66 millions de procureurs?

M. le président a parlé hier à propos des Français d’une nation de « 66 millions de procureurs ». Il déplorait ainsi un esprit critique face à la politique du gouvernement en matière de covid-19. Jadis, sur le même mode, il les avait qualifié de « Gaulois réfractaires ». Ces déclarations sont souvent rapprochées d’une autre, prêtée à de Gaulle, selon laquelle « les Français sont des veaux ». La différence, c’est que le le Général n’a probablement jamais affirmé une chose pareille, surtout en tant que chef de l’Etat. Cette citation n’a aucune source nulle part. Peut-être a-t-il proféré des paroles plus ou moins approchantes en privé, nul ne le sait, mais aucun écrit, aucun discours public ne comporte (à ma connaissance) ces mots qui proviennent de récits. Le Général président de la République, n’avait aucune raison d’invectiver le peuple dont il se concevait comme l’incarnation. D’ailleurs, le gaullisme (originel) est avant tout synonyme de respect du peuple en tant qu’entité collective. Le Général avait comme principe fondamental de se retirer si la confiance était brisée. Il l’a fait en 1969. Aujourd’hui, les Français souffrent dans leur dignité de nation, ballotés depuis un an par les ordres, contre-ordres, les menaces et les mesures liberticides, les catastrophes bureaucratiques et les mensonges avérés. Une vaste partie du pays est jetée dans la ruine, l’humiliation du désœuvrement et le malheur (étudiants, restaurateurs, commerçants, saisonniers des stations de ski, artistes). Le sentiment général est d’ailleurs bien plus à la résignation qu’à la contestation. N’empêche: il leur est demandé de se taire. Procureurs ou victimes?

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

119 commentaires pour 66 millions de procureurs?

  1. Trigwen dit :

    Des procureurs ? Non ! Des citoyens qui critiquent légalement et légitimement la façon dont leurs élus dirigent ce pays ; des citoyens qui accusent leurs dirigeants d’empêcher un partie de la population de travailler et de gagner sa vie, des citoyens qui reprochent à leurs dirigeants de les priver d’étudier ou de se détendre avec quelques loisirs pour décompresser face à la tension qi règne face à ce virus.
    Des procureurs ? Non ! Des citoyens qui accusent leurs dirigeants de les priver, de les punir, de s forcer à vivre cloîtrés ; des citoyens qui accusent leurs dirigeants de les pousser à survive et à se battre pour ne pas succomber face au désespoir. Mais si critiquer un gouvernement et un Président de pas prendre soin des citoyens qui les ont élus et des autres Français, alors oui, les Français sont des procureurs et ce, à juste titre !

    J'aime

  2. Pheldge dit :

    Pour les abonnés du Point, https://www.lepoint.fr/politique/urvoas-separer-drastiquement-la-fonction-de-juge-et-de-procureur-24-01-2021-2410943_20.php
    ce qui est assez croquignolet de la part de quelqu’un qui a été condamné pour violation du secret professionnel en tant que ministre de la Justice …

    J'aime

  3. Pheldge dit :

    je partage une phrase de Soljenitsyne: « Nous savons qu’ils mentent, ils savent qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent,nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent, et pourtant, ils persistent à mentir ! »

    Aimé par 3 personnes

    • cgn002 dit :

      Comme quoi les politiques se pensent au centre d’une farce de marionnettes, sachant qu’eux seuls tirent les ficelles, tout en sachant que l’election démocratique est désormais un leurre.
      …Et que seul le gain à ce Jeu fort attractif compte…
      Avec Macron, le « je vous ai compris » car je vous ai écoutés, ou alors le « nous avons dialogué, alors voilà ma décision » sont des expressions totalement insinceres ou autistes, qui relèvent effectivement du billard à 3 bandes, que seuls les initiés ont appris à maîtriser. Nous payons leurs écoles pour cela…
      Leurs mots ne signifient plus rien au final, et ce qui en ressort dans l’action s’avère tout autant absurde.

      J'aime

  4. Citoyen dit :

    Ah, s’il y avait réellement « une nation de « 66 millions de procureurs » », ce serait un bon présage pour une condamnation à l’échafaud, avec toute sa clique, au motif de haute trahison envers la nation qu’il s’ingénie à détruire avec acharnement … Heureusement pour lui, et malheureusement pour le pays, les procureurs peinent à se rassembler pour tenir séance … Jusqu’à quand ?…..
    C’est peut-être par anticipation, pressentant le fil aiguisé de la lame, qu’il a fait dernièrement un saut à Jarnac, pour aller lécher le marbre (le marbre …, juste pour rester poli) du mitteux …, afin de se ménager les bonnes grâces d’une frange de pourris, en se les mettant dans la poche …

    Aimé par 1 personne

    • Dorine dit :

      Je dois avouer que je ne suis pas prête à envisager la violence et la cruauté de la Révolution française. La cruauté de la mort de la princesse de Lamballe me fait toujours redouter l’émergence de violence de masse. Et me donne d’avance la nausée .

