Les scénarios de 2017

sans-titreNous baignons tous, du matin au soir, dans l’illusion présidentialiste. De fait, l’Elysée est l’arbre qui cache la forêt d’une réalité infiniment complexe et le grand guignol médiatique ne doit pas  occulter la réalité: un président sans majorité à l’Assemblée nationale – qui vote les lois –  est privé de tout pouvoir réel. La période électorale qui entre dans ses deux derniers mois est sans aucun précédent dans l’histoire de la Ve République: totalement incertaine. Pourtant, le spectre des scénarios possibles n’est pas indéfini:

  • La victoire aux présidentielles de M. Macron, donnée aujourd’hui comme l’hypothèse la plus probable par les médias et les sondages. Elle traduirait le triomphe d’une image, d’un reflet, d’un enfumage à grande échelle, d’une chimère adossée au néant.  Les socialistes l’ont rejeté (exclusion en cas de parrainage) et les Républicains ne le considèrent pas comme un des leurs. M. Macron, sans majorité possible, tente aujourd’hui de susciter ses propres candidatures aux législatives. Mais il est irréaliste de lancer dans la nature 600 candidats sans la moindre implantation locale et d’espérer leur victoire contre les partis établis. Nous aurions alors deux hypothèses: * soit un éclatement de l’Assemblée nationale, sans majorité possible, signifiant le retour à une France totalement ingouvernable des dernières années de la IIIe et de la IVe; *soit, dans la logique de l’alternance, une nette victoire des Républicains, impliquant la nomination d’un Premier ministre républicain qui prendrait en main le gouvernement du pays, dans un contexte bien différent des précédentes cohabitations où le chef de l’Etat avait l’avantage de l’antériorité et de l’expérience.
  • Une victoire de Mme le Pen, improbable mais possible si elle était opposée au second tour à M. Hamon (ou M. Mélenchon). La présidente se trouverait alors, presque à coup sûr, face à une Assemblée législative droite/gauche profondément et unanimement hostile. Tout premier ministre nommé par elle serait aussitôt renversé. L’Elysée  ne pourrait pas engager la moindre réforme ni prendre aucune décision en l’absence de majorité et de gouvernement stable. Nous entrerions dans une période d’impuissance générale, de fuite dans la polémique stérile et la communication à outrance, un désordre indescriptible et d’une durée indéterminée.
  • Une victoire de M. Hamon, à la suite d’une confrontation gagnante avec Mme Le Pen: rien ne permet de l’exclure à coup sûr. Nous entrons là aussi dans une logique de crise. Il est fort improbable qu’il obtienne une majorité absolue pour réaliser les promesses irréalistes sur lesquelles il a gagné les primaires socialistes dans une surenchère démagogique. Le parti socialiste se scinderait et le pays, sans gouvernement, déchiré par le spectre de son programme inapplicable, sombrerait dans le chaos.
  • Une victoire de M. Fillon, malgré tout la plus vraisemblable, suivie d’une « vague bleue » à l’Assemblée nationale. Ce scénario est le seul qui préserve la possibilité d’un système de « majorité présidentielle » permettant au chef de l’Etat de faire prévaloir sa volonté et d’appliquer une politique cohérente.  Mais au-delà, les conditions de son élection n’auront, quoi qu’il arrive, rien de triomphal et son autorité personnelle en sera affectée dès le départ. Tout l’enjeu pour lui sera d’éviter de s’enfermer dans une logique de l’impuissance narcissique qui a miné le mandat de M. Hollande et d’essayer de construire un pouvoir de nature plus partagée et collective autour d’un Gouvernement d’action et de volontarisme.
  • Une autre issue: émergence fulgurante d’une autre personnalité républicaine ou assimilée – M. Dupont-Aignan, Mme Alliot-Marie, M. Guaino – ou tout autre personnage issu du monde politique de la société civile, prospérant soudain sur les ruines de la politique française. Qui sait?

Quoi qu’il arrive, il me semble qu’après 2017, rien ne sera plus comme avant. Nous sommes dans une phase de transition, qui rend la période actuelle si étrange, incertaine, désagréable. Un régime, un système de pouvoir est en train d’agoniser et nous entrons dans l’inconnu…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

