Les traîtres et les lèche-bottes

Faudra-t-il s’accommoder d’une vie politique française gagnée par une sorte de naufrage permanent dans  le sordide, la médiocrité et le cynisme? Les traîtres et les lèche-bottes (restons polis), tous les traîtres, tous les lèche-bottes, m’inspirent une authentique, sincère et profonde révulsion. Il faut le savoir pour comprendre ma sensibilité politique. Des responsables politiques doivent leur carrière à un parti politique: leur réseau, leurs investitures qui les ont fait maires, députés ou sénateurs. Toujours dans l’espoir d’un mandat ou d’un fromage, ils retournent leur veste et passent dans le camp adverse. Non seulement ils ont trahi leur camp, mais en plus, ils se complaisent à fustiger leurs anciens amis et à annoncer leur mort. Sincèrement, n’ayant jamais pris de ma vie la carte d’un parti politique, j’observe la rage furibonde qui se déclenche contre LR, notamment de la part des opportunistes qui ont rallié l’extrême droite ou les ex-socialistes rebaptisés En Marche. Le maintien de LR, c’est-à-dire d’une poignée d’hommes et de femmes avec leurs défauts mais qui au moins – au moins –  n’ont pas trahi leur parti et ne se sont pas comportés en lèche-bottes pour un fromage, semble totalement insupportable à certains. On voit même, dans les camps lepéniste et macroniste, émerger une sorte de discours négationniste qui affirme que tout LR s’est macronisé ou lepénisé, ce qui est parfaitement contraire à la réalité. LR en se maintenant, avec ses faiblesses, ses divisions, ses interrogations, est devenu l’empêcheur de tourner en rond, dont le maintien en existence à travers notamment son puissant réseau d’élus nationaux et territoriaux, est intolérable à ceux-là qui voudraient, à coup de trahisons, d’opportunisme et de lâcheté, réduire la vie politique au duel de titans entre ces frères jumeaux du déclin français que sont lepénisme et macronisme. C’est pourquoi tant de voix s’acharnent à annoncer en vain, années après années, mensongèrement, la mort de LR. La poursuite la survivance de LR, en dépit de tout, ne correspond pas à leurs schémas intellectuels, leurs prévisions et leurs calculs qui vouent la France être dépecée entre les griffes du néant post national et de la démagogie pseudo nationale. Comment avoir survécu à tant de mensonges, de trahisons, de lâcheté et de médiocrité? Une anomalie insupportable à beaucoup de monde dont pourrait bien sortir une forme d’espérance.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

96 commentaires pour Les traîtres et les lèche-bottes

  1. Gribouille dit :

    Au lieu de vous lamenter sur les méchants électeurs qui ne veulent pas de vous, et sur les « traitres » qui vont mener la même politique dans l’écurie voisine (dans laquelle vous n’avez non seulement pas de carte électorale, mais pas non plus tenu de poste de conseiller sur un sujet sensible), vous feriez mieux de faire un petit bilan de votre camp (celui, donc, dans lequel vous avez été conseiller sur un sujet sensible, et auquel vous êtes donc lié) depuis 1974.

    Parce que le problème des électeurs qui ne veulent plus de vous, c’est d’une part que le bilan est mauvais, d’autre part qu’il n’y a aucune remise en cause. Et le problème des « traitres » n’existe pas, puisqu’à des nuances près les uns et les autres font la même mauvaise politique.

    Je me souviens bien de la période où votre écurie espérait la victoire de Fillon, et ce qu’on racontait à l’époque dans le Figaro (d’autres traîtres, peut-être ?) sur les merveilleuses réformes qu’on préparait.
    Il me semble bien que le Figaro aiguisait les piques, préparait les bûchers, faisait bouillir l’huile à ébouillanter et affutait les haches à décapiter, à destination des futurs réformés. Hélas, les futurs réformés n’en ont pas voulu, ce que vous préférez attribuer à des histoires de costumes, à la constitution de la Ve, ou à la méchanceté du RN, alors que c’est simplement le refus d’une mise en place particulièrement brutale de votre orientation commune avec LREM.

    L’idée qu’on en vienne à accepter cette accélération des réformes LR LREM à la prochaine alternance, simplement parce que vous nous traiterez de tous les noms si nous ne votons pas pour vous, fait sourire. Cela n’arrivera pas, d’où vos récentes défaites…Elles continueront et s’aggraveront, inch allah.

