Le chaos et la désintégration

xvmeb8e8b20-e6ce-11e6-b71d-891f4c05b256Le lynchage de M. Fillon se poursuit. Ses conséquences politiques seront , quoi qu’il arrive désormais, gigantesques, incalculables comme le souligne à la perfection M Emmanuel Berretta, dans le Point.  Cette curée, dirigée en ce moment contre un homme et sa femme, est détestable. Dans une tribune pour le Figaro Vox, je l’ai décrit en paria de la République, dans la continuité de mes réflexions, tout en distinguant bien les parias médiatiques actuels, victime d’un lynchage et traités en boucs émissaires, dont il est, des hommes d’Etat d’autrefois, frappés pour avoir eu raison avant tout le monde qui ont fait l’objet de mon livre « les parias de la République » (Perrin 2017). Nous sommes tous, vous et moi, profondément choqués de ce que nous apprenons concernant les emplois familiaux. Mais pour être honnête, il faudrait les resituer dans leur contexte et faire l’étalage complet de toutes les faveurs, passe-droits, copinages, privilèges, héritages, « fils et filles de », avantages, petits arrangements, dont la « France d’en haut », politique et médiatique, se délecte. Il faudrait soulever le couvercle dans sa totalité, pas seulement à propos de M. Fillon et dans l’objectif de le détruire la veille d’une élection cruciale. Quels hommes ou femmes politiques, sans exceptions, ont favorisé, rémunéré, employé un proche? Et vérifier pour chacun d’entre eux l’absence « d’emploi fictif », l’utilisation des fonds publics conformes à leur destination, contrôler effectivement, pour chacun, sans distinction, la réalité du travail accompli par ce proche. Je ne sais comment cela va finir. Nous sommes en plein cœur de la désintégration d’un système qui explose en plein vol. Nous vivons en temps réel le crash d’un régime politique. Nous sommes en 1870, en 1939, en 1958 mais avec une différence: rien n’émerge de la bêtise, de l’aveuglement, de la haine et de la cupidité qui se sont emparés de ce pays. Que « la gauche » (soi-disant « gauche ») se donne comme candidat un personnage qui promet à toute personne de plus de 18 ans un « revenu universel » de 750 euros, sans contrepartie d’un travail, au risque de créer une société de rentiers, d’isolés et de désœuvrés, et de détruire l’économie française, m’est insupportable, surtout en pensant à tous les jeunes, dont nous avons été, qui se lèvent tôt le matin et bossent pour s’en sortir, y trouvent la fierté et l’envie de vivre. Je suis révulsé devant l’apathie collective face à la puérilité de son slogan concernant le financement de la mesure: « taxer les robots ». Le pire n’est pas que ce genre de gadget soit lancé, mais qu’il triomphe! On se fout du monde et ça marche! Voilà le signe patent de l’effondrement intellectuel de notre pays. Je remercie du fond du cœur les Vingt députés socialistes courageux et responsables qui refusent de soutenir cette imposture. Peut-être qu’un jour, les historiens se souviendront d’eux en les appelant « les Vingt ». Par ailleurs, qu’un vaste courant d’opinion se rallie à M. Macron, simplement parce qu’il est télégénique, souriant, habile, « chouchou » des médias, me laisse pantois. Quel mérite en dehors d’avoir trahi Hollande? Quelle pensée, quelles idées? Quel projet un tant soit peu novateur et moteur? Nous sommes en pleine désintégration, révolution, en plein chaos. Un principe en ressort: la France est en train de tuer l’institution présidentielle, l’idée même d’un chef suprême, tout puissant et irresponsable pendant 5 ans, s’incarnant dans un visage. L’arrivée à l’Elysée d’un Macron signifierait l’élection du néant. Celle de le Pen l’ouverture d’un séisme politique gigantesque. Mais le chaos français fait partie d’une crise du pouvoir qui frappe tout le monde occidental. Cette nuit, j’ai reçu plusieurs textos et courriels d’amis qui me demandent ce que je pense de la situation et de la manière dont tout cela va se terminer. Mon véritable espoir: les législatives, l’arrivée au pouvoir d’une majorité de recomposition, avec tous ceux qui veulent sauver ce pays, d’un Premier ministre et d’un gouvernement de crise. Mais je ne suis même pas sûr que la nation française ait encore assez d’esprit, d’énergie et de volonté pour s’orienter dans cette voie.