54 commentaires pour Les scénarios de 2017

  1. Carry dit :

    Les choses pourraient se retourner en faveur de Fillon à la 2ème place (derriere MLP) :
    Hamon restera minoritaire par rejet de la gauche socialiste (4ème place), et Macron pourrait faire l’objet d’une ambiguïté gênante sinon d’un rejet, au cas où l’opinion s’apercevait que le bashing de Fillon émanait de l’entourage de Macron (soutenu au plus haut niveau par l’état socialiste), mais surtout si les électeurs percevaient une action médiatique étonnamment dirigée, violente, persistante et exclusivement à charge de Fillon.
    Le problème est qu’il n’est pas évident que les électeurs se rendent compte de l’extraordinaire manipulation dont ils font l’objet de la part des socialistes au pouvoir afin de s’opposer aux chances de Fillon. Outre les médias, la justice s’avère être le levier le plus puissant pour agir ainsi : il suffirait par exemple de laisser pourrir le dossier Fillon, pour maintenir le doute sur le candidat et donc affaiblir (et contrôler) tout élan excessif d’ adhésion aux suffrages vers la droite…
    A mon avis, la stratégie politique des tenants du pouvoir socialiste s’articule autour du parquet national financier parfaitement aux ordres des amis de Macron (du moins aux ordres des ennemis de Fillon…).
    Qui croirait que le parquet se prononce en faveur de Fillon ?
    Le plus confortable pour cette institution sera de ne pas trancher, pour ne pas s’exposer…
    Attitude dont laquelle les français sont maintenant parfaitement lucides et profondément indignés.
    C’est en particulier cette forme d’irresponsabilité manipulatrice qu’a magistralement montrée le président FH.
    La politique triomphera t’elle ainsi longtemps face à l’injustice instituée ?
    L’injustice du vol de la démocratie.

  2. hugues dit :

    Je crois de moins en moins à une qualification de MLP au second tour. Au contraire de tout ce qui se dit et s’écrit dans les médias mainstream, je pense de plus en plus qu’on aura un second tour Fillon-Macron.

    Tous ceux qui se disent électeurs de MLP savent très bien qu’elle n’a aucune chance de gagner la Présidentielle, et peut-être même ne le souhaite même pas (l’incohérence de son programme rassemble un électorat tellement hétéroclite de l’extrême gauche à l’extrême droite, qu’il sera très volatile, contrairement à ce que les interpréteurs de sondage veulent bien nous faire croire). Je pense que beaucoup de ces électeurs vont se reporter sur Fillon dans les derniers jours de la campagne, pour s’assurer de ne pas avoir Macron au second tour et donc comme futur président: Macron figure tout ce que l’électorat de MLP déteste. Après tout, au vu des intentions de vote d’aujourd’hui (MLP 25%- Fillon 19% Macron: 22%), il suffit d’un report de plus de 3 points de MLP vers Fillon…

    Je pense que l’on assistera à un débat de second tour très intéressant sur le fond entre les deux candidats notamment sur les sujets économiques et sociétaux: le libéralisme contre le conservatisme (et il y a un peu des deux dans chaque candidat mais sur des sujets différents, Fillon étant plus libéral sur les sujets économiques, Macron l’étant plus sur les sujets sociétaux).

    Quant au résultat du match final, il est très difficile pour moi de faire un pronostic mais je pense que cela sera extrêmement serré. Bien sûr on est pas à l’abri de nouvelles affaires qui pourraient tout changer dans un sens ou un autre. Mais aujourd’hui je suis persuadé qu’on aura un beau match Fillon-Macron !!

    • hugues, vous croyez de moins en moins à MLP au second tour? Heureusement qu’il y en a encore des gentils optimistes comme vous. Le Ciel vous entende…
      MT

    • hugues dit :

      Oui Maxime. En fait je ne suis pas trop sûr de moi sur ce coup -:) !! Mais il y a des raisons pour y croire et je veux me mettre dans cette perspective. Après tout les Français sont les héritiers de Descartes et de sa Méthode, ses règles de l’analyse et de la synthèse, emprunt du nécessaire doute cartésien.

      Le débat politique est inexistant en ce moment. Postures en tout genre, crédo plutôt que demonstration, aveuglement des réalités à gauche qui passe son temps à parler entre elles plutôt qu’aux Français, incohérence au FN qui attisent les peurs de chacun sans proposer de perspectives crédibles , je pense que Fillon et Macron sont les seuls ancrés dans la réalité du monde d’aujourd’hui et de demain, les seuls à même à parler à la grande majorité des Français.

      Cela devrait finir par émerger et nous aurons un bon débat de fond entre les deux tours. N’oublions pas que les sondages sont l’apanage de l’humeur du moment, j’ose encore espérer que le vote est le résultat d’un raisonnement.

