La déconnexion

Les gilets jaunes? C’est l’histoire d’une déconnexion, poussée à son paroxysme. Le pouvoir  affirme qu’il « ne reculera pas » et se pose en défenseur de la réforme, du mouvement et de la  modernisation, confronté au populisme et à la démagogie. Or, nous ne sommes en aucun cas dans la situation de décembre 1995. Aujourd’hui, la différence, c’est que la réforme n’existe pas. Une nouvelle augmentation de taxe sur les carburants, ce n’est rien d’autre que le prolongement d’une vieille habitude française d’augmenter en permanence les impôts et les taxes. Les dirigeants se sont trompés, sous estimant l’exaspération et la souffrance populaires, mais ils se braquent et s’isolent. Dans le contexte d’une personnalisation du pouvoir à outrance, qui touche à sa quintessence, la défense d’un ego est l’unique fondement de cette posture: le statu quo pour l’image de fermeté. La crise est entrée dans une phase irrationnelle, donc explosive. 84% des Français soutiennent le mouvement. Cette révolte n’est plus seulement dirigée contre une décision gouvernementale. Le pays est entré en rébellion contre une image d’arrogance. La fonction présidentielle n’existe plus. Le chef de l’Etat est en principe un arbitre, au-dessus de la mêlée, dont la mission essentielle est d’incarner l’unité et la continuité du pays. Dès lors qu’il est devenu exactement le contraire, l’expression même de ses déchirements et de ses soubresauts, réceptacle de l’exaspération populaire, sa raison d’être se trouve anéantie. Le sujet n’est pas celui de la défense d’une politique qui n’existe pas: augmenter le prix de l’essence n’a jamais fait  une réforme. Deux nihilismes se trouvent face à face. La rencontre explosive d’une vanité outrancière, paroxystique, qui signe le pire d’un régime politique, et  d’une désespérance populaire généralisée face au ressenti d’un immense mépris, ne débouche à l’heure actuelle sur aucune issue. Que va-t-il en sortir? Sans doute un nouveau désastre pour notre pauvre pays qui ne voit pas venir la fin de ses malheurs.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

53 commentaires pour La déconnexion

  1. Georges dit :

    Gilets jaunes manufacturés « made in China » ,concurrence déloyale dans cette Union européenne ultra libérale.

    J'aime

  2. Citoyen dit :

     » Le pouvoir affirme qu’il « ne reculera pas »  » …
    C’est la meilleure preuve de sa déconnexion totale avec le pays, et surtout de son imposture.
    Le nuisible qui squatte le château, ne représente plus personne, et certainement pas le pays. Mais ça, il n’est même pas en mesure de s’en apercevoir, de le comprendre, et encore moins d’en prendre acte.
    De fait, les français n’ont pas de raison de chercher à dialoguer, avec des individus dont ils ne reconnaissent plus la légitimité, et qui, en plus, les méprise.
    Alors ils s’expriment avec les moyens dont ils disposent, pour clamer au pouvoir qu’il n’est plus à sa place, et qu’il dégage …
    L’abruti qui « assume », droit dans ses bottes, autant l’ineptie du racket à 80 sur les routes, que le racket des taxes sur les carburants, sans évoquer tous les autres rackets, semble autiste …. Qu’il continue d’assumer ses conneries … il se réserve des surprises …
    En fait, ce sont les conséquences des inepties de la transition écologique, résultats directs des débilités de la FLOP 21 (avec la taxe carbone), que la secte des écolo-bobo transforme en punition pour les populations. dont celles de province sont en première ligne.
    Et s’il y a des casseurs, qui viennent se surajouter aux manifestant, qui eux s’expriment naturellement, c’est tout simplement qu’un certaine racaille est « ménagé » depuis trop longtemps par le pouvoir, justement parce qu’elle lui est très « utile » quand il en a besoin, pour servir ses dessins.
    Il ne reste plus qu’aux clowns, qui se croient en charge, à prendre conscience qu’ils se sont exclus d’eux-mêmes, et que le mieux qu’ils puissent faire, est de rendre leur tablier …

    J'aime

  3. Ghislain dit :

    Les gilets jaunes veulent un pouvoir incarné, un président, qui, à défaut de guérir les écrouelles, se laisse toucher par eux, qui soit sympathique à leurs souffrances. Macron reste imperméable aux doléances de son peuple. Il représente le stade ultime de la déconnexion, de la désincarnation du pouvoir.

    J'aime

  4. Annick Danjou dit :

    Je pense qu’au vu des évènements ce soir, ce n’est plus de la déconnexion qu’il s’agit mais de provocation de la part d’un président qui fuit son pays alors que le chaos s’installe. Ce message qu’il envoie est subliminal ou irresponsable: « continuez à gesticuler, à contester, à tout casser, je vous emm…! bien le bonjour de Buenos Aires. Cette attitude devient insupportable!

