Vers le grand Nord

sans-titreLes évènements politiques de l’heure n’ont rien de fortuit. Ils sont l’aboutissement logique de la désintégration accélérée de la politique française que nous dénonçons depuis des années, de billet en billet, en particulier sur Figaro Vox, dans l’incrédulité et l’incompréhension générale. Il traduit la perte des repères intellectuels et éthiques dans une société « d’en haut » qui sombre peu à peu dans la bêtise sinon dans la folie.

Dans la France d’aujourd’hui, toute expression d’une volonté politique s’expose à mourir déchiquetée par les faiseurs d’opinion, les réseaux sociaux et les corps intermédiaires. L’élection du président de la République au suffrage universel fut instaurée en 1962 pour appuyer l’autorité au sommet de l’Etat sur la vox populi, en contournant les « élites ». Paradoxalement, elle aboutit désormais à l’effet strictement inverse: en concentrant l’apparence du pouvoir sur le visage d’un homme, elle rend la politique otage de l’image de cette personne qui sera façonnée par l’info en continu, les réseaux sociaux et les aléas judiciaires. Le « culte de la personnalité » au cœur du système français, est devenu incompatible avec une société hyper-médiatisée qui ne supporte pas l’apparence de l’autorité. Le  régime, esclave des soubresauts de l’émotion collective, s’effondre sous nos yeux.

Que va-t-il advenir de ces élections présidentielles empoisonnées, trafiquées, manipulées qui ridiculisent la France aux yeux de l’Europe et du monde entier? L’histoire de M. Fillon est celle d’un lynchage par anticipation, le sacrifice rituel d’un président virtuel, d’une puissance, d’une efficacité, d’une violence inouïe, dans la suite de l’humiliation chronique subie par les précédents chefs de l’Etat. Quoi qu’il arrive, l’élection présidentielle de 2017, polluée par le scandale, se trouve réduite à néant. Que M. Fillon se maintienne ou se retire, qu’il perde ou qu’il gagne (une hypothèse devenue improbable), l’autorité présidentielle ne se remettra jamais de ce nouveau coup dur, dans la stricte continuité du déclin élyséen qui ne cesse de s’accélérer depuis le début des années 2000, atteignant désormais un rythme vertigineux.

Le prochain président, quel qu’il soit, otage national de l’émotion collective sous haute manipulation,  vivra l’enfer de l’impuissance, du ridicule et de l’humiliation. Il ne lui suffira même pas de se soumettre. La seule image du pouvoir, même virtuel, fera de lui la cible à atteindre. Le futur quinquennat (2017-2022) s’achèvera dans un hôpital psychiatrique ou au cimetière.

L’autorité répartie sur 570 députés, fractionnée, plus impersonnelle, me semble infiniment moins manipulable et propice à la démence. Dans ce contexte de l’anéantissement présidentiel,  il est temps –  même au prix d’une douloureuse révolution intellectuelle -,de placer nos dernières espérances politiques dans l’élection législative, l’émergence éventuelle d’une majorité de gouvernement et pourquoi pas, d’un véritable gouvernement de la République, réunissant des hommes et femmes de bonne volonté,  destiné au seul redressement du pays dans la perspective du bien commun, un retour au monde des réalités, à la politique au sens noble du terme.

En attendant, mes amis, je pars quelques jours dans la solitude glacée du grand nord pour une  traversée solitaire en ski nordique, à la rencontre du silence, des loups et si Dieu le veut, des aurores boréales.

Bien à vous.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Vers le grand Nord

  1. de Cydelah dit :

    Bonjour,
    Avant de lire les commentaires en voici un qui me vient immédiatement à l’esprit a la lecture du billet toujours intéressant.
    « la perte des repères intellectuels et éthiques dans une société « d’en haut » qui sombre peu à peu dans la bêtise sinon dans la folie. »
    J’ai fait un mauvais rêve; une quantité impressionnante d’élites étaient corrompues par une quantité d’argent encore plus impressionnante mais j’ai eu du mal à évaluer à mon réveil.
    Fort heureusement ce n’était qu’un rêve.

