Les paroles et les actes

Trouvé ce soir un petit mot de M. Lejeune, directeur de Valeurs actuelles, dans ma boîte mail:

« Parce qu’il ne s’adresse que très rarement à la presse, c’est avec satisfaction que je vous fais part d’un événement exceptionnel : pour la première fois depuis deux ans et demi, le président de la République se livre et il a choisi Valeurs actuelles pour le faire ! Parce que nous sommes intransigeants sur ces sujets c’est dans notre magazine que vous retrouverez cette semaine les confidences d’Emmanuel Macron sur l’Islam, l’immigration, le voile… »

Que le président Macron intervienne dans VA est en effet un événement exceptionnel: homme « de gauche » jusqu’à 2017, ex-membre du parti socialiste, ancien conseiller et ministre du président socialiste Hollande, le chef de l’Etat accomplit un geste inattendu en s’exprimant dans un hebdomadaire qui a toujours été considérée par la gauche bien-pensante, la sienne, comme l’antre du conservatisme voire de la « réaction ».

La force des grands fauves politiques, de nos jours, ne tient pas à leur caractère, ni à leur humanité ni à leur intelligence, mais (je l’ai toujours pensé), à leur désinhibition et leur capacité de transgression. A cet égard, la main tendue de l’occupant de l’Elysée à la « Droite », 2 ans et demi avant les présidentielles, est spectaculaire.

Les symboles, les paroles, les gestes, les transgressions, le grand spectacle, ne doivent leurrer personne. Seuls comptent les faits: depuis deux ans la poursuite de l’augmentation des prélèvements obligatoires, de la dépense et de la dette publiques, de la charge sur les entreprises; l’explosion de l’insécurité et de la criminalité, de l’immigration irrégulière, de  la pauvreté et des inégalités; le naufrage des banlieues, l’accélération de l’effondrement du niveau scolaire et de la fragmentation communautariste, la montée vertigineuses des haines et violences dans ce pays, le déclin de l’influence française en Europe et dans le monde…

Les coups de communication n’ont aucune importance. Seuls comptent les faits, seuls comptent les actes, seule compte la politique au sens noble du terme, c’est-à-dire les choix de gouvernement en faveur du bien commun de la res publica, la chose publique. Non qu’il faille attendre des dirigeants politiques des solutions miracles et des promesses démagogiques. Dans les ténèbres de la vie politique française, un simple signe de sérieux, de sobriété, de sens de l’Etat et de désintéressement personnel serait comme une lueur d’espérance.

Maxime TANDONNET

 

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Les paroles et les actes

  1. Annick Danjou dit :

    Plus de 200 migrants sont arrivés en Italie ce dimanche (euronews videos euronews videos il y a 17 heures)
    Où sont les actes? Que des paroles et rien d’autre…nous allons en récupérer 60…ou plus. promenez vous dans le métro, sur certaines lignes, les blancs sont minoritaires cela devient affolant!

    J'aime

  2. Citoyen dit :

    Se répandre dans V.A. ? … En fait, c’est peut être plus simple que cela …
    « En même temps », après la baffe aux européennes, ça sent le sauve qui peut …
    Le clown de Picardie essaie de copier la technique de la Marine, en se livrant à du racolage tout azimut …Dans ce cas, pourquoi ne pas se répandre dans V.A. ?…
    D’autant que l’ancien DG (de Kerdrel), était un vieux copain de la commission Attali … Étonnant, non ?… Le monde est petit …
    Et là, rien de mieux que V.A. pour faire du racolage transgressif …

    J'aime

  3. Florence dit :

    Je suis abonnée à Valeurs Actuelles depuis des décennies. Le petit numéro de racolage de Macron me laissera de glace, comme la plupart des abonnés j’en suis certaine.

    J'aime

  4. Timéli dit :

    Si j’étais vulgaire, je dirais qu’il « mange à tous les râteliers ». Macron ne pense qu’à sa réélection. Sa campagne a déjà commencé (voyage à l’île Maurice et La Réunion). Il la poursuit avec VA sans que personne n’y trouve à redire. Alors, pourquoi se priverait-il ? Il serait temps que Jacob se manifeste et assume son rôle d’opposant (n’a-t-il pas, aussi, été élu par les militants LR pour ça). Manifestement, il cherche à élargir son électorat qui stagne, depuis son élection de 2017, à 25% des électeurs inscrits (et je suis large !). Sa piètre performance aux dernières Européennes le confirme. Pour lui, désormais, tous les moyens pour gagner des voix sont bons. Comme personne n’ose le contredire, il aurait tort de ne pas s’engouffrer dans le boulevard qui s’ouvre devant lui !

