Qu’espérer encore de la politique?

Jamais dans l’histoire récente, la débâcle de la vie politique française n’avait atteint un tel niveau. Aucune formule, aucun mot ne saurait décrire les sentiments que m’inspire la décision annoncée aujourd’hui. Si un tel état d’esprit  avait prévalu depuis un demi siècle, la France n’aurait pas d’autoroute, pas de centrale nucléaire, ni  de barrage, pas d’usine, Roissy n’existerait pas. Bref, la France serait un pays sous-développé, une sorte de terrain vague au cœur de l’Europe. Aujourd’hui, nous vivons sur l’acquis des années 1960 à 1980, mais jusqu’à quand? Dans cette affaire, le sens de l’Etat a fait défaut à la majorité au pouvoir. Mais dans les autres courants politiques, l’effondrement est identique. Ne parlons pas de « la droite nationale » qui n’en finit plus de sombrer dans le néant morbide. Les ruines du parti socialiste sont noyées dans la démagogie débile, à l’image de ce leader qui propose de verser 50 000 euros à chaque jeune, prélevés sur les majors d’Internet (Google, etc. ), comme un vulgaire parti extrémiste (droite ou gauche). Le PS irrémédiablement gauchisé a cessé d’être un « parti de gouvernement ». Quant aux Républicains, l’attitude de ses ténors vaincus qui démissionnent,  après avoir perdu, montre la force de leurs convictions. Bref, la politique poursuit sa désintégration, gangrenée par le narcissisme obsessionnel et la disparition du sens de l’intérêt général. Il reste M. Laurent Wauquiez et son équipe. Qu’en penser? Pour l’instant, mon état d’esprit est dubitatif. Sur le fond des grands dossiers de l’époque – autorité de l’Etat, dette publique, fiscalité confiscatoire, économie, immigration, Bruxelles – il donne le sentiment d’être mieux armé sur le plan intellectuel que les autres politiciens, sans exception. Pourtant, certains de ses réflexes me paraissent incompréhensibles: dire que l’on vise « la présidence de la République », 4 ans 1/2 à l’avance, dans le contexte d’une France qui ne supporte plus, et de moins en moins, le carriérisme politicien, me semble dénoter une faille préoccupante dans sa perception du pays. Alors? Accepter une situation de débâcle générale de la politique, l’absence de toute issue visible à la crise présente, et poursuivre le débat d’idées, sans illusion excessive mais avec l’espérance de jours meilleurs et d’une prise de conscience qui viendra sans doute de la base et non du sommet.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour Qu’espérer encore de la politique?

  1. michel43 dit :

    sourire,,,Espérer de la politique ? pas grand chose ,voyer les autres pays ,qui EUX ,on compris que les droites doivent s » unir pour gouverner ,le dernier L ,,ITALIE ,j’espère que Wauquiez va finir pars comprendre ,que SEUL face a Macron ,il a aucune chance de l « emporter ,le seul espoir , une alliance des droites ,avec un programme commun ,sinon on en reprend pour 5 ANS

    J'aime

  2. E. Marquet dit :

    Je viens de lire sur le Figaro Vox de ce jour l’analyse d’un Sieur Adrien Dubrasquet sur NDDL, ainsi s’achève l’âge d’or de la décentralisation. Que vous inspire ce texte ?

    J'aime

    • E Marquet, oui, bien sûr j ‘ai vu, article un peu fadasse sur un tel sujet je préfère l’autre sur le même sujet dans Figaro Vox de M. je ne sais plus qui au nom italien.
      MT
      MT

      J'aime

  3. Sganarelle dit :

    Faisant partie » de la base » je pense que de la politique « il ne faut rien attendre  » et cela parce que le système républicain ou la constitution de cette république sont usés .
    Quand on laisse s’installer pendant cinquante ans dans un pays une ou des zones de non-droit il est évident que l’anarchie est gagnante. Elle régne dans les banlieues où la police n’entre pas , dans les attentats en Corse ou ailleurs où sous couvert d’autonomie on revendique des territoires nationaux , elle est présente dans le laxisme judiciaire , dans les prisons et partout où les citoyens contournent les lois , il y a risque de contagion et pour l’instant il y a 4 ZAD en France où sur les banderoles on  » nique le gouvernement »
    Concernant NDDL la décision est logique car après tout ce temps on ne peut plus parler de « modernisme. D’un côté vous avez raison mais il faudrait tout revoir du projet et d’un autre la France agricole a déjà beaucoup trop « donné » ; personne n’apprécie pas l’image de la ferme des mille vaches ni l’expropriation de terrains favorisant l’industrie de masse. La France est un petit pays qui a de par sa structure et son climat une position géographique privilégiée , tant qu’il est possible de lui conserver ses spécificités et ses différences et alors que nous n’avons pas les moyens financiers de nos coûteux projets je crois que la décision du gouvernement est sage et j’espère qu’elle sera suivie de fermeté. La manière dont il se fera respecter maintenant peut faire oublier celle des gouvernements précédents. Là pour moi est l’enjeu et d’une certaine gravité car laisser s’installer comme on l’a fait l’anarchie des zones de non-droit qui ne font que s’étendre est bien pire que la perte d’un potentiel aéroport .
    Le projet nantais ne concerne pas qu’une région et des votes partiels il ne concerne pas la modernité des structures , il concerne avant tout la stabilité d’un pays où chacun suit sa loi.

