Réponse de M. Julien Aubert, député les Républicains

Ci-dessous la réponse de M. Julien Aubert, député Les Républicains, au billet de M. Maxime Vaudano, journaliste au Monde.

julien_aubert_deputeEDITO : Petit démonstration de gymnastique fiscale à l’attention de M. Maxime Vaudano, « journaliste décodeur » du Monde.
Dans un billet mis en ligne ce jour*, un journaliste des Décodeurs m’accuse d’avoir produit « une défense bancale pour François Fillon ». Il est notamment allé vérifier la question de la réversion de l’enveloppe collaborateur vers l’IRFM (l’indemnité de fonction du député), en cas de non-consommation de ladite enveloppe collaborateur, et a découvert que c’était plafonné à 5 858 euros par an.
Précisons pour être totalement de bonne foi, qu’effectivement, au moment où j’ai écrit mon édito, j’ignorais que le plafonnement de ce reversement annuel était de 5 958 euros (je le pensais plus important). Les approximations existent, comme celle du journaliste qui parle dans son billet d’un plafonnement à 53 154 euros pour le conjoint collaborateur : ce plafonnement est intervenu après la période précitée. Mais passons…
Comme je le disais, cette pratique a cessé en 2012. Le journaliste a fait un travail à la serpe pour expliquer qu’il valait mieux salarier à hauteur de 53 154 euros son épouse que se reverser à soi-même un reliquat à peine dix fois inférieur (5 958 euros). Et de conclure : « A supposer que François Fillon raisonnât en pure rationalité économique, il avait donc tout intérêt à salarier son épouse pour maximiser les revenus de leur ménage. »
M. Vaudano n’a en réalité pas compris le raisonnement. En effet, la question au centre du débat n’est pas de verser ou non un salaire, mais de questionner la stratégie visant à augmenter au maximum le salaire de son épouse pour s’enrichir. Il ne s’agit donc pas de comparer le salaire en tant que tel avec le reliquat économisable, mais le surplus de salaire.
Ce que je prétends, c’est qu’il n’avait pas besoin d’artifice.
En effet, les chiffres qui ont circulé sont en BRUT. Il faut déduire les charges sociales pour passer en NET. Une fois en NET, le foyer fiscal est bien entendu imposé sur ces revenus.
Comme l’a précisé aujourd’hui François Fillon, il a versé en moyenne 3 677 euros NET par mois à sa femme. Rappelons que les chiffres « des décodeurs »** attestent que le salaire moyen, d’un assistant parlementaire toutes rémunérations confondues est de 3358 euros BRUT/mois, soit 2 600 euros net. Mais que les écarts vont de 1 à 7 entre les plus bas salaires et les plus hauts salaires.
Considérant que le foyer fiscal en question doit émarger aux plus hautes tranches de l’impôt sur le revenu, on peut projeter un taux moyen d’impôt sur le revenu de 20%***. En d’autres termes, environ 20% du surcroit de salaire est absorbé, soit pour une année à 3 677 euros/mois (44 124 euros annuels), un total de 8 824 euros (c’est forcément une approximation car on ne connaît pas les revenus de François Fillon). Au final, il reste 35 300 euros lorsqu’on verse un salaire de 3 677/mois.
A l’inverse, en diminuant le salaire de 496 euros net/mois de manière à constituer un reliquat en fin d’année, on aurait eu un salaire de 3 180 euros net par mois (38 166 euros annuels), légèrement supérieur au salaire moyen constaté pour les AP. Après impôt sur le revenu, il en serait revenu 30 532 euros au couple. Les 5 958 euros économisés sur l’année auraient en revanche pu être reversés au compte IRFM du député, en sachant que ce compte ne bénéficie d’aucun contrôle et n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. Au final, le couple aurait ainsi gagné 30 532 + 5 958 = 36 490 euros net.
36 490 est bien supérieur à 35 300. Sur 15 ans, cela fait près de 18 000 euros de différence. Rappelons qu’avec un impôt progressif, l’impact d’une augmentation du revenu imposable peut être très défavorable, en faisant passer une tranche d’imposition marginale, et qu’il s’agit donc d’un chiffrage bas.
Moralité : si l’idée était d’augmenter ses revenus, il était plus intelligent – et surtout plus discret – de baisser le salaire et d’économiser sur son enveloppe collaborateur, que de la mettre au maximum…CQFD
Alors, bancal ?