    J'aime

  5. « Le savant est l’homme pour lequel s’opère facilement la distinction entre la franchise et le mensonge dans les paroles, entre la vérité et l’erreur dans les convictions, entre la beauté et la laideur dans les actes. » https://dicocitations.lemonde.fr/auteur/4/Abd_el_Kader.php

    J'aime

  6. Bernard dit :

    Bonsoir à tous,
    Faire des deals – rapprochements d’entreprises- opérations de croissance externe. Etre bien payé, penser que l’on est au dessus du citoyen lambda car on parle avec les grands. Cela donne des idées. Quand les grands veulent refaire le coup de Reagan en fabriquant un président de toutes pièces. Et bien nous y voici en mai 2017. Comme en plus le candidat est jeune, brillant il attire les regards. Quand les médias, qui appartiennent aux grands cités précédemment le montent en épingle et s’assurent que personne viendra mettre un grain de sable dans leur projet titanesque – cf. François Fillon et l’aide de N.S. – et bien tout se met en place pour que le poulain soit élu. Mais là où le bât blesse c’est quand le Président s’entoure de conseillers qui ne tiennent pas la route. Quand la Cour se pamoît pour obtenir des prébendes et bien le grain de sable n’est plus un grain mais un caillou, une pierre, un rocher et tout part à vau l’eau. Les Français se rendent bien compte qu’ils se sont fait gruger d’où un repli vers des petits cercles et une montée en pression des manifestations plus ou moins violentes que nous connaissons aujourd’hui. Mal parti j’ai l’impression car ils ne voudront pas reconnaître leurs erreurs: le Peuple n’a qu’à s’exécuter…na !

    J'aime

  7. E Marquet dit :

    EM est un homme moderne qui ne s’embarrasse pas de convictions. Il revendique d’être son propre commencement et est à lui tout seul le salut. Il veut ratisser large et est prêt à tout échange lui permettant de rallier quelques naïfs éblouis. S’il le fallait, il serait prêt à faire une diète herbivore pour racoler quelques voix véganes.
    Sa feinte bénévolence de bon pluraliste engagé contre le mauvais fanatique n’est qu’un leurre.
    Le seul mérite de ce long entretien avec VA, qualifié d’extrême droite par la bien-pensance, aura été de déclencher un prurit allergique chez toutes les belles âmes de gôôôche, et on est MDR.

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

       » … faire une diète herbivore pour racoler quelques voix véganes.  »
      Excellente idée !!… Pour ce faire, je lui conseille un détoxifiant quotidien, de salades de Datura … à partager avec les végans …

      J'aime

  8. Stéphane B dit :

    John Jakes, dans « Nord et Sud, Guerre et Passion » a écrit une phrase qui résume parfaitement votre billet à condition de changer confédération par France et militaires par politiciens. Je le cite:
    « On n’a pas envie de rire quand on voit le sort de la confédération dans les mains des militaires à qui la vanité tient lieu d’intelligence. »

    Quant à mettre en avant en permanence le RN ou une pseuo-islamophobie, je vite également le même auteur:
    « C’est lorsque la situation leur échappe que les hommes ont le plus besoin de boucs émissaires. L’animal humain est un entêté, souvent stupide. il distribue indûment les blâmes parce que toutes explications du chaos, aussi ridicule soit-elle, vaut mieux que pas d’explication du tout. »

    Aimé par 1 personne

  9. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Que chantaient Dalida et Delon déjà ? Ah oui, paroles et paroles

    Le micron mignon cherche des supports de tous cotés pour rester au pouvoir, quel que soit le prix pour les français.
    Je vous invite à lire ce billet de h16.
    http://h16free.com/2019/10/30/64714-la-lutte-contre-linsecurite-bat-son-plein#comments

    Tout fout le camp, la guerre approche,mais les grandes manœuvres pour rester au pouvoir juste pour l’Ego sont plus forte que tout.

    J'aime

  10. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    Je suis abonné à VA version papier.
    Je ne lirai pas l’interview de Macron.

