Les Kurdes, peuple sacrifié

L’armée turque d’Erdogan s’est emparée hier de la ville kurde d’Afrin, en Syrie, avec le soutien des « rebelles syriens ». Plus de 1500 combattants kurdes ont été massacrés. Qui sont les Kurdes? Un peuple de 40 millions personnes environ, de langue indo-européenne et de religion musulmane, à majorité sunnite. Ce peuple est déchiré entre quatre Etats, la Turquie, l’Irak, la Syrie et l’Iran. Il a été délibérément sacrifié par les Européens lors du partage du Moyen-Orient à la suite du démembrement de l’Empire Ottoman, dans les années 1920, malgré les promesses qui lui ont été faites. Les Kurdes ont été victime des opérations d’extermination de Saddam Hussein par gaz chimiques.  Ils ont été à l’avant garde de la lutte contre l’Etat islamique daesh de 2014 à 2017. Des femmes Kurdes ont pris les armes pour combattre la barbarie sanguinaire. Les Kurdes ont été les alliés des chrétiens d’orient et des Yazidis, eux aussi atrocement martyrisés et victimes des massacres de daesh. Aujourd’hui ce peuple déchiré par un partage frontalier qui a nié son existence, se voit lâchement abandonné par le monde occidental. A l’issue de l’invasion d’une parcelle du territoire des Kurdes de Syrie, par les forces armées d’Erdogan, les Etats-Unis comme l’Europe ont fermé – ont baissé – les yeux. Le monde occidental est prompt à s’indigner quand la Russie annexe la Crimée. Mais il garde un silence coupable et honteux quand l’armée turque massacre des kurdes et occupe leur territoire.   Infâme deux poids deux mesures. Cette  insupportable lâcheté, envers des hommes et des femmes qui ont combattu daesh, pour l’honneur de la civilisation humaine, nous la paierons un jour. Solidarité avec le peuple kurde!

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Les Kurdes, peuple sacrifié

  1. Yves dit :

    Absolument d’accord, l’abandon des Kurdes est une stupidité (j’aurai pensé que Washington aurait plus le sens de ses intérêts bien compris) et un déshonneur, ce qui compte plus que beaucoup le croient en matière géostratégique (nos futurs alliés dans la lutte contre Daech pourront avoir des hésitations) . Au passage, cela interroge fortement sur la loyauté de la Turquie à l’OTAN, avec des alliés comme elle plus besoin d’ennemis… Un léger désaccord toutefois sur un point de votre texte ; l’abandon des Kurdes par les Occidentaux lors du Traité de Lausanne en 1923, ne me sembla pas avoir été tant une trahison que la conséquence de revers militaires des Grecs, Italiens et Français des mains des nationalistes turcs dirigés par Kemal Ataturk..

    J'aime

  2. cyrildefayet dit :

    bonjour, à ce sujet, dans le journal le monde du 13 mars 2018, un article de françois hollande qui defend justement les kurdes, comme vous l’evoquez, maxime.
    cyril de fayet

    J'aime

  3. Eruc dit :

    Bonjour Maxime,
    Tout à fait d’accord avec vous et je n’ai entendu aucun de nos dirigeants, ou de ceux qui aspirent à l’être, condamner la Turquie et/ou s’émouvoir du sort du peuple Kurde.
    Dans le même ordre d’idées, nous sommes en droit de nous demander si l’OTAN a encore un sens.
    Pourquoi rester alliés de cette Turquie dans un ensemble qui avait vocation à contenir l’Ours soviètique, disparu depuis la fin du siècle précédent ?
    La « méchante » Russie du « méchant » Poutine a plus fait pour notre sécurité en participant très activement à la destruction de Daech que la majorité de nos « alliés » membres de l’OTAN.
    Nos dirigeants arriveront-ils un jour à retirer leur paire de lunettes américaine pour avoir enfin une vision plus équilibrée du monde qui nous entoure ?
    Cela semblait être le cas de F. Fillon …
    Le sort qui lui a été réservé doit refroidir les autres.
    Cordialement,
    Eric

    J'aime

  4. Timéli dit :

    Face à ce massacre organisé, doit-on interpréter le silence du pouvoir et autres instances dirigeantes comme une lâcheté ou une incompétence manifeste (de l’amateurisme) ? Les deux, peut-être, sinon probablement…

    J'aime

  5. astrojournal dit :

    Sacrifié sans doute, mais c’était couru d’avance. A part Israël qui voyait d’un bon oeil un état kurde entre la Syrie et l’Iran, personne ne voulait de cet état. Ni la Turquie, ni l’Iran, ni l’Irak, ni la Syrie. Ce peuple continuera donc à vivre dans ces 4 états. Il ne sert que de faire valoir pour les grandes puissances. Cependant, il ne faudrait pas non plus trop les victimiser. Les kurdes ont aussi participé au génocide arménien.

