L’abêtissement volontaire

C’est hier par le plus grand des hasards, en attendant mon passage à la matinale de France Culture, que je suis tombé sur une brochure de l’institut Diderot concernant la crise de l’enseignement. L’auteur y dénonce « une spirale autodestructrice de l’école française » qui remonte au milieu des années 1970 et qui n’a jamais cessé, un effondrement du niveau de maîtrise de le la langue maternelle et de la compréhension dans toutes les disciplines. L’objectif d’atteindre les 80% d’une classe d’âge au niveau du bac,  assorti de « consignes toujours plus explicites de bienveillance dans l’évaluation » a entraîné l’écroulement des apprentissages fondamentaux. Mais ce texte accuse implicitement les dirigeants successifs du pays d’avoir sacrifié l’intelligence collective notamment en saccageant l’enseignement du français. « Entre 1976 et 2004, le nombre moyen d’heures de français sur le total des années menant du cours préparatoire à la classe de 3e aurait baissé de 700 heures ».  Or la connaissance et la maîtrise de la langue maternelle et des œuvres des grands écrivains et penseurs est le socle de l’intelligence collective. Savoir lire, comprendre un texte et construire une phrase intelligible est le fondement de l’esprit critique permettant d’aborder les autres disciplines. Tout se passe comme si depuis près de quatre décennies, la France subissait une entreprise de crétinisation de masse, consciente ou inconsciente: abattre l’esprit critique pour soumettre le pays à toutes les influences, l’asservir aux modes idéologiques. Elle explique la médiocrité ambiante et sans doute la débâcle politicienne de la France d’aujourd’hui, l’émergence d’un pays déboussolé, sans repère, livré à la béatitude, aux idolâtries et balloté au jour le jour par tous les courants d’air, mêmes les plus contradictoires.

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour L’abêtissement volontaire

  1. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  2. corinne grillierre dit :

    je reprends votre phase: Tout se passe comme si depuis près de quatre décennies, la France subissait une entreprise de crétinisation de masse, consciente ou inconsciente: abattre l’esprit critique pour soumettre le pays à toutes les influences, l’asservir aux modes idéologiques.
    Cette parole une personne me la dite, il y a bien longtemps dans les années 1980 mais avec une différence c’est que cette personne affimée que c’était bien le but recherché, et, j’ai pu à maintes reprise constater la justesse des paroles de cette personne sur la société que nos dirigeants nous préparent depuis les années 80

  3. Jean ADER dit :

    ET maintenant ils ne travaillent que 4 jours par semaine. Quand j’étais môme la semaine scolaire était de 5 1/2 jours et je n’en suis pas sorti abîmé !

  4. Nicolas dit :

    Pour moi, ce sont plutôt l’émergence de toutes ses chaînes de télévision avec ces émissions de télé-réalité qui ont abêti la France (pardon pour l’orthographe, je ne sais d’ailleurs pas si ce mot existe). S’il n’y avait que l’école et que la télévision, Facebook et autres réseaux sociaux n’existaient pas, les gens vivraient dans la nature et en profiteraient.

  5. Anonyme dit :

    Restons optimistes !
    Les progressistes sont enfin au pouvoir …
    Et si l’on veut bien décrypter  » entre les lignes  » de nos  » grosses têtes pensantes et surtout dépensantes  » après le bac pour tous , c’est le Master 2 pour tous….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s