Un épouvantable accablement

Voici ma dernière chronique, hier, pour Figaro Vox. Je ne peux cacher l’immense malaise politique qui m’accable. Un vent de folie souffle sur la France. Le lepénisme et le macronisme sont deux facettes d’une même crétinisation de masse. La flambée d’idolâtrie autour de ces deux personnages me laisse pantois. Aucun mérite, aucun accomplissement ou acte d’héroïsme ne justifie une telle sublimation, ni chez l’un ni chez l’autre. Tous deux ont hérité de leur position: la fille à son père et l’ancien conseiller renégat. Ils n’ont pas la moindre esquisse d’une vision et seraient, en cas d’élection, dans l’incapacité absolue de diriger quoi que ce soit en l’absence de majorité stable. La double idolâtrie autour d’un prénom (qui me fait désormais horreur) et d’un visage avenant, télégénique, me semble atteindre la quintessence de la bêtise humaine et d’un délire collectif. Cette apothéose d’un double culte de la personnalité, qui ne repose sur rien,  sur le néant imbécile, a quelque chose d’accablant, rappelle des temps que l’on pensait révolus. Il faut voir, me semble-t-il, dans cette France qui s’abandonne à une double illusion, le résultat à long terme de l’effondrement de la l’éducation nationale, de l’esprit critique, de l’intelligence collective… Le chef de l’Etat est en principe un homme d’expérience, un arbitre au dessus des passions, un sage chargé du destin de la France. Tout le contraire de ces deux personnages sans intérêt et gonflés de vide par une surexposition médiatique. Le vent de folie qui souffle en ce moment sur la France est le résultat d’une longue dérive des esprits aux confins de la folie collective ou de la crétinisation. Quant à M. Fillon, je ne saurais taire mon trouble. Bien sûr, l’acharnement médiatique envers lui est une monstruosité. Mais quand même, cette accumulation d’informations vaguement nauséeuses finit par engendrer un sentiment aversion. Le chef de l’Etat a pour première mission d’incarner la France. Sans prestige, sans autorité naturelle, sa voix ne sert strictement à rien et il devient un boulet. Soit tout ce qui est raconté sur lui est mensonge. Je l’espérais jusqu’à présent. Dès lors il doit, de toute urgence, porter plainte en diffamation. Soit tout cela est authentique. Et alors…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

63 commentaires pour Un épouvantable accablement

  1. Colibri dit :

    Un autre épouvantable accablement: http://www.koztoujours.fr/le-poids-des-souffrances

  2. IRIS dit :

    Qui sont vraiment ceux qui organisent le chaos ?
    F. Hollande n’avait pas la stature d’un chef d’État, et cependant il est là. Aujourd’hui, Il semblerai qu’il ne soit que la partie émergée d’une coalition qui œuvre dans l’ombre, qui s’accroche au pouvoir prêt à tout pour le conserver.
    Maxime Tandonnet
    ‘’L’acharnement médiatique’’ va bien dans le sens que vous dîtes, l’écœurement. Faut-il pour autant céder aux sirènes. En ce qui me concerne, cela renforce plutôt mes convictions. F.Fillon est celui qui pourra le mieux sortir notre pays de l’enlisement.
    Assez de ces technocrates de tous bords qui veulent faire de la France un laboratoire d’essais. Qui vont chercher à travers l’histoire des exemples justifiant leur décision de sortir de l’Euro. Laissant croire que demain avec eux la France sera un temple de sécurité, de sérénité, un vrai paradis en somme.
    Donc, je voterai F. Fillon. En espérant qu’un événement de dernière minute ne l’empêchera pas de se présenter définitivement.
    Cordialement.

    • IRIS, je suis peut-être naïf mais je ne pense pas que le chaos soit organisé ni orchestré, je pense qu’il se développe de lui-même, et c’est pire que tout.
      MT

  3. Ping : Nous avons eu Hollande, visiblement on veut nous imposer Macron | La Gauche m'a tuer

  4. Colibri dit :

    « Ils disent et ne font pas.Ils attachent de pesants fardeaux, difficiles à porter, et ils en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
    Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens. ils aiment les places d’honneur dans les dîners, les sièges d’honneur et les salutations sur les places publiques. »

    Et si rien ne va c’est toujours la faute aux autres…

  5. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis choqué par le parti pris de l’ensemble des médias qui concentrent leur commentaires soit élogieux soit haineux sur les 4 ou 5 candidats dits « principaux » et qui négligent ou condescendent à recevoir les autres au prétexte qu’ils n’ont aucune chance de mobiliser les foules. Certains de ces candidats ne paraissent bien plus sensés que le rêveur Hamon, le bonimenteur Mélenchon ou le pantin Macron. Dans la mesure où ces candidats disposent du nombre de parrainages requis pour participer à cette élection, je trouve anormal et injuste que les médias ne leur accordent pas autant de visibilité et de temps de paroles qu’à ceux qui passent leur temps à nous enfumer. Ce serait sans aucun doute le moyen de découvrir leurs programmes dont certaines propositions mériteraient d’être mises en avant et approfondies.
    Puisque cette élection, pourtant de la dernière chance, a été dévoyée et est devenue grâce au PS et aux médias une cynique pantalonnade qui va se terminer bien mal pour la France, qu’elle puisse au moins nous servir à faire émerger de nouvelles têtes et de nouvelles idées, pas plus stupides que celles que certains cherchent à nous faire gober et que nous allons devoir subir et regretter dans quelques semaines !