  2. cyril dit :

    bonjour à tous et bonnes vacances à Maxime,
    en effet, il est nécessaire pour chacun de prendre du recul, de méditer ….nous y voyons plus clair après surtout dans cette période d’incertitude politique.
    à bientôt
    cyril

  3. Sansrancuneaucune dit :

    Bonjour, en février c’était la victoire sûre et certaine de Fillon et dans cet article vous dites que sa victoire paraît improbable.Desole de vous dire ça monsieur mais vous êtes une girouette vous tournez dans le sens du vent.Se contredire , c’est se mentir à soi-même.Le peuple déjouera les sondages car il ne se fait pas dicter son vote par des médias qui essayent de nous entourlouper par un matraquage audiovisuel et un dictât des dirigeants de chaîne télévisuelle.

  4. Timéli dit :

    « Ma force à lutter s’use et se prodigue. Jusqu’à mon repos, tout est un combat » (Alfred de Musset).
    C’est bien pourquoi, de temps en temps, il faut se reposer… de ne rien faire !!!
    Bon voyage et excellentes vacances, Maxime !!!

  5. Frederic_N dit :

    Je me permets de recommander d’écouter cette conférence de M Zarka sur Machiavel
    Elle est plus actuelle que jamais

    http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_conferences_2013/a.c_131212_lecons_sur_machiavel.html

  6. Nycthéméral (Nyco...) dit :

    Bonjour a toutes et a tous,
    Tant pis, je me risque… Pour ces élections j’étais comme la plupart des Français, dépité du spectacle que nous offre nos prétendants à l’élection présidentielle et nos pseudo « journalistes » qui, au lieu « d’informations » sur le sujet (les enjeux, les projets ..etc..), nous rabattent les oreilles avec les « affaires » et autres petites phrases de ci, de là.
    Mais gardant une once d’espoir, et refusant d’abdiquer pour le « moins pire » et disons le franchement, pour le « vote blanc », j’ai cherché.. car il faut chercher !!…

    Pour sortir de ces hommes politiques qui « crèvent » nos écrans contre notre volonté. On parle de « démocratie », de « 5ème République », de « valeurs », ici, dans ce blog peut être plus qu’ailleurs.. c’est bien.. mais pourquoi ici aussi, on ne parle que des mêmes..
    Alors oui je me risque… Les « affaires » en cours ne m’intéressent qu’accessoirement dans le contexte douteux où effectivement elles « sortent »…

    Mais personnellement, je n’ai jamais été « pro » Fillon depuis sa guéguerre pour la direction de l’UMP face à Copé, qui ressemblait plus à une bataille de « coqs » que d’homme politiques réellement soucieux de l’avenir de la France. Je ne lui aurait donc jamais donné mon vote. Bien embarrassé, je ne me suis pas arrêté aux seuls candidats que l’on veut nous « imposer »…

    Alors j’ai découvert un homme qui se bat avec peu de moyen et contre tous, ou du moins, contre toutes cette mascarade que l’on nous sert à longueur de journée et que l’on déplore… Aujourd’hui il me semble représenter ce que j’attends d’un homme politique, et je lui souhaite, de devenir le « Président » que nous dessinons et digne de ce nom… Tel que la 5ème République le concevait, bref, tout ce qui a disparu et que l’on regrette au travers des différents articles de ce blog.

    Bien sûr il n’y a de preuve de sa bonne foi, que sa réélection à 80% des suffrages depuis 3 mandats de Maire, une sortie de crise de sa commune qui était près de la faillite, et son programme pour sa candidature à la présidentielle, qui était sorti bien avant ceux de Macron et de Le Pen (pour ne citer qu’eux…) dont aujourd’hui, bizarrement, on en retrouve certain passages dans leurs programmes respectifs, pourtant beaucoup moins étoffés que le sien… Mais les journalistes diront probablement encore sans doute, que c’est lui qui a « copié »… Bref, je vous invite (pour ceux qui sont à la recherche d’une « information » autres que celle de nos chères « médias »..) à allez voir son programme et peut être (?) retrouver (comme moi..) un semblant d’espoir.. En tout cas, son programme vaut d’être discuté… (il suffit de taper son nom sur internet pour accéder à son site…) Ce n’est pas « l’homme providentiel », juste un homme qui me semble aimer la France, soucieux du bien être des citoyens de ce Pays, et loin, bien loin, très loin, des guerres d’égos et de donneurs de leçon qui peuplent l’intérêt de nos médias.

