Covid 19: bouleversement de la hiérarchie planétaire

Le classement ci-dessous sur la gestion de la crise du covid 19, réalisé par un institut parfaitement sérieux et respectable, est riche en enseignements. Il met en lumière le désastre de la politique française, comme si la crise du covid 19 était révélatrice d’un spectaculaire déclin, dont le mode d’exercice du pouvoir, fondé sur le culte de la personnalité, la transformation de la politique en spectacle narcissique, en frime exacerbée et la grandiloquence stérile, a probablement sa part. Globalement, il souligne la réussite des petits Etats par rapport aux grands empires. Il met l’accent sur l’avantage des système respectueux des libertés sur les dispositifs bureaucratiques (malgré des exceptions). Il bouleverse la hiérarchie mondiale de la puissance en montrant la réussite de pays supposés émergents ou sous-développés sur certaines grandes puissances. Et si le monde de demain était en train de naître dans ce classement? Un monde dans lequel la France, grâce à ses brillants dirigeants et son sublimissime régime jupitérien, dont les Français sont supposés être si fiers, ne jouera plus qu’un rôle marginal. NB: cette étude ne semble guère passionner les grands médias radio-télé…

***************************************************************************

« 98 pays du monde ont été scrutés de près par l’Institut Lowy de Sydney afin de désigner ceux qui ont le mieux géré cette pandémie de Coronavirus. Alors, à votre avis, quels sont les bons et les mauvais élèves ?

En haut de ce classement, on retrouve sans surprise la Nouvelle-Zélande. En décidant notamment de fermer ses frontières dès le mois de mars 2020, le pays a réussi à maîtriser l’épidémie sur son territoire. À ce jour, la Nouvelle-Zélande (qui compte 5 millions d’habitants) enregistre seulement 2 290 cas de Covid-19 et 25 décès. La Première ministre Jacinda Ardern a d’ailleurs décidé de maintenir les frontières du pays fermées. « Compte tenu des risques dans le monde et de l’incertitude quant aux campagnes internationales de vaccination, nous pouvons nous attendre à ce que nos frontières soient affectées sur une large partie de l’année. » a-t-elle déclaré.

Selon l’Institut australien, d’autres pays ont eux aussi su adopter la bonne stratégie face à la pandémie. Ainsi, derrière la Nouvelle-Zélande, figurent le Vietnam, Taïwan, la Thaïlande, Chypre, le Rwanda, l’Islande, l’Australie, la Lettonie et le Sri Lanka.

À l’inverse, quels sont les pays situés dans le bas de ce classement ? Tout en bas, on retrouve le Brésil, qui enregistre à ce stade plus de 220 000 morts. Le pays est suivi de près par le Mexique, la Colombie, l’Iran et les États-Unis.

Et la France ? Selon l’Institut Lowy de Sydney, l’hexagone se situe à la 73e place de ce classement. 

Quant à la Chine, qui enregistre officiellement 88 804 cas de Covid-19 et 4 635 décès depuis le début de la crise, elle ne fait pas partie de ce classement, par manque de données disponibles, selon l’institut.

Alors, sur quoi s’est basé l’institut pour réaliser ce classement ? Six critères au total ont été pris en compte parmi lesquels les cas confirmés de Covid, les décès ou encore les dispositifs de dépistage.

Mais, comme l’explique l’Institut Lowy, « certains pays l’ont mieux géré (la crise sanitaire, ndlr) que d’autres, mais la plupart des pays ne se sont distingués que par leurs mauvais résultats ». « En général, les pays ayant une population plus faible, des sociétés cohésives et des institutions compétentes sont favorisés pour faire face à une crise mondiale telle qu’une pandémie », précise le rapport. »

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Covid 19: bouleversement de la hiérarchie planétaire

  1. fraternel dit :

    ou est notre état de droit la parole libre
    ou est l’indépendance de la presse écrite et télévisée
    le journalisme est il devenu un concours de pousse toi de là que je m’y mettes
    de cette folie à la course à l’audience
    ou sont les soirées ou des personnes de sensibilité différentes débattaient en toute franchise et honneteté
    et par pitié que les journalistes tv arretent de systématiquement couper la parole
    c’est d’un manque de savoir vivre flagrant
    (sauf sur arte ou on respecte les gens)

    J'aime

  2. Georges dit :

    Un suicide Occidental.