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

100 commentaires pour Le chaos et la désintégration

  1. Carry dit :

    à alexrebelde
    Vos exemples sont des cas d’intoxe commerciale.
    L’objet de l’article ci-dessus, bien que l’intoxe politique soit aussi un problème insoutenable en France,
    concerne le cas de Fillon, seul visé parmi une foultitude de députés qui utilisent les 21 000 euros mensuels sans aucun contrôle, et en toute légalité juridique. Il est bien entendu que le problème moral se pose pour une très grande quantité de députés si l’on remonte aux premières années ici considérées ! beaucoup d’investigations à mener pour traiter tous les cas similaires …
    A noter aussi que Fillon a volontairement cessé d’utiliser cette voie, alors que d’autres députés continuent allègrement en ce sens…
    Seule une nouvelle loi voulue et initiée avec force par les citoyens peut arrêter ce laxisme moral institué au sein de notre assemblée nationale.
    Je propose moins de députés et un contrôle véritable de l’utilisation des sommes allouées, avec sanctions à la clé; quitte à mieux rémunérer le travail réel (si effectif) des députés.

  2. jsp dit :

    L’article de E Beretta a été accessible , mais ne l’est plus qu’aux seuls abonnés , dommage…

  3. Guy Morel dit :

    Monsieur Tandonnet,tout le peuple de France croit que François Fillon s’en est mis plein les poches. Mais personne ne sait qu’il n’a rien reçu de plus que ce qu’il aurait reçu en ne faisant rien, puisque le reliquat inutilisé de l’indemnité lui revenait jusqu’en 2012. Donc il n’a pas mis dans sa poche un sou de plus que ce qu’il aurait reçu en ne faisant rien. Donc François Fillon n’est pas un voler: il est un pion dans un systême trop laxiste. Mais il ne s’est pas enrichi. Il n’a pas détourné de fonds publics. Presque personne en France ne comprend cela. Ne faut-il pas le crier sur tous les toits?

  4. Duff dit :

    Bonsoir,

    La France est en décomposition avancée. Si en mai nous n’avons pas au second tour un réformateur en passe de l’emporter et je doute qu’il puisse être Emmanuel Macron, j’envisage sérieusement le pire et de l’accélérer.

    Je m’explique. A force de ne pas faire les réformes utiles et présenter des bidouillages insignifiants pour des réformes, plus rien ne s’oppose à l’extension du socialisme avec son cortège de faillites : morale, sociale et économique.

    Les conservateurs britanniques s’en sont enfin débarrassés en 1979 avec l’arrivée du FMI à Londres. Un Macron ou je ne sais quoi de faux réformateur ne sera là que pour tenter de faire durer la mauvaise blague. On sait aussi ce qui peut accélérer et faire apparaître le mot « fin » au générique plus rapidement.

    J’espère ne pas avoir à en arriver à cette extrémité.