Julien AUBERT

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Réponse de M. Julien Aubert, député les Républicains

  1. G1Avis dit :

    Quelques commentaires sur la forme:
     »Précisons pour être totalement de bonne foi » Qu’il est drôle ce Monsieur !
     »Moralité: » Ouais, plus c’est gros plus ça passe c’est ça ?

    Bon maintenant sur le fond:
    ce brave Mr Aubert tente de nous démontrer qu’il aurait mieux valu que Fillon paye moins sa femme (un peu moins) plutôt qu’au max, si la volonté de Fillon était de maximiser ses profits.
    Et comme Fillon n’a pas fait cela, cela prouve que c’est un homme intègre qui n’a pas employé sa femme pour récupérer de l’argent…

    Bien sûr dans ses calculs, il n’a pas pris en compte les faits suivants:
    – Pénélope a touché 2 fois des indemnités de licenciement
    – elle a donc pu (je dirais très probablement) toucher des indemnités chômage
    – elle touchera une retraite
    – elle a probablement gratté aussi sur des notes de frais

    Il y a d’autres ‘petits’ oublis ou erreurs qu’il n’est pas nécessaire de détailler car la ‘démonstration’ de Julien Aubert est suffisamment mise à mal comme ça.

    Les maths c’est pas votre fort hein Mr Aubert ?
    Mais vous compensez largement par une parfaite mauvaise foi !

    Bref vous êtes un parfait politicard élevé en batterie !
    Vous passez quand à l’abattoir ?

  2. Philippe dit :

    Bonjour Mr Aubert,

    Si les médias et autres jettent des élus en pâture c’est de la faute des élus.
    La solution est simple, il suffit de faire le système à la norvégienne ou à la suédoise.
    Il faut messieurs et mesdames les élus que vous axiez sur la transparence.
    Les solutions sont les suivantes et simples à appliquer.
    1. Un salaire unique pour l’ensemble des élus publié au JORF et publication de l’avis d’imposition
    2. Des tickets repas avec un self service au sein des assemblées,
    3. Un forfait unique limité pour les déplacements avec justificatifs et si l’élu dépasse le forfait il doit payer de sa poche.
    4. Interdiction d’employer des proches ou de faire employer des proches.
    5. Suppression des enveloppes parlementaires
    6. Suppression des voitures de fonction
    7. Utilisation des transports en commun
    8. Inéligibilité à vie pour tout élu ayant fait de l’escroquerie, mauvais utilisation des fonds publiques etc….dont la liste est donnée par Jean Baptiste citée supra..
    9. Limitation de la carrière politique à 10 ans tous mandats confondus, afin de permettre un renouvellement des politiques.
    10. Obligation de prêter serrement sur le drapeau national et rendre punissable le parjure
    11. Limiter à 50% le nombre de postes de députés et de sénateurs, aux haut fonctionnaires, fonctionnaires, afin d’avoir une représentation équitable des citoyens.On parle toujours de la parité homme/femme, mais jamais de la parité privé/public.
    Contrôle de tous ces points par une commission de citoyens et notamment de l’utilisation des deniers publiques car la cours des comptes elle même composée d’élus ne sert à rien du fait que ses constats ne sont jamais suivis d’effets.

    Vous voyez Monsieur Aubert il suffit de peu pour retrouver la confiance du peuple, il faut de l’honnêteté, de la loyauté, de la probité.. Mr Fillon qui se dit « Gaulliste » devrait se plonger ainsi que nombre d’entre vous dans les écrits de ce grand chef d’Etat que fut De Gaulle

    Messieurs et dames les élus qui nous faites des leçons de morale avec à la bouche les fameux droits de l’homme je vous cite l’Article XV
    La Société a le droit de demander compte à tout Agent public de son administration.