    J'aime

    • Georges dit :

      En fait cette région du monde est la résultante des conquêtes ottomanes face au monde chrétien,l’histoire se répète invariablement .

      J'aime

  6. Jean Baptiste dit :

    Je vous adresse mes compliments les plus vifs de prendre la défense du peuple kurde. Comment pouvons-nous être aussi lâches, veules, osons dire traîtres, face à ce peuple kurde, qui femmes aux avant-postes, ont combattu très courageusement les brutes incultes et sanguinaires de l’État islamique en Syrie.
    Il est intolérable de constater la condescendance par laquelle nos démocraties européennes s’abaissent et se fourvoient face à l’autoritarisme du président Recep Tayyip Erdogan. Aujourd’hui, nous ne disons mot alors que les forces turques on assaillit Afrine. Notre France, « Patrie des droits de l’homme » reste silencieuse – qui ne dit rien consent – face à ce massacre des kurdes sur leur territoire. Un silence coupable, comme il perdure face à la répression tout azimut menée par Erdogan suite au putsch raté de 2016 : milliers de fonctionnaires renvoyés ou mis en détention, journalistes, élus politiques et défenseurs des droits de l’homme emprisonnés, limogeage de milliers de juges, etc.
    Honte à la France et à l’Europe… oui il faut craindre que cette faiblesse un jour nous la paierons. Encore merci à vous de dénoncer de tels comportements.

    J'aime

  7. Georges dit :

    Avec l’aide d’Erdogan ,le candidat d’une entrée au sein de l’union européenne.

    J'aime

  8. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    C’est à la fin de la foire, dit-on, que l’on compte les bouses ! Et visiblement le compte ne sera pas bon pour les Kurdes ! Ils vont payer très cher la naïveté avec laquelle ils ont fait confiance aux Occidentaux. Ils n’auront pas eu à attendre longtemps pour comprendre qu’ils allaient faire les frais de ce qu’on appelle la real politique. Et voilà qu’on nous explique déjà que c’est de leur faute, qu’ils sont divisés, qu’ils sont aussi des terroristes puisque la Turquie, membre de l’Otan, a entrepris de les éliminer.
    Il y a quelque chose de dérisoire à écrire : « Solidarité avec le peuple kurde ! » puisque, pour les Occidentaux, il n’y a JAMAIS eu de peuple kurde !

    J'aime

    • Jordi dit :

      Ni de solidarité. Combien d’occidentaux ont rejoint les troupes kurdes ?

      Pour le reste, l est temps que la France quitte l’OTAN, ferme ses frontières, et réarme. Les générations précédentes ont connu la pais, les nôtres n’auront pas cette chance.

      J'aime

    • Mildred, oui, c’est vrai, dérisoire est le mot, un joli mot finalement.
      MT

      J'aime

  9. serge dit :

    François Hollande a dit à peu près la même chose. Il a sauvé l’honneur.
    5et pour une fois qu’on peut dire du bien de lui)

    J'aime

  10. Colibri dit :

    Peut-être que dans cinquante ans les Historiens affirmeront que nous n’aurions pas dû accueillir et protéger l’ayatollah Khomeiny; peut-être affirmeront-ils aussi que nous n’aurions pas dû nous engager en Afghanistan du côté des « glorieux combattants de la liberté » mais du côté du commandant Massoud? Peut-être que dans cinquante ans les Historiens affirmeront que nous n’aurions pas dû participer à la première guerre du Golfe ni intervenir en Lybie; peut-être affirmeront-ils que nous aurions dû soutenir les Kurdes? Mais pouvons-nous le faire vraiment? Sommes-nous capables de tenir tête à l’Amérique? la Russie? l’Iran? l’Arabie Saoudite? La Turquie? Nous sommes très divisés à gauche et à droite, très Gaulois. Et ces questions là occupent très peu l’espace public et médiatique. Nous en parlons peu et nous n’en débattons pas vraiment entre nous.

