Névrose présidentialiste

imagesDes candidats à l’élection présidentielle, ou aux primaires, il en tombe presque chaque jour de nouveaux, déclarés ou probables, à droite, à gauche, aux deux extrêmes… La semaine dernière, je ne sais plus quel jour, j’entendais sur je ne sais plus quelle radio, comme fasciné, hypnotisé par la bêtise humaine, un long reportage sur Enzo, collégien brillant, sauf en maths, que sa Maman destinait à une carrière de grand écrivain ou de président de la République, pas moins, voire les deux. En tout cas, Matignon, ne l’intéressait pas pour son fils: pas assez prestigieux. Un récent sondage nous révèle que 70% des Français ne veulent pas de la loi sur la réforme du temps de travail qui les obligerait à renoncer aux 35 heures ou à  leurs 20 jours de RTT. Aucun rapport? Pauvre pays, où tant de monde veut être président de la République plutôt que de travailler. Vous savez quoi? J’en suis au point où la suppression pure et simple de la présidence de la République, de l’Elysée, serait une mesure exemplaire, de salut public. La névrose présidentialiste, quintessence du néant politique et du culte de moi-je, cette trahison honteuse de l’esprit de la Ve République et de l’œuvre du général de Gaulle, ne mérite pas autre chose. Et devenir une démocratie efficace, modeste et moderne, avec un Premier Ministre, à la Britannique, qui gouverne le pays sans arrière-pensée mégalomaniaque et sous le contrôle d’un Parlement incarnant de nouveau  la souveraineté nationale. Quand j’explique cela à mes collègues hauts fonctionnaires, je ne sais pas pourquoi, ils me regardent avec un drôle d’air…

Maxime TANDONNET

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Névrose présidentialiste

  1. Gérard Bayon dit :

    @Anonyme
    Seuls les salariés de petites entreprises travaillent > 35h/semaine, ce n’est probablement pas la majorité de salariés. Tous les fonctionnaires ou assimilés et salariés des grands groupes profitent largement des 35h/semaine. Il y a même des salariés qui manifestent parce que leur patron leur demande d’effectuer au moins les 35h ! sans parler de ceux qui pratiquent le « fini/parti » et ce ne sont pas que les éboueurs de Marseille!

  2. Anonyme dit :

    Le temps moyen de travail est proche de 40h. Les 35h permettent donc aux salariés d’engranger 5h d’heures supplémentaires. Si on supprime les 35 heures les salariés travailleront autant en moyenne pour gagner moins. C’est pas dur de comprendre que cela passe mal. L’ajustement de la compétitivité par la baisse des salaires est peu vendeur sur le plan politique.

  3. ann dit :

    Bien sûr cette course à la présidence nous a fait atteindre les abysses depuis les années Giscard et l’ascension de la gauche….Cependant, il conviendrait de bien peser le pour et le contre…
    Regardons seulement l’Allemagne… Les Allemands ont élu la CDU qui a placé Merkel à sa tête..Elle se met, sans prévenir à choisir une politique migratoire que ses adversaires de gauche n’auraient pas osé eux même. Que peuvent faire les Allemands pour se débarrasser de ce problème ? S’ils votent pour l’alternance de gauche, ce sera pire. Ils n’ont qu’un petit parti à la droite de la droite n’ayant jamais gouverné pour s’opposer à cette folie. Oseront-ils renverser la table ? En Angleterre, il a fallu les succès de l’UKIP pour que Cameron se décide à réagir sur l’immigration et l’UE. Mais on voit bien qu’il cherche à gagner du temps et que les institutions sont pour lui.
    En France au moins, jamais un président élu au suffrage universel ne pourrait faire fi de son électorat comme l’a fait Merkel, pourtant Dieu sait si Hollande a donné dans le registre du foutage de g… mais jamais de cette façon directe qui fait le charme de Merkel.

    Et puis, je crois savoir que les hautes instances qui dispensent leurs avis éclairés sur les inflexions à prendre dans chaque pays préconisent la suppression de la présidence en France… Il sembleraient que pour ces gens, seuls les Américains auraient le droit eux de choisir leur président (encore qu’avec Trump ils commencent à se poser des questions… ).
    Comme cela tombe bien tous ces gens qui se posent des questions sur la présidence, avec en corrélation ce jeune, beau et sympathique duc de Bourbon qu’on voit partout dans les médias alternatifs avec sa jolie épouse, et que Macron (ministre de gauche) laisse entendre que nous serions orphelins depuis la Révolution… Comme par hasard. On exploite la nostalgie de la monarchie, on laisse des politiques comme Hollande et d’autres nous écoeurer de la présidence et un jour on change de système…. Mais bien sûr pas exactement ce dont les Français rêvaient, des fois que les idées de grandeur leur reviendraient avec un Bourbon même sans pouvoir- pour les représenter.

    Je crois qu’il faut se méfier de ce genre de conclusion sur la présidence. Il faut bien peser le pour et le contre et voir au delà qui cela arrangerait que la France n’élise plus directement celui qui décide….