    Si vous voulez le voir, l’entendre, se sera dans certaines chaînes régionales, émissions radios, mais il faut se lever tôt, ou se coucher tard… car pour lui, pas de « journal du 20h00 », pas de « unes » des quotidiens…. (heureusement, internet existe..)
    Si l’on est un vrai « Républicain » (pas seulement dans les intentions…), ne doit on pas connaître et débattre de « toutes » les idées, afin que chacun vote avec ses convictions…
    Cet homme qui me semble intéressant à écouter pour son programme (certainement « perfectible »..), c’est monsieur Nicolas Dupont Aignan…

    Bonne vacances à vous monsieur Tandonnet.

  7. luc dit :

    Selon les chiffres de l’INSEE, le total « solde migratoire des immigrés + naissances dans les familles immigrées » s’est élevé à 3,8 millions de personnes entre 2006 et 2015.

    L’INSEE vient de publier les derniers chiffres sur le bilan migratoire de la France entre 2006 et 2015.
    Le solde migratoire des immigrés (ceux qui arrivent moins ceux qui repartent) s’est élevé à 1,6 million de personnes.
    Il y a eu 1 million de naissances où les 2 parents ne sont pas nés en France.
    Il y a eu 1,2 million naissances où un des parents n’est pas né en France.

    Voilà la vraie raison de la montée du FN.

    Sources
    INSEE L’analyse des flux migratoires entre la France et l’étranger entre 2006 et 2015
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/2593515
    INSEE Naissances selon la nationalité et le pays de naissance des parents en 2015
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381382

  8. EQUALIZER dit :

    Pour la « Parc aventure » nous avons quelques cités riantes à Aulnais-sous-Bois (où sont passés les bois?) Chanteloup-les-Vignes .. où sont passés les loups et les vignes ? question jungle si d’ aventure -l’ aventure c’est l’aventure!- vous décidiez d’ y faire un tour , je vous souhaite bien du courage ! (et je sais de quoi je parle) Nul doute que le Grand Nord vous sera de tout repos !
    Sinon , croyez bien mais n’ étant pas « filloniste » le lynchage généralisé du candidat Fillon m’ écoeure au plus haut point ! il apprend donc qu’ en politique , il faut avoir l’ estomac solide et s’ attendre à déjeuner chaque matin d’ un bol de crapauds … Je ne vous dirai rien des trahisons et autres lâchetés des « LR » , pitoyables couards , dont il n’ y a rien à attendre , et qui sont aussi responsables que les socialo-gauchistes (les Hillarystes!) de la situation de la France en perdition . Marine Le Pen mériterait un peu plus de respect de la part de gens qui se prétendent « démocrates » …

    • EQUALIZER dit :

      j’ ai envoyé le texte sans les corrections ..; résultat ? un peu charabiantesque . Trop tard pour les rectifications . Bonnes vacances !

  9. Annick dit :

    Bonsoir Frederic,

    « Ce qu’a révélé l’affaire Fillon c’est qu’il existe aujourd’hui un courant politique nouveau – qu’on appelle faute de mieux conservateur / libéral – et à qui on interdit l’expression politique . »

    Entièrement d’accord. C’est ce qu’il faut impérativement organiser.
    L’alliance RPR et Centristes fut une erreur monumentale. Personne n’y retrouvait ses petits.

    Amicalement,

    • Frederic_N dit :

      Cher ami,
      Il ne s’agit pas de critiquer l’alliance du RPR avec les centristes. Encore moins de sacrifier aux sempiternelles conflits de personnes. Le RPR est un parti au mieux de tradition bonapartiste, au pire un parti atypique, lié au caractère exceptionnel du gaullisme. Mais dans ce cas il s’agit du pire parti politique que l’Europe ait connu, car il n’a jamais su se doter d’une doctrine. Chirac par exemple était certes sympathique, mais a été le pire homme politique de notre histoire : il n’a fait que des coups tordus et gâcher les situations que le hasard lui avait créé. Parce qu’il n’avait aucun programme. De ce point de vue l’UDF lui était mille fois préférable
      Ce qui est en jeu aujourd’hui c’est l’univers des idées, d’un vrai programme politique de long terme pour préparer le pays à la situation qu’il va inéluctablement affronter. Cela n’a rien à voir avec ce que la droite a produit jusques là

  10. Annick dit :

    Que Dieu vous accompagne !