    Ici et là, dans notre pays, sur le terrain, il y a des personnes qui essayent de faire quelque chose, voir par exemple le lien suivant:

    http://interassociation.org/francokurde.html

    J'aime

    • Colibri, merci pour ce lien. Du côté su cdt Massoud, c’était le cas, non?
      MT
      MT

      J'aime

    • Colibri dit :

      Je ne sais pas répondre à votre question je ne connais pas grand chose de l’Afghanistan. Un jeune étudiant de fac a attiré mon attention sur le lien suivant: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ahmed_Chah_Massoud. En voici un extrait: En 1989, après le retrait des troupes soviétiques, Massoud n’est pas en mesure de prendre la capitale immédiatement. Il doit faire face à la milice du pachtoune Gulbuddin Hekmatyar, financé par les services secrets américains (CIA) et pakistanais (ISI), et à l’armée nationale afghane. Le jeu américain consistait alors à soutenir les combattants les plus fondamentalistes, estimant qu’ils seraient les plus féroces au sein de la lutte contre l’occupant soviétique.

      J'aime

  11. Bernard06 dit :

    Bonjour M Tandonnet,
    Et dans ce silence assourdissant et ces yeux lâchement baissés c’est un membre de l’OTAN, candidat à l’adhésion à l’Union Européenne, qui assassine ! Croit-on qu’il va s’arrêter là ?

    J'aime

  12. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à tous,
    Et oui Maxime, nous avons l’indignation sélective, pour les médias et les politiques il y a les gentils et les méchants. Après 25 ans de carrière dans l’armée, la participation à 2 conflits, des mandats à l’ONU, j’ai pu constater que le pouvoir politicomédiatique a l’indignation sélective. Aujourd’hui les méchants sont les russes, les iraniens, ils tuent des pauvres civils. La coalition américano européenne a tué durant ce conflit syrien plus de 3000 civils, mais là silence. Car les gentils bombardent avec de gentilles bombes qui épargnent les civils, et les méchants russes ont des vilaines bombes qui tuent d’innocents civils. Quand la presse fait croire qu’une attaque avec 54 tomahawks ne fait aucun dégât collatéral, c’est impossible, c’est prendre des gens pour des crétins. En ex-Yougoslavie j’ai vue des massacres, des civils, femmes, enfants massacrés, mutilés par des croates et des bosniaques et la presse n’en parlait pas ou mettait ce massacre sur le dos des serbes, les morts ne parlent pas.
    Lorsque j’entends une journaliste et un soi-disant expert en stratégie qui nous explique qu’en Syrie c’est une guerre sale, je ris. La guerre propre n’existe pas. La guerre réveille les plus bas instincts de l’homme chez les méchants comme chez les gentils. Les saoudiens sont entrain de massacrer des milliers de civils au Yémen, mais c’est des gentils massacres, des massacres propres. Les kurdes subissent les mêmes violences mais on ne dit rien, l’indignation est sélective, et cela me révolte. De quel droit désignons-nous, ceux qui peuvent vivre ou mourir dans l’indifférence générale. On voit ici une preuve de la propagande politicomédiatique, qui dit au peuple les gentils sont là et les méchants ici.
    Lors de la libération des soldats alliés firent quelques saloperies sur les allemands, ou des viols sur des femmes françaises, la guerre est une ignoble saloperie. La guerre propre est une ineptie, seul ceux qui ont le cul dans des salons feutrés parlent de guerre propre.
    Les soi-disant gentils rebelles syriens se sont livrés à des massacres, mais ce sont des gentils, qui luttent contre le vilain Bachar. Je connais personnellement un syrien dont le père fut emprisonné par le régime de Bachar el Assad, aujourd’hui son père soutient Assad, car les rebelles syriens sont pires qu’Assad, il me disait qu’entre la peste le choléra, il fallait choisir « le moins pire ! ». A savoir que malgré tout, la Syrie d’Assad était un état laïc, toutes les religions avaient le droit d’y être exercées. Mais ce n’est pas l’optique des soi-disant gentils rebelles syriens, qui massacrent des chrétiens et mettent les victimes sur le dos d’Assad.
    Le peuple Kurde est un peuple courageux, loyal, ou l’honneur est un maitre mot, mais pour nous occidentaux l’honneur, la loyauté sont des mots qui font partis des détritus. J’ai eu l’occasion lors de mission au Moyen-Orient de les voir, de parler avec eux c’est un grand peuple.

