Discussion politique

J’ai eu récemment un long échange téléphonique avec une personnalité politique du camp des républicains. Mon compte-rendu, reconstitué de mémoire, en est strictement authentique, je le certifie sur l’honneur. Il est important car il témoigne de la difficulté des jours à venir.

  • Mon cher,  que pensez-vous de la situation générale?
  • Elle est dramatique. Nous avons un pouvoir politique qui ne cesse de fuir dans l’illusion et les manipulations, jouant sur l’effet d’abrutissement d’un pays qui ne croit plus en rien et qui fait naufrage.
  • C’est-à-dire?
  • Vous le savez comme moi: la situation catastrophique des banlieues, dont plus personne ne parle, le chômage de masse, la pauvreté, l’endettement public, l’explosion du communautarisme islamiste, le terrorisme, 250 morts en France sur trois ans, la crise migratoire, l’effondrement général du niveau  scolaire… Tout n’est plus que gesticulation, polémique et mensonge pour faire croire au mouvement alors que la politique du pays s’enfonce dans les pires travers qui l’ont entraîné là où il est, laxisme financier, écrasement fiscal, négation  de l’Etat de droit, renoncement face à la violence.
  • Vous êtes un peu pessimiste…Les gens attendent autre chose que du pessimisme.
  • Qualifier de pessimisme ce qui n’est que réalisme, simple constat factuel, est la quintessence de la bêtise moderne. Un peu comme la masse et les élites qui ne voulaient rien voir entre 1933 et 1940, bref, le troupeau bêlant.
  • Vous proposez quoi au fond?
  • Je suis pour une révolution de l’intelligence politique. Il faut dénoncer l’effondrement intellectuel de la France, à travers le culte de la personnalité, le culte du chef,  l’effondrement de la culture politique dans l’émotionnel, d’amour ou de haine, qui se développe sur le terreau de la bêtise politique et qui interdit la réflexion et les débats de fond.
  • Les Français ont toujours eu besoin d’un chef pour les guider. Il n’y a pas qu’au Front national ou chez LREM que le chef incarne l’avenir. Nous aussi devons nous donner un chef. Le besoin d’un chef à aimer, à adorer et auquel obéir est partout, au coeur de toute vie politique aujourd’hui comme hier.
  • Les Français ne sont pas aussi cons que vous ne semblez le penser.
  • Ce n’est pas ce que je dis, mais je vois bien les militants au quotidien, il veulent un leader, un chef à aimer, à applaudir, à aduler, auquel confier leur destin, c’est ce qu’ils attendent de nous. Il en a toujours été ainsi.
  • Les militants ne sont pas la France.
  • Qu’est-ce que vous proposez?
  • Je propose qu’on arrête de se ridiculiser en pensant tout le temps en termes du prochain président de la République. Organisez la politique autour du débat d’idées et du projet d’avenir, c’est la seule chose qui doit compter aujourd’hui!
  • Du débat d’idées, il en faudrait! Mais ce n’est pas là que les choses se jouent. Vous n’empêcherez pas que toute la vie politique  est de fait en train de s’organiser autour de la prochaine élection présidentielle! Il y aura le Pen et Macron en 2022. A nous aussi de trouver notre chef pour proposer une alternative. C’est le chef qui compte. Et chez nous, des écuries sont en train de se constituer en vue des prochaines échéances autour des chefs, chacun est en train de choisir son camp! Il y a déjà les écuries P…, W…, R…, B… C… Tout le monde choisit son camp. Une lutte titanesque se prépare. C’est la vie que voulez-vous.
  • Même C se prépare…?
  • Ben oui, lui aussi, qu’est-ce que vous croyez?
  • Mais enfin, il faut se projeter dans 4 ans! Il y aura une gigantesque rejet  du pays envers le culte narcissique de la personnalité et l’idée de chef providentiel. Les Français seront au fond du gouffre. Ils demanderont autre chose qu’un chef providentiel. Ou alors ils préféreront l’original à la copie! On ne peut pas jouer en permanence sur l’indifférence, l’apathie, la perte de l’intelligence politique. Il y a des limites à ce qu’un pays peut supporter! Et puis, si l’on en revient, en 2022 à une nouvelle bataille de pitres vaniteux, ce sont quoi qu’il arrive,  les médias et les juges  qui choisiront leur champion, comme en 2017! Vous vous ferez niquer une fois de plus. Et le dégoût des Français atteindra de nouveaux sommets.
  • Mais ce sont les institutions qui reposent sur l’idée du chef et qui veulent cela!
  • Si les institutions entraînent la France à l’abîme, il faut les changer, sauf à vouloir marcher à l’abattoir comme un troupeau de moutons.  D’ailleurs, les institutions ont été trahies, dévoyées, bafouées, empoisonnées, tout ceci n’a plus rien à voir ni avec la Ve République, ni même avec l’idée de République d’ailleurs, res publica, la chose publique, l’intérêt général. Nous n’avons qu’une chose à faire pour l’instant: repenser collectivement les fondements mêmes de la politique française.
  • Mais il y a quand même eu de Gaulle!
  • Tout individu osant se prendre pour le Général, aujourd’hui, où espérant l’imiter d’une manière ou d’une autre, est mûr pour l’hôpital psychiatrique et la camisole de force. Je le dis comme je le pense.
  • Et puis, le débat d’idées est secondaire en politique moderne. Quant au mot « collectif », il est devenu maudit, il les révulse, ils en ont horreur. La politique est devenue une affaire de leader charismatique, d’image et de spectacle. Et c’est le meilleur qui gagne.  Le mot collectif leur donne la nausée à tous. Tous n’ont pas le moindre doute d’être le meilleur. Ils sont chacun dans son coin à préparer son accession inéluctable à l’Elysée. Que voulez-vous que je vous dise?
  • Au fond, nous sommes dans le système Badinguet.
  • Badinguet?
  • Oui, Louis-Napoléon Bonaparte, Napoléon-le-petit. Et je pense aussi à bien pire dans l’histoire.
  • Je vous ai compris.
  • Au fond, la France, tout le monde s’en fout.
  • Pourquoi me dites-vous cela à moi et sur ce ton? Je sais que vous avez raison…