    J'aime

  2. Annick Danjou dit :

    https://lalettrepatriote.com/il-y-a-une-montee-de-lislamisme-dans-les-hopitaux-alerte-patrick-pelloux/

    Lui essaie de prendre des gants mais il le dit quand même, mais avec schiappa qui veut naturaliser à tout crin pour combler les vides dans les hôpitaux on n’a pas fini de pleurer. En voilà une traîtresse !!! Mais où va aller le pays?

    Aimé par 2 personnes

  3. Zonzon dit :

    @ Annick Danjou
    « Affaire Fillon : « la justice a fonctionné de façon indépendante », estime le Conseil supérieur de la magistrature. »
    Comment cela aurait-il été si elle avait fonctionné … autrement ?
    Sachez, Chère, que le dossier Fillon, on ne va pas le lâcher de sitôt !

    @ Sganarelle
    Pour ce qui concerne le grand Djack Lang il n’est pas interdit de penser qu’il est de ceux qui aimeraient se promener « les fesses à l’air » !

    @ Iris
    Votée sous Mitterrand-Cresson, mais appliquée suite à une jurisprudence de la Cour de Cassation …. du beau monde … le sommet de l’ « Art judiciaire » !

    @ Philippe
    Rassurez-vous, les seules lumières qui comptent sont celles qui brillent dans nos cœurs.

    @ Madzi
    Vous n’avouez pas la chasse, vous êtes pardonné aux trois quarts !

    Bonne journée à tous

    J'aime

  4. goupil dit :

    La question est de savoir si il y a plus de traites dans les partis dits de droite ou ceux dits de gauche.
    Actuellement, j’estime que c’est a droite, mais cela évolue avec le temps, selon les « zommescpolitik » et les arrangements.
    Comme disait Talleyrand dans le « souper » , on a qu’une parole autant la reprendre;
    si on veut pas la perdre !
    Bref, traites de  » droite », de « gauche » , des « écolo vert rouge » ou du RN, on a le choix si si on si intéresse. Moi pas et je crois que je vais finir par ne plus voter après plus de 45 ans de citoyenneté tellement je suis dégoutté
    Salutations a tous et toutes,

    J'aime

  5. Sganarelle dit :

    il manque un homme ou une femme qui aime la France et les français. Le reste en découlera tout seul.

    J'aime

  6. Zonzon dit :

    Les gens de la Nièvre semblent être plus « rudes » que ceux de la Côte d’Azur. À Saint-Honoré-les-Bains, où se tourne le deuxième épisode de « Nous sommes chez nous chez vous ! », il pourrait bien se faire que les autochtones se constituent en bande agressive et fassent régner l’ordre villageois par les moyens appropriés.

    Inutile de préciser que le pays, rassemblé tout entier derrière les ouailles de l’abbé Pierre, serait vent debout contre ces barbares !

    Sauf que cet événement pourrait redonner de l’espoir aux 55 % de Français qui souhaitent le rétablissement de la peine capitale.

    J'aime

  7. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Il paraît que Valéry Giscard d’Estaing a dit un jour à Philippe de Villiers, lui parlant de son parti politique, le MPF :
    « Quand la chute commence, il y a un effet de sol, comme pour les hélicoptères, un phénomène d’aspiration. »
    Qui, à part vous, oserait encore soutenir, que vos amis LR ne vont pas connaître à leur tour,
    « l’effet de sol » ?
    Pour ma part, c’est ce que je souhaite car c’est la seule chance qu’il nous reste de nous débarrasser d’un seul coup-d’un seul, de tous ces traîtres et lèche-bottes réunis !

    Aimé par 1 personne

  8. Annick Danjou dit :

    Où sont tes traitres, où sont les traitres, Dites-moi, où sont les traitres, traitres, taitres…???
    Affaire Fillon : « la justice a fonctionné de façon indépendante », estime le Conseil supérieur de la magistrature

    J'aime

  9. François Klausmann dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet. Relisant votre article de septembre 2016,  » Faut-il voter aux primaires ? « , auriez-vous la gentillesse de nous faire part à nouveau de votre sentiment à ce sujet dans un prochain article ? Pensez-vous qu’une nouvelle primaire ouverte soit une bonne idée pour désigner le candidat LR à la présidentielle de 2022, ou non ? D’autre part bravo pour votre réponse concernant la SFIO et Mitterrand, on ne dira jamais assez le mal que celui-ci a fait à notre pays. Et il a été réélu en plus. D’où mon inquiétude concernant 2022, les français votant souvent sans réfléchir.
    Bonne continuation.
    Bien cordialement,
    FK