    Revenez-nous en pleine forme et ramenez des photos, please.

    Amicalement,

  11. SIMON dit :

    Bonsoir,
    Bonnes vacances à vous.
    Je reviens sur ce qui se passe en ce moment. Je suis atterrée par le spectacle donné par les Républicains, cette débandade. Nous sommes nombreux ici à avoir participé aux primaires et donné notre voix à F. Fillon, parce qu’il nous semblait être le moins mauvais candidat et qu’il avait un programme accolé à une consultation du peuple. Nous sommes nombreux ici à penser que ce sont les dernières élections où il pourrait se passer quelque chose, un sursaut, un espoir de renouveau…Encore,eut-il fallu que nous ayons des médias impartiaux, informatifs et surtout que les LR se rangent comme un seul homme derrière Fillon, car tous en croquent, de gauche à droite. Que voit-on ? Des rats quittent le navire, soucieux de leurs prébendes….Où est le service à la France ? L’amour de notre patrie ?
    Le grand jeu actuel est de faire revenir Juppé, qui a quand même été frappé d’inéligibilité il y a quelques années, dont un fils avait profité de loyer plus que généreux de la part de la ville de Paris, si je me souviens bien. Ce dernier laverait-il plus blanc ? Mais on se fout de qui ? Et tout ceci à l’encontre de la vox populi ? A propos de ces primaires « rendez-nous l’argent » !
    Comment s’étonner qu’une grande partie de la population ne vote plus ? Et quand bien même notre pays serait gouverné par la seule Assemblée, est-il nécessaire d’avoir 577 députés ? Surtout lorsque on voit leur manque de présence dans l’hémicycle. La grenouille va finir par crever.

    • L’Occident est en déclin de civilisation c’est une évidence et la France qui donnait l’exemple ne fait que suivre les Etats Unis dans leur fuite en avant . Tout le monde dit que le roi est nu mais personne ne fait un geste « pour le couvrir  » marcher à contre-courant et revenir a l’essentiel : La nature .. le grand Nord .. et les loups … Nous sommes encombrés d’inutiles, choses et gens, et ce grand panier de crabes que sont nos gouvernants donnent l’exemple d’une société malade en voie d’extinction.

  12. Annick Danjou dit :

    Bon voyage Maxime, revenez-nous en pleine forme et la tête vidée de tous ces scandales…pour un temps seulement, ne croyez pas échapper à la suite. En attendant, je suis navrée pour F Fillon, ce qu’il doit subir actuellement est inhumain, inqualifiable et même s’il a eu et a encore tort, quelle épreuve pour lui et sa famille. Il ne s’en remettra pas de si tôt. Je le plains de tout coeur.

  13. Ghislain dit :

    Qu’un candidat à la plus haute fonction du pays soit soumis à une attention soutenue des électeurs, c’est le propre d’une démocratie saine. La seule chose qui me chiffonne, c’est que Fillon semble subir un traitement de défaveur. Au lieu de défendre la probité sans tache de F. Fillon, on aurait dû exhumer les éventuelles affaires qui concernent les autres candidats…

    Il me semble que pour être fiable, ce nouveau gouvernement issu d’une majorité parlementaire ne doit pas être composé d’anciens politiciens de carrière (qui n’ont jamais eu d’autre emploi que celui d’élu du peuple et sont) rompus aux manœuvres politiciennes mais inaptes à gouverner !