    Appartenir à l’élite, en France, signifie d’abord s’enorgueillir de ne pas obéir à la loi commune. Alors que les pays du Nord de l’Europe ont une répugnance profonde pour ce fantasme aristocratique, il est, dans la noblesse de robe républicaine, l’élément constitutif de la conscience des élites.
    Les élus qui peuplent les bancs de la décision publique ont décrété qu’elles savaient tout et n’avaient plus grand chose à apprendre de la parole citoyenne.
    Les élus se comportent comme dans l’ancien régime, la Cour, qui sévit à Paris, sévissait à Versailles il y a trois siècles. Les noms ont changé. Ils s’embarrassent de moins de particules. Mais les esprits sont les mêmes: être vu par le Roi, être reçu par lui, côtoyer les puissants, à n’importe quel prix. Se rouler dans la fange pour pouvoir parler d’une personnalité en l’appelant par son prénom. L’endogamie est ancrée depuis des lustres. Plus que jamais les élus français sont dans l’entre soi et le contentement d’elles-mêmes. L’obsession commune de cette caste est de préserver, et même d’accroître ses privilèges, sans aucune attention pour l’intérêt général.

    Mr Fillon est de la même caste, d ‘ailleurs il l’a prouvé lors de ces premières interventions. plutôt que de jouer franc-jeu, et de dire la vérité immédiatement; il a préféré jouer les victimes. je n’attends rien de cette homme pas plus que des autres politicards qui se présentent aux élections.

    Quand on est un homme honnête et d’honneur soit-disant « Gaulliste » on parle franc.

    Mr Aubert je vous cite ce que nous répétait mon père phrase que vous les élus devriez appliquer.

    « Je ne blâme pas les gens pour ce qu’il font; mais j’exige qu’ils assument toutes les conséquences de leurs actes! c’est cela être un homme et un vrai citoyen sinon vous ne méritez que le mépris et vous n’avez pas à demander le respect, le respect ça se mérite ce n’est pas un dû, si vous respectez autrui par vos actes, vous serez respectés  »

    Mais les élus français appliquent à la lettre la citation suivante:

     » La Morale c’est l’ensemble des règles de vie que l’on trouve excellentes pour autrui mais inutiles pour soi-même »

    Je vous laisse méditer…….

  3. souris grise dit :

    bonjour à tous .

    perso j’en ai rien à f…. des chiffres , on a assassiné Louis XVI et Marie Antoinnette a cause des chiffres, et à l’époque pratiquement personne ne savait compter , les tricoteuses ont fait un mal considérable , aujourd’hui on tue la droite d’une façon différente , mais avec tjrs des chiffres , et là on compare un salaire d’ hn ouvrier avec ces chiffres , on lui fait croire qu’il y a eu vol …oui ça ne vous a pas échappé que le bon peuple crie au voleur …tout comme le peuple allant sur Versailles gueulant la même chose , voleur !!!
    mais ça ne vous fait pas peur tout ça ??? ça ne vous inquiète pas ??? la presse a remplacé les tricoteuses , elle a fait un mal considérable à cette élection , un mal irréparable …et à cause de vous qui ne voyez que votre calculette un état totalitaire est en train de se mettre en place , avec toutes les dérives qui vont se produire …on va porter au pouvoir , des mao , des staliniens , des vrais révolutionnaires ..et vous savez quoi ??? je ne serais plus jamais tranquille , mais vous non plus …et nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer ,et ça ds pas longtemps ! dés juin / juillet.

    merci de m’avoir lue .
    Chris .

  4. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Cette querelle de chiffres devient plus que pesante et cette bataille entre salaire brut mis en avant par les accusateurs et le net corrigé des défenseurs à coup de dizaines de milliers d’euros, est indécente, tant ces montants sont éloignés des salaires comparatifs de la plupart des électeurs. Que les procureurs cessent maintenant que le mal est fait ou alors qu’ils mettent également sur la table toutes les turpitudes de nos élus. Un seul exemple entendu hier: J.M. Cambadélis qui s’interrogeait sur l’honnêteté de F. Fillon alors qu’il a lui-même été condamné à deux reprises pour emplois fictifs. Heureusement le ridicule ne tue pas.
    Il est maintenant grand temps de passer enfin à l’analyse des programmes électoraux et des promesses des uns et des autres, c’est quand même cela le plus important vu l’état de décrépitude actuel la France.

