Sur la polémique Catherine Deneuve

Tribune de Philippe

Bonjour Maxime, Bonjour à tous
Si vous me le permettez j’aimerai intervenir sur votre blog.
Je suis sidéré par le lynchage collectif de Catherine Deneuve pour sa tribune sur Le Monde.
Le niveau de crétinerie atteint des summums.
Ministre, politique, journaliste homme ou femme, et autres individus, se déchainent. Violence verbale, propos orduriers, tout est permis, le grand lynchage public.
Le débat d’idées n’a plus court dans notre soi-disant pays des droits de l’homme.
Le droit de s’expliquer librement vous est interdit. Les inquisiteurs, les Torquemada, la police politique contrôle tout. Une minorité de bien-pensants se considèrent comme la conscience de la morale, et seule détentrice de la vérité et qui ne supporte aucune contradiction et ne veulent pas voir la réalité des faits. Ces gens qui traitent ceux qui ne pensent pas comme eux de racistes, de sexistes, de néo-nazis sont en fait des dictateurs en herbe. L’idéologie, l’angélisme ont toujours menés aux dictatures.
Désormais, la femme est une victime et l’homme est un vilain prédateur et chasseur.
Dire à une femme qu’elle est jolie devient du harcèlement. Selon les sondages une femme sur deux est victime de harcèlement etc. Internet est devenu le tribunal populaire où l’on désigne tel ou tel et on le condamne aussitôt, la présomption d’innocence est bafouée, ainsi que le droit pour l’accusé public de se défendre.
Je connais personnellement une procureure, avec qui je conversais sur l’euphorie ambiante. Elle m’a confié que sur l’ensemble des plaintes suite à l’euphorie de la délation publique, elle instruit avec prudence, car en approfondissant, certaines accusations sont diffamatoires ou de simples vengeances.
Elle me disait que ce genre de réseaux sociaux sont plus dangereux que bénéfiques pour la défense de la femme et des réelles victimes de prédateurs. Qu’elle haïssait les médias qui s’emparent du moindre « on dit » pour faire le scoop et condamne sans avoir de preuves tangibles. Et d’une magistrature qui varie au grès des vents ou selon les pressions politiques.
De plus elle-même s’insurge contre le blog « balance ton porc », elle est actuellement sur une affaire de viol et il s’avère que le viol eut lieu dans un lieu public, et que plusieurs personnes et notamment des femmes ont passés leur chemin sans porter aide et assistance à la victime. Les caméras situées sur le lieu le prouvent. Il s’avère malheureusement que face à une agression sexuelle publique les femmes n’interviennent pas plus que les hommes lors de l’agression.
Mais il est tellement plus facile de lyncher derrière un écran d’ordinateur. Effarent non.
Je n’entends pas non plus la ministre du droit des femmes, s’inquiéter sur les MGF mutilation génitales féminines qui sont normalement interdites, mais qui sont en augmentation, comme me le disait une de mes adhérentes de mon club ; médecin urgentiste.
Je n’entends pas non plus ces féministes condamner les films pornos que des gamins de 10 ans regardent sur le net où la femme est traitée comme un objet sexuel, les films pornos des années 70 de Brigitte Lahaie sont à côté des films de bisounours pour nourrissons.
Je lisais que certains voulaient interdire la belle au bois dormant ou blanche neige car le baiser donné par les princes était non consenti.
Jusqu’à Carmen de Bizet qui tue Don José. Je pense que l’on va pouvoir supprimer et interdire plusieurs milliers de films où les propos sexistes et machistes sont présents. Interdire les histoires grivoises, sexistes qui existent aussi pour les hommes.
J’ai vu une association créée dernièrement qui veut éduquer les jeunes garçons sur les bonnes manières vis-à-vis des femmes et il s’avère que seuls les hommes sont violents. Lorsqu’ils ont fait le sujet de la violence par jalousie, seul les hommes la pratique. Pas les femmes ce qui est faux, des femmes jalouses tuent chaque année « le crime passionnel » n’est que masculin. Réducteur non !
Ne copions pas le puritanisme à l’américaine, pays où les viols en série dans les campus sont légions. Je me méfie des puritains, des grands moralistes. Je dis souvent « Les escrocs me dégoûtent, les grands moralistes et bien-pensants me donnent le frisson. »
Le vivre ensemble, la bien séance, le comportement des hommes vis-à-vis des femmes ou l’inverse, est d’abord une question d’éducation, d’éducation parentale d’abord.
Mes parents ont veillé à ce que j’ai cette éducation, que j’ai transmise à mes enfants.
Par contre, intéressons-nous à autrui de façon efficace. Comme je le dis dans mes cours de droit du travail, qu’il s’agisse du harcèlement sexuelle ou moral, intéressez-vous plus à celui où celle qui ne disent rien, restent prostrés et seuls qu’à ceux ou celles qui crient « au loup ».
Condamnons avec sévérité, les vrais prédateurs et laissons le dragueur gauche et maladroit.
Comme toujours en France on ne sait pas faire dans le médian, on va d’un excès à un autre, sous la pression d’une minorité de bien-pensants extrémistes. Confortés par une bande de politicards opportunistes, clientélistes, qui se fichent éperdument de l’intérêt général.
Aujourd’hui, tout est sujet au lynchage, se déguiser en noir, contredire les bien-pensants, voir la réalité des choses, ne pas céder aux illusions médiatiques, à la propagande politicomédiatique.
Heureusement que les bûchés et les échafauds n’existent plus. Notre pauvre Catherine Deneuve aurait la tête qui roulerait sur le sol, ou serait brûlée vive, ainsi que les cents qui ont signées la tribune.
Et nous nous disons un peuple plus évolué et civilisé qu’au temps de l’inquisition, les événements me prouvent chaque jour le contraire.