  14. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    J’ai honte et ne me reconnais plus dans cette fausse droite qui alliée à la gauche voudraient imposer à la France un condamné pour emploi fictif à un présumé innocent.
    J’ai honte de tous ces élus de droite lâches et pu-putschistes qui en lâchant F. Fillon tout en ne voulant pas de Juppé, affichent sans avoir le courage de le dire, leur proximité avec Macron.
    Comme beaucoup d’électeurs, je suis excédé de ces tambouilles d’arrière-cuisine de politocards pour faire taire la vraie droite et conserver leurs prébendes.
    Finalement, face à l’exaspération générale, c’est peut-être de la Société Civile, Girondine, populaire, libérale et non violente qui est en train de s’organiser et de se regrouper sur internet que viendra le vrai déverrouillage de ce système à bout de souffle, hyper centralisé et confisqué par les professionnels de la politique et des médias dont certains ne se cachent même plus pour soutenir leur champion.
    Souhaitons que cela intervienne dès le mois de mai 2017, nous avons déjà perdu trop de temps, à moins que d’ici là, Hollande, que je soupçonne d’avoir fomenté toute cette pagaïe pour laisser sa « trace » dans l’histoire, n’en profite pour prolonger son mandat en reportant les élections ?
    Aujourd’hui tous les scenarii peuvent s’écrire.
    Bonnes vacances silencieuses à vous M. Tandonnet, soyez prudent et revenez nous vite avec de beaux articles et d’enrichissants débats.

  15. Mildred dit :

    Bon vent, monsieur Tandonnet, il m’est agréable de penser que je ne saurais perturber vos vacances.
    Cependant je ne peux oublier qu’ici, vous aviez eu les mots les plus durs concernant Marine Le Pen, tantôt, au mieux : « épouvantail » ou « vide absolu », et j’en passe.
    Mais vous prédisiez également, à votre corps défendant : « S’il avait dû percer, dans le climat de décomposition actuelle, ce parti…serait à 40%du corps électoral… » et vous ajoutiez : « Le FN (que vous écrivez fn) n’existe que par la bêtise et la lâcheté du camp des républicains modérés. » (Fascination morbide du 15/06/14).
    Eh bien, il semble que nous y sommes.
    Et voilà qu’aujourd’hui, après avoir placé vos espoirs en Sarkozy, puis en Fillon, vous placez vos « dernières espérances politiques dans l’élection législative ».
    Permettez-moi, au vu du sort réservé à M. Fillon par ses « amis » parlementaires, de ne pas partager votre enthousiasme.
    Car à la lumière de ce qui se passe ces jours-ci, comment ne pas se souvenir de cette Assemblée qui, le 10 juillet 1940, avait majoritairement voté les pleins pouvoirs à Pétain ? Comment oublier que c’est avec les Communistes que De Gaulle avait organisé la résistance.
    Or on commence à entendre que Marine Le Pen n’aurait pas les 500 signatures. Que les élus LR feraient pression dans ce sens sur les maires. On voudrait créer les conditions d’une révolution populaire qu’on ne s’y prendrait pas autrement.
    Et si en définitive c’était Jean-Luc Mélenchon qui avait raison ? Et si pour rendre son pouvoir au peuple, il convenait de réunir une assemblée constituante pour définir les nouveaux pouvoirs et sortir par le haut de cette Vème République qui « s’effondre sous nos yeux » ?

    • IRIS dit :