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Ah, Dorine, je ne connais pas la vie la princesse de Lamballe, ni ce qu’elle a fait pour mériter son sort … Mais elle était, semble-t-il, très proche du pouvoir, et si ça se trouve, elle méritait ce qu’il lui est arrivé … Je ne saurais en dire plus, il faudrait creuser le sujet …

      J'aime

  5. Ping : Un peu de vaseline pour gaulois soi-disant réfractaire ? Didier Maisto évoque un refus de se confiner again et Florian P. évoque le réveil français : Macron et Véran perdraient les pédales et leur self-control en pestant contre les 66 millions de &

  6. Ping : Un peu de vaseline ? Didier Maisto évoque un refus de se confiner again et Florian P. évoque le réveil français : Macron et Véran perdent les pédales en pestant contre les 66 millions de procureurs à vacciner, et le druide Raoult contre-attaquerait

  7. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Il me semble que quand le Général parlait des Français, c’était toujours avec une nuance d’amour protecteur dans la voix. Je ne sais pas s’il les a traités de veaux, mais il a bien dit qu’une nation ayant plus de types de fromages que de jours dans l’année est ingérable…
    Il avait raison: plus on manipule les Français, plus ils se posent des questions. Et sur la crise COVID, Dieu sait que l’exécutif démontre son incompétence, amplifiée par ailleurs par la sempiternelle présence de médecins cherchant le cachet à la télé. Des médecins incompétents, plus des médecins pérorant sur les ondes, comment voulez vous que les Français se sentent bien? c’est même miraculeux qu’ils croient encore à la médecine!
    Mais les Français n’en pensent pas moins: sur le Covid, sur l’islamofascisme et Milla, sur la politique migratoire, sur l’effondrement du niveau intellectuel, sur la confusion des genres, sur le délitement de la justice, sur le racisme (« black lives matter »? Pourquoi pas « all lives matter »?), sur l’Europe… et leurs analyses sont souvent justes, même si leurs réactions paraissent quelquefois…imbéciles.
    Le peuple n’est pas qu’une bande de procureurs, il doit comprendre, car il vote en conséquence.

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Par ces paroles, Macron acte son détachement, son découplage, sa déconnexion avec le peuple.
      Ne serait pas le signe précurseur d’une démission sous une forme ou une autre ?

      J'aime

  8. Zonzon dit :

    « … Les vaccins ARN messager n’ont pas une action de protection collective.
    Le vaccin n’a vocation qu’à prévenir individuellement les sur infections pulmonaires.
    La contagiosité est donc toujours présente après vaccination massive, et les confinements seront donc toujours nécessaires …»
    cgn002 22 janvier 15h03

    Commence à pointer dans les esprits – quelque peu tourmentés – l’idée que la France ( l’Humanité) pourrait bien ne pas se sortir des pas de ce présent cavalier de l’Apocalypse.

    J'aime

    • cgn002 dit :

      L’ARNm n’est, à mon avis, qu une solution transitoire tenue à bout de bras par les gouvernements (les labos et les médias) En fait tout le monde attend une effet providenciel de ce vaccin alors que l’OMS, le Lancet et autres experts éminents avertissent clairement de la confusion (du moins d’une très grande incertitude, car théoriquement on ne doit rien attendre de bien efficace sur le plan collectif;… en pratique tout reste à voir..)
      Nous sommes sur un pari monumental sur le plan des enjeux (politiques, économiques, sociaux,…)

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Un pari monumental, c’est sûr. Tout peut arriver. Même le pire; et on ne l’aura pas volé. Bien à vous !

      J'aime

  9. Ribus dit :

    Puisque nous sommes tous des procureurs, il faut s’outiller. Je conseille à cet égard l’achat d’un livre très utile et pratique : « le guide des infractions-le guide pénal » de Jean-Christophe Crocq, magistrat. L’ouvrage comptait 1247 pages en 2005 ; 2616 aujourd’hui. Cette évolution massive montre d’abord plus qu’un grand discours ou un long essai la transformation de la Démocratie française en un Etat policier. Ensuite, l’ouvrage permet facilement de savoir si nous sommes en infraction et le tarif prévu par le Code pénal. Il contient en outre des indications précises sur la procédure pénale. Bref, un livre de chevet pour tout Français désirant rester lucide sur la camisole judiciaire qui enserre désormais son pays.

