« Entre la peste et le choléra » ce qui nourrit l’abstentionnisme

L’abstentionnisme est de loin le premier parti de France. Aux dernières législatives partielles parisiennes, il atteignait 85% du corps électoral. La morale politique réprouve l’abstentionnisme. Ses adeptes sont accusés de repli dans l’indifférence et de renoncement à faire valoir leur citoyenneté. L’abstentionnisme dans certains cas n’a pourtant rien de honteux. Quand le système politico-médiatique et le matraquage sondagier s’obstinent à vous imposer une issue électorale unique, à l’image d’un quasi plébiscite des régimes fascistes ou des listes soviétiques, il devient même une forme de résistance. De même, si le seul choix possible lors d’élections territoriales n’est qu’entre la peste et le choléra, deux candidats qui seraient aussi odieux, répugnants, incompétents et lamentables l’un que l’autre, l’abstention devient un acte de courage. Quand on sait que l’une comme l’autre des options imposées débouchera inéluctablement sur un désastre, il est parfaitement légitime de refuser d’être associé à ce désastre. La question n’est pas de recommander l’abstention. Elle est de dire qu’en l’absence de véritable choix, dans certaines hypothèses face à une offre politique défaillante, l’abstentionnisme n’a rien de honteux ni de scandaleux. S’il avait fallu, dans les années 1930-1940, par exemple, choisir entre Doriot et Laval, quelle autre option que l’abstention? Si j’étais électeur en région PACA aujourd’hui, entre deux trahisons aussi minables et grotesques l’une que l’autre, un climat putride de combinaisons obscènes aux effluves mafieux, je n’aurais d’autre choix que celui de l’abstentionnisme, un abstentionnisme non pas honteux mais un abstentionnisme de résistance à la bêtise, à la décadence et à la médiocrité, et dès lors un abstentionnisme fier et revendiqué.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

76 commentaires pour « Entre la peste et le choléra » ce qui nourrit l’abstentionnisme

  1. Pierre 82 dit :

    En gros, pour résumer votre pensée, si LR n’est pas présent au second tour, ils est légitime de s’abstenir…
    C’est le péché originel du scrutin majoritaire à deux tours. On n’a pas toujours celui qu’on vaudrait au deuxième tour…

    J'aime

  2. Citoyen dit :

     » La morale politique réprouve l’abstentionnisme. Ses adeptes sont accusés de repli dans l’indifférence et de renoncement à faire valoir leur citoyenneté.  »
    Les deux neurones que la morale politique est arrivée à sauver …, et faut voir dans quel état !…, ne permettent plus de tenir un raisonnement censé. Résultat, la morale se prend les pieds dans les synapses, et s’enfonce dans le délire …
    Pour que l’abstentionnisme recule, il faudrait au minimum qu’il y ait une offre qui réponde aux attentes de la population qui s’abstient. Et là, ce n’est pas gagné, puisque la seule offre (uniforme, elle) qui subsiste, se résume à celle proposée par ceux qui se goinfrent sur le système, ayant réussi à le dévoyer à leur propre usage, et entendent bien consolider leurs positions … Pas difficile de comprendre que c’est sans issue …

     » Quand on sait que l’une comme l’autre des options imposées débouchera inéluctablement sur un désastre, il est parfaitement légitime de refuser d’être associé à ce désastre.  »
    Là, c’est moins sûr. Si l’on part du fait que le désastre est déjà là, et bien là, il est possible (ou acceptable) d’imaginer qu’il est difficile que ça puisse être pire …
    Et dans ce cas, « Si j’étais électeur en région PACA aujourd’hui », moi je voterais pour Mariani, ne serait-ce que pour mettre un grand coup de pied dans la fourmilière (putride), pour la mettre à bas …

    Et au-delà des cas particuliers, pour donner dans le burlesque, Maxime, il faudrait demander aux candidats LR de se positionner clairement dans leurs professions de foi, quant au racket sur la route, pour que les électeurs puissent les apprécier sur pièces …
    Ceux qui ont de l’humour pourraient trouver là, matière à franche rigolade …

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    L’abstention est un droit du citoyen … pour le moment.
    Ce droit est en danger … exerçons-le quand c’est encore possible.
    C’est une gifle pour les politiciens … mettons-nous à la hauteur de notre compatriote Damien Tarel.
    Il est parfois raillé … dans les municipalités communistes et autres où l’on bourre les urnes.
    Dans la perspective d’un second tour Macron-Le Pen ce serait une lâcheté que de ne pas la proclamer.

    J'aime

  4. jpmjpmjpm dit :

    Cela fait plus de vingt ans que je ne vote quasiment plus. Pour une raison profonde. J’en ai assez que l’on appelle la démocratie représentative la démocratie. C’est une infâme usurpation !!! Élections = piège à cons. Quinze thèmes/referendums concrets par an pour revenir à un peu plus de vraie démocratie, c’est à à une démocratie plus directe. Stop à l’oligarchie, au népotisme !

    Aimé par 1 personne

    • H, il l’est déjà il me semble bien.
      MT

      J'aime

    • Stanislas dit :

      « Si ce projet est mené à bout »

      Faudrait commencer par définir « le bout.. »
      Je suis quand même surpris j’avais l’impression que la réformes des retraites c’était le relevage massif des manches de chemises…

      J’en profite toujours pour rappeler mon pari que l’escroc va se faire exfiltrer par jet privé d’un de ses macs… de nuit comme un vulgaire projet de loi liberticide

      pour l’instant je fais encore rire…..

      J'aime

  5. ARNAUD dit :

    « Odieux, répugnants, incompétents et lamentables », ouf, n’en jetez plus! Je vote depuis soixante ans et passé douze ans comme élu municipal. Je n’ai heureusement jamais été confronté
    à un choix entre des candidats au profil aussi calamiteux. Je ne crois pas être une exception.

    J'aime

  6. nicolasbonnal dit :

    Ils vont enlever le droit de vote, et le populo réagira aussi peu que pour le vaccin obligatoire.

    J'aime

    • Ils n’ont même pas besoin de l’enlever.
      MT

      J'aime

    • there dit :

      @nicolas ils ne risquent pas de l’enlever : c’est leur justification, leur label qualité démocratique . Nos « élites » ont exactement ce qu’elles veulent : l’apparence de la démocratie . Ils ont aussi l’apparence du pouvoir mais il semble que pour le moment, ça leur suffise .

      J'aime

  7. nicolasbonnal dit :

    Excellent papier : 60% d’abstentionnistes ce dimanche ou plus.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.