    J'aime

  3. Gribouille dit :

    Ce type de classement, produit en série, n’a aucune valeur (en tout cas, certainement pas celle, que vous voulez lui attribuer, de révélateur d’une hiérarchie mondiale) et relève bien souvent de la manipulation pure et simple.

    Choisir quelques critères, de manière souvent à obtenir le résultat qu’on souhaite, puis le faire reprendre dans la presse dont on favorise les orientations, voilà trop souvent sur quoi reposent ces classements.

    On voit mal, par ailleurs, ce qui vous permet de dire que les systèmes « respectueux des libertés » en sortiraient avantagés, puisque le succès de la Nouvelle-Zélande est décrit comme basé…sur la fermeture des frontières, qui est une restriction des libertés (une des 4 libertés fondamentales, à en croire l’UE).

    Pourquoi dénoncer les manipulations sondagières d’un côté, passer sous silence le côté manipulatoire de ces classements de l’autre ?

    J'aime

  4. Stanislas dit :

    A prendre plus que largement avec des pincettes pour plusieurs raisons
    1° Structure par âge de la population de chaque pays : on connait l’âge moyen des décès 80 ansb « associés aux signes évocateurs » ou « suspision » de la maladie du corona sars cov 2

    2° notions de cas confirmés ou cas positifs : quand on lit l’avis de la ste française de microbiologie d’autres avis professionnels intègres , et les personnes saines qui se sont précipités pour se rassurer pour se faite un test, ça revient à prendre son doigt mouillé pour estimer la vitesse du vent. (cas positif étant de plus une réforme d’indicateur récente de la mesure d’épidémie) voir les modifications d’incidence. (avant consultation pour syndrômes – aujourd’hui nbre de tests positifs)..

    3° La densité de population (en plus du nombre), on sait aujourd’hui que ce critère est important, mais aussi la mortalité de 1ere phase (mars-avri), on voit que 16 départements représentent plus de 80 %

    4° La logistique de remontée, de traitement et de modélisation des causes de mortalité. En France sur le site GEODES de santé publique, sur la base des certificats electronque, entre le semaine 10 et 53 de 2020 on a officiellement 27 801 décès « associés au covid » en France ; le surplus c’est de la modélisation ou du vent en attendant le codage des certificats écrit qui prend beaucoup de temps.

    Je n’ai pas pris en compte d’autres considérations plus polémiques pour préserver la bonne tenue de ce blog…les quelques points cités sont juste pour illustrer la complexité, mais aussi la possibilité incroyable d’une poignée d’individus pour jouer avec des certitudes, dès lors que les gens ne vont pas chercher les infos bien plus nuancées sur les méthodologies ou protocolaires du milieu sanitaire ou médical. Tout est en ligne mais ça fait énormèment de pages à lire

    J'aime

  5. Anne dit :

    La France, pays de J.Pasteur, de Cl.Bernard, de J.Dausset, n’est pas en mesure de produire un vaccin contre le Covid 19. Les chaînes de fabrication du vaccin seront prêtées pour la fabrication du vaccin allemand.
    Autrefois, l’Institut Pasteur avait crée des Instituts et des hôpitaux en Chine.
    Maintenant c’est le contraire.
    Au lieu d’apprendre l’arabe à l’école, le gouvernement et Blanquer devraient rendre obligatoire l’étude du chinois à l’école.
    On pourra au moins lire les notices des médicaments, ce qui va devenir vital.