    • Jean Baptiste dit :

      Aidons le « Canard coin-coin » à investiguer dans tous les coins et osons rappeler à certains « politiques procureurs » qu’avant d’accuser mieux vaut n’avoir soit-même rien à se reprocher…

      ANDREONI Serge (sénateur PS)mis en examen pour complicité de trafic d’influence dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux .

      · ANDRIEUX Sylvie (Député PS) condamnée à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 euros d’amende et à 5 ans d’inéligibilité. complicité d’escroquerie et détournement de fonds publics. Figaro

      · AYRAULT Jean Marc (Ministre PS) 1997 délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public

      · BERNADINI François (Maire PS) condamné en 2002 pour une ingérence, détournement de fonds publics, abus de confiance et abus de biens sociaux. à 18 mois de prison avec sursis, 400 000F d’amende et cinq ans d’inéligibilité. L’Express

      · BENGUIGUI Yamina (ex-ministre PS) à la francophonie condamnée en sept 2015 pour déclaration de patrimoine incomplète dans le cadre de la transparence suite au scandale Cahuzac

      · BINET Erwann Député en Isère, rapporteur PS du mariage gay, condamné pour diffamation le 23 juillet 2013.

      · BOURQUIN Christian (Conseil régional PS) condamné en 2012 à 2 mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme (décédé cet été 2014 R.E.P)

      · BUCHET Pascal (Maire PS) condamné en 2012 pour harcèlement moral, après le suicide d’une de ses collaboratrices Libération

      · CAMBADELIS Jean-Christophe (Secrétaire général du PS ) Pour recel d’abus de confiance Condamné en 2006 à 6mois de prison avec sursis et 20 000€ d’amende, dans l’affaire des emplois fictifs de la MNEF.Il avait été rémunéré par la mutuelle proche du PS entre 1991 et 1995, à hauteur de quelque 620 500 francs au titre d’une activité fictive de conseil.

      · CHAOUAT Yacine (maire adjoint PS) chargé de la médiation et condamné en 2011 en appel pour violences conjugales.

      · CIOT Jean-David , le premier secrétaire fédéral et collaborateur de Guérini, mis en cause pour recel de détournement de fonds publics. Figaro

      · CUVILLIEZ Christian (Union de la gauche) condamné en 2003 par la Cour d’appel de Rouen à un an de prison avec sursis et à deux ans de suppression des droits civiques, civils et de famille pour détournement de fonds publics et recel.

      · DALONGEVILLE Gérard (Maire PS) condamné faux en écriture et usage de faux, détournements de fonds publics, favoritisme et recel de favoritismeLe Monde

      · DELESSARD Monique (Maire PS) Condamnée ne 2010 à 15 mois de prison avec sursis et à une peine d’inéligibilité pour avoir marié illégalement l’ancien député-maire Jacques Heuclin, à l’article de la mort.

      · DÉSIR Harlem (n°2 du PS Député européen) 1998 condamné à 18 mois de sursis 30 000 F pour recel d’abus de biens sociaux De novembre 1986 à octobre 1987, il a reçu un salaire fictif mensuel de 10 500 francs de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants, basée à Lille. L’actuel n° 2 du Parti socialiste occupait la présidence de SOS-Racisme.

      · DESTRADE Jean-Pierre (Conseiller Général PS)Condamné en 2005 à 3 ans de prison dont 2 avec sursis et 10.000 euros d’amende dans une affaire de trafic d’influence et d’escroquerie, une peine couverte par sa détention provisoire.

      · ECOCHARD Janine (PS)Vice-Présidente du CG des Bouches-du-Rhône Condamnée en 1998 dans l’affaire Urba sur le financement occulte du PS.

      · EMMANUELLI Henri (PS) 1997 Condamné pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire Urba Également mis en examen en 1998 dans le cadre de l’affaire Destrade de financement illégal du Parti socialiste. En 2005, il s’associe au NPS d’Arnaud Montebourg . Et oui… le vicomte, soi même !!

      · FILIPPETTI Aurélie (Ministre PS) 2014 condamnée à verser 2 000 € à « Voici » au nom du « droit légitime à l’information dans une société démocratique, devant lequel doit céder la protection de la vie privée »

      · GAIA Robert (Député PS) du Var condamné en 2002 pour favoritisme. (Libération)

      · GAUDERON Jean , (PS), directeur général des services (DGS) de L’HaŸ-les-Roses, mis en examen pour recel d’abus de biens sociaux, détournement de biens publics et corruption.

