Circulaire de la peur

Un document officiel de l’EN publié sur son site a été largement diffusé. Il s’intitule « Commémoration de Samuel Paty, débattre sur le rôle du professeur« . Il ressemble à une fake news, à un faux. Est-il seulement authentique? Il semble hélas que oui… A le lire, on n’en croit pas ses yeux: « L’heure n’a pas vocation à être un retour sur ce qui s’est passé il y a un an, ni une évocation de Samuel Paty et de sa mémoire. » Alors pourquoi une commémoration de Samuel Paty si ce n’est pas pour évoquer la mémoire du professeur martyrisé? D’ailleurs, les termes « débattre du rôle du professeur » sont ambigus: ils expriment un doute quant à l’attitude de Samuel Paty: était-il bien dans son rôle? Ce texte exhale un parfum de frousse et de renoncement. Surtout éviter ce qui pourrait apparaître comme une provocation. Il se résume en une pirouette: commémorer en neutralisant la mémoire. Il est emblématique d’une société qui veut fuir la réalité, la menace du terrorisme islamiste plutôt que d’en relever le défi. Il est à l’image d’une partie de la France dite d’en haut, politique, médiatique, intellectuelle, qui au fond, s’en accommode sans le reconnaître ouvertement. Peut-être eût-il mieux valu pas de commémoration du tout qu’une commémoration d’une main tremblante. A travers la démission qu’il exprime, il annonce les drames de demain.

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

98 commentaires pour Circulaire de la peur

  1. Zonzon dit :

    Quand j’ouvre les volets et qu’il ne fait pas encore jour, comme aujourd’hui, je me sens vieux.
    La vieillesse c’est ça !

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    La France, pays des têtes coupées.

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    Sur CNEWS il y a Zéribi … mais il y a aussi le cocomuniquant Ciccodicola qui nous affirma l’autre jour que dans les préoccupations des Français l’immigration – selon les sondages – n’occupait que la 13ème place !

    J'aime

  4. Zonzon dit :

    Madame Schiappa n’est pas une imbécile … pour s’en convaincre il suffit de l’écouter quand elle s’exprime à l’Athélé.

    J'aime

  5. Zonzon dit :

    Comment Zemmour peut-il raisonnablement espérer être élu en braquant les journalistes ?

    J'aime

  6. Monique dit :

    Quand le tout nouveau président Macron a été élu (je n’avais pas voté pour lui), et lorsqu’il a présenté M. Blanquer nouvel inconnu à l’EN j’ai pensé que c’était peut être le ministre qu’il fallait pour notre école, un gros travail l’attendait, revenir sur tous les dégâts commis par son prédécesseur, Mme Belkacem…. nous avions vu l’école partir en lambeaux à la manière dont on arrache une affiche, en cinq ans l’école s’était islamisée, la bien pensance faisait des ravages dans la liberté d’expression, les plaintes et les tribunaux marchaient à plein rendement.. ma dernière révolte alors, ce fut cette fameuse théorie du genre, le choix de l’enfant, de l’ado de savoir s’il voulait être une fille, un garçon ou rien (pourquoi pas)…. Aujourd’hui, je vois que M. Blanquer a repris cette idée que chacun peut construire son identité sexuelle et définir son sexe, je ne parlerai pas « d’amoralité » un mot tombé en désuétude, non, je dirai comme Yvan Rioufol sur CNew, que le plus grand danger c’est que des esprits malléables aient recours à des interventions chirurgicales sur lesquelles ils ne pourront jamais revenir par la suite, responsables de graves dépressions voire de suicides.

    J'aime

    • Pheldge dit :

      on se dirige vers une « chute de Constantinople 2.0 », avec pour principale préoccupation, la non détermination du sexe genre des chérubins … j’ai l’air de plaisanter, mais on y va « gay-ment » en plus !

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Monique,
      Celui qui parle le mieux sur CNEWS de ces problèmes c’est Mathieu Bock-Côté … un sociologue qui va au fond de l’analyse de la Woke Civilisation et de la Cancel Culture … des folies venant des US, une nation qui est en train d’en crever.
      C’est un optimiste (!), il pense que la France est la mieux placée pour résister à ces folies.

