Profanation?

Le 13 novembre 2015, les terroristes islamistes ont commis un épouvantable massacre au Bataclan. La France a connu ce jour l’une des pires tragédies de son histoire depuis la deuxième guerre mondiale. Il est question, au nom de la liberté d’expression, de permettre au rappeur Medine, qui a chanté,« Crucifions les laïcards comme à Golgotha », de donner un spectacle dans cette salle. Profanation, sacrilège, les mots ont-ils un sens? Ce sont les parents des 90 jeunes martyrisés  dont les larmes ne sècheront jamais, qui devraient avoir leur mot à dire. Profanation, sacrilège, oui bien sûr, mais personnellement, c’est aussi autre chose qui me choque. Si ce concert à  lieu, ce sera bien le signe supplémentaire de la déliquescence totale, la décomposition radicale de notre société, de la démission généralisée, l’empire de la lâcheté et de la trahison, la crétinisation absolue par l’oubli, deux ans et demi, et déjà oublié, le despotisme de la table rase, la course à l’abîme. La liberté d’expression n’est pas en cause: il peut chanter partout ailleurs. La question, c’est le caractère sacré du Bataclan, où 90 personnes ont été martyrisées. Disons qu’un concert, de la part d’un chanteur ayant appelé à « crucifier les laïcards », sur le lieu même du martyr, aurait un caractère de monstruosité. Merci à ceux qui l’ont dénoncé. Est-ce que cela sera suffisant?  Attendons de voir ce qui a se passer.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Profanation?

  1. Georges dit :

    Rien ne change ,le profanateur et son lot de collaborateurs par anticipation.

    J'aime

  2. Angéla dit :

    Vous pouvez lire cet article, qui va dans le même sens et même plus loin:
    http://www.vududroit.com/2018/06/medine-bataclan-lettre-ouverte-aux-collabos/

    J'aime

  3. Alexandre... dit :

    « Panem et circenses » (du pain et des jeux)…
    Adapté au langage actuel, cela pourrait être : consommation et football!…
    dans un pays où le seul paramètre de santé économique est l’ indice de la consommation! Et où le seul événement populaire provocant des hystéries collectives souvent délictuelles est ce jeux (mais en est-il encore un???).
    Permettez moi d’observer que nous avons là les deux éléments qui expliquent l’abêtissement (ce que vous appelez la crétinisation…) d’une très large part de la population de ce pays. D’où le dévoiement de ce l’on y nomme démocratie.
    Et ceci n’explique t’il pas cette déliquescence qui s’accentue chaque jour sous nos yeux, aux plans éducatif, civique, éthique, politique, culturel et spirituel???
    Je suis fils d’une famille d’émigrés russes ayant fuit les bolchéviques et arrivée en France sous passeport Nansen dans les années 25/30. Naturalisée en 1930, mon père fut honoré par la récupération de son grade perdu en 1918. Il redevint Officier. Dans l’Armée française. La guerre de 40/45 se terminât pour lui par une condition de Grand Invalide de Guerre (75%). Il a travaillé jusqu’en 1965 (75 ans) pour nous faire bouffer et nous assurer instruction et dignité (nous étions 3). Et il n’était pas question de faillir : « tu assures une dette que nous avons à l’égard de notre pays d’accueil! » disait-il.
    Comme ces mots résonnent dramatiquement aujourd’hui. Dans tout mon être!
    Merci pour votre blog malgré le fait qu’il vous balance entre optimisme et pessimisme.
    Avons nous encore des raisons objectives de croire à la France ???? Cette question lancinante ne me quitte plus…

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Votre commentaire est superbe et montre à quel point la France a changé. Le foot permet de faire oublier tous les problèmes à ceux qui sont assez naïfs, pour ne pas dire idiots, pour penser que pendant que les jeux se déroulent, les responsables continuent à travailler pour que notre pays redevienne ce qu’il était jadis. Mais que nenni nous n’en sommes plus là et même si nous n’étions pas des émigrés, je retrouve toutes les valeurs que vous évoquez dans ce que mes parents m’ont inculqué. Ma mère avec un mari invalide a bossé comme une forcenée pour nous faire bouffer aussi et nous donner une situation correcte et nous étions 4. Mon père invalide donc à 100% , interdisait à ma mère de prendre un morceau de coton dans son paquet car disait-il « c’est la sécu qui paie »…. comment imaginer cela de nos jours? La consommation et la distraction sont les 2 mammelles de la France d’aujourd’hui.