    J'aime

  5. Koufra dit :

    Milfred et Michel 43

    Il faut arrêter d être stupide, on a déjà fait partir les plus riches, l impôt se reporte sur les csp ++, qui bossent 10-12 heures par jour, et payent pour tout le monde alors ne venait pas donner des leçons … parce que les gens qui gagnent + de 6000 € net par mois… après impôts, après charges après taxe, il ne reste rien, donc non je ne suis pas d accord pour payer plus.

    J en ai marre d avoir autant de gens qui vivent aux crochets des autres.

    Vous pleurnichez mais vous n avez fait aucun effort… en Italie et en Grèce, ils peuvent se plaindre mais en France on n a fait qu augmenter les impôts des csp ++ depuis 10 ans on arrive aux limites.

    Maintenant si vous voulez prendre plus, c est de la spoliation… du vol.

    Soyez adulte et assumez financièrement votre famille.

    Koufra

    J'aime

    • michel43 dit :

      Mais nous somme adulte et en plus nous assumons notre famille ,vous devez être très privilégier ,VOUS ?

      J'aime

  6. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à tous.
    Vous avez tout à fait raison Maxime dans vos propos.
    Ce qui me met en colère, c’est le nombre de propos imbéciles, tenus par le gouvernement, les dirigeants de partis, les syndicalistes et les médias.
    Ils n’ont toujours rien compris. Faut-il que mon beau pays soit à feu et à sang pour qu’ils comprennent ?
    Un député LAREM déclare auprès d’une personne (qui lui faisait part qu’avec 1150€, une fois ses charges fixes payées, il ne lui restait que 150€ pour faire le mois). Que cette dernière allait avoir 20€ de plus par mois avec la suppression des charges sur le salaire; donc qu’elle toucherait l’équivalent d’un 13 éme mois à la fin de l’année. C’est bien connu 20 x 12 = 1150€. De même que l’intellectuel de salon BHL trouve scandaleux l’attitude des gilets jaunes. La médiocrité et la bêtise sont toujours les références de ces bobos parisiens.
    Stéphane B dit :
    En même temps, Maxime, les gens veulent moins de taxes et pour ceux interroger avoir autant, sinon plus, de services publics. Il y a un antagonisme dans leurs propos dont ils n’ont pas conscience.
    Je ne suis pas d’accord car même si le gouvernement augmente les taxes, les services publics seront médiocres.
    Pour preuve, les millions d’euros que l’on donne à des entreprises pour soi-disant maintenir des emplois et qui délocalisent et gardent l’argent public (ex Valorec avec la bénédiction de Le Maire). Les EHPAD qui se privatisent et encaissent l’argent public des APL APA et autres aides et diminuent les effectifs à tour de bras, mais augmentent les loyers. Les régions dont certains font travailler les copains des copains et dépassent les devis pour s’engraisser sur le dos du contribuable.
    A peu près 30% de l’argent public est détourné par des individus peu scrupuleux et cela avec la bénédiction et la complicité des élus.
    Militaire pendant 25 ans, j’ai vu des contrats signés avec des escrocs qui facturaient du matériel 5 à 10 fois sa valeur réelle.
    Un ex député m’expliquait comment des magouilles se traitaient autour d’un bon repas Chez Laurent rue Gabrielle à Paris, ou chez Françoise, ou au Méditerranée près de l’Odéon.
    Des contrats juteux payés avec l’argent du contribuable. Des fortunes faites avec de l’argent public. Ce qui est dilapidé d’un côté n’ira jamais aux services publics. Donc croire que l’augmentation des taxes maintiendra notre service public est une utopie, tant que le contrôle de l’argent public ne se fera pas avec une très grande rigueur. Et que tous les contrevenants soient condamnés et emprisonnés ainsi que les élus qui contribuent à ses détournements. Plus de transparence, regardez en Suède, où acheter une tablette de chocolat avec de l’argent public vaut votre renvoi. Les monarchies constitutionnelles sont des vraies Républiques, alors que la République française est une monarchie corrompue à tous les niveaux.
    Je pense que nous sommes à la veille d’un grand séisme, qui se terminera dans un bain de sang, ici nous l’avions prédit, la machine est en route.

    Aimé par 1 personne

  7. Janus dit :

    Et cet apprenti sorcier va en plus signer le pacte de l’ONU sur l’immigration et prétend donner des leçons aux dirigeants du G20 ! Les crétins qui ont voté Macron devraient se regarder dans la glace, car, au delà des perversités du personnage – évidentes des le début à qui sait regarder l’humanité telle qu’elle est – il était certain que ce glorieux ne saurait pas gérer une situation déjà gravement dégradée par les trois Présidents précédents. Nous sommes proches du chaos et de la rupture.
    CPEF

    J'aime

    • Citoyen dit :

      Effectivement, si le micron signe cette aberration du pacte de l’ONU, il faudra que le successeur le déchire, dès que le malade en place aura été jeté dehors …

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s