Philippe

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour Sur la polémique Catherine Deneuve

  1. Georges dit :

    Il semble plus facile de s’en prendre à Catherine Deneuve que d’affronter ceux qui leur font vraiment peur ,les violents ,les haineux.Le crépuscule des lâches délateurs .Madame ,il ne fallait pas vous excuser,dommage.

  2. cyrildefayet dit :

    bonjour,
    à vous lire, les medias sont toujours fautifs, heureusement que l’affaire Weinstein a eclaté grace au courage de certains (medias, personnalités, actrices), le tabou en France est / etait insupportable, le harcelement profondement ancré, n’oubliez jamais que les femmes n’ont eu que le droit de vote en 1945.
    cyril de fayet

  3. cyrildefayet dit :

    bonjour,
    allez écouter ce qu’a dit Brigitte Lahaie concernant le viol ! je n’en reviens pas,
    cette femme aurait aussi signé la petition. : pathétique.
    cyril

    • Philippe dit :

      Cyril de fayet, vous aussi vous vous laissez aveugler par les médias et l’ambiance néfaste. Je vais expliquer les propos de Brigitte Lahaie. Car on ne lui a pas laissé le temps de s’expliquer.
      Oui on peut jouir du viol et pour les victimes la reconstruction est difficile.
      Le premier cas les victimes sous l’influence du GHB la drogue des violeurs. les individus filment leur viol et effectivement la fille peut jouir mais elle est dans un état second. Et lorsqu’elle se voit sur les réseaux sociaux elle voit qu’elle prend du plaisir alors qu’elle a été violée. C’est un immense traumatisme pour elle.
      Deuxième cas, le plus pernicieux, il se passe généralement dans les milieux familiaux de tous niveaux sociaux.
      Le gentil tonton ou cousin ou même papa qui veut apprendre à la jeune fille à devenir un femme. Le violeur créé un sentiment affectif, passe à l’acte et ils arrivent à donner du plaisir à la jeune femme. Et là c’est un traumatisme pour les victimes car cela reste un viol, et les victimes sont partagées entre le dégout et la honte d’avoir pris un plaisir. Cela peut détruire la sexualité d’une femme à vie. Ensuite vous avez les violeurs qui séquestrent et qui arrivent selon la durée de la séquestration à faire admettre à leur victime que c’est pour leur bien et elle deviennent consentante et prennent du plaisir. Le Syndrome de Stockolm. Les cas sont multiples et complexes, alors renseignez vous avant de juger des propos. Il faut saisir le sens des mots et des maux.
      Si je vous parle de cela c’est que j’ai eu une collaboratrice qui fut violée par son cousin plusieurs fois à l’age de 16 ans. Il lui a fallu 20 ans pour qu’elle eut une sexualité normale.

  4. Aldo dit :

    Autant Deneuve m avait déçu et s ‘ était ridiculisée avec ce  » stop au Hollande bashing  » dont elle avait participé avec quelques acteurs du showbiz et qui avait connu un flop retentissant , autant là je dis  » chapeau » madame !

  5. Georges dit :

    N’oublions pas que la Grande Catherine a défendu Ségolène Royal contre certains comportements sexistes à son égard .Elle milita contre la peine de mort aux States ,etc…Elle sait faire la part des choses cette grande dame admirable ,cette splendeur Française .

  6. Mildred dit :

    « Lynchage collectif » qui, convenez-en, n’a pas dû déranger ne serait-ce qu’un cheveu de la mise en plis de madame Deneuve !
    Pas comme celui – moins collectif – de la policière de Champigny-sur-Marne, qui l’a néanmoins envoyée direct à l’hôpital, et dont on ne parle déjà plus.

    • Aldo dit :

      Bravo Mildred de remettre les choses à leur place ; j ai une pensée très triste pour cette policière qui a subi une terrible agression dont elle en portera les séquelles psychologiques toute sa vie , ainsi que beaucoup d autres policiers et gardiens de prisons abandonnés par le pouvoir laxiste lache et trouillard ;pour CDeneuve , ce faits divers sans importance ne risque pas de nuire à sa carrière de géante du cinéma en plus de sa liberté et courage de parole que je salue

  7. Infraniouzes dit :

    Cette histoire vient des profondeurs et ressemble à une vengeance bien remâchée. On a reproché à Harvey Weinstein des choses anciennes qui ne sont sans doute pas les viols qu’on exhibe avec gourmandise. On a affaire certainement à un un homme qui a fait des propositions indécentes, a eu des gestes déplacés qui a fait du chantage mais s’il y a eu viol pourquoi ne pas avoir porté plainte plus tôt ? Il paye sans doute son physique peut ragoutant inacceptable pour des jeunes actrices qui préfèrent roucouler auprès de beaux acteurs qui ne feront, eux, jamais l’objet de plaintes. Même DSK n’a fait l’objet d’aucun procès pour viol sur le sol français et son histoire de New York s’est terminée par un arrangement à l’amiable dans un pays où frôler une dame peut vous conduire directement en prison. La fameuse Oprah Winfrey s’est empressée de tirer partie de l’affaire ce qui, à mon avis, est vraiment honteux. Les féministes n’ont pas bougé une oreille. C’est leur business.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s