      J'aime

  4. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Tout à fait d’accord avec votre commentaire sur ce nouveau projet d’outrage à notre République.
    Mais tout cela n’est en fait que la suite logique et continue des derniers affronts de ces dernières années: les outrages à la Marseillaise en 2001 et 2002, les refus de chanter l’hymne national qualifié de « karaoké d’estrade » par Mme Taubira, les retraits volontaires de pans entiers de notre Histoire dans les manuels d’Histoire de France validés par plusieurs ministres de l’Education Nationale de gauche et de droite, le projet de concert de Black M à Verdun, les courses et jeux des enfants au milieu des tombes nos soldats tombés pour la France à Douaumont en présence de F. Hollande et d’A. Merkel, sans parler des innombrables attaques contre la religion catholique en France, base de notre civilisation depuis le 2ème siècle avec la participation active de nombreuses personnalités politiques de gauche et de droite et des plus hautes instances juridictionnelles de notre pays.
    Tout ceci confirme s’il en était encore besoin du niveau de crétinisation de masse atteint par nos concitoyens qui préfèrent aujourd’hui aller chanter des bluettes et faire des selfies à l’église de la Madeleine ou écouter un chanteur assassin en concert que de commémorer ceux qui ont perdu leur vie pour que ces imbéciles et incultes vivent libres.
    Pauvre France !

    J'aime

  5. drazig dit :

    Bien sûr que ce concert est monstrueux; mais dans l’ordre de la monstruosité et même de l’effrayant, je me permets de mentionner l’aveu du général commandant la place de Paris. Des militaires se trouvaient à deux pas du Bataclan et il attendait l’ordre du préfet pour agir. Son honneur eut été d’intervenir immédiatement sans attendre, dut-il briser sa « précieuse » carrière. On aurait pu sauver quelques martyrs criant leurs souffrances sous la torture.
    C’est grave, ce comportement révèle que l’adversaire (non-défini) a déjà gagné.

    J'aime

  6. CLAUDE YVES MARECHAL dit :

    Oui Maxime, tout cela va très mal finir … Medine peut donner autant de concerts qu’il veut, ou il veut, mais au Bataclan, je lui conseille vivement d’hiberner. Le mal n’a pas de racines éternelles, nous avons nous aussi nos princes Michkines ..

    J'aime

  7. Ghislain dit :

    « crucifier les laïcards » : cette expression devrait nous rappeler que, si les églises chrétiennes s’accommodent de la laïcité (même dans son acception la plus stricte), celle-ci est parfaitement incompatible avec l’Islam qui méconnaît même la séparation entre le spirituel et le temporel, les affaires de la foi, le gouvernement des âmes, et la gestion de l’État.

    J'aime

  8. Annick Danjou dit :

    Je pense qu’il va être annulé ou alors ce pays est encore pire que ce que je pense!

    J'aime

  9. E. Marquet dit :

    Accepter le concert d’un rappeur pro-islamiste et accessoirement anti-français au Bataclan, après le carnage qui y a été perpétré est tout simplement immoral. C’est un manque de respect envers les morts, les blessés et leur famille.
    Invoquer la liberté d’expression (perpétuellement bafouée dans notre pays, selon que vous êtes ou pas du bon côté du manche et qui est mise à mal dans le projet de loi contre les fake news) n’est qu’un leurre derrière lequel se cache la lâcheté d’une société et de ses élites qui tremblent devant une religion politico-culturelle qui habilement joue des faiblesses de son adversaire.
    Étonnants sont certains points de vue démontrant avec force arguments qu’il ne faut pas interdire ce concert au risque d’attenter à cette fameuse liberté d’expression. On se moque. Notre état bien pensant et droit de lhommisme, a toujours trouvé des biais pour clore le bec de ceux qui lui déplaisaient. Notre Ministre de la Culture a bien censuré dernièrement des écrivains qui étaient devenus des personae non gratae. A quel titre ? Au nom de la liberté d’expression ?
    Ce rappeur peut se produire dans bien d’autres salles, pourquoi avoir choisi celle-ci si ce n’est par provocation. Que penser d’ailleurs des responsables des lieux qui ont accepté de les lui louer ? L’argent n’a pas d’odeur ! Et ceux qui ont acheté leurs billets ! C’est toute une chaîne d’irresponsabilité morale et de complicité passive envers la violence islamiste, et islamo-gauchiste qui détruit lentement et sûrement la France.

    J'aime

  10. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Je vous invite ainsi que vos lecteurs à lire l’excellent article de h16 à ce sujet
    http://h16free.com/2018/06/13/61225-medine-au-bataclan-le-camp-du-bien-a-la-rescousse

    Je reprends ici une phrase de Médine citée par h16
    Médine, notre rappeur polémique [déclare] « La provocation ne sert que pour provoquer le débat. Si la provocation n’aboutit qu’à rester dans des postures, qu’on perd le dialogue, elle ne sert plus à rien. »

    Néanmoins, quand les gens crient au scandale en mettant en avant des arguments, en ouvrant un débat, il se retranche devant la liberté de jouer ou les gens veulent bien l’accueillir. Il n’a que faire de la décence, et encore moins de sa morale.

    J'aime

    • Stéphane B dit :

      Je parle bien sûr de la morale républicaine, d’une République une et indivisible et pas communautarisme comme il le souhaiterait.