      Si F. Fillon n’est pas empêché par un coup fourré de dernière minute, parce que jusque là rien ne dit qu’il soit obligé de retirer sa candidature. Je voterai pour lui sans hésitation. C’est lui qui a le meilleur programme, réaliste tenant compte de la situation des finances dont dispose l’État. Il ne fait pas de promesses démagogiques. Il a une expérience irremplaçable, donc il ne perdra pas de temps pour entrer en action.
      Le parti ‘’Les Républicains’’ est un parti démocratique. Il y a eu des élections, les adhérents se sont exprimés, ils ont choisi F. Fillon.
      Il y a toujours ce que l’on appel ‘’des maillons faibles’’, mais c’est leur droit le plus absolu de choisir une autre voie. Leur décision n’est en rien critiquable
      Depuis cinq ans les socialistes ont conduit la France au bord du gouffre, et les candidats qui se revendiquent de la gauche n’ont pas beaucoup de crédit. De toute évidence ils se cramponnent au pouvoir à n’importe quel prix.
      F. Fillon n’a rien fait qui soit contraire à la loi… Si F. Fillon est empêché de se présenter, un autre Républicain prendra sa place. Il ne manque pas de talents chez les Républicains.
      Coté Fn, les adhérents eux n’ont pas été consultés, les membres de ce parti ont le petit doigt sur la couture du pantalon. Là, pas de démocratie !
      Arrêter de relancer cette ritournelle ‘’donner le pouvoir au peuple’’. Le peuple dont je fais partie s’exprime par son vote. En fait ce qui vous gêne, c’est que la constitution de la V République ne retienne pas la proportionnelle. Le Général de Gaulle l’a voulu ainsi pour mettre fin au magouillage des partis, et doter le gouvernement d’une forte majorité. Cela a été vote par référendum. Est-ce que par hasard vous contesteriez la constitution ?
      Le Fn est une escroquerie intellectuelle et politique! Son programme un attrape mouche.
      De plus Mme Le Pen n’a aucune des compétences requises pour diriger un pays de 65 millions d’habitants.
      A près de cinquante ans elle n’a jamais rien fait pour le pays. Elle n’a JAMAIS pu se faire élire, ni maire, ni député à l’assemblée nationale et ce n’est pas faute d’avoir essayé elle à toujours été battue. Être maire, député, ministre, durant X années c’est cela être au service de la nation, des citoyens que nous sommes. Cela demande beaucoup de SACRIFICES, c’est beaucoup de travail. Là, pas de35 heures…
      Sa seule activité, trôner dans le bureau du trust familial. Ça fait plus de dix ans qu’elle apprend un rôle,elle fini par y croire.
      Le 11 septembre 2016, elle reconnaît que l’islam est compatible avec la République.
      A Mayotte, comble de l’hypocrisie elle est adoubée par les chefs religieux musulmans dont le Grand Cadi.
      Pour faire court, P. De Villiers a dit : rien ne changera avec elle.
      Quand on a bâti toute sa propagande sur le thème ‘’On est chez nous les musulmans dehors’’. Pour aller à la pêche aux votes elle est prête à tout comme le disait M. Chauprade «La pudeur n’existe pas dans le reste de la famille Le Pen. Ce n’est pas la bourgeoisie du XIXe siècle; c’est le XVIIe siècle baroque, avec un petit côté décadent», il poursuit: «Parfois vulgaire, parfois clinquant, ».«Les Le Pen, ils s’en foutent des autres» , ils leur marchent dessus», détaille Aymeric Chauprade, pour qui Mme. Le Pen «est une énorme menteuse». «Vous ne pouvez pas imaginer à quel point elle sait mentir». Il poursuit «Les Pen n’ont aucune morale dans aucun domaine, ce sont des jouisseurs». «Ils n’ont pas de limites dans l’exercice du pouvoir cela veut dire que ce pourrait être l’Empire byzantin». C’est ça les Le Pen.
      Cordialement.

  16. atoilhonneur2 dit :

    Je garde un souvenir extraordinaire, inoubliable, du grand nord et de la Scandinavie que j’ai parcouru en long en large et en travers il y a … 33 ans ! Profites-en bien !
    Cdlt,
    Corto

  17. Frederic_N dit :

    Bon vent Maxime , enfin : souhaitons que vous n’ ayez pas trop du vent.

    Je ne suis pas sûr que vous ayez compris les incompréhensions de certains de certains de vos lecteurs. Vous avez sans doute raison quand vous accusez le système médiatique devenu irrationnel, et l’on voit tous que vous l’avez précisément vécu. J’imagine d’ailleurs que vous n’avez pas écrit ce billet pour nous, mais pour votre ancien mentor : pour essayer de lui expliquer ce qui s’était passé. En vain, sans doute, car il n’a toujours pas compris.
    Mais là où je ne vous suis pas, ce sont dans les conclusions que vous tirez . Car on a le sentiment que vous ne cherchez le salut que dans les seules institutions. Quel que soit le problème vous y revenez toujours comme si elles pouvaient à elles-seules soutenir le pays.
    C’est ainsi qu’aujourd’hui, le seul espoir serait dans l’assemblée nationale que vous créditez d’être moins sensible à l’irrationnel ( sérieusement : avez vous lu récemment un textes de loi ? ). Mais cet espoir dans l’assemblée est tout aussi fallacieux : avez vous mesuré que même si la droite l’emporte les seuls députés cohérents seront les extrêmes ? Imaginez le PR avec Nuit Debout dans la rue , les lycées bloqués et Juppé au pouvoir ?