    Tout démontre chez ce personnage la volonté de détruire ce qu’il reste de la France et du peuple français pour complaire à la caste qui lui a fait obtenir le poste qu’il occupe actuellement.

    Il pourra dire tout ce qu’il veut, prononcer les plus beaux et les plus solennels discours possibles, ce ne sera jamais que de la com destinée à endormir et tromper le peuple.

    Le « verbe présidentiel » est totalement démonétisé : tous les gens qui ont des yeux pour voir se rendent compte que jamais les mesures permettant de lutter contre les maux qui rongent notre pays ne seront prises par Macron et sa clique de nuisibles.

    J'aime

  11. Annick Danjou dit :

    « Seuls comptent les faits, seuls comptent les actes, seule compte la politique au sens noble du terme… »
    En voilà une belle illustration: un incompétent qui vient donner des conseils et son avis à des étudiants médusés et enthousiasmés par ses paroles, est-ce qu’on ne marche pas sur la tête?

    Quant à la lueur d’espérance, je crois qu’elle s’éteint de jour en jour…

    https://actualite.20minutes.fr/politique/2640251-20191030-petites-blagues-tacles-politiques-aucune-autocritique-francois-hollande-terrain-conquis-devant-etudiants-sorbonne#xtor=EREC-182-%5Bactualite%5D

    J'aime

  12. carlo dit :

    « Seuls comptent les faits, seuls comptent les actes ».
    Les paroles comptent aussi. Pour agir, il faut être capable de nommer les choses : parler de baisse du niveau scolaire, distinguer un réfugié d’un clandestin, appeler un terroriste un terroriste etc.
    Par ailleurs, nous n’attendons pas des hommes politiques n’importe quel type d’actes et nous préférerions bien souvent qu’ils s’abstiennent d’agir au lieu de céder aux forces nihilistes qui les poussent à détruire ce qu’ils prétendent vouloir sauver.

    J'aime

    • carlo dit :

      « nous préférerions bien souvent qu’ils s’abstiennent d’agir  »
      L’augmentation des taxes sur le carburant, la baisse des APL, la suppression partielle de l’ISF, la réforme de la SNCF, celle des retraites en cours, la PMA sont des bien des actes.
      Certes, le pouvoir n’agit parfois pas suffisamment (par exemple pour répondre aux besoins de l’hôpital, pour réduire certaines dépenses inutiles ou pour protéger l’environnement) mais lorsqu’il agit, c’est souvent encore pire, car il agit mal.

      J'aime

  13. Janus dit :

    Oui, vous avez raison : Macron ne fait que de la politique politicienne, tactique. Il a bien pris en compte le réflexe de peur des droitiers possédants et des catholiques lors de la crise des Gilets jaunes. Alors il leur caresse fraternellement les reins et le fondement pour les attendrir et les rassurer, d’où le choix de valeurs actuelles…
    Et ces crétins s’y laissent prendre. Il est probable qu’ils préfèrent les douces sensations sous la caresse du Maitre plutôt que l’avenir de la France.
    J’admire votre constance dans la dénonciations des turpitudes de notre monde politique et des dérives du pouvoir actuel. Quand à moi, je ne sait pas encore choisir entre le désespoir et le désintérêt total pour notre triste pays. Je lis actuellement la biographie de Louis XIV par François Bluche et j’y trouve beaucoup de choses annonciatrices de notre déclin d’aujourd’hui, non pas dans l’œuvre du Grand Roi, mais dans les réactions de la cour et des robins et dans ce qui a suivi : régence, règne de louis XV et la suite tragique. On dirait que ceux qui se battent pour la grandeur de la France ne réussissent pas à créer un véritable engagement durable des français pour leur être collectif et que donc tout est toujours à recommencer. Au fond, les français sont paresseux et peu courageux : Ils ne manquent pas de courage physique, cela est démontré souvent et dans toutes les périodes de leur histoire, mais ils n’ont aucun courage moral et intellectuel,ce qui est le péché contre l’esprit, d’autant que leur langue est une des plus claires et des plus subtiles qui soit.
    Mais cette tentation du désespoir ne m’empêchera pas de vous lire régulièrement .