      · GRANIE Bernard (PS) Bouches du Rhône, condamné à 2 ans de prison ferme, 100.000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité pour corruption dans le cadre de marchés publics.

      · GUÉRINI Jean-Noël (PS) présidentdu CG mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêts, trafic d’influence, association de malfaiteurs et complicité d’obstacle à la manifestation de la vérité

      · HIDALGO Anne (maire PS de Paris ) condamnée en 2012 à 40 000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail.

      · HUCHON Jean-Paul pour(PS) prise illicite d’intérêts sur marchés publics en 2007, condamnation confirmée en appel en 2008. Délit commit dans le cadre de sa fonction de président de la Région Ile de France, dont il demande la reconduction aujourd’hui à ses électeurs.

      · JIBRAYEL Henri(Député PS) intéresse la justice escroquerie et détournement de fonds publics.

      · KALTENBACH 
Philippe(Sénateur Maire PS)mis en examen pour corruption active et passive, recel, complicité. Le Figaro

      · KUCHEIDA Jean-Pierre , (Député-maire PS) le soutien de Hollande, mis en examen pour détournement de fonds publics

      · LAIGNEL Michel (PS)condamné en 2005 à 2 ans de prison avec sursis et 2ans d’illégibilité pour favoritisme, prise illégal d’intérêts et faux et usage de faux, en écriture publique

      · MAHEAS Jacques , (sénateur et maire PS) condamné définitivement en cassation en mars 2010 pour des faits de harcèlement sexuel datant de 2002. (En pleine affaire DSK, cela faisait un peu trop d’obsédés sexuels pour un seul PS !)

      · MAUROY Pierre décédé le 7 juin 2013 (Sénateur PS) condamné à 20 000€ d’amende avec sursis pour abus de confiance et devra, avec Lyne Cohen-Solal et Bernard Masset, son ancien directeur de cabinet, rembourser 19 654€

      · MELLICK Jacques(Maire PS ) en 1996 condamné pour témoignage de complaisance dans l’affaire OM-Valenciennes L’Express

      · MONTEBOURG Arnaud (Ministre PS) ministre du Redressement productif, mis en examen en 2010 pour diffamation et condamné en 2012 pour injures par le TGI de Paris condamné ce lundi 17 décembre 2012 à verser 2.000€ de dommages et intérêts pour avoir porté atteinte à la présomption d’innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini.

      · MOSCOVICI Pierre (Ministre PS) condamné pour atteinte au droit à l’image à une amende de 1220€ Libération

      · NAVARRO Robert , (Cadre PS) dans l’équipe de campagne de François Hollande, objet d’une plainte du PS pour enrichissement personnel et bus de confiance , pour des frais personnels et des pizzas entre 2008 et 2010 pour 42.000 € …Soutien de François Hollande à la primaire socialiste, il intègre son équipe de campagne durant l’été 2011.

      · NOYES Jean-François (PS)mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini dont il était le directeur de cabinet pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic d’influence.

      · PASTOR Jean-Marc(Sénateur PS) Notes de frais frauduleuses Médiapart révèle le 27 juin 2011 que le sénateur avait transmis à la trésorerie du Sénat deux factures de restaurant émises dans le Tarn, son département, pour un montant total de 2492 €. Il menace Médiapart de poursuites, produisant un faux communiqué de Gérard Larcher pour l’occasion, alors Président du Sénat, avant de se rétracter et de rembourser l’intégralité des notes de frais.

      · PRADILLE Claude (Sénateur PS) Condamné en 1995 à cinq ans de prison de ferme, cinq ans d’inéligibilité et 300.000 francs d’amende pour « faux et usage de faux, corruption, complicité d’escroquerie et subornation de témoins » dans une affaire où il était soupçonné d’avoir fait construire sa piscine sur des fonds publics de l’Office HLM du Gard

      · PUIGMAL Eli (Maire PS) Condamné en2012 délit de favoritisme dans les conditions d’attribution de marché

      · PUPPONI François , (Député PS) poursuivi pour abus de biens sociaux Figaro

      · REBSAMEN François(Ministre PS) Condamné à Dijon à 1 an d’inéligibilité en 2004 pour utilisation de fonds publics à des fins personnelles Le net a été très soigneusement nettoyé de tous les détails de ce scandale sauf ici A noter son mépris pour une agression raciste anti-blanc dans sa ville de Dijon

      · ROYAL Ségolène (ministre PS) condamnée pour des licenciements abusifs datant de 1997 Libération

      · SEVE Patrick ( maire PS) tête de liste aux sénatoriales dans le Val-de-Marne, mis en examen, dans le cadre d’une enquête sur les marchés publics de sa commune, pour octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics.

