…..

      J’aime

  15. Koufra dit :

    Bonjour

    1 milliards de prestations de consulting, c’est énorme. A titre d exemple, le chiffre d affaire de Mc Kinsey est de 10 milliards annuels…

    Par ailleurs, donner des données de l état à une entreprise étrangère pose un problème de souveraineté évident.

    Enfin, ce type de contrat a parfois soulevé des problèmes de retour sur décision d hommes politiques… ainsi Thierry Breton est devenu PDG d ATOS avec un golden hello de 10 millions d’euro… sachant qu’il était décisionnaire sur des projets traités par cette même société avec le succès que l’on connaît comme « Louvois »

    Amitiés

    Koufra

    Aimé par 1 personne

  16. Pheldge dit :

    MT, l’utilité et l’emploi des cabinets de conseil privés posent de réelles questions : pourquoi, avec la pléthore de hauts fonctionnaires, les cabinets ministériels sur vitaminés, en est-on arrivé là ?
    Je vous donne une piste, donnée par Didier Raoult, dont l’IHU a subi régulièrement des missions de l’IGAS et autres du ministère, qui étaient a visées politique, quant Mc Kinsey lui, s’est contenté d’auditer l’Institut, son bilan et son action.. vers 7 mn le sujet est abordé

    J’aime

  17. cyril de fayet dit :

    tout cela me dépasse ! nos dirigeants sont nuls au niveau national et local.
    je voterai quand même V.Pécresse, qui nous fera peut être sortir du marécage et de la torpeur, si elle a une équipe forte autour d’elle.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

       » V.Pécresse, qui nous fera peut être sortir du marécage et de la torpeur, » ? je crains que même en brûlant un énorme cierge accompagné d’une enveloppe bien garnie à Ste Rita, patronne des cas désespérés, ce vœu reste pieux …

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.