    J'aime

  14. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Peut-être vous ai-je mal compris, et je vous demande alors de m’excuser, mais je ne peux pas considérer « comme une lueur d’espérance » cet entretien que le président Macron a accordé à V.A., alors que de toute évidence il ne s’agit encore que d’un « coup de communication » visant cette fois, à anéantir ce qu’il reste encore des LR !

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      Je me demande s’il existe des électeurs dont l’écoeurement est tel qu’ils vont voter pour «  l’extrémisme honni » qui actuellement sert de repoussoir aux gouvernants en place. .. même s’il est avéré qu’il n’a pas la carrure et les appuis , le RN a le mérite de la nouveauté. Je me demande si comme moi d’autres modérés de la droite ne vont pas se diriger dans les aléas d’ une situation qu’on leur annonce encore plus difficile parce qu’ils en ont plus qu’ assez de la politique actuelle.
      Si on touche le fond on remonte ensuite d’une façon ou d’une autre mais au moins on ne reste pas entre deux eaux à tenter sans résultat d’éviter la noyade.
      Ne pensez-vous pas que la plupart des français à assez de cette politique du «  en même temps » et de cette mauvaise performance d’acteur qui ne satisfait personne ? Si on nous refait le coup Jospin qui a permis l’élection de Chirac et si on recommence le chantage du « moi ou le chaos » j’ai bien peur que par révolte enfin nous choisissions le chaos .et que les électeurs lambdas comme dans les cours de récréation répondent «  chiche »

      J'aime

  15. Ping : Les paroles et les actes | Boycott

  16. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Depuis bientôt un an et malgré l’engagement de 2017 d’une « parole rare », nous n’avons plus de président de la République mais un communiquant qui passe son temps à voyager, à rencontrer ses supporters et inféodés non pas pour chercher à comprendre ce qui se passe dans son pays en déliquescence mais pour tenter de convaincre les béni-oui-oui et les soi-disant bien-pensants de l’efficacité de sa politique.
    Tout est bon pour qu’il s’écoute parler même lorsque les huées et les sifflets de plus en plus nombreux et pourtant tenus à l’écart le plus loin possible parviennent à se faire entendre.
    Son interview à Valeurs actuelles n’est que la confirmation que sa parole ne parvient plus à séduire ses ouailles de gauche et que l’heure de la pré-campagne électorale de 2022 vient de sonner. Il faut commencer à rameuter son électorat passé, pour partie en raison de l’effondrement de LR, du centre-gauche plutôt à droite.
    L’intérêt soudain du gouvernement pour la Seine-Saint-Denis, département que la gauche et plus spécifiquement le PCF a plus que largement contribué à sinistrer et paupériser depuis 60 ans par pur électoralisme et communautarisme constitue, à mon avis, le message nécessaire pour ne pas désespérer la gauche, toujours le fameux « en même temps » !
    Ce pouvoir est en train de perdre son âme, il se pose des questions bien trop tard et ne sait plus et ne peut d’ailleurs plus trouver les réponses. Il n’y survivra pas et c’est tant mieux.

    J'aime

  17. Jean-Bernard Lasserre dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, mais je vais quand même acheter le numéro de VA pour pouvoir analyser les propos du chef de l’Etat.

    J'aime

    • Florence dit :

      A quoi sert d’analyser les propos d’une personne qui dit tout et le contraire de tout ?
      Macron baratine du matin au soir et du soir au matin. Sa parole ne vaut rien.

      J'aime

  18. Aurelien dit :

    Bonjour, vous avez bien raison,. Il n’y a rien à attendre de Mr Macron, c’est un communiquant manipulateur, son quinquennat démontre la médiocrité de son action.
    Il espère attendrir les retraités non naïf sur la situation du pays, pourvu qu’ils ne tombent dans ce panneau grossier. Encore 2 ans et demi pour les convaincre, ça va faire long à Macron pour réinventer le réel tout de même !

    J'aime

  19. michel43 dit :

    alors Maxime ,on fait QUOI ? un rassemblement des droites s « impose ,sur un programme ,puisque la France coule ,nous savons bien que LR seul ne peut rien faire ,de plus des traites passe chez Macron ,nous avons du temps pour cela ,le Président joue sur les peur ,mais le peuple a peur de lui ,alors il va falloir sauter le pas ,pour le virer, ,je suis prêt a le faire comme de nombreux citoyens, la peur n’évite pas les dangers

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.