      · TAUBIRA Christine (ministre PS) condamnée le 27 septembre 2004 par le tribunal des Prud’hommes pour licenciement abusif, rupture abusive de contrat, et à verser 5300 euros après avoir exploité son ancienne employée DreuzInfo

      · TEULADE René sénateur-maire PS d’Argentat (Corrèze), avait été condamné en juin 2011 à 18 mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende pour abus de confiance par le tribunal correctionnel de Paris. En octobre 2012, Hollande lui avait rendu hommage lors du Congrès de la Mutualité Française: « Je salue les présidents qui ont marqué l’histoire de votre organisation. René Teulade auquel je suis lié par une fidélité corrézienne (….) ».source

      · VALLINI André (Sénateur PS ) Poursuivi pour Licenciement abusif et harcèlement moral par son attachée parlementaire avec qui il a fini par trouver un accord. A reçu une plainte contre X pour concussion et utilisation frauduleuse de fonds publics. Proche de François Hollande, cet ancien président de la Commission Outreau conseille le candidat socialiste sur les questions de justice.

  5. Annick dit :

    Bonsoir Julien Aubert,

    « …au moment où j’ai écrit mon édito, j’ignorais que le plafonnement de ce reversement annuel était de 5 958 euros (je le pensais plus important). »

    Permettez-moi de vous dire qu’il suffisait d’interroger votre chercheur préféré sur le Net et vous tombiez sur le site de l’Assemblée avec toutes les réponses.
    Oui le transfert, sur l’IRFM, de la partie non consommée du crédit collaborateur est plafonnée à 5958 € brut, soit 5495 € net, et ce, depuis 2007.

    Avant 2007, il était possible de transférer 50% de cette indemnité collaborateur (9138 €/mois)
    vers l’IRFM (6412€/mois). IRFM qui est non-imposable encore aujourd’hui, et n’est assortie d’aucun justificatif de frais, comme il est exigé dans le Privé.

    Si vous continuez vos recherches sur le Net, vous apprendrez aussi que nombre de députés ont utilisé leur IRFM pour acquérir un bien immobilier, une permanence certes, mais pas toujours, et dont, dans tous les cas ils sont propriétaires et qu’ils peuvent donc revendre sans souci avec une plus-value. Certains ne s’en sont pas privés.
    Voilà « des petits biscuits » à rétorquer au journaliste Vaudano. Petits biscuits bien plus importants que le salaire de P Fillon.

    Bien à vous,

  6. Curmudgeon dit :

    Ceci est une réponse sur un point technique à un journaliste du Monde, qui, peut-être, ne maîtrise pas toutes les règles fiscales. Le tout est un peu abstrus pour l’électeur moyen.

    On peut toutefois douter que ce type de défense présenté pour François Fillon présente une efficacité considérable pour le citoyen ordinaire que je suis. Lequel, jusqu’ici, n’a trouvé aucune raison de penser que Mme Fillon a vraiment été une attachée parlementaire assidue et active, justifiant le niveau confortable de rémunération qui lui a été attribué pendant une longue période.

    Bien sûr que Fillon subit un tir massif. Mais pensait-il que ses adversaires allaient lui faire des cadeaux ?

    Il ne suffira pas de répéter « lynchage médiatique ». Ni Fillon ni ses partisans ne présentent une défense efficace.

  7. Timéli dit :

    Le problème, c’est que les médias, avec la bénédiction du pouvoir, ont jeté Fillon en pâture au bon peuple de France, pour le salir, le détruire et l’empêcher de remporter l’élection présidentielle.
    Et dire que les Français semblent tolérer ce genre d’amusement…
    Si tel est le cas, c’est qu’ils sont encore bien moins que les veaux dont le Général de Gaulle les qualifiait !