Maxime TANDONNET

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour Discussion politique

  1. pier21 dit :

    Maxime, une pensée positive, mais se référant plus au passé qu’à l’avenir, hélas!
    Je préfère être né ici qu’au Bangladesh ou au Zimbabwe, ou à Cuba ou même dans une favelas de Rio!
    Il faut dire que j’ai eu la chance d’échapper aux 3 guerres qui nous ont mis à genoux, et fait vivre l’enfer à des millions de soldats .Pour autant, je n’oublie pas les hommes tombés aux champs d’honneur « coloniaux »!
    J’ai eu la chance pendant plus de 40 ans dans d’oeuvrer dans un service public où j’ai pu donner, mais aussi recevoir, car le cancer a mis du temps à métastaser ce grand corps aujourd’hui moribond!
    J’ai connu les joies simples de la voiture réparable par soi-même, puis, retraité, les délices d’internet et de nos conversations partagées!
    Le confort d’aujourd’hui ne me fait pas oublier la maison de mon enfance sans eau courante, ni chauffage à part le poêle de la cuisine, et en 1956, à l’internat, nous sommes restés 15 jours sans eau: personne n’en est mort!
    Si j’y ajoute une famille unie, que demander de plus à la vie!
    Certes, je sais, et c’est ce qui m’inquiète, que je tends à devenir un dinosaure, ou un fossile bon pour le Jardin des Plantes et j’enrage de constater tout ce gâchis, toute cette rouerie (Ah, les leçons de « morale » et d' »Instruction civique » tous jours (sauf le jeudi), de 8h30 à 9h!
    Je m’inquiète de voir mon monde disparaître,même si, la démographie étant une science exacte, je l’appréhende depuis les années 60! Et j’en veux à ceux qui ont préféré l’importation de main d’oeuvre bon marché à la robotisation signe de la création technicienne (je ne sais plus qui répondait à son interlocuteur qui justifiait l’esclavage dans la Grèce antique (mère de la Démocratie) par le faible niveau technique: « C’est parce qu’Athènes avait des esclaves que l’on n’y a pas poussé les inventions comme par exemple l’utilisation de la force de la vapeur »! Le Japon est un magnifique contre exemple!
    Mais qu’y puis-je, simple individu? L’avenir, il est derrière moi, par contre celui de mes enfants …
    Et bien il sera ce qu’ils en feront, les jeunes de 20 ans 1914 sont bien plus à plaindre!
    Et si l’herbe devient trop rousse, il leur restera, comme à Théotime, d’aller voir ailleurs si elle est plus verte: c’est pour cela que je les incite à bien savoir parler l’anglais à défaut du…. chinois!,
    Qui vivra verra!