    J'aime

  13. Crisfi dit :

    Tout « ÇA » va mal finir ! C’est consternant…
    Le monde, les humains sont malades…

    J'aime

  14. xénia dit :

    Merci. Pour eux.

    J'aime

  15. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Vous avez raison il faut être solidaire du peuple Kurde mais cela ne reste que de l’incantation et des paroles car tous les dirigeants Européens ou même D. Trump ne peuvent ni intervenir ni prendra aucune sanction de quelque nature contre la Turquie.
    Nous en connaissons tous la raison : Les dépenses de la Turquie pour l’accueil des migrants se chiffrent à près de huit milliards de dollars, alors que la communauté internationale ne lui a débloqué à ces fins que 417 millions de dollars (dont moins de 50% payés par l’U.E.).
    Erdogan tient l’Europe par la gorge (pour rester poli) et après l’humiliation du gel des négociations pour l’adhésion de la Turquie par l’Europe, il n’est surement pas décidé à nous faire le moindre cadeau. Quant aux Etats Unis, D. Trump n’a certainement pas envie de s’occuper actuellement des problèmes de l’Europe.
    La moindre initiative d’un pays Européen pour prendre des mesures de rétorsion contre la Turquie se traduirait immédiatement par une arrivée massive de dizaines de milliers de migrants que l’Europe est incapable d’accueillir et qui provoquerait de plus la révolte des peuples Européens déjà majoritairement hostiles à cette immigration massive. Alors on comprend mieux qu’après les erreurs passées d’A. Merkel, nos dirigeants sans oublier les partis d’opposition et les médias zélés se montrent plus que discrets sur ces tueries d’Etat. Tout ce beau monde préfère fustiger B. El Assad parce qu’ils savent là encore que la moindre initiative contre la Syrie est impossible sans déclencher une crise internationale.
    L’Europe, le machin de l’ONU sans oublier le pape François bien muet sur le sujet devraient avoir honte de laisser massacrer ce peuple Kurde qui a largement participé à la chute de daech et qui pour tout remerciement se voit anéanti.
    Il ne nous reste pour eux que nos pensées et nos prières, c’est minable et scandaleux.

    J'aime

  16. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Entièrement d’accord avec vous. Comme avec les harkis, honteux, minable, mais je n’en attendais pas plus de notre gouvernement de poltron

    J'aime

  17. kobus van cleef dit :

    les kurdes ne sont pas les seuls à être sacrifié
    qu’en est il des souchards européens vivant en France?
    ne leur impose-t-on pas une invasion de leur territoire au moins aussi odieuse?

    J'aime

  18. SIMON dit :

    Il en fut de même en 1918, lorsque nous conclûmes la paix, via le traité de Sèvres, avec l’empire Ottoman. Nous avons laissé tomber les Arméniens, lors du génocide, puis en promettant la création d’un Etat Arménien qui ne vit jamais le jour. Les Arméniens se contentent d’apercevoir le mont Ararat qui demeure proprieté turque.
    De toutes manières, nous avons de drôles de façon de voir les choses, les évènements, les peuples…Il est plus important de distiller la vindicte contre Poutine que de désigner cet infâme s….d’Erdogan qui a réislamisé la Turquie en l’espace d’une quinzaine d’années, a muselé la presse, l’intelligentsia et modelé les consciences, veut la peau des Kurdes. C’est la lutte du pot de terre contre le pot de fer.
    Nos gouvernements sont dégueulasses !

    J'aime

  19. Citoyen dit :

    Le problème des kurdes, tient à ce que la Turquie d’Erdogan fasse encore partie de l’OTAN … Une aberration …
    Cette participation à l’OTAN qui devrait être ajournée aussi longtemps que cet individu est à la tête de la Turquie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s