      Aimé par 1 personne

  7. There bonjour, Pheldge bonjour, merci de vos commentaires. Vous avez raison et j’ai tort.

    Oui ce ne sont pas les caricatures qui tuent, ce sont les caricaturistes qui se font tuer. Oui les caricatures visant les cathos étaient choquantes et il y avait trop de cul dans Charlie Hebdo. Ce que j’aimais dans le Charlie Hebdo de Cavanna, Reiser, Wolinsky et j’ai oublié Siné c’était leur côté anarchiste, ni Dieu ni maître, leur amour de la vie, leur côté anti-guerre. Mais ce qui passait dans les années soixante, soixante dix parce que restant franco-français ne passe plus aujourd’hui où un mot, une phrase, un dessin peut faire le tour du monde et provoquer des réactions différentes des nôtres. L’époque a changé.

    J’ai déjà évoqué sur ce blog le livre de Michel Ragon « La mémoire des vaincus ». L’auteur retrace sous forme de roman l’histoire du mouvement anarchiste européen de 1914 à aujourd’hui. Un des personnages du livre dit sur son lit de mort dans un hôpital parisien après un interminable cancer d, citation approximative de mémoire car je n’ai pas le livre sous les yeux: « Nous voulions un monde sans Dieu ni maître. Nous y sommes parvenus mais quelle catastrophe. »

    Je pense mais je peux me tromper une fois encore que Charb et Wolinsky ont vu venir le danger mais ils l’ont sous estimé.

    Note de lecture:

    A la veille de la première guerre mondiale, Fred et Flora, deux gamins des rues, battent le pavé de Paris. Mais bientôt le destin va les conduire dans le sillage de la bande à Bonnot, puis vers l’aventure anarchiste.

    Mêlant l’histoire au mythe et à l’autobiographie, ce récit romanesque à grand souffle nous entraîne sur les pas de ses héros, de la Russie de 1917 à l’Espagne du Front populaire, de la vie ouvrière à la bohème artistique, parmi une foule de personnages obscurs ou illustres, tous animés de cet « increvable esprit de liberté » qui renaîtra et surmontera l’effondrement de l’utopie communiste.

    Une grande fresque populaire par l’auteur des inoubliables Mouchoirs rouges de Cholet , Grand Prix des lectrices de Elle et prix Goncourt du récit historique.

    http://www.michelragon.fr/

    La mémoire des vaincus  de Michel Ragon, le livre de poche, ISBN 978-2-253-05950-9

    Il se pourrait bien que d’ici peu l’actualité médiatique et politique efface tout ce que nous vivons depuis quelques années: guerre ou pas guerre contre la Chine?

    Aimé par 3 personnes

    • Pheldge dit :

      collégien, je voyais les couvertures de Hara Kiri et Charlie Hebdo, chaque semaine ou chaque mois. C’était une époque insouciante où on pouvait rire de tout et donc de ces blagues de potache. J’ai tous les livres de dessins de Reiser, je reste un grand fan.

      Aimé par 1 personne

    • There dit :

      @jfsadys merci pour votre réponse . Ils ont sous estimé le danger car ils étaient habitués à casser du catho , lequel a dans ses gènes de passer son chemin et d’aimer son prochain quoi qu’il ait pu faire ou dire . Leur inculture crasse en matière religieuse leur a coûté la vie . Et dieu étant un gros farceur , il sont morts comme des apôtres (ils étaient 13), assassinés comme des chrétiens (càd en martyrs) pour défendre nos valeurs bien chrétiennes . Une fois dit ça vous dites « ni dieu ni maître » , je comprends le « ni maître » , je n’ai jamais compris le « ni dieu » , en effet ,dieu a toujours fichu une paix royale à qui ne croyait pas en lui … quant à ceux qui y croient , ils ne le voient jamais assez .

      Aimé par 1 personne

  8. Freddie dit :

    Si j’avais des enfants en âge d’être scolarisés, je quitterais le pays. C’est une des motivations les plus sérieuses pour le faire, surtout depuis que Macron a entravé l’école à la maison. Se méfier aussi des États-Unis, où la population adulte a encore, pour une part, le goût de la liberté, mais où les universités anciennement réputées sont gangrenées par la culture woke. Quelqu’un a une idée d’un pays où on peut encore faire apprendre tranquillement à ses gosses à lire, écrire et compter ?

    J'aime

    • freddie, en Suisse?
      MT

      J'aime

    • Georges dit :

      Si vous avez les moyens ,un précepteur semble la solution.

      J'aime

    • there dit :

      @freddie Pour aller où ? Je précise que j’ai habité dans 4 pays européens , c’est l’occident tout entier qui plonge. Les pays de l’est sont mieux lotis . La stratégie pour partir dépend du profil du partant : formation âge patrimoine etc. Ne pas sous estimer la difficulté de l’éloignement avec la famille , les amis et d’une manière générale la culture . Avec leur bagage mutlicuturel et scolaire , un de mes enfants restera en France l’autre est en Belgique après avoir été à Londres et ira sans doute vivre au Portugal .

