L’effarante stupidité d’un système

Un remaniement ministériel est, paraît-il, en préparation. Serait-ce dans la quête du meilleur gouvernement possible pour faire face aux tragédies en cours – l’explosion du chômage et de la pauvreté, de la dette publique, la « crise migratoire », la fragmentation de la France et sa violence croissante, le déclin économique du pays, l’effondrement de son niveau scolaire? Evidemment, non. La question est uniquement de savoir quel est le dosage le plus adapté à la réélection présidentielle de 2022. Faut-il davantage d’affichage écologique pour répondre à la vague verte, ou pencher à « droite » en guise de signal à la France profonde? La bêtise est partout: dans le conformisme bêlant du système politico-médiatique comme dans la petite cervelle de ceux qui se croient indispensables. Les cimetières en sont pleins, dit-on. C’est ainsi que la politique française, depuis de nombreuses années, ballottée au gré des modes idéologiques hebdomadaires et de l’air du temps, n’a plus d’autre boussole que la conquête ou la préservation du trône élyséen. Le destin de la France et des Français n’existe plus, ou seulement comme outil de propagande. Plus personne ne songe à gouverner dans l’intérêt collectif et de long terme. La politique n’est plus qu’hystérie et spectacle grandiloquent. Le système politico-médiatique, presque par définition, ne peut pas produire d’homme d’Etat déterminé à briser cette sinistre logique. Il est entièrement conditionné par l’exposition médiatique qui fabrique de toute pièce une popularité ou une notoriété. Or, le pouvoir médiatique ne saurait produire autre chose que l’infinie médiocrité à son image, de l’extrême gauche à l’extrême droite, c’est-à-dire des personnages foncièrement médiocres, sur le plan du caractère comme de l’intelligence. Et c’est ainsi que de décennie en décennie, privée de gouvernement et de sens républicain (au sens large, de la res publica), la France vogue d’une médiocrité à l’autre, sombre dans l’exubérance narcissique, comme un navire qui fait naufrage, et s’éloigne toujours davantage de la notion d’intérêt général et de destin commun.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour L’effarante stupidité d’un système

  1. koufra dit :

    Bonjoru Maxime,

    cela a un nom : la kakistocratie

    Amitiés

    Koufra

    Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Superbe Koufra c’est tout à fait ça on a essayé de se battre contre à notre petit niveau impossible tant les incompétents sont capables de bloquer tout un système.

      J'aime

  2. Papi 2.0 dit :

    De l’effarante cruauté des êtres humains:

    Dimanche prochain 5 juillet à 10h30 heure de Paris France 2 diffusera un reportage sur les chrétiens d’Alep suivi de la messe qui nous unira par la communion de prière pour cette ville martyre et pour toute la Syrie.

    Aimé par 2 personnes

  3. Annick Danjou dit :

    Cliquer pour accéder à pdf_1593756807_823bd9A4.pdf


    Un nouvel exemple de stupidité du système et tout le monde accepte!!

    J'aime

    • Simon dit :

      Bonjour Annick, Je ne peux accéder à ce fichier.

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Simon désolée je ne sais même plus ce qu’était ce PDF. je crois que c’était au sujet des élections de Marseille avec les accords souterrains, je ne retrouve plus l’article mais comme Marseille est tombée aux mains des écolos de gauche, grâce aux voix de Samia Ghali qui a obtenu en échange le poste de seconde adjointe, il n’y a plus rien à dire, juste attendre.
      J’ai fait une erreur en allant trop vite, ce n’est pas bien de vouloir toujours aller plus vite que la musique car on déraille parfois…Je participe à ce blog qui m’intéresse beaucoup en ayant en tête des dizaines de choses à faire qui m’attendent et voilà le résultat. Je crois qu’on s’en passera aisément car c’était sans doute encore un coup de colère de ma part…

      J'aime

  4. cyril de fayet dit :

    Maxime, vous m’avez fait découvrir la vie d’André Tardieu et je vous en remercie, il dénonçait le conformisme, l’aveuglement des Français et de la classe dirigeante dans les années 1930, et 90 ans après, en 2020, les choses ont peu changé. Il a quitté la vie politique, épuisé et dégoûté, pourtant il avait raison par rapport à la guerre qui se préparait, à la nécessité de réformer les institutions pour un équilibre des pouvoirs exécutif et législatif, et l’instauration régulière de référendums. Il convient de suivre le chemin tracé par A.Tardieu…(cyril)

    J'aime

  5. xc dit :

    Un remaniement par la seule volonté du Président est-il bien conforme à la constitution ? Le Gouvernement n’est pas censuré par l’Assemblée nationale. Même sans censure, il n’est pas empêtré dans des scandales ou de grosses erreurs qui justifieraient sa démission de sa propre initiative.
    Seul l’art; 8 de la Constitution concerne la démission par le président du PM ou autres membres du gvt. Cet article dispose que le Président met fin aux fonctions du premier ministre sur présentation par celui-ci de la démission du gouvernement, et met fin aux fonctions des autres membres du gvt sur proposition du PM. Mais je ne vois pas pour quelle raison ce dernier présenterait la démission du gvt ou la fin des fonctions de ministres, sinon parce que le président le veut.

    Aimé par 1 personne

  6. Papi 2.0 dit :

    De mon point de vue les choses iront mieux dans notre pays quand nous reviendrons à des principes de base dans nos relations de tous les jours entre nous et avec les autres:

    . La politesse
    . Le courage
    . La sincérité
    . L’honneur
    . La modestie
    . Le respect de soi et des autres
    – Le contrôle de soi
    – L’amitié

    Aimé par 3 personnes

  7. Janus dit :

    Il y a plus que l’effarante stupidité, il y a le coup d’état judiciaire permanent à l’encontre de toutes les oppositions. Je soumets cet article de Régis de Castelnau à votre sagacité. Ce qu’il dénonce est une dérive inadmissible de la justice au service de l’équipe actuellement au pouvoir. On n’avait jamais vu cela, depuis le régime de Vichy

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.