Touchez pas à nos maisons!

Jeudi, le pouvoir politique s’en est pris à la maison individuelle, « ce rêve construit pour les Français dans les années 70 », « ce modèle d’urbanisation qui dépend de la voiture pour les relier », sont un « non-sens écologique, économique et social ». « Le modèle du pavillon avec jardin n’est pas soutenable et nous mène à une impasse », selon des propos rapportés par plusieurs médias. A la suite de ce discours, le pôle Habitat de la Fédération française du bâtiment (FFB) a « déploré la stigmatisation persistante de l’habitat individuel, à contresens des aspirations des Français » sur Twitter, tandis que la Fédération des constructeurs de maisons individuelles s’est dite « révoltée contre de tels propos tenus par une élite parisienne dite écologique et pourtant très loin des territoires, des habitants et de leurs préoccupations », dans la presse spécialisée. Dans un communiqué vendredi soir, le ministère de la Transition écologique affirme qu’ il n’est pas question d’en finir avec la maison individuelle.

Oui, mais tout cela a quand même été dit à travers des paroles qui ne souffrent guère d’ambiguïté. On se doute bien que 50% des Français qui vivent en maison individuelle ne vont pas être évacués du jour au lendemain de leur domicile avant que les murs de leur maison ne soient rasés… Mais pourtant, quoi qu’il en soit, de tels propos reflètent une image négative de la maison individuelle. Comment les interpréter?

  • La maison individuelle avec son jardin est emblématique de la vie privée, de l’intime, de la famille et de la liberté. Nous sommes face à un pouvoir qui a pris, à la faveur de la crise sanitaire, un goût morbide au bannissement de la liberté: de confinements en couvre-feu jusqu’au passe sanitaire, mesures qui se sont révélées aussi liberticides qu’inutiles. Le bannissement de la maison individuelle et des jardins, refuge de la vie privée, est tacitement dans la même logique.
  • La maison individuelle avec son jardin est le rêve de 75% des Français, un rêve simple, populaire, familial. La loi du mépris veut qu’un rêve populaire soit connoté « populiste » aux yeux de la France d’en haut. Dès lors que les sans dents, les Gaulois réfractaires et ceux qui ne sont rien vivent heureux dans leur maison individuelle ou rêvent d’y accéder, ce bonheur ou ce rêve qui détournent les Français de la sublimation de leur caste dirigeante, agacent en haut lieu et doivent être vilipendés.
  • L’écologisme (bien éloigné de toute préoccupation concrète de protection de l’environnement) est une idéologie, comme le communisme ou le fascisme. Il tend vers un avenir radieux écrasant toute autre considération. La liberté, le bonheur individuel doivent s’y plier. Y compris ce à quoi les Français sont les plus attachés: leur toit et leur jardin secret. Cette vision imprègne le discours anti maison.
  • Sans doute il y a-t-il aussi une part de politicaillerie et de provocation: se faire remarquer à tout prix par des déclarations explosives, recouvrir les échecs, l’impuissance, les déceptions par des polémiques en tout genre, mais tel n’est pas l’essentiel.
  • Il ne faut pas se faire d’illusion: tout ceci relève d’autre chose que de paroles en l’air, mais d’une idéologie. Les dirigeants qui s’en font les porte-paroles ne disposent probablement pas des outils intellectuels leur permettant de prendre la mesure de leurs déclarations [faire dater la maison individuelle des années 1970 n’est pas le signe d’une grande lucidité ou culture et nous n’allons quand même pas nous attendre à ce qu’un ministre actuel ait la moindre idée de la pensée de Locke sur le lien entre la liberté et la propriété!]. Mais cette sensibilité, cette vision se traduira demain dans les faits par des politiques notamment fiscales destinées à pénaliser la maison individuelle et son jardin puis décourager les propriétaires – sur le même modèle que la voiture – tout ce qu’au fond d’eux même, ils haïssent: la liberté, le bonheur individuel, la vie privée. MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

92 commentaires pour Touchez pas à nos maisons!

  1. Zonzon dit :

    PHANTHOM THREAD & DANIEL DAY-LEWIS

    Dans ces hauts moments cycliques de débuts de campagne, où les cancrelats politiciens commencent à s’ébrouer furieusement, ce dernier dimanche la télévision – car il faut l’appeler par son nom – nous offrit un moment d’extrême qualité … un « film rêve » habité par le grand acteur de cinéma de ce temps … un monument qui nous rappelle, loin des miasmes de ces furieux qui s’écharpent pour leur gagne-pain, que la civilisation occidentale est encore capable de produire le beau, l’indicible, le parfait … une sorte de leçon réconfortante pour les nombreux qui commencent à douter de la qualité de notre monde et de son avenir.

    Ce serait bien dommage si nous disparaissions sous les coups des barbaries diverses.