    Le principal problème n’est pas dans les institutions. Ce qu’a révélé l’affaire Fillon c’est qu’il existe aujourd’hui un courant politique nouveau – qu’on appelle faute de mieux conservateur / libéral – et à qui on interdit l’expression politique . Et si on réussit à lui interdire, ce n’est pas que les gens sont méchants, c’est que ce courant est naîf : il refuse encore de s’organiser. Ce qu’il faut faire à partir d’aujourd’hui c’est travailler à sa cohérence et qu’il ne se perde pas dans les petits jeux des élus . Qu’importe ce qui adviendra à court terme : la seule garantie que nous ayons face au désastre qui menace le pays, c’est la vitalité de ce courant.

    • Gaston dit :

      @Frederic_N, tout à fait d’accord avec vous. L’économie ou la politique doivent être un plus qui améliorent votre vie, sinon aucune raison de s’y brûler les ailes. Elles ne font pas partie des fondements de l’homme, il n’y a qu’à se retrouver au milieux de la nature pour s’en rendre compte. A propos de tout ces mouvements qui ont eu lieu dans la rue au lendemain de la période noire qu’a traversée la France, ils ne sont pas anodins. Ils auront un impact, surtout si cette fameuse conscience collective se forme. Il y aura de nouveau défi à résoudre, je pense aux projets du durable et qui relèvent de la rationalité en valeur. Ce que la plupart des candidats médiatisés ignorent.

      Maxime, profitez de ce voyage pour faire le vide et réinitialiser votre système de connaissance qui est très élaboré. Vous n’êtes pas responsable de la chute de votre candidat, bien au contraire. Vous avez bien mérité ce repos et je vous souhaite de trouver les aurores boréales. Nous continueront de vous lire quoi qu’il advienne.

  18. Cyril45 dit :

    Sii par extraordinaire François Fillon l’emportait, j’imagine la tête de tous ceux qui l’ont ou vont encore l’abandonner. Il y en a plus d’un qui devra aller à Canossa !
    Et pour l’heure, cher Maxime, profitez bien de ce voyage dans ces solitudes propices à la réflexion et au retour sur soi. Et s’il vous arrive de croiser quelques loups, dites-vous que ces magnifiques et si intelligents animaux sont sans nul doute moins féroces et fourbes que nos meutes vociférantes de politiques. Et moins prompt à la curée que nombre de nos médias.

    • carine005 dit :

      Oui, enfin bon. Vaut mieux qu’ils ne soient pas affamés.
      Bon voyage Maxime et soyez prudent.
      Même si ce n’est pas plus périlleux qu’une hivernale de la face nord de la Courneuve en solitaire.
      Prudence quand même.

    • de Cydelah dit :

      @ carine005 / 4 mars 2017 à 18:05

      Vous me l’avez ôtée de la bouche ! (la réflexion).
      Les loups ont fin et les ours blanc ont un odorat exceptionnel qui leur permet de survivre.

  19. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    Je suis écoeuré, je ne pensais pas que la bêtise humaine pouvait atteindre de telles proportions.
    Les médias sont puants de bêtise, Je ne peux plus souffrir les journalistes politiques, les politologues qui manipulent les esprits. La justice n’est plus au service du peuple mais un pouvoir qui fait et défait les hommes. L’acharnement sur la droite et l’extrême droite est affligeant. Cette attitude ne fera que renforcer les extrêmes. Nous sommes depuis cinq ans dans l’angélisme et l’idéologie; mais cela mène toujours à la dictature.
    La gauche sentant sa fin, avec l’aide des médias a manipulé les esprits. Lorsque j’entends parler les gens autour de moi je suis stupéfait de voir le niveau de crétinerie.
    Mais cette chute de la fonction présidentielle a commencé en 1981 avec la mise en place du régime des partis, l’état au service des partis pour les partis. Les présidents successifs ont salit la fonction présidentielle et notre dernier guignol lui, a humilié et salit encore plus cette fonction.
    Président de paille n’étant même pas capable de tenir ses troupes.
    La France va vers un avenir sombre où des polichinelles font du populisme et de la démagogie.
    Leur programme sont d’une incohérence monumentale, mais il y a suffisamment de veaux pour croire ces promesses.
    Les français vont comprendre très vite que : » Les promesses de la chenille, n’engage pas la papillon! »
    Comme disait William Shakespeare: « Quelle terrible époque que celle ou des idiots dirigent des aveugles! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s