      J'aime

    • there, « c’est l’occident tout entier qui plonge », et notre grand-guignol actuel n’en serait que la manifestation française: c’est un vrai sujet.
      MT

      Aimé par 1 personne

  9. Jean-Luc dit :

    On est bien d’accord de combattre par tous les moyens le terrorisme islamiste, l’islam radical qui s’infiltre un peu partout, avec le concours financier de puissances étrangères qui ne s’en cachent pas, ce dont on parle moins.
    Cette dictature islamique radicale est assez bien identifiée et on peut et on doit l’affronter.
    Mais attention, une dictature peut en cacher une autre en train de s’installer à bas bruit dans notre société.
    Les nouveaux totalitarismes sous couvert de sécurité, de sanitaire, de climat, deviennent tout aussi intolérants et n’acceptent pas le débat, la contradiction, la moindre opposition à leur pensée unique.

    L’interdiction faite aux médecins de soigner, l’interdiction des soins précoces et de certaines molécules anciennes à fort potentiel, la vaccination massive expérimentale sans tenir aucun compte des effets indésirables gravissimes pour certains, le passe sanitaire qui ostracise des millions de Français, ça fait combien de milliers de morts ?

    En France aujourd’hui, on peut clairement dire que la démocratie a été mise entre parenthèses et j’attends de voir sous quelle forme et quand elle va revenir et si nous devrons dorénavant être fichés à la chinoise et identifiés au QR code.
    Car cela ne me convient pas plus que l’Islam radical.

    Aimé par 4 personnes

  10. Georges dit :

    Vichy New Wave.

    Aimé par 1 personne

  11. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,

    Cette « circulaire de la peur » me parait malheureusement très authentique et bien représentative de ce qui se passe « là haut ». Et si complot il y a, c’est celui de rendre inaudible toute velléité de vérité en réinterprétant les faits, par ceux qui essaient de s’autoamnistier de leur responsabilité dans cet assassinat.

    On peut toujours occulter la vérité. Ainsi « Samuel Paty faisait correctement son travail » pourrait être dévoyé en « Samuel Paty faisait il correctement son travail? » puis en « Samuel Paty ne respectait pas les instructions ministérielles et est donc coupable de faute professionnelle »…
    A partir de ces dénis de la réalité :
    1) la hiérarchie de Samuel Paty pourra valider le manque de soutien qu’elle a apportée à son Professeur, s’autoamnistiant de son manque de professionnalisme, de sa peur maladive de la confrontation avec les islamofascistes et de sa collaboration en résultant.
    2) la hiérarchie de la guerre islamique en cours dans notre pays pourra se féliciter de l’assassinat de Samuel Paty et justifier de nouveaux appels au meurtre de professeur, révélant son caractère raciste et implacable et capitalisant sur la bassesse de ses ennemis.

    Je n’ose pas envisager que les 2 manipulations soient liées (c’est à dire que l’éducation Nationale soit soumis au diktat d’islamistes infiltrés).

    Quant au fait que les élèves soient tous invités à participer à la définition du rôle de leurs professeurs (cf 2eme paragraphe de la circulaire), je n’ose pas dire ce que j’en pense.

    Aimé par 3 personnes

  12. Infraniouzes dit :

    Encore un document (officiel) qui me fait tomber à la renverse. Un pas de plus vers l’asservissement des esprits. Le masque de l’EN porté par les marxistes qui y grouillent tombe. On cultive les esprits pour mieux les contrôler mais on n’instruit plus. Il est vrai qu’il est plus facile de régner sur des benêts que sur des esprits bien instruits donc forts. Je suis curieux de savoir si « 1984 » est au programme.

    Aimé par 1 personne

  13. There dit :

    Paradoxalement c’est la dernière phrase qui me fait le plus froid dans le dos. « Il doit être respecté » . Posée comme un mantra, déconnecté du reste. On est heureux d’apprendre que Monsieur Paty a souffert d’un manque de respect. Mais j’imagine qu’écrire « il ne doit pas être décapité » heurterait les sensibilités. Je réécrirais volontiers la circulaire, telle quelle, en remplaçant la dernière phrase par : Tout manquement à ce qui est prescrit plus haut est puni par décapitation. Ca aurait le mérite d’être plus clair.

    Aimé par 1 personne

  14. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.