    Et les Galeries Lafayette, qui ont embauché l’année dernière de très nombreux étudiants chinois ou des chinois de deuxième génération nés en France, se retrouvent sans clients chinois, et fermés depuis presque un an.
    Est-ce que la fermeture des grands magasins parisiens va faire partie du « quoi qu’il en coûte » cyniquement macronien , avec tous ces gens au chômage partiel pour l’instant, puis au chômage tout court?
    Déjà victimes collatérales de la circulation à la Hidalgo, est-ce que les grands magasins vont aussi être les victimes collatérales du Covid?

    J'aime

  6. lehibou dit :

    J’ai une très sympathique voisine originaire de la Corée du Sud, Au fil de nos conversations, Ye Seul -c’est son nom- et moi, nous avons évidemment abordé la question du Covid 19, vu que la Corée du Sud se situe parmi les pays ayant le mieux géré la crise dudit covid.
    Nous avons parlé du New York Times où un journaliste avait affirmé que si la Chine avait efficacement géré la crise, c’est parce que c’est un pays communiste, donc « autoritaire », donc anti-libertés. C’est évidemment un raisonnement quelque peu simpliste (mais typique du NYT) vu que parmi les pays asiatiques ayant démontré une efficacité certaine face à la pandémie, seules la Chine et le Vietnam sont des pays communistes. Ce n’est pas le cas de la Corée du Sud, de Taïwan, de la Thaïlande, du Sri Lanka, etc.
    Ye Seul m’a dit que dans ces pays asiatiques, peu importe leur régime politique, il existe une notion de devoir collectif: on n’est pas seulement responsable de soi-même, mais aussi, voire en priorité, de la collectivité dans laquelle on vit. Il faut remarquer au passage que la Chine n’est communiste que depuis Mao Ze Dong, et qu’elle partage avec ces autres pays un comportement très appuyé de la responsabilité collective, un comportement qui n’est pas né du communisme, mais l’a précédé.

    Ces réflexions font penser à ce qu’ont suggéré Marx & Engels à la fin du 19ème siècle. Pour eux, le marxisme était un produit de la philosophie allemande, de la politique française et de l’économie anglaise. Il permettait de comprendre le fonctionnement de ces sociétés, et des sociétés industrielles en général. Mais lorsqu’ils voulurent en savoir un peu plus sur d’autres sociétés, ils durent approfondir leur réflexion au-dela de l’oppostion travail-capital, vers une analyse carrément civilisationnelle. Ils en sont venus à l’hypothèse suivante:
    Le terreau originel de la civilisation européenne, donc son agriculture, est basé sur le blé, celui de l’Afrique sur le mil, celui des Amériques sur le maïs, et celui de l’Asie sur le riz. Pour eux la culture du riz dans les rizières est la seule qui exigeait un travail collectif. D’où l’approfondissement, au cours des siècles, ou plutôt des millénaires, de ce sens du collectif, devenu une seconde nature. Marx & Engels n’ont jamais érigé ces hypothèses en vérité scientifique, mais leur réflexion est séduisante.
    On peut remarquer cependant qu’en Europe, l’idée de « contrat social », telle qu’elle fut d’ailleurs analyée par Jean-jacques Rousseau dans son ouvrage éponyme, ,n’est pas totalement étrangère à l’idée de devoir collectif. Le problème, c’est que le système néo-libéral sous lequel nous vivons depuis des décennies a tendance à glorifier l’égoîsme du chacun pour soi plutôt que l’harmonie sociale.
    Ye Seul m’a aussi dit que si le sens de la responsabilité envers les autres est très important évidemment,et certainement louable, il peut aussi, dans certains cas oboutir à des comportements négatifs. En Corée du Sud par exemple, certaines personnes ont tendance à stigmatiser les porteurs du virus sous prétexte qu’ils auraient dérogé à cette vertu du devoir collectif. Comme quoi, nulle sociéré n’est parfaite.