    Cordialement,
    Bon week-end

  5. Timéli dit :

    Même s’il faut être très prudent dans les mails qui circulent sur internet, je viens d’en recevoir sur l’affaire Fillon qui est ahurissant.
    Il précise pourquoi et d’où est partie l’affaire Fillon.
    La gauche étant hors-jeu pour la prochaine présidentielle, il ne reste que François Fillon comme adversaire pour passer le 1er tour, le grand bénéficiaire étant Macron, bien évidemment.
    Alors comment faire pour salir l’adversaire ? Employer tout simplement les bonnes vieilles méthodes et jeter l’opprobe, le discrédit. Rappelez-vous certaines anciennes affaires (Baudis, Bérégovoy, par exemple).
    Le dossier émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchaîné par un certain Gaspard G….., grand ami d’Emmanuel Macron et même promo à l’ENA,auquel il doit son poste à l’Elysée.
    Entre amis, on se doit des services et retours d’ascenseurs…
    Un certain Thomas C……. (ENA, Promotion République, ex-directeur du Cab d’E. Macron et nouveau secrétaire général de l’Elysée en remplacement de Boris Vallaud, mari du Ministre de l’EN, a remis les documents à François Hollande en guise d’allègeance au souverain…
    Puis Hollande a transmis le dossier à Gaspard G…. en lui disant tout simplement « Faites-en bon usage » !!!
    Le mardi 9 janvier, ce Gaspard G….. a rencontré un certain Michel G….. de la rédaction du CE et ami de FH de longue date.
    La machine est en marche, vous connaissez la suite…
    Problème : il n’y a rien d’illégal dans le dossier…
    Comme quoi, il suffit de jeter en pâture à la presse des infos pour salir et nuire car le bon peuple s’en délecte.
    La procureure du Parquet National Financier, nommée par FH sur les recommandations de Christiane Taubira, va très probablement prendre son temps et le dossier risque de traîner longtemps…
    Très sincèrement, je m’étonne qu’il n’y ait pas de réaction plus violente à droite, puisque, si cette affaire est connue d’un simple profane comme moi, alors qu’est-ce que ça doit être dans les hautes instances du parti Les Républicains !!!

    • peine perdue dit :

      « Très sincèrement, je m’étonne qu’il n’y ait pas de réaction plus violente à droite, puisque, si cette affaire est connue d’un simple profane comme moi, alors qu’est-ce que ça doit être dans les hautes instances du parti Les Républicains !!! »

      Dans les hautes instances de LR, il y a apparemment des problèmes de tuyauterie :

      http://www.marianne.net/penelopegate-magot-qui-permet-francois-fillon-garder-main-100249712.html

      d’où peut-être le silence pudique couvrant un débat feutré entre grands amis politiques.

      En tout cas, rassurez-vous, ils semblent pour l’instant maintenir le fabuleux François :

      http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/02/03/35003-20170203ARTFIG00293-fillon-a-ses-fans-facebook-je-resterai-inebranlable.php

      http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/03/31001-20170203ARTFIG00261-vincent-tremolet-de-villers-quelle-mauvaise-solution-pour-la-droite-francaise.php

    • goupil dit :

      Salut
      Moi aussi, pekin moyen j’ai eu connaissance de ces infos (ou intox). Bon, à bien y réfléchir, la source citée des infos (Bercy) n’est pas si incongrue.

    • Carry dit :

      Si vos sources sont vérifiées (si vérifiables), les retours de manivelle s’annoncent tout aussi violents que les attaques du moment.
      Cependant, il est probable :
      – que Macron soit soutenu par la gauche aux manettes (bien que présenté comme le traite, mais moins dangereux que Fillon, bien évidemment);
      – que la justice joue la montre, pour obtenir l’effet désiré (quitte à blanchir Fillon, dès qu’une fenêtre le permettra).
      Dur dur pour entrevoir une saine alternance !
      Dans tous les cas, cette attaque ira à l’encontre de ses auteurs, car ces derniers recevront à terme les mêmes attaques, et il y a du blé à moudre, une montagne de blé …

    • Didier dit :

      Comme vous dites, il faut être très prudent, et ce texte que l’on retrouve bizarrement sur à peu près tous les forums de sites d’information a tout du hoax, on ne le trouve sur aucun site d’information sérieux. Je vous conseille de continuer à chercher l’origine de la source, si cela vous amuse.

      Personnellement, peu m’importe, je vois que Fillon s’en est mis plein les poches et qu’il est incapable de justifier quoi que ce soit. Et que chaque jour qui passe condamne la droite à une défaite qui paraissait impossible il y a trois semaines.

      Comme il l’avait dit avant la primaire, il faut être exemplaire!

  6. Paul Bismuth dit :

    Il y avait longtemps que je n’avais pas visité votre blog, et j’y retrouve, en définitive, votre sempiternelle amertume. Je ne suis pas étonné d’apprendre que vous avez été Filloniste… Vous semblez las, et surtout dans l’impossibilité de proposer des solutions vivifiantes. Votre blog me rend chagrin, la génération de politiciens que vous avez côtoyé, fut exceptionnellement médiocre, la toute puissance du médiatique absolue. Cette génération est heureusement morte, et presque disparue. Tout cela est regrettable, de même que dans l’indifférence générale je vous direz bien de vous mettre à la pêche.