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup François Klausmann, je suis contre les primaires qui divisent et renforcent le sentiment de guerre des chefs. Il faut qu’ils se mettent bien dans la tête que l’Elysée n’est pas une faveur ou un dû mais un sacrifice pour le pays et qu’ils s’entendent pour soutenir celui qui aura les meilleures chances au regard de l’état de l’opinion au début de 2022.
      MT

      J'aime

  10. Zonzon dit :

    HALTE AUX JÉRÉMIADES

    Cher Maxime Tandonnet, cessez de vous tordre les mains, de vous lamenter sur ces cinquante dernières années d’un effondrement mortifère sans précédent …. c’est l’âme du pays cette fois qui est malmenée.

    Nous ne pouvons pas nous résoudre à attendre placidement le remake de 2017. Pire, sans même le frêle espoir que porta Fillon … hélas flanqué des deux larrons, Fenech et Solère – traîtres de légende – qui furent bien mal récompensés de leur félonie par le vainqueur (l’un avec un procès à ses basques et l’autre sinistre commentateur à l’Athélée).

    La Constitution, écrite par et pour un homme hors du commun, doit être mise au rancart pour une bonne raison …. il n’y a plus personne capable d’occuper l’ Élysée ! Cette demeure n’a pas vocation à être squattée indéfiniment.

    Il faut penser à autre chose, imaginer une réforme drastique, à tout changer … pour que la France demeure …

    Soyez un guide pour l’avenir …

    Aimé par 1 personne

    • zonzon, « La Constitution, écrite par et pour un homme hors du commun, doit être mise au rancart pour une bonne raison …. il n’y a plus personne capable d’occuper l’ Élysée ! Cette demeure n’a pas vocation à être squattée indéfiniment.Il faut penser à autre chose, imaginer une réforme drastique, à tout changer … pour que la France demeure … » totalement d’accord.
      MT

      J'aime

    • Anonyme dit :

      vous devez rêver, ,, sur la terre de France ,il y a la République ,puis la constitution ,écrite pour tout les élues ,et le peuple ,se sont les élues ,les partis qui ne la respecte PAS,,,

      J'aime

  11. there dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet . A vrai dire pour moi les étiquettes ne sont pas signifiantes. Ce sont les valeurs auxquelles je tiens qui m’importent. Pour faire court : une prudence sur le plan sociétal (anti PMA , GPA , bidouillage génique humain, délires de la théorie du genre et autres fadaises) , pour un état régalien fort et pour un périmètre de l’état plus réduit afin de rendre de la rentabilité aux entreprises,baisser les impôts et obtenir plus d’efficacité publique(en bref : l’inverse de ce que nous avons depuis 40 ans). Il se trouve que de mon vivant le LR (et autres appellations fumeuses) n’a jamais défendu ni mis en oeuvre ces valeurs. Il existe, ça et là, des individus qui les défendent mais jamais je n’ai vu de parti prendre cette ligne. Fillon qui semblait représenter ce qui s’en rapproche le plus a été « exécuté » politiquement. Il a pourtant malgré les casseroles fait un score honorable de 20% . Et ces 20% de français , socle solide et assez homogène, le monde politique s’en fout.C ‘est absolument fantastique, presque à se tordre de rire. Pour nous représenter ? Personne . Je vais peut être mettre une annonce « recherche parti politique désespérément » , en attendant LR vous n’aurez pas mas haine, mais vous n’aurez pas mon vote, je reste chez moi, en tant que dinde de Noel assumée, je ne vote pas pour la manière dont je serai plumée.

    Aimé par 1 personne

    • There, « je reste chez moi, en tant que dinde de Noel assumée, je ne vote pas pour la manière dont je serai plumée ». J’ai essayé une fois la dinde de Noël et je l’ai trouvé bien fade. Mieux vaut l’oie farcie ou à la rigueur le chapon.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      @ there, en fait, parmi les 20% de Fillon, je crains que la part de Liberaux -parce que c’est ce que vous êtes- ne soit pas très élevée, et c’est un euphémisme …
      Oui, il y a eu une dynamique autour de Fillon, parce que des gens en avaient marre après cinq années de Flamby. Oui cette base là est intacte, mais comme elle est minoritaire face à la masse sans cesse grossissante des obligés de l’état, et que, de toutes façons, ils continueront de voter pour ce parti, « faute de mieux », on s’ en fout !

