Le naufrage de la politique française

imagesEWG2R0EFNous vivons une époque de grand paradoxe. La France n’a jamais eu autant besoin d’être pilotée, gouvernée, dirigée… Le pays compte 6 millions de chômeurs. Il est ensanglanté par le terrorisme. Ses périphéries urbaines sont en feu. Rarement depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, le contexte européen et international n’aura été aussi instable et incertain: Europe, Moyen-Orient, Etats-Unis. Mais depuis le début de l’année 2017, le naufrage de la politique française s’accélère. Le lynchage hystérique de M. Fillon est le signe le plus flagrant de la démence qui s’est emparée de « la France d’en haut », politique et médiatique. Mais la médiocrité ne s’arrête pas là, prenant des proportions vertigineuses.  Ce nihilisme s’exprime dans le culte de la personnalité qui accapare les esprits. Sans leur faire de publicité, je suggère d’aller jeter un coup d’œil sur les clips de campagne de certains candidats. Quand le narcissisme et la mégalomanie atteignent un niveau d’obscénité qui frise la démence. Si l’on avait envie de rire, un grand éclat de rire serait la réponse appropriée. Mais nul n’a envie de rire. Et puis cette nouvelle polémique minable sur la supposée sexualité d’un candidat, le favori des sondages! Jamais un tel niveau de médiocrité et de crétinerie n’avait été atteint. Jamais non plus je n’avais entendu un tel délire de propositions démagogiques irréelles ou provocatrices, venues de tous les camps: « revenu universel » à 400 milliards d’euros, légalisation du cannabis, « visa humanitaire »  pour les victimes de la pauvreté (1 milliard de personnes selon la Banque mondiale, vit avec moins de 1,9 dollar/jour), taxe de 3% sur l’ensemble des importations y compris d’Europe (peu importe l’engrenage des représailles!), retour à la retraite à 60 ans, « préférence nationale » dans la Constitution (ou discrimination légalisée). Toutes ces mesures sont aussi débiles et fantasmatiques les unes que les autres. D’apparence opposée, elles se rejoignent dans la démagogie et le déni du réel. Elles sont contraires aux réalités financières, internationales, à l’Etat de droit, aux équilibres sociaux et aux engagements de la France. La fuite dans le délire général s’accélère et la politique s’éloigne, à une vitesse vertigineuse, du monde des réalités. Entre lynchage, culte hystérique de la personnalité, polémiques sexuelles, propositions débiles, jamais, jamais, jamais, depuis l’invention de la politique, une campagne électorale, dans l’histoire de la démocratie française, n’aura été aussi minable. Nous avons atteint, sinon dépassé, le niveau de médiocrité de la campagne américaine dont nous nous gaussions. Le débat d’idées et de projets meurt, noyé dans la manipulation émotionnelle. Plus la France a besoin d’être gouvernée, plus sa vie politique sombre dans l’hystérie, la mégalomanie, la démence. Tout cela rappelle les années 1920 et 1930, et le triomphe des régimes totalitaires. Mais le plus effroyable est l’aveuglement, l’indifférence générale de la classe politique et de la Nation. Il faudrait qu’un homme politique, un seul, un député ou un sénateur, commence à dire: cela ne peut pas durer, il faut reconstruire la vie politique française de A à Z. Pas seulement les institutions – en finir avec le poison du présidentialisme, au cœur de la démence collective – mais la culture politique elle-même, ce qui est encore plus complexe et une œuvre de longue haleine.

NB: Je regrette le titre de mon précédent billet. J’aurais dû écrire « peut être » et non « sera ».

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Le naufrage de la politique française

  1. C’est marrant, à propos du cannabis j’ai justement écrit : « Le simple fait de défendre sa dépénalisation fait l’objet de critiques qui n’ont a priori besoin d’aucun argument supplémentaire. Un comble, pour une médecine largement utilisée depuis la nuit des temps. » https://theonlymaxblog.wordpress.com/2017/02/02/10-idees-recues-sur-le-cannabis/

  2. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
     » Il faudrait qu’un homme politique, un seul, un député ou un sénateur, commence à dire: cela ne peut pas durer, il faut reconstruire la vie politique française de A à Z.  »
    En dehors de la poignée de députés frondeurs qui ont réussi à dynamiter le quinquennat de Hollande, je ne vois aucun sénateur ou député capable de prendre cette initiative et surtout d’avoir l’audience nécessaire parmi ses collègues pour se faire entendre.
    Cette tâche d’arbitrage et de proposition de reconstruction est normalement celle du Pt de la République, le nôtre est démonétisé et devenu inaudible depuis près de 5 ans alors il resterait le Pt du Sénat ou celui de l’Assemblée Nationale mais ces deux hommes n’en ont pas l’étoffe. En continuant de chercher on pourrait se dire que peut-être, le Pt du Conseil Constitutionnel….non ! il ne se mouillera pas dans ce débat. Quant à nos deux principaux partis politiques (LR/PS) ils sont déjà grillés et trop occupés avec leurs petites histoires de famille et de clans.
    Et si on posait la question autrement ? Qui a intérêt dans notre pays à ce que les deux plus importantes élections se déroulent autour de débats d’idées et de propositions de reconstruction de la vie politique ? Je cherche toujours !

  3. Jacques dit :

    Au vu de la décomposition de la classe politique française, ne nous étonnons pas si en mai, nous nous réveillons avec un Trump comme président et avec une gueule de bois en prime !!
    JDx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s