  7. Ulysse dit :

    Bonjour
    une suggestion idiote , histoire de rire
    Mr Fillon déclare se retirer de la course en tant que candidat des républicains , et y rester en tant que candidat libre (après tout , il a ses parrainages).
    Et pour le coup il sera effectivement libre , comme Trump pouvait l’etre.
    En tant qu’ancien premier ministre , il doit en connaitre des secrets..
    J’en ris d’avance

  8. Citoyen dit :

    La curée et le chaos ne sont pas le fruit du hasard, cher MT.
    Cette affaire Pénélope est pour le moins curieuse…. pour rester dans des termes soft.
    On (on, c’est la gôche, y compris les socialos de droite) reproche à Fillon, d’avoir rémunéré sa femme avec de l’agent qui sortait de sa poche ! (Tout au moins pour une bonne partie) … On marche sur la tête !
    Fillon a eu le grand tort, de procéder comme le fait une bonne partie des parlementaires.
    Il serait bon de prendre un peu de recul, surtout pour ceux de son camp….
    Si l’argent était resté dans sa poche, personne n’avait rien à redire. Mais du moment qu’il le donne à sa femme, ça devient un scandale …. Au pied levé, le parquet financier s’empare de l’affaire, pour montrer qu’il est sur la brèche, toutes affaires cessantes !
    Tant de diligence mérite le respect !
    Et pour la pléthore d’associations bidons, qui gravitent autour de Solférino, et de toute la Gôche, pour se goinfrer sur le dos des contribuables, il prévoit quoi le parquet ? Pas grand-chose, il y a tellement de boulot, qu’ils ne savent pas par quel bout le prendre. Pourtant là, il y a du grain à moudre !
    C’est bien dommage, il aurait pu donner l’impression qu’il travaillait dans l’intérêt des contribuables.
    Les contribuables vont devoir payer, au clown de Corrèze, une retraite de 36000 €, alors qu’il avoue lui-même n’avoir jamais rien fait pour les mériter !… Et là, évidement, ça ne concerne pas le parquet, …. pas d’avantage pour un ministère de la coiffure, et des maîtresses gavées aux frais des contribuables, pour des montants tout autres … C’est que, ça doit être très délicat …
    Dernièrement, le sapin brillait aux éclats …. un peu trop même … il devait être en surtension. Heureusement, à Argenton, ils ont réussi à le débrancher par sécurité. Et là, le parquet financier n’a rien à dire, bien sûr.
    Dormez bien braves gens … on s’occupe de tout …
    Sans s’en rendre compte, une nuit, sur une route de campagne mal signalée, quelque part, on a dû rater un embranchement, et insidieusement, on a dû basculer dans une autre dimension …
    Il faudrait interroger David Vincent … Lui, doit avoir une idée, de ce qu’il se passe.

  9. hugues dit :

    « Nous sommes tous, vous et moi, profondément choqués de ce que nous apprenons concernant les emplois familiaux. Mais pour être honnête, il faudrait les resituer dans leur contexte »

    Non, non et non !! Il n’y a pas de contexte ni d’excuse qui vaille !!

    La classe politique devra enfin comprendre que lorsqu’on se présente aux suffrages des Français, tout doit être sur la table. Il est terminer ce temps où l’on pouvait encore cacher la poussière sous le tapis. Si toute cette génération de politiciens ont quoi que ce soit sur la conscience, alors qu’il le mette sur la table avant de demander aux Français de les soutenir. Mais peut-être, et c’est cela le pire, n’ont ils même pas conscience de leur turpitudes ?

    La droite a perdu les élections présidentielles de 2017, et les legislatives sont mal parties. Fillon en sera le bouc émissaire mais c’est toute cette droite, qui si elle ne se reprend pas, va disparaître comme le PS en a pris le chemin.

