L’abrutissement collectif

Nous vivons une époque particulièrement étrange. Les impôts diminuent-ils? Les prélèvements obligatoires records (47%) et la dette publique (100% du PIB) sont-ils en voie de se réduire? Le chômage, 5 à 6 millions, baisse-t-il de manière significative surtout au regard des performances de nos voisins? Le décrochage économique avec l’Allemagne est-il en train de se résorber? Existe-t-il la moindre raison d’espérer que la désindustrialisation de la France s’achève? L’autorité de l’Etat, face à la violence urbaine, les zadistes, les zones de non droit, est-elle en cours de restauration? Est-il permis d’envisager une reprise réelle du contrôle de l’immigration et des frontières – autre que dans les coups de menton et la polémique? La pauvreté touchant 8,6 millions de personnes en France et le mal logement (3,2 millions) sont-ils en voie de résorption? Le niveau scolaire, en plein effondrement, depuis des décennies, est-il en cours de redressement et la discipline à l’école, notamment dans les collèges en perdition de banlieue, en voie d’amélioration? La réponse est non, évidemment non, mille fois non. Le monde moderne a fait de la politique, surtout en France, un grand spectacle d’abrutissement collectif: coups d’éclats, polémiques, provocations, jappements, émotions pour faire oublier la réalité. La posture en est le maître mot. Il faut parler, vibrionner, émouvoir, séduire, gesticuler le plus possible, faire semblant d’agir, faire croire au mouvement en affleurant la réalité plutôt qu’en l’affrontant. Aujourd’hui, ce qui est nouveau, c’est que cet univers baigne dans un climat de conformisme émerveillé, entretenu par le monde médiatique, radio, télévision, une grande partie de la presse, qui est sans équivalent dans l’histoire récente. La mode est au fayotage, à la morale du troupeau et à une certaine forme de lâcheté. Dans le monde médiatique et la presse, quasi unanimes, même chez les esprits autrefois dissidents, le temps est à l’éblouissement, aux courbettes et à l’aveuglement volontaire. Tout esprit critique doit périr étouffé. Nul ou presque ni échappe. Ce phénomène qui se caractérise par un double mouvement – fuite éperdue face à la réalité et hypnose de masse – peut-il perdurer longtemps, entraînant le pays dans un abîme sans fond? Tout dépend du niveau d’intelligence collective. L’abêtissement scolaire, l’éradication de l’esprit critique, sur des décennies, fonctionne à plein rendement et trouve aujourd’hui son aboutissement dans le règne du fayotage. Mais reste-t-il, dans les entrailles du pays, une lueur de bon sens, de lucidité? Telle est la grande question des mois ou des années à venir. Sans doute que oui mais sincèrement, du fond du coeur, il est violent et douloureux de constater qu’il n’y a plus guère qu’un petit site isolé et infime comme celui-ci pour parler le ton de la vérité.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
En passant | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

55 commentaires pour L’abrutissement collectif

  1. Colibri dit :

    A propos de l’abrutissement collectif il m’arrive parfois de me demander si TF1, Antenne 2, BFM et C8 ne sont pas une nouvelle forme de la Cour du Roi et ne jouent pas le même rôle que la Cour du roi Louis XIV. Pour ce qui est de la stupidité humaine j’aime beaucoup le livre suivant:
    https://www.amazon.fr/lois-fondamentales-stupidit%C3%A9-humaine/dp/2130607012?SubscriptionId=AKIAILSHYYTFIVPWUY6Q&tag=duc-21&linkCode=xm2&camp=2025&creative=165953&creativeASIN=2130607012