    https://www.boutique-dalloz.fr/le-guide-des-infractions-guide-penal-p.html

    Aimé par 2 personnes

  10. Timéli dit :

    Je suis fier et honoré d’être désigné procureur. Je vais, ainsi, pouvoir condamner qui de droit, en 2022…

    Aimé par 1 personne

  11. Jib dit :

    Mektoub, c’était écrit depuis le début
    « Quel est le problème du point de vue psychiatrique ?
    Quelle est la dangerosité du personnage ?
    Je réponds que cela ne fait aucun doute.
    Comme tous les psychopathes, Emmanuel Macron est particulièrement dangereux.
    Un intellectuel américain spécialisé dans ce que nous appelons dans notre jargon de psychiatre les perturbations bien intégrées chez les notables, a dit textuellement ceci : « les serial killers détruisent les familles alors que les psychopathes au sommet de l’État détruisent les nations. »
    Pourquoi Macron est-t-il dangereux ?
    • Il a une haute idée de lui-même.
    • Il n’aime pas la France et il ne lutte pas pour le peuple de France.
    • Il s’aime énormément et il lutte pour maintenir sa fragile identité. »
    Professeur Adriano Segatori, psychiatre et psychothérapeute

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Je rajouterais qu’il est l’instrument ciblé et légitimé par une nomenklatura financière qui l’a porté (et le porte tant qu’ il fait le job à leur service) psychologiquement et bien plus…, comme une maman maghrébine qui prend son bébé de fils comme l’incarnation du dieu sur cette basse terre ! Et chacun peut comprendre ici ce que ça peut donner…

      J'aime

  12. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Je vous cite :  » Le général avait comme principe fondamental de se retirer si la confiance était brisé.  Il l’a fait en 1969. »
    Question : En êtes-vous sûr ?
    Êtes-vous sûr qu’il soit réellement parti ?

    Vous me voyez désolé de vous contredire,  mais, je crois pouvoir annoncer sans grand risque d’erreur  – bien que j’y ai droit ! – que jamais son nom n’a été autant effleuré par les lèvres de l’ensemble de nos leaders politiques.
    Tous, ont une bonne pensée à son encontre !?!
    Tous, se sentent l’âme prête à enfiler le costard ?!? …

    En même temps, jamais les actes du général n’ont suscité autant d’intérêt chez une certaine catégorie de Français (ventes de livres,…)

    Vous prenez l’exemple de son départ pour nous montrer un trait de son caractère.
    Je prends l’exemple de son arrivée pour en donner plusieurs autres.
    Au moment où se poser le joug de Berlin et/ou de Vichy sur le pays, il choisit d’entraîner la France sur le chemin de la liberté et du devenir à Londres…
    Raisonne en moi une ancienne citation,
     » L’œuvre et le temps ont beau être passés. L’esprit dans lequel les oeuvres ont été opérées continue de vivre  »

    Ne cherchez pas les Gaullistes dans les palabres, ils n’y sont points. Ils sont dans le silence de la mer, des bois et des restos …..

    SAVOIR GARDER LA LIGNE.
    Cordialement

    Aimé par 2 personnes

    • jfsadys dit :

      J’aime beaucoup ce que vous venez d’écrire et l’idée que notre salut est dans le silence de la mer, des bois et des restos me plaît beaucoup.

      Aimé par 2 personnes

    • Raymond, c’est très bien dit, bravo!
      MT

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Votre mysticisme est d’une grande poésie !
      Parler de vertu, il est vrai, se rencontre souvent chez les hableurs malveillants (politiques, puisque cela les sert).
      Détecter, analyser, faire sienne la vertu d’ un homme d’action (et laquelle !) mérite légitimement d’en parler, d’écrire et d’en diffuser largement son rare avènement …en tout désintérêt…
      N’est il pas ?

      J'aime

  13. Freddie dit :

    Que voulez-vous vous attendre de quelqu’un qui va à l’étranger raconter que nous sommes des colonisateurs criminels, dans un contexte déjà propice aux attentats terroristes ? Il aurait dû faire 0 %, même en face d’un tigre du Bengale.
    En parlant de colonisation, il y avait un débat navrant sur CNews ce soir. Un homme de gauche y déclarait qu’elle n’avait aucune légitimité, et une femme de presque droite rappelait son apport civilisateur. C’est marrant, personne n’évoque un mobile majeur de cette entreprise : maîtriser les razzias, pillages et capture d’Européens en esclavage, qui se sont poursuivis pendant plusieurs siècles. Pourtant 😉, même s’ils ne sont pas au courant des misères de Saint Vincent de Paul, je suis sûre qu’ils ont tous vu la série des Angélique, avec la pauvre marquise qui atterrit au marché aux esclaves. Tss tss… Y a plus d’culture..