      J'aime

  12. Zonzon dit :

    Madzi,
    Vous venez de nous éclairer sur le passé ! Ce qui nous intéresse maintenant c’est de savoir, de Emmanuel ou de Marine, à qui vous allez apporter votre précieuse voix.

    Pour ne pas mourir idiot !

    J'aime

  13. Zonzon dit :

    « Le candidat qui se voulait être celui de tous les français avec ses pantalons à 7000 € … »

    Madzi,
    Vous êtes l’exemplaire figure de proue de ceux qui tombèrent dans le piège tendu par les liquidateurs de « l’Espace Culturel Civilisationnel Européen » !

    Transmettez mon bon souvenir à Bourgi !

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      pour. ce qui est du prix des pantalons de*monsieur Fillon..vous croyez peut-être que les autres en poste se promènent les fesses à l’air ? . demandez à Jack Lang combien coûtent ses costumes..
      l’éviction de Fillon a été le début d’une mort programmée du parti.

      Aimé par 3 personnes

    • Madzi dit :

      à Zonzon,
      Je pêche à la mouche, je collectionne quelques orchidées ( que des botaniques ) je fait un peu de macrophotographie, je visite souvent les sites révolutionnaires mais aussi celui du Figaro et je lis les billets de M.Tandonnet, le tout pour ne pas mourir idiot.
      Bien cordialement

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Sganarelle, non seulement ses costumes, mais quant il était maire de Trois il mangeait « gratos » dans tous les restaurants où il allait, il partait tout simplement sans payer la note. Un ami à nous le connaissait et connaissait son frère qui ne s’en cachait pas. Et là, à l’institut du monde arabe, il a fallu également le rappeler à l’ordre pour qu’il paie ses repas:

      En 2015, »Le traiteur libanais Noura réclame 41.000 euros de repas impayés à Jack Lang et sa femme et ses nombreux invités »
      Quant on a pris l’habitude de vivre sur le dos des citoyens on a du mal à changer ses bonnes manières.
      Alors pour se faire pardonner il demande qu’on enseigne l’ arabe dans les écoles de France. Celui ci est un exemple de tout ce qui est abject en France.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Ah! j’ai oublié un détail, il est de gauche lui et ça change tout!!!

      J'aime

  14. Zonzon dit :

    La France dont « Il » parle est celle où, quand on va acheter une boite d’allumettes au Tabac du coin de la rue, on trouve au retour son logement squatté par des citoyens conformes, protégés par le corpus du Droit !

    Aimé par 1 personne

    • IRIS dit :

      Zonzon ,

      Cette loi qui protège les occupants illégaux a été votée en (9 ) juillet 1991 sous le gouvernement de Mme E. Cresson; Présidence de F. Mitterrand.
      En catimini comme la PMA !

      J'aime

  15. Zonzon dit :

    « … « La France, c’est le pays des Lumières, de l’innovation. Beaucoup des défis que nous avons, sur tous les secteurs, se relèveront par l’innovation. On va expliquer, débattre, lever les doutes, tordre le cou à toutes les fausses idées mais oui, la France va prendre le tournant de la 5G », a avancé le chef de l’Etat.

    « J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour expliquer qu’il nous faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile. Je ne crois pas au modèle amish, et je ne crois pas que le modèle amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine ».

    « On va continuer à équiper, innover, mais simplement l’innovation ne doit pas être que technologique, elle doit être aussi sociétale et sociale. Il faut regarder les peurs en face. Il y a des peurs liées à ces innovations, il faut les lever en disant la vérité, en trouvant les bons compromis et en expliquant, en mesurant, par le débat citoyen éclairé », a affirmé Emmanuel Macron. … »

    https://www.bfmtv.com/tech/la-france-va-prendre-le-tournant-de-la-5g-car-je-ne-crois-pas-au-modele-amish-affirme-emmanuel-macron_AN-202009140318.htm

    On ne commente pas la parole d’un Chef d’État … pour de multiples raisons !