    J'aime

  7. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    Marcher la nuit

    Martin Steffens, professeur de philosophie en khâgne vient de publier deux ouvrages dont il nous parle. Signalons que Martin Steffens publiera au printemps 2021 avec Pierre Dulau Le visage et la crise sanitaire (Première Partie).

    La Nef ­– Une partie des chroniques reprises dans Marcher la nuit ont été écrites durant la crise sanitaire : que vous inspirent cette épidémie et la façon dont nous y avons fait face ?
    Martens Steffens – Il y a en effet deux éléments : le virus et la façon dont nous réagissons. Je n’adhère pas à l’idée que nous n’aurions pas le choix, que les discours abrutissants en vue de la distanciation sociale seraient inévitables. Au contraire, les différents choix que nous faisons (l’isolement des résidents des EHPADs, le port du masque à toute heure en plein air…) révèlent ce que nous sommes et en quoi nous croyons. « À quoi tenons-nous ? », se demande-t-on quand un minuscule virus pourrait bien vous emporter. La réponse tient en trois mots, et elle n’a jamais varié au fil des siècles : « à un fil ! ». Mais ce virus, en un sens différent, nous demande lui aussi : « À quoi tenons-nous ? » Que considérons-nous comme non-essentiels et pouvant être sacrifiés ?

    https://lanef.net/2021/01/29/marcher-la-nuit/

    J'aime

  8. Fredi M. dit :

    En général, les pays ayant une population plus faible, des sociétés cohésives

    Cohésives…
    Comme le mot est bien choisi !

    J'aime

  9. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Cette étude est du pipeau maintenant (bien que j’ai toujours dit que toute étude basée sur la détection PCR du virus serait du pipeau, car combien de cycles par pays ? Oups, personne ne sait)

    Alors je disais que maintenant, cette étude n’est plus valide. En effet, l’OMS vient (enfin) de déclarer qu’un test PCR positif pour le virus ne signifiait rien s’il n’était pas doublé d’une analyse clinique. Et que c’est après que ces deux éléments soient réalisés qu’on pouvait dire que la personne était atteinte du virus. Mais bon, ça fait juste que 9 mois, voire plus que je l’écris ici ou ailleurs.
    Le test PCR n’est qu’une aide. Entre autre: https://www.who.int/fr/news/item/20-01-2021-who-information-notice-for-ivd-users-2020-05

    Donc toujours ma question: que se cache-t-il derrière ? cette question a aujourd’hui de plus en plus d’importance vu les déclarations de l’ONU sur le reset ainsi que celles de notre président au forum économique mondial.

    J'aime

  10. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous,

    Covid-19: Mais pourquoi le Japon s’en sort-il si bien?

    En partenariat avec la revue « Conflits »
    par
    Jean-Baptiste Noé
    – 30 janvier 2021

    https://www.causeur.fr/covid-19-japon-confinement-190863

    https://www.revueconflits.com/l-occident-devrait-envier-la-reponse-du-japon-a-la-covid-19/#ligne

    J'aime

    • there dit :

      @coucou à la fois il faudrait me payer cher pour aller vivre au Japon, royaume du carcan esthétique.

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      But, the sanitary conditions in Japan are now going bad. We (in Japan) are facing a very big wave of the virus’s infection. So, our government recently prohibited almost completely from international coming and going.

      Coucou voici un extrait d’un mail qu’un ami japonais nous a envoyé la semaine dernière cela ne ressemble pas à ce qui est dit ici!

      Aimé par 1 personne

    • Coucou dit :

      Bonjour, personnellement j’aime l’art Japonais, comme ma défunte femme, nous avions prévue un voyage aux Japons, avant la catastrophe, ce bouleversement.!