  3. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,
    Le scénario 2017 le voici:

    Tout d’abord une leçon d’histoire:
    Aymoin, écrivait en l’an 1000, l’événement suivant: la nuit même qui suivit les noces de Basine de Thuringe et Childeric, Basine dit à Childeric: « Si mon seigneur le souhaite, je puis lui faire voir quelle sera la destinée de la dynastie qui sortira de lui » Childéric lui dit: « Oui je le veux. »
    -Levez-vous, poursuivi la reine, et regardez dehors: Que voyez-vous?
    – Je vois, dit Childéric, un lion fort et puissant qui marche dans la campagne; tous les animaux le respectent,tremblent quand il se fâche, et d’autres batifolent.
    – Retournez, dit la reine, et venez comme la première fois, me dire ce que vous avez vu!
    – Le lion a disparu: les licornes et les léopards qui marchaient à ses côtés ont disparu; des ours et des loups ont pris leur place, et les animaux se chamaillent!
    – Une troisième fois, Que voyez-vous?
    – Childéric dit: « Il n’y a plus que des chacals et des hyènes qui s’entre déchirent, tandis qu’une multitude de petits animaux malfaisants se battent autour d’eux et leurs font impunément des morsures, les autres animaux sont maigres et rachitiques!
    – Dormez dit Basine; demain au lever du soleil, je vous dirai ce que signifie votre vision.
    Le lendemain fidèle à sa parole, Basine dit à Childéric: « Le lion que vous avez vu marchant entre des licornes et des léopards est la figure du fils que vous aurez (Clovis): Fort ,vaillant, loyal, intègre, il régnera sur ses ennemis; tout pliera sous sa puissance, il sera respecté de tous et le peuple sera fier de lui!
    – Après lui viendront des rois moins redoutables, mais avides en proie: ce sont les loups et les ours!
    – Puis ta descendance déclinera, les princes seront sans vigueur, cupides, avides de pouvoir, livré à la révolte des grands et aux insultes de petits sujets avides de pouvoir sans charisme et ce sera la fin de ta dynastie!
    Belle leçon d’histoire! Notre Ve République vie cette histoire, histoire qu’ont connues toutes les dynasties de notre pays, des Mérovingiens jusqu’à nos jours.
    Nous pouvons constater avec tristesse et effroi que notre cinquième république est dans la troisième phase décrite par Basine de Thuringe depuis 1981, les chacals et les hyènes se battent pour le pouvoir. Le Général de Gaulle fut le lion, ensuite vinrent l’ours et le loup et depuis 1981 les chacals et les hyènes.

    Nous assistons au triste spectacle des chacals et des hyènes, au spectacle de ses petits sujets avides de pouvoir. Comme vous l’avez dit la dictature de la crétinerie.

    2017 ne changera rien, nous serons à la merci de crétins avides de pouvoir et qui feront de la France une épave.
    Nous courrons vers des événements dramatiques, certainement une guerre civile, voir plus et de cet ou ces événements sortiront d’autres hommes ou femmes qui redresseront le pays.
    Mais cela n’est pas demain la veille.

    • Frère Jacques dit :

      A la manière Facebook : « J’aime » ce que vous avez écrit et partagé là.

  4. Nycthéméral (Nyco..) dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je crois que les tensions dans chaque camp droite/gauche est propice au chaos auquel on assiste (Walls aura du mal à choisir le soutien à Hamon, Jupé à choisir de soutenir Fillon… etc…) je crois comme je l’ai déjà dit dans un commentaire précédent il y a plusieurs semaines, qu’un regroupement du centre gauche et du centre droit va s’opérer sur la candidature de Macron (malheureusement..) et implicitement avant le premier tour par des ralliement de certains élus, comme c’est déjà le cas aujourd’hui….
    La majorité parlementaire dont vous doutez ici, se fera avec quelques ministres de chacun de ces groupes « centraux », et sera en plus présenter comme l’intention de faire « l’unité » du pays (car l’ensemble du centre gauche et droit, peut faire une très forte majorité…).
    Bref, les Français vont finir de livrer l’ensemble des prérogatives restantes à la France aux instances Européennes, qui pourront ainsi terminer de détricoter tout notre système social, et dilapider le peu de nos industries encore florissantes. Bref, la fin de la France comme état nation, pour devenir une province Européenne. Et comme d’habitude, les français s’en rendront compte beaucoup trop tard…
    Je n’ai pas un tempérament à penser au complot, mais y voir certaines instances financières derrière tout ceci ne m’étonnerait guère…
    Je ne vois rien de bon ressortir de ces élections pour l’avenir de notre beau Pays…

  5. drazig dit :

    De toute manière la France avancera par à-coup au mieux, révolution au pire. Que ce ne soit pas sanglant, c’est tout ce que je souhaite.
    En 1968, les dirigeants étaient déconsidérés et inexistants, aujourd’hui, ce sont les partis qui ne représentent plus rien, il suffit de voir les étiquettes des groupes à l’AN et les votes par exemple 1 groupe de députés et 2% des voix en face 2 députés et 25% des voix et je ne parle pas des alliances plus ou moins bidonnées. Qu’on le veuille ou non, c’est invivable dans une démocratie digne de ce nom. La preuve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s