    J'aime

    • Philippe dit :

      Bonsoir Zonzon,
      Je ne voudrais pas dire mais cela fait une paires d’années qu’en France la Lumière s’est éteintes

      J'aime

  16. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Les LR comme les autres souffrent d’un mal récurent ce sont des carriéristes et les carriéristes sont les furoncles, les parasites d’une société, d’une entreprise, ce sont des êtres abjectes, sans patrie ni morale, vicieux, bêtes et méchants.Nos politicards carriéristes ne savent rien et croient tout savoir. Cela présage indubitablement une carrière politique.
    Le carriérisme c’est la mort et le déclin d’une société. Des petits chefaillons sans envergure ni charisme qui se croient intelligents, mais sont loin de l’être. Nous sommes dans une époque où les crétins sont pleins de certitudes et les gens de bon sens pleins de doutes. Même Mr Retailleau avec qui j’ai discuté longuement lors d’une conférence, m’a déçu avec l’affaire Obono lui aussi joue avec la bien pensance. Ils n’ont pas de patrie.
    Seul un grand bouleversement qui se fera sans doute dans la violence verra apparaître un renouveau. Mais pour l’instant quand je vois les français tout accepter comme des moutons qui vont à l’abattoir, je pense que ce jour n’est pas encore venu.

    Aimé par 2 personnes

  17. Freddie dit :

    Vous dites que les traîtres vous dégoûtent et qu’il faut le savoir pour vous comprendre. En effet, c’est à rapprocher d’une autre remarque d’il y a quelques années sur votre refus de dire du mal de Nicolas Sarkozy qui vous a fait confiance. C’est tout à votre honneur. Vous dites aussi que des membres de LR sauvent l’honneur sur ce plan. C’est possible. Toutefois, je pense que la perte d’influence de LR est liée au remplacement de population. LaRem est pour, le RN, même s’il n’a pas vraiment l’intention/les moyens de lutter contre, a l’image du lanceur d’alerte et rallie ceux qui sont contre. LR en revanche, n’a pas d’image sur ce point tabou mais capital. C’est le parti qui élude. Donc, il est éludé. C’est dommage mais LR représente une France en voie de disparition, celle où il y avait un peuple dont il pouvait faire sens de chercher l’intérêt général, et pas des communautés antagonistes aux intérêts contradictoires.

    Aimé par 1 personne

    • Freddie, éludé peut-être mais les autres partis ne sont pas en meilleure situation (PS, LREM, déchirements chez RN), si LR agace tellement c’est parce que malgré toutes ses limites, il est toujours là et qu’il dérange autant M. Macron que Mme le Pen.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « Si LR agace tellement » pardonnez-moi, mais j’ai eu une sacré crise de fou rire en lisant cela ! Il y a encore des électeurs qui votent LR, et j’en suis, non plus par conviction, mais, faute de mieux.

      J'aime

    • pheldge, j’ai voulu dire qu’il agace les charognards qui depuis 2017 rêvent d’un duel Macron le Pen et qui ne comprennent pas que LR ait depuis 3 ans et demi, survécu à la succession des calamités.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      Oui MT j’entends bien, sauf que, à part quelques irréductibles, qui se souvient même, de l’existence de LR ? Comme plusieurs commentateurs vous le rappellent, à longueur de billet, les survivants de ce parti se complaisent dans un discours politiquement correct, dégoulinant de bien pensance et de repentance, sont d’un mutisme remarquable sur les sujets d’ economie oi de société sur lesquels ils devraient marquer leur différence. .. bref, rien ne les distingue des macronistes ou des socialistes
      Le parti a un encephalogramme plat, il est cliniquement mort. En 2022, ce sera la course à la gamelle, comme ce gut le cas pour le PS en 2017. Hélas, mille fois hélas!

      J'aime

  18. Jean-Louis Garnier dit :

    Une lueur? peut être! LR m’apparaît comme la SFIO avant le coup mitterrandien : des élus locaux et nationaux, des réseaux dans la fonction publique et des connivences ailleurs, plus, pas, beaucoup de militants… Trouvera-t-elle l’homme capable d’un programme commun des conservateurs, des patriotes et des libéraux dont RN serait le PC ?

    Aimé par 1 personne

    • JL Garnier, la SFIO était un grand parti de l’ordre républicain (Auriol, Blum, Moch) très anticommuniste, avant que M. Mitterrand ne l’étrangle et ne le transforme en un PS gauchisant et moteur du déclin français.
      MT

      Aimé par 3 personnes

    • Pheldge dit :

      L’Histoire retiendra que Mitterrand a transformé une SFIO vieillotte et affaiblie, en un PS parti moderne qui lui a permis de conquérir le pouvoir et de faire 2 mandats …
      Ce qu’il manque à LR pour poursuivre cette analogie, c’est un stratège mi-jésuite, mi-florentin …

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.