    • G Bayon, tout à fait d’accord…
      MT

    • de Cydelah dit :

      @ Gérard Bayon / 14 mars 2017 à 21:59
      « Dans la mesure où ces candidats disposent du nombre de parrainages requis pour participer à cette élection, je trouve anormal et injuste que les médias ne leur accordent pas autant de visibilité et de temps de paroles qu’à ceux qui passent leur temps à nous enfumer. »

      Pour moi aussi c’est insupportable !

  6. ultimateway dit :

    Aux inconditionnels de Fillon, il faudrait essayer d vous mettre à la place de ceux qui ont été crucifiés par les gouvernements précédents ainsi que ceux qui sont au bord d’une falaise sans arrêt rongée par les coups de pioche de nos si chers (à prendre au sens propre) dirigeants. On prédit l’apocalypse en cas de l’élection d’un candidat non conventionnel, mais pour beaucoup dans notre pays l’apocalypse est déjà là. Certains s’accrochent encore aux branches et la perspective d’être sacrifiés sur l’autel de l’austérité par un candidat qui a quand même une étrange notion de la probité et de l’intérêt général n’est plus une option envisageable. Il y a un divorce profond et inéluctable entre les actifs et la classe politique, et je crois qu’à partir d’un certain niveau de désespérance, le vote n’a plus rien de logique mais tient de l’acte de kamikaze non isolé. Au lieu de ce lent pourrissement nauséabond initié par une classe politique dont la devise est « no-limit » la tentation d’un dépôt de bilan national est grande.

  7. Didier Bous dit :

    Ne faut-il pas inverser le point de vue? C’est parce que la droite est médiocre que Le Pen et Macron la dominent. Chirac et Sarkozy n’ont pas vraiment tiré le pays vers le haut.

  8. annick danjou dit :

    «Cette campagne est dévastatrice pour l’image de la France», on a Hollane aussi qui véhicule une image dévastatrice de la France et personne ne peut le mettre dehors cet imposteur qui ,maintenant, enfonce le pays dans la fange, nous aurons du mal à nous en remettre. Voyez ce qu’on pense de nous à l’étranger.

  9. Buck Danny dit :

    Un crétinisme de haut niveau que vous avez oublié le mongaullo-tandonisme ^^

  10. hugues dit :

    Concernant Macron, il ne s’agit pas d’idolâtrie: il ne fait que simplement récupérer les électeurs de centre droite et de centre gauche se détournant des partis LR et PS qui se disqualifient eux mêmes. Cela fait 20 ans que ces 2 partis ne font plus leur boulot mais simplement vivre sur la bête.

    Maxime, a force de parler de culte de la personnalité dans cette élection plutôt que des programmes, de « crétinisation de masse », vous ne faites que contribuer à renforcer le sentiment de rejet des élites et des médias de la part des Français moyens et donc d’aboutir à une telle situation politique.

    Non les Français ne sont pas aussi crétins que vous semblez le penser. Je pense qu’ils se trompent sur MLP qui ne leur apportera que de la misère et du malheur et sur le manque d’ambition du programme de Macron qui n’est pas à la hauteur des enjeux. Mais qui serions-nous pour leur jeter la pierre face aux candidats aussi peu crédibles, aussi incohérents et inaudibles que ceux de LR et du PS ?

    Je comprend votre colère, mais il faut rester objectif et savoir regarder la réalité en face: dans une démocratie comme la notre, le peuple n’est pas crétin: il choisit parmi l’offre qu’on lui propose. Si les partis LR et PS n’ont rien d’autre à offrir que les candidats actuels, cela me semble normal et plutôt sain que les Français choisissent une troisième voix.

    Pas besoin de bouc émissaire, Fillon et son parti sont les seuls vrais responsables de cette situation: s’ils avaient faits leur boulot correctement, le candidat LR serait en tête des sondages et Macron distancé.

  11. Neklioudov dit :

    Bonjour
    En 1981 Le canard enchainé nous informait des turpitudes diamantesques de Mr Giscard mais oubliait de nous parler du passé de collabo de Mr Mitterrand , ainsi que de sa double vie..
    Que d’idiots (j’en suis) se sont laissés berner par cette vertu de canard hémiplégique.
    ..
    Alors maintenant , que Mr Fillon ait des slips incrustés de diamants , ou qu’il dépensent son argent aux putes , rien à f….. Il ne s’agit plus que de voter contre les médias
    ..
    Plutot Danton que Robespierre. Plutot Tapie que Hollande

    • Georges dit :

      Il faudrait dire le « connard enchaîné « en prenant le risque d’ être taxés d’inélégants mais lorsque l’on observe le comportement des politiciens prop’ sur eux faut bien admettre qu’il ne faut pas se référer à Socrate pour comprendre les turpitudes des sophistes professionnels.

    • Neklioudov, ben, oui et non, pour un chef d’Etat, il y a un problème d’image, de prestige, quand même.
      MT

  12. Jean-louis Michelet dit :

    Une injustice à un seul est une menace pour tous.
    Chacun est libre d’apprécier à sa convenance les faits reprochés à F Fillon , mais c’est quand même assez surprenant que les médias , à tour de rôle , distillent certaines informations qui font partie du secret de l’instruction.
    Que devient la présomption d’innocence?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s