  2. Pierre de Robion dit :

    J’ai écouté « c dans l’air » ce soir, ce fut un festival de cire pompes et de baise babouches, Même, Ph. Dessertine, pourtant si critique du temps de Hollande, semblait marabouté!
    Alors me vient cette question car rien n’est moins sûr que le pari de Macron, surtout si la confiance disparaissait avec le décillement de l’opinion, laquelle au contraire a besoin d’être entretenue dans l’illusion du succès. Or, qui peut influencer l’opinion, sinon les médias qui ont fait Macron président!
    En cas d’échec ont-ils peur d’en être rendus responsables et l’objet d’un courroux, bien concret,, de la part du souverain dont l’ingratitude n’est pas un vain mot!
    Ces louanges unanimes de l’habilité pour faire » avaler » des mesurettes présentées comme des révolutions, cette repeinte en rose, ou vert, systématique des statistiques, des indices et même des…déficits et de la ponction fiscale de près de 5M²€ ( prélude obligatoire à une augmentation du …niveau de vie) n’auraient-ils comme raison profonde que le maintien des privilèges des « scribouillards », « bavouilleux » et de leurs patrons?
    Cet unanimisme dans ce qui ressemble fort à de l’idolâtrie ne serait-il que de façade?
    La réponse? dans quelques mois lorsqu’à la béatitude de la léthargie succèdera le désenchantement devant le retour des faits qui, comme chacun sait, sont têtus!

  3. Frederic_N dit :

    Tout ce qui est excessif est négligeable Maxime et je m’inquiète de la démarche que vous prenez qui va de plus en plus dans ce sens . Cela me rappelle tellement l’extrême gauche française . Vous passez votre temps depuis que Macron est au pouvoir à NIER ce que constatent la majorité des électeurs de droite : à savoir que l’élection de Macron lui a donné des marges de manœuvre politiques – c’est à dire la possibilité de faire – et tout indique qu’il fait des choses ( tiens Peugeot vient d’annoncer qu’il uilisera la rupture conventionnelle collective .. c’een est bien la preuve )
    A jouer à ce jeu vous perdrez tout crédit, et vous ne conserverez comme lecteurs que ceux qui se complaisent dans le défaitisme .. tout fout le camp , ma bonne dame.
    Je me limite à trois points sur lesquels vous devriez faire amende honorable .
    1. « Le décrochage économique avec l’Allemagne est-il en train de se résorber? » La réponse est oui. On s’en rend compte à deux indicateurs : 1/ l’attractivité du pays mesurée par sondage. La France était en zone négative jusqu’à l’élection de Macron, elle est en zone positive , aux yeux des étrangers et devenu l’un des pays le plus attractif d’Europe ( référence les echos) . 2/ En matière de numérique, la France est en train de devenir le premier pays en Europe pour les start up ..( comme c’est mon boulot de suivre cela, la référence c’est moi-même).

    2. « Le niveau scolaire, en plein effondrement, depuis des décennies, est-il en cours de redressement « . Là encore la réponse est oui. D’une part parce que les objectifs de l’Education nationale ont changé dans ce sens : il ne s’agit plus d’y « lutter contre les inégalités » mais « d’apprendre à lire ». Ce qui va fortement peser sur la motivation des enseignants. D’autre part parce que des mesures effectives ont déjà été prises sur cette question, en particulier sur l’évaluation. Et le ministre – vous devriez le savoir – a déjà laissé entendre que la politique menée avait déjà des résultats

    3. Et je ne parle pas de la politique étrangère

    Je sais Maxime, que la droite est en difficulté, et qu’il faut à tout prix noircir le réel pour stabiliser Wauquiez , mais vous vous trompez lourdement en suivant ce genre de propagande . Cela fait des décennies que l’électorat de droite réclame un pouvoir effectif, sans rien obtenir. Le fait est qu’il est sensible à la politique de Macron ( par ailleurs détesté en tant qu’individu) . Son instinct ne le trompe pas.

    • FredericN, ce billet ne parlait pas de « Macron », et n’a rien à voir avec Wauquiez. Il ne fait que rappeler la stricte vérité. Si vous pensez vraiment que la France est en train de rattraper son retard industriel avec l’Allemagne, c’est que vous êtes complètement dans les choux… attention à ne pas nous laisser intoxiquer!
      MT

    • pierre de robion dit :

      L’enfer est pavé de bonnes? intentions, dit-on, alors wait and see!