      J'aime

    • Stéphane B dit :

      Sur le lien précité, dans les commentaires, j’ai trouvé cette réponse qui me semble fort à propos. Je me demande qu’elle serait la réaction de ceux qui soutiennent Médine s’ils avaient à faire à Gérard:
      « La liberté de parole, ça c’est cool…. C’est exactement ce que pense Gérard DUJENOUX, un rappeur français. Lui, il est blond aux yeux bleus, ancien de l’opus Dei, il est fan d’Histoire. Surtout la 2èem guerre mondiale. Comme Médine, ses chansons sont à prendre aussi au deuxième degré. Ça parle de déboulés de panzers dans la steppe et de barbecue d’isba au lance -flamme. C’est un bon gars Gérard, comme Médine, ses fans le présentent comme un artiste talentueux. Bien sur, il est dans la provoc, quand Médine parle de crucifier les athées et d’application de la Charria, lui évoque les chambres à gaz et le ghetto de Varsovie. De sacrés déconneurs Médine et Gérard !! Liberté de parole ! Comme le relève un admirateur de Médine dans un tweet d’une incroyable portée philosophique, on ne juge pas un artiste aux paroles de ses titres ou de ses chansons…. Nouvelle façon de voir les choses….. Céline aurait été content !
      Quand Médine porte fièrement un cimeterre sur son tricot, le même qui a fait valser des centaines de têtes dans les vidéos de daech (ne mentez pas vous les avez vu…), Gérard, lui porte le Gamma de la milice, rien de grave, on est dans la provoc, c’est du second degré. Et puis, on a la liberté d’expression.
      Contrairement à Médine, Gérard n’a pas pu réserver le Bataclan, il compte faire une tournée en province, dans le Limousin Tulle et Oradour sur Glane et dans les Alpes, aux Glières et dans le Vercors. Comme dit l’autre de France Culture ou de France info, je ne sais plus, un sanctuaire est fait pour être profané… Alors pourquoi se gêner, on est toujours dans le second degré…
      Tout comme Médine, qui n’a rien à voir avec les Islamistes, Gérard n’est absolument pas néo-nazi, il l’à d’ailleurs dit à la presse lors d’un pèlerinage à l’Ile d’yeu. Il n’y a aucune raison de ne pas les croire…
      En fait, Médine et Gérard sont très semblables, ils font du fric en excitants les sots. Sauf, que Gérard lui, n’existe pas. Il existerait, il est certain, qu’il y aurait, et à juste titre, un tollé à son encontre. Au premier rang de celui-ci, les mêmes qui défendent becs et ongles Médine au principe de la liberté d’expression.
      Autoriser Médine à chanter, au Bataclan ou ailleurs, c’est accepter Gérard. C’est tout accepter. Quelle sera la prochaine étape. Quelle sera la prochaine petite capitulation des pseudo-intellectuels à la culture orientée, à l’indignation à géométrie variable et à la médiocrité proverbiale. L’horreur et la haine sont un tout. La liberté d’expression a des limites ; Celles fixées par la Loi du 29 juillet 1881. Une bonne vieille Loi, qui n’a sans doute pas été votée par hasard…. Cette nouvelle capitulation vient juste d’arriver d’ailleurs, on annonce qu’un remarquable artiste, qui s’appelle Niska et qui fait son fonds de commerce en traitant les femmes comme de la merde, est l’invité de la mairie d’Ivry pour un concert gratuit. Sans aucun doute du deuxième degré. Les jeunes aiment bien, dit le maire (communiste), tellement plus facile de faire plaisir que d’éduquer….. Du pains et des jeux….. »

      Aimé par 1 personne

    • Stephane b, impressionnant!
      MT

      J'aime

  11. Pourquoi l’appel au meurtre ne serait il pas réprimé partout et pas seulement au Bataclan ? Il n’y a que deux réponses sensées à de tels propos : l’expulsion pour les étrangers et l’emprisonnement pour ceux qui n’ont que la nationalité française.

    J'aime

  12. astrojournal dit :

    Il parait que les familles ont été interrogées et qu’elles ne sont pas opposées à ce concert. Cela me semble incompréhensible et je me demande s’il ne s’agit pas d’une fausse information pour nous faire avaler la pilule.

    J'aime

  13. Infraniouzes dit :

    J’ai cru lire, quelque part, que le Bataclan appartenait, in fine, au Qatar . Si c’est avéré, cela pourrait expliquer bien des choses.

    J'aime

  14. michel43 dit :

    encore une fois , remercions Mme LEPEN qui veut interdire ce concert et va manifester devant le Bataclan ,ou est LR ?

    J'aime

  15. Anne dit :

    Les associations féministes interdisent à Bertrand Cantat de chanter parcequ’il a tuer une femme, Marie Trintignant.
    Ces mêmes associations ne se mobilisent pas pour interdire de chanter au Bataclan un « chanteur » islamique dont les coreligionnaires sont responsables de 90 morts martyrisés au Bataclan.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s