    J'aime

  2. Patrice Charoulet dit :

    On ne sait plus qui dit quoi, après quelques répliques, et cela s’aggrave vers la fin. Vous devriez, à mon humble avis,pour la clarté, mettre avant chaque réplique quelques chose comme : MT (ou Moi)et X (ou Lui). Quand on ne sait plus qui dit quoi, cela perd toute saveur.

    J'aime

  3. amike dit :

    Un peu difficile de suivre cette conversation ! On pourrait penser que l’un ou l’autre ait commencé la discussion… J’ai cru a une discussion avec vous même. Ou un test de vos commentateurs sur l’ordre de la discussion qu’ils choisiraient…

    J'aime

  4. Bof, finalement rien à foutre de la déconfiture de la ripoublique française.
    J’ai pris l’option Suisse dont j’espère obtenir la nationalité.
    Je pourrais alors enfin ne plus être français !

    J'aime

    • theotimedesavoie, belle démonstration de patriotisme d’un certain courant d’opinion.
      MT

      J'aime

    • M. Tandonnet,

      J’ai déjà eu l’occasion de dire ici tout le mépris, toute l’horreur, tout le dégoût que m’inspire la république française, que je prends bien garde de distinguer de la France.

      Depuis 1789, la France est sous la coupe d’un esprit absolument corrompu :

      « (En effet), ce qui distingue la Révolution française , et qui en fait un événement unique dans l’histoire, c’est qu’elle est mauvaise radicalement ; aucun élément de bien n’y soulage l’oeil de l’observateur : c’est le plus haut degré de corruption connu, c’est la pure impureté. »
      Joseph de Maistre, mon cher compatriote savoisien in Considérations sur la France, la République française peut-elle durer?

      Cette pure impureté produit ses fruits vénéneux au cours des siècles jusqu’à aujourd’hui. La république de de Gaulle est sans doute un chef d’oeuvre du genre puisqu’il nous a vendu aux communistes!

      Je ne suis pas patriote français. Je souhaiterais être patriote savoisien mais 150 ans de mensonges et de trahisons m’en empêchent.

      J’espère donc pouvoir devenir confédéré et apporter mon travail, ma fortune personnelle et mon corps s’il le faut à la Confédération Helvétique.

      J'aime

  5. Infraniouzes dit :

    D’accord tout s’effondre. Mais que pensez-vous d’un gouvernement légitime qui recule devant une poignée de zadistes dont on ne nous dit pas d’où ils viennent, de quoi ils vivent, de quelques autres qui bloquent le site de Bure pourtant indispensable à notre sécurité nucléaire. Des étudiants gauchistes qui commencent à bloquer les facs. avec la bienveillance de la justice pendant que cette même justice déboute des étudiants de droite qui demandaient la libération des lieux, pour traviller. Votre ami ne souffle pas un mot des syndicats qui se posent en propriétaires de la SNCF et en font ce qu’ils veulent. Toujours pareil; des torrents d’eau tiède et des cascades de paroles verbales. Rien qui fâche, tout pour plaire au plus grand nombre. Et Nicolas Dupont-Aignan traduit devant cette même justice pour avoir parlé « d’invasion migratoire ». Certes, on a toujours connu ça depuis que la politique existe mais le retentissement est énorme à cause des médias modernes. Le peuple sait quand même lire et il se fait une opinion. Il a boudé les dernières élections. Pourquoi ? Parce que l’offre « produit » ne correspondait pas à l’attente du client-électeur. Le B-A Ba du marketing. Pourquoi vaticiner en boucle quand on sait pertinemment qu’on aura tout faux. Mais on occupe le terrain, c’est le plus important.
    PS. Vous auriez pu indiquer l’interlocuteur à chaque réponse, j’ai eu, par moment, du mal à m’y retrouver.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s