  8. rasdubitume dit :

    Voilà qui est clair
    On cherche des histoires pour démolir et porter tort à un candidat et aiguiser les aigreurs des électeurs en difficulté qui sont abasourdis par ces chiffres dont ils n’ont pas l’habitude
    Maintenant il convient que cette affaire cesse et que la presse s’intéresse à des sujets économiques sérieux comme la dégradation de notre balance commerciale par exemple
    M FILLON doit poursuivre sa campagne et proposer ses solutions

  9. peine perdue... dit :

    Il tient à tout prix à avoir raison, mais il a tort. Simplement parce que l’IRFM n’est pas de l’argent privé comme il l’affirme, mais de l’argent public comme le disait le déontologue de l’Assemblée en janvier 2015 :

    http://www.francetvinfo.fr/politique/cinq-questions-sur-l-irfm-l-indemnite-des-deputes-qui-fait-polemique_805195.html
    « Les députés ne doivent pas, non plus, confondre cette enveloppe avec leur argent personnel. « Cela reste de l’argent public. La partie privée réelle, c’est l’indemnité parlementaire, rappelle le déontologue. Nous sommes dans le cadre d’une indemnité pour frais professionnels. Dans l’hypothèse où elle n’est pas utilisée, elle doit être restituée » à la fin de la législature. »

    René Dosière, qui a été cité lundi par M. Fillon comme référence, détaille ici l’utilisation de son IRFM :

    http://renedosiere.over-blog.com/2015/07/l-utilisation-de-mon-irfm-frais-parlementaires-en-2014.html

    dont une partie est utilisée…pour rémunérer des assistants parlementaires (« Comme le font certains collègues, je complète ce montant en utilisant à cet effet mon enveloppe de frais, afin d’assurer une meilleure rémunération à mes collaborateurs. (…) 5.Rémunération des collaborateurs (en sus de l’enveloppe adhoc) : 720 €/mois (14%) »).

    • IRIS dit :

      Gardez votre bave, il va vous en falloir jusqu’aux élections ! Ceci dit M. Fillon n’a en rien enfreint la loi, il pouvait garder cette enveloppe sans avoir à le justifier. D’ailleurs pourquoi ne pas demander aux cent députés qui embauchent des ‘’proches’’ de se justifier…Un journal suisse qui s’intéresse à l’actualité française, à fait un article sur le sujet : Chez nous cela ne pourrait en aucun cas ce produire parce que les élus reçoivent une enveloppe pour rémunérer les collaborateurs, cette enveloppe ils l’utilisent ou pas (s’ils ne prennent pas de collaborateurs, évidement c’est eux qui font le travail. Ce qui est pratiquement impossible.) Mais de toute façon ils n’ont pas à justifier, à qui que ce soit de son utilisation… En France, l’élu peut, ou pas, prendre un collaborateur et garder cette enveloppe. Mais M.Fillon, lui seul doit s’expliquer alors que cent députés sont dans le même cas. Qui à pensé à demander des comptes à Ms. Bartolone, Collard, Dupont-Aignan, Mennucci , Zimmerman Marie Jo, qui sont connus de tous . C’est ça, c’est ça la France !
      Allez vous demander des comptes à :
      Mme Voinet , qui à obligée la France à rembourser qq milliards à nos partenaires .
      Mme Anne Lauvergeon qui à fait perdre qq milliards à AREVA
      Mme Sâal qui à dépensé des somme indécentes en taxi.
      Mme Royale , pour sa mauvaise gestion de la région Charente-Poitou, de l’abandon de l’écotaxe poids lourds coût , 1 milliard
      Thomas Hollande, fils de l’actuel président, aurait organisé des Pool Party à La Lanterne, une résidence destinée au chef de l’État.
      Et j’en passe !!!

  10. michel43 dit :

    a un moment donner , cela suffit , demander lui , d’enquêter sur le rejeton de FABUIS ,il achète ,un appartement de plusieurs millions d’euro et touche le RSA ; enquêter SUR HOLLANDE , et sa SCI ,a un moment, il va falloir remettre en cause l » AIDE a la presse plus de 14 MILLIARDS,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s