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    L’Algérie de Tamanrasset à Dunkerque.

    Aimé par 1 personne

  3. Zonzon dit :

    Dans le train-train des princes Souhmis Emmanuel est la locomotive la plus récente et Emmanuelle le dernier wargon.

    Aimé par 1 personne

  4. Monique dit :

    Ce soir sur BFMTV dans l’émission d’Yves Calvi, interrogée Mme Wargon a tenté l’impossible, nous expliquer qu’elle n’avait jamais condamné la maison individuelle, mais qu’elle trouvait fâcheux les nombreux lotissements périphériques alors qu’ils ne bénéficient d’aucun service. Elle veut présenter « une formule » du bonheur pour tous. Yves Calvi est tenace et il insiste, notre rêve revu et corrigé par Mme Wargon serait le règne des clapiers, le bonheur de vivre ensemble une mixité sociale qui n’existe que dans son rêve à elle ! elle n’a pas convaincu, mais il est inquiétant de voir des ministres nous imposer une image du bonheur de vivre ensemble et du cadre enchanteur d’une imagerie d’Epinal.

    J'aime

    • Monique, je la connaît, elle fut majore de l’ENA ou dans la botte, mais elle est aussi bête que prétentieuse…
      MT

      J'aime

    • Valukhova dit :

      Pour Monique et Maxime :
      Est-ce que (peut-être à part vous), tous les gens de l’hémicycle sont aussi bêtes et prétentieux qu’elle ? Cela ne m’étonnerait pas. Ils se prennent tous pour des poules en compagnie de leurs coqs, car ils ou elles pondent sans arrêt des décrêts n’importe quand, n’importe comment, juste pour dire « Ouff ! j’ai fait quelque chose ! », mais si c’est pour casser la paix de tous !!!
      Heureusement, il doit bien y avoir quelques exceptions notables et notoires !
      Bonne journée d’automne
      MMM

      J'aime

  5. Stanislas dit :

    Aller sur le site France Stratégie, et lire la note d’analyse d’octobre 2017 N°62 page 9 :

    « Comment assurer la résorption des dettes publiques en zone euro ? »

    Etat copropriétaire par décret .. impossible de savoir avec quel virus ça va se produire

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Depuis 50 ans ou presque ils touchent à la Famille, à notre Nation … alors nos maisons … on ira chez l’abbé Pierre !

    J'aime

  7. Zonzon dit :

    « Les propos de Macron sur le massacre du 17 octobre 1961 fustigés de toute part »
    Il n’était même pas né !
    Il ne sait rien de ces événements, forcement.
    En plus son prof d’histoire c’est Stora !
    Et à cette époque son épouse n’avait que 8 ans … alors !

    J'aime

    • Pheldge dit :

      Et surtout, c’est toujours à sens unique, le France qui se repent, qui s’agenouille, qui s’humilie, sans que jamais du côté d’en face, il n’y ait le moindre geste d’apaisement : Macron a demandé pardon – un de plus – aux harkis, quid d l’Algérie ? quelle reconnaissance de massacres de civils par le FLN ? après avoir évoqué la rente mémorielle, Macron vient y verser son écot … en notre nom, et en tirant de nouvelles traites sur notre compte ! jusqu’à quand cela va-t-il dure, combien de temps allons nous devoir subir cette culpabilité imposée ?
      Par comparaison la réconciliation franco-allemande a été bien plus rapide, et autrement plus efficace, une question de culture je suppose !

      J'aime

    • Valukhova dit :

      Merci Pheldge : c’est comme dans un divorce 50/50 % de responsabilité. L’Algérie est un cas à part pour ce qui concerne « la réconciliation ». Et votre conclusion est la plus juste qui soit : « question de culture »… à la différence, que les allemands sont des européens… donc de culture bien plus proche de la nôtre ! Quand est-ce que l’on en finira avec ce Gouvernement ? qui ne tient pas compte de al souffrance imposée aux jeunes appelés, qui en sont revenus affligés ou les pieds devant, les attentats sanglants du FLN…. 50/50 même pas !!

      J'aime

  8. FAU dit :

    Il s’agit pour ces pseudo-élites d’éradiquer toute forme de propriété. C’est l’objectif de cette caste devenue folle de pouvoir et pétrie d’idéologie .Si nous ne réagissons pas, ils nous entasseront dans les villes connectées où nous serons tracés (passe-sanitaire, climatique, euro numérique…) sans aucune liberté ou autonomie. L’U.E.est en train de mettre en place la mallette numérique: d’après leur plan, personne ne pourra posséder plus de 3000 euros sur son compte. Entre temps ,ils auront saisi votre argent.

    J'aime

  9. Ping : « Touchez pas à nos maisons !  prévient Maxime Tandonnet. | «

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.