  4. berdepas dit :

    Une fois de plus, Maxime met le doigt où ça fait mal !!! Tout cela est tellement vrai !!!

  5. Timéli dit :

    Le post de Maxime, que je partage entièrement, me fait penser à ce qu’a dit Talleyrand, en son temps : « En politique, ce qui est cru devient plus important que ce qui est vrai ». Ce propos, qui date de deux siècles, est plus que jamais d’actualité : aujourd’hui, le pouvoir politique manipule l’opinion et le peuple croit ce qu’il dit !C’est effarant, mais c’est comme ça, il faut l’admettre, même si c’est révoltant.
    Pour être plus précis, Macron n’a réellement été élu que par 27% des électeurs inscrits. Il ne doit son élection qu’au scrutin uninominal à deux tours, et, dans ce cas, à la majorité absolue. Cela explique que de nombreux Français n’adhèrent pas à sa politique en dépit des sondages qui sont des trompe-l’œil. Son gouvernement est faible : le matraquage fiscal sous une forme ou sous une autre continue. Et là, c’est Emile de Girardin qui, aussi, avait raison, en son temps, lorsqu’il disait que « la force des gouvernements est en raison inverse du poids des impôts ». Heureusement, tout le monde n’est pas dupe, mais le pays en a pris pour cinq avec l’élection de Macron, il va falloir se montrer patient et, surtout, trouver un candidat à la hauteur du projet ambitieux qu’appelle la situation de la France. Mais ça, c’est une autre histoire….

    • Sganarelle dit :

      Puisque vous citez de bons auteurs permettez moi d’ajouter Colbert qui disait que les impôts sont  » l’art de plumer une oie sans la faire crier ». .. Et bien elle commence à crier car les factures tombent en début d’année et on ne recevra que quelques miettes en compensation pour notre futur Noël.
      L’anesthésie ne fonctionne pas bien et le volatile va se réveiller en cours d’opération .

  6. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Abrutissement collectif? Plausible puisque notre pays va encore perdre une place dans le classement mondial: « L’Inde pourrait devenir la 5e puissance économique dès 2018, à la place de la France » (https://www.nouvelobs.com/monde/20171226.OBS9791/l-inde-pourrait-devenir-la-5e-puissance-economique-des-2018-a-la-place-de-la-france.html).
    Il est vrai que chez nous, mis à part le chômage et le taux de taxation, rien ne progresse. C’est probablement ça qu’on appelle le déclin.

    Bonne soirée

  7. Anonyme dit :

    Le règne de la Com largement entretenu par les médias a réussi à juguler tout esprit critique , car on a l impression que les Français sont incapables de penser par eux mêmes étant incapables de la moindre analyse objective et rationnelle . Toute la difficulté est d être capable de changer cet état de fait ,et ce n est pas gagné à mon avis !

  8. Infraniouzes dit :

    L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Cette expérience cherchait à évaluer le degré d’obéissance d’un individu devant une autorité qu’il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l’autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet. Cette expérience est magnifiquement illustrée par le film I comme Icare. Et on y constate que des actes inhumains qui devraient poser un problème de conscience sont transgressés à cause de cette soumission.
    Notre société est formatée comme dans l’expérience de Milgram. Nos politiciens, parfaitement renseignés, savent que notre obéissance à la République, à l’Etat, à toute l’administration qui fait tourner ce barnum, est indéfectible et peut tout leur permettre. Le seul moment où on devrait faire entendre un son de cloche différent, une modeste bronca ou même, rêvons, un début de révolte, la période des élections, est boudée par une majorité croissante de Français. Bouger une oreille, c-à-d voter pour l’extrême gauche ou l’extrême droite (seul mouvement assez fort pour bousculer l’ordre établi) est une honte et vous êtes voués aux gémonies. Mais on aurait tellement à perdre si la société entrait en révolte ! L’avenir est radieux pour nos politiciens; leur tranquillité durera aussi longtemps que notre soumission.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s