    Aimé par 2 personnes

    • jfsadys dit :

      « Notre Algérie, on n’y fait pour ainsi dire rien pour les indigènes. Les civils ne cherchent la plupart qu’à augmenter les besoins des indigènes pour tirer d’eux plus de profit, ils cherchent leur intérêt personnel uniquement; les militaires administrent les indigènes en les laissant dans leur voie, sans chercher sérieusement à leur faire faire des progrès. De sorte que nous avons là près de trois millions de musulmans depuis plus de soixante-dix ans pour le progrès moral desquels on ne fait pour ainsi dire rien, desquels le million d’Européens habitant l’Algérie vit absolument séparé, sans les pénétrer en rien, très ignorant de tout ce qui les concerne, sans aucun contact intime avec eux, les regardant toujours comme des étrangers et la plupart du temps comme des ennemis. Les devoirs d’un peuple qui a des colonies ne sont pas de ceux-là, et cette fraternité, que personne ne nie, trace des devoirs bien différents. Croyez là-dessus votre enfant qui est devenu presqu’un vieillard, qui vit au milieu de misères infinies pour lesquelles on ne fait rien et on ne veut rien faire; pouvant et devant faire tant de bien, on aggrave au contraire l’état moral et intellectuel si lamentable de ces peuples en ne voyant en eux qu’un moyen de gain matériel. Ce que voient les indigènes de nous, chrétiens, professant une religion d’amour, ce qu’ils voient des Français incroyants criant sur les toits fraternité, c’est négligence, ou ambition, ou cupidité, et chez presque tous, hélas, indifférence, aversion et dureté. » (…)
      « Avec le Maroc, voilà notre empire colonial bien agrandi; si nous sommes ce que nous devons être, si nous civilisons au lieu d’exploiter, l’Algérie, le Maroc, et la Tunisie seront, dans 50 ans un prolongement de la France; si nous ne remplissons pas notre devoir, si nous exploitons au lieu de civiliser, nous perdrons le tout et l’union que nous avons faite de ces peuples se retournera contre nous. »

      Source: Charles de Foucauld, 30 janvier 1912 cité par Jean-François Six dans son livre « Charles de Foucauld, sa vie, sa voie. »

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Si, il reste un bourrage de crâne dévoyé. C est ca la néo culture ! !
      C’est court, c’est simple, c’est efficace !
      Surtout pas de complications pour les cools !

      J'aime

    • Gribouille dit :

      jfsadys, voyez-vous la différence entre ce que décrit Charles de Foucault et un crime contre l’humanité ?

      Notez par ailleurs que le reproche fait par Charles de Foucault est de laisser les « indigènes (…) dans leur voie », qui est ce qui conduit à la misère (ainsi que l’augmentation de la population, toujours en cours 60 ans après).

      Ne pas refuser, fermement, le procédé qui consiste à accuser à tort la France de crime contre l’humanité, dans l’espoir d’un gain électoral, ce n’est pas agir comme un saint, ainsi que Charles de Foucault, mais comme un irresponsable.

      Il est vrai que Macron a eu des prédécesseurs, à droite, sur une autre période de l’histoire.

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Gribouille, je n’ai pas du tout pensé à Macron en citant Charles de Foucauld. Son texte date de 1912. Les dernières lignes sont prémonitoires et c’est surtout ça qui a retenu mon attention la première fois que j’ai lu ce texte.

      Je viens de relire la définition « crime contre l’humanité »: https://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_contre_l%27humanit%C3%A9

      Selon la définition donné il se commet des crimes contre l’humanité depuis la fin de la guerre froide dans plusieurs endroits du monde. Peut-être vaudrait-il mieux s’occuper du présent que du passé?

      J'aime

    • Gribouille dit :

      Vous n’avez pas pensé à Macron en citant Charles de Foucault ? Le message auquel vous répondez le mentionne pourtant.

      Et cela concerne bien le présent, puisque ces accusations calomnieuses ont aussi pour but de monter la tête des « issus de » contre la population indigène.

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Oui Gribouille mais je réagissais aux 5 dernières lignes du commentaire de Freddie. Pas à ce que Macron a pu dire en Algérie ou ailleurs.

      J'aime

  14. goupil dit :

    66 millions de procureurs ! et combien d’incapables (propres a rien) ? politiciens, journaleux et gouvernement ? certainement moins que nous mais leur pouvoir de nuisance est fondamental.
    Ne parlons pas du parlement ! une assemblée qui vote des lois avec 30 membres a trois heures du matin ! et un sénat que reconnait le consentement sexuel a 13 ans.
    au secours ! sortez moi de ce cauchemar a la soviet suprême satano pédophile

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.