  10. colibri dit :

    Je vais sans doute encore me faire critiquer mais je vais me risquer à répéter sous une forme un peu différente ce que j’ai déjà écrit à d’autres reprises sur ce blog. Répéter sans cesse que tout va mal dans notre pays et que c’est la faute à la gauche et à une forme de dictature « soft’ de gauche qui n’est pas sans rappeler les dictatures communistes n’est pas une bonne chose. Dans une dictature il n’y pas le Figaro et il n’y a pas de liberté d’expression sur internet. Dire, écrire, « Vas-y cogne François, cogne » ce n’est pas une bonne chose. Vouloir renverser la table, casser la baraque, faire des remarques sur la sécurité sociale qui inquiètent, ce n’est pas une bonne chose. Nous opposer les uns les autres comme nous le faisons actuellement ce n’est pas une bonne chose. C’est à mon avis ajouter du pire au pire, de la peur à la peur et ne pas montrer la voie vers des solutions aux problèmes bien réels que nous rencontrons. Imaginons un seul instant que vous m’appreniez que j’ai le cancer et que tous les matins vous tous vous me répétiez que je suis foutu et que je vais pas m’en sortir et que tous ceux qui me soignent sont des nuls de chez nuls. Comment voulez-vous alors que je vous crois et que je vous accorde ma confiance?

  11. Georges dit :

    Éligibilité et casier vierge,c’est pour quand?

  12. Georges dit :

    Mea Culpa ,que de penser que monsieur Fillon était le seul à ne pas traîner de casseroles et merci à l’un des intervenants-dont j’ai oublié le pseudo- de m’avoir suggéré la possibilité du contraire.

    • Carry dit :

      Il est effectivement très important de comprendre que le problème est général en France, étendu sur tout le territoire, à tous les strates administratifs, systémique et puissant, et que le niveau de tension entre nos deux partis qui alternent au pouvoir (sans qu’il soit question de laisser une place à une troisième voie, y compris de coalition par exemple) , nous conduit à une focalisation particulièrement violente sur un seul cas (amplifiée et entretenue par les mass medias), car outre l’effet de sidération obtenu, l’attaque est la meilleure défense, entre autres motivations. Il faut bien intégrer depuis la 5ème république, le niveau d’attractivité exceptionnelle des ors, des privilèges et des permissivités au sein de notre république, … sans parler des facultés d’impunité, ).
      Cette constitution ne pouvait être taillée que pour un président intègre, visionnaire et désireux de l’intérêt général.
      Le Problème, c’est au moins de changer des règles, coutumes ou principes inacceptables, soit hérités, soit créés de toutes pièces par un microcosme égo centré et avide.
      Fillon aurait pu s’y attaquer au niveau de son programme, mais ce n’est plus possible maintenant !!!!!!!!!!!!!!!!!!
      pour de mauvaises raisons, certes, car en l’état des esprits maintenant bien chauffés, la proposition serait traitée en ridicule et tuerait vite et fort …!!!!!!!!!!!!!!!
      fort dommage …

    • alexrebelde dit :

      Règles, « coutumes », comportements, lois… tout cela n’est que le résultat d’une manière d’être, d’une mentalité.
      Il y a des tas de choses qui sont complètement légales et banalisées en France car elles sont devenues la « norme ». Donc acceptées par une majorité de français, subies par les autres, et qui seraient inacceptables pour les Suisses, Allemands, Italiens, Espagnols.
      3 Petits exemples très parlants :
      1. les crédits téléphoniques À DURÉE LIMITÉE (2 semaines à quelques mois),
      2. Les forfaits « illimités » qui n’ont rien d’illimités !
      3. les avoirs dans les magasins À DURÉE LIMITÉE…
      Pour les français qui n’ont pas connu ça à l’étranger et revenant vivre en France (ce qui fut mon cas), et pour tout étranger, c’est simplement du vol légalisé.
      3 petits exemples simples, qui semblent débiles, mais qui sont extrêmement parlants.
      Il faut quand-même une sacrée mentalité pour autoriser rien que ces 3 petits exemples..
      Multipliez-ça par XXXXXX… à tous les niveaux de la société française (commerce, banque, fiscalité, énergie, aides, et… politique). Voilà dans quelle ambience nous vivons en France.
      Voilà la France que les français ont construit. Car c’est quand-même bien des français qui ont créé cela. Des français élus par des français ou sélectionnés par d’autres français. Et si cela perdure, c’est que c’est accepté par une majorité de français. Vous avez dit « mentalité »…?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s