      J'aime

  11. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

  12. roturier dit :

    Le sujet est passionnant ; mais curieusement l’ami MT n’a pas trouvé meilleure source à cliquer que la modeste gazette « Sortir à Paris », intramuros et légère par nature et pas franchement réputée pour sa crédibilité sur des questions aussi stratosphériques ; doux euphémisme….
    Avec, pour conséquence, une traduction abrégée et parfois simplifiée.

    Les anglophones pourront faire l’effort d’aller à la source ; elle vaut le voyage : https://interactives.lowyinstitute.org/features/covid-performance/
    D’autant plus que cette source australienne est innocente de toute récupération idéologico-politique hexagonale, comme, exemple parmi d’autres, pointer du doigt « …la France, grâce à ses brillants dirigeants et son sublimissime régime jupitérien… ».

    Personne n’ignore à quoi et à qui ça se réfère, surtout le « jupitérien ». Mais faut-il encore rappeler que la problématique française actuelle ne date pas de 2017 ? Qu’elle précède de loin, non l’élection de Macron mais sa NAISSANCE ?

    At que, in fine, chaque peuple a la gouvernance qu’il mérite ?
    Et que si faute il y a, elle est celle du peuple ?

    J'aime

  13. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Faut-il accorder une grande importance à ce classement qui ne prend pas en compte tous les éléments ? Personnellement, je serais plus réservé que vous.
    Lorsque je lis que 19 pays d’Afrique sont mieux classés que nous alors que ce continent à fort heureusement et je ne sais par quel miracle, échappé à une contagion massive (en dehors de l’Afrique du sud), et que les pays mieux classés que la France disposent de moyens humains, technologiques et financiers très limités, je m’interroge quand même sur la pertinence et la fiabilité d’une telle étude.
    De grands pays ont dû faire face à une pandémie très mal maîtrisée pendant de nombreux mois en raison de l’incompétence et des mauvais choix de leurs gouvernants (Etats-Unis, Brésil, Mexique, Royaume Uni, Iran )
    Bien sur, la France dirigée par des empotés, n’aura jamais été un modèle dans la gestion chaotique de cette crise : les mensonges persistants, les manques de masques, de gel hydroalcoolique, de tests, d’équipements des soignants, de lits de réanimation ont pesé lourd dans le bilan humain mais ne faut-il pas reconnaitre que le « quoi qu’il en coûte » aura permis d’éviter de nombreux drames sociaux notamment humains, même si nous allons devoir le rembourser pendant de longues années.
    Je ne connais pas les mesures financières prises dans les autres grands pays pour compenser économiquement les conséquences des confinements ni par ailleurs leur niveau d’équipement en moyens sanitaires qui comptent pour beaucoup dans la gestion d’une telle crise.
    Ce sont quand même des sujets majeurs pour évaluer une gestion de crise.
    Je serais d’avis d’attendre la fin de cette pandémie pour qu’un organisme indépendant et plus fiable nous éclaire davantage sur ce sujet .

    J'aime

  14. AMBLARD dit :

    Fermer les frontières d’une île me parait tout de même plus facile que de fermer celle d’un pays comme la France.

    J'aime

  15. Pheldge dit :

    j’entendais ce matin sur RTL l’excuse qui tient lieu de ministre des finances répondre à propos des fermetures à une question sur « va-t-on renouveler la distinction entre produite essentiels et non-essentiels ? » : non, nous apprenons de nos erreurs …
    Qu’il admette avoir fait « des erreurs » est révélateur de l’amateurisme de nos gouvernants …

    J'aime

  16. Zonzon dit :

    « … Un monde dans lequel la France, grâce à ses brillants dirigeants et son sublimissime régime jupitérien …»
    Un humour, type understatement, qui n’est plus de mise.
    Il faut regarder les choses en face. Nous n’avons plus le temps de rigoler. Le couperet c’est dans 15 mois !