    J'aime

  4. Sergio dit :

    Bonjour a tous.
    Maxime,vous denoncez regulierement et a juste titre les sondages « bidons et manipulés »
    mais vous vous y référez lorsque cela vous arrange.
    Contradictoire non?
    Cordialement,
    Sergio

    J'aime

  5. Colibri dit :

    Fakes news, fausses nouvelles: 18 janvier 2023, les chaînes de télévision diffusent en boucle les images de l’Airbus 380 qui vient de s’écraser sur un quartier de Nantes, les victimes se comptent par centaines. La population en colère exige la fermeture de l’aéroport de Nantes. Plus un seul avion ne doit survoler la ville scandent les manifestants.

    J'aime

  6. Timéli dit :

    Avec l’abandon du projet d’aéroport de NDDL, quand je vois comment le pouvoir bafoue la démocratie et le droit et comment il se couche devant les intimidations d’une minorité, je me dis que la politique n’a plus d’avenir. L’espoir d’un avenir meilleur m’a quitté…

    J'aime

  7. Eric dit :

    Bonjour,
    Et, selon un sondage (bidon ?) de ce matin, plus de trois français sur quatre approuvent la décision du gouvernement ! Tout est donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
    Au delà de l’intérêt du projet, c’est bien sur le sentiment d’un nouveau recul de l’Etat face à des comportements illégaux supportés par des actions violentes.
    Mais ce n’est que la suite de ce que nous vivons depuis des années. Les clandestins que nous ne savons pas expulser. Les casseurs que nous ne savons pas condamner. Les territoires perdus de la Répunlique que nous ne savons pas reconquérir. Il y a surement d’autres exemples.
    Au global, depuis plus de 30 ans, ce n’est qu’un lent déclin de l’Etat et des valeurs de la République.
    A quand le sursaut ?
    J’aimerais avoir la réponse mais le sondage mentionné plus haut, même si il est peut être en partie bidon, donne une idée de l’esprit général de la population.
    Prut être devrions-nous renvoyer notre carte d’électeur à la Présidence de la République puisque le vote et la Loi ne servent plus à rien face aux groupuscules organisés et motivés.
    Mais, ceux qui pérorent une fois élus avec plus de 50% d’abstention en seraient-ils ébranlés ou, au contraire, confortés ?
    Bonne journée quand même,
    Eric

    J'aime

  8. Philippe dit :

    Bonjour Maxime bonjour à tous,
    Je partage entièrement votre point de vue.
    Mais ce matin quelque soit les chaines de TV Edouard Philippe est vu comme un dieu par les journalistes Christophe Jakubyszyn était en extase il « like » comme il le dit.
    Qu’a promis ce gouvernement aux médias?
    Nous n’avons plus d’hommes ou de femmes d’état, nous avons des politicards d’opérette, des carriéristes narcissiques.
    Quand à Mr Wauquiez ne vous faîtes pas d’illusion c’est le même polichinelle.
    La France est dans le déclin, il faudra des événements gravissimes, et violents pour qu’un homme ou une femme d’exception remettent le pays sur pieds. Et je pense que nous vivrons pas assez longtemps pour que nous puissions le voir.
    L’histoire nous le démontre nous avons toujours eu un apogée et un déclin sauf que le déclin dur 1 siècle ou plus. Et l’avenir n’est pas radieux car une enquête récente très sérieuse démontre que les nouvelles générations privilégient le « Je » à l’intérêt général. Que « le vivre ensemble » est une vaste fumisterie. Et que nos dirigeants font le nécessaire pour que cela soit parfaitement l’inverse.
    Et aujourd’hui, nous sommes dans l’ère des « balances » où la délation devient le sport national encouragé par une sale bourgeoisie arriviste et inculte. Les réseaux sociaux et médias se font délateurs, juges et bourreaux, elle est belle la patrie des droits de l’homme. Elle se décompose chaque jour de plus en plus, face à un régime totalitaire de la bien-pensance. Il suffit de voir les propos odieux qu’ont eu la Bande à Ruquier dans les grosses têtes face à la mort et au handicap du frère de Monsieur d’Orléans. Là; tous les bien-pensants n’ont eu aucune réaction. Ni la ministre chargée du handicap. Mais certains peuvent tout se permettre les autres non.
    Je rejoins les propos qu’a eu Alain Delon dernièrement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s