    J'aime

  17. Ping : Covid 19: bouleversement de la hiérarchie planétaire | Qui m'aime me suive...

  18. Janus dit :

    Chaque classement, aussi discutable soit-il montre que la France décline inexorablement. Or, les scientifiques français sont très nombreux à l’étranger et constituent une part significative des brillants concepteurs de la Silicone Valley et figurent honorablement dans les grandes universités américaines.
    De grands chercheurs français exercent leurs talents à l’étranger parce que la France les rejettent ou leur refuse les moyens de leurs recherches.
    Tout est du aux réformes de l’Université concoctées par cette crapule de Mitterrand ou l’appartenance syndicale a plus d’importance que la qualité du manager ou la profondeur des travaux scientifiques .
    Cette destruction de l’intérieur se mesure désormais à l’imbécilité crasse de nos pseudo élites, plus soucieuses de se constituer une petite fortune que de prendre en charge l’intérêt général.
    Il faudra que des historiens sérieux et honnêtes écrivent l’histoire du mitterandisme et de ses suites pour que le bilan désastreux en soit fait.
    Depuis cette date, les minables , médiocres et lâches qui se sont succédé n’ont pas su ou voulu revenir sur les catastrophes de cette époque tragique, en large partie parce qu’ils adhéraient peu ou prou a la vision idiote de ce crétin escroc de Mitterrand.
    Et la chute continue et continuera tant qu’on ne reviendra pas sur les pseudo avancées de cette époque. Et nos véritables élites iront chercher fortune ailleurs qu’en France. Pour le connaitre de l’intérieur, je puis vous confirmer que pour les plus brillants de nos ingénieurs, il est évident que le travail à l’étranger est une nécessité pour performer et prospérer.
    Le sort fait au Pr RAOULT ou au Pr PERONNE est une preuve de plus de l’immense médiocrité qui nous enserre tel Gulliver est mortifère pour la France.
    Ce pays est foutu car il ne veut pas se relever, il ne veut pas savoir, il ne veut pas connaître les tenants et aboutissants. Il marche tel un zombie, les bras en avant, en titubant, sans savoir ni vouloir savoir ou ses pas trébuchants le porte !
    Comme les bistrots et les restaurateurs, il accepte de mourir sans savoir pourquoi pendant que les allogènes, eux, habitués au chaos, s’organisent pour survive avec l’énergie vitale que nous n’avons plus.
    Au fond, l’état de droit est une notion tellement admise par les esclaves occidentaux que ceux-ci admettent de mourir dans le respect des règles de droit si telle est l’injonction du pouvoir légal…Il n’y a plus la moindre réaction de simple volonté de vivre, de survive, l’instinct vital a déserté nos pays, nous serons donc colonisés par ceux dont le vouloir vivre est plus intense.
    Ou sont donc le Gérad Nicoud, le Poujade du XXI e siècle ?

    J'aime

    • janus, l’Etat de droit est une bonne chose si ce qui en sont responsables ne sont pas les premiers à le violer.
      MT

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Ou, est notre Gérard, ,,a la retraite, ,il est vrais que cette époque était terrible ,surtout pour ceux qui gouvernais ,désormais ,c »est homme sont devenue des moutons

      J'aime

    • lehibou dit :

      Ce que vous dites, Janus, sur la fuite des cerveaux français, reflète la vérité, une vérité très triste.
      Les gouvernements successifs des dernières décennies se montrent totalement incapables de les
      retenir. Plus douloureusement, cela veut dire qu’ils n’aiment pas leur peuple.
      Ils sont totalement indifférents au sort de leur peuple, et ne le protègent même pas de leurs
      ennemis.
      Bonne nouvelle, qui n’est pas une extrapolation, mais montre qu’un gouvernement peut défendre
      son peuple s’il en a la volonté et le courage:
      En Belgique, les autorités de Flandre viennent d’extrader un imam qui, dans sa mosquée, prêchait
      la haine des homos. C’est ce qu’on appelle être conséquent et courageux.

      la haine des homos. Quand on sait que la haine des homos est la plus forte chez les allochtones musulmans

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.