  4. Freederic_N dit :

    Bonjour Maxime
    Concernant les candidats de droite il s’agit là d’une accusation sans preuve et je trouve que vous exagérez. Car il ne s’agit pas dans cette affaire du droit du travaul d’un « peuple » ingouvernable s’opposant à des politiques égocentriques. Il s’agit d’un blocage de la France par une fraction politique : c’est à dire un ensemble de forces sociales et de courants politiques . Tous de gauche comme chacun sait
    Pour le coup : c’est vous qui ne voulez pas regarder la réalité. Peut-être la droite est elle farcied’égos , mais il faudrait quand même faire une différence dans ce genre d’affaires entre la gauche qui ne VEUT pas réformer et la droit que ne PEUT pas le faire à cause de la gauche ( et du FN qui n’en rate pas une )
    Et je terminerai par une question tout à fait déplacée. Il s’agissait d’une manifestation centrée sur le privé. A votre avis combien de gens du public ou assimilé ont fait la manifestation ? Pour faire nombre ?
    C’est de devenu tellement habituel qu’on ne s’en étonne même plus de ce genre de scandales

  5. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Même parmi ceux qui critiquent la Vème République, peu (en dehors de Mélenchon) sont prêts à s’asseoir autour d’une table pour écrire une nouvelle constitution, cela veut sans doute dire quelle n’est pas si mauvaise que cela.
    Notre Vème République a quand même fait ses preuves depuis plus de 57 ans et a permis de gérer des situations difficiles comme les trois périodes de cohabitations (1986-1988, 1993-1995 et 1997-2002) sans perturbation majeure pour nos concitoyens et je dirai même avec beaucoup d’efficacité (1993 – 1995).
    Certes le mandat présidentiel de 5 ans doit revenir à 7 ans comme à l’origine et surtout être non renouvelable pour éviter ce que nous connaissons depuis 1981 source de la plupart de nos maux.
    Comme vous l’écrivez, ce sont les hommes qui ont trahi l’esprit de la Vème République, cela ne signifie pas, à mon avis, que notre constitution soit à jeter. Elle pourrait être amendée sur quelques sujets importants.
    Ce devrait être normalement le travail du Conseil Constitutionnel, malheureusement il est devenu trop « politique » notamment depuis la présidence de J.L. Debré qui s’est servi de cette instance comme d’une arme pour assouvir ses vengeances et je crains que la présidence de L. Fabius soit utilisée de la même manière. Il conviendrait de confier cette révision à de vrais constitutionnalistes les plus neutres possibles sur le plan politique puis de la soumettre in fine à référendum.
    Personnellement, je ne pense pas que le modèle de gouvernement Anglais soit meilleur que le nôtre et l’on voit d’ailleurs les difficultés que rencontrent les différents 1er ministres anglais depuis des décennies pour diriger leur pays.

    • Gérard Bayon, nous ne sommes plus du tout dans la Ve République, le régime actuel est un mélange du pire de la IVe (le régime des partis), et d’imitation dégénérée du présidentialisme à l’Américaine. Enfin, c’est mon avis.
      MT

  6. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Réponse à Mildred : Je me demande si l’état de M. TANDONNET ne justifie pas déjà une consultation auprès de la Faculté.

  7. infraniouzes dit :

    Encore une vérification de la prophétie de De Gaulle: le trop-plein de candidats à l’élection présidentielle. Quant à la suppression de la fonction présidentielle ? Pourquoi pas. Cela mérite, en tout cas, réflexion. De toute façon la V° République est morte avec la mort de Pompidou. Après on a eu Giscard qui savait tout sur tout et se prenait pour Napoléon, Mitterrand et ses ronronnements de chat sournois, Chirac et son inutilité, Sarkozy et son ego sur-dimensionné. Quant à Hollande, ce brillant sous-chef de bureau, on se demande ce qu’il est venu faire dans cette galère.
    Vous avez raison MT, il faut tout reprendre à zéro…

  8. Bernard dit :

    Bonjour Maxime
    Les sondages, les sondages. L’anecdote des farfouilles des sondeurs en fonction de celui qui commande existe depuis longtemps et perdure. Donc je ne prête pas plus d’attention à ce sondage. Il faut réformer mais maintenant si près de la prochaine élection c’est devenu mission impossible.. La déformation, l’amalgame, la volonté du sensationnel font que la vérité n’est plus ce que nous lisons mais ce que nous trouverons dans les urnes. Dommage que trop souvent on ne réponde pas à la question mais contre celui qui la pose. L’état d’esprit de ce gosse n’est qu’une stupidité de plus et je vais vous dire: je m’en fous. J’ai mon candidat il n’est pas en odeur de sainteté des sondeurs, je verrai bien en novembre le résultat. Je ne suis pas pressé car cela voudra dire que j’aurai 7 mois de plus…

  9. hugues dit :

    Slt Maxime

    enfin un billet humoristique, cela faisait longtemps…:-))

    C’est moins la présidentielle que tous ces candidats visent, mais un poste de ministre pour les gens de droite, la tête du PS quand ils seront dans l’opposition pour les gens de gauche. Moi cela me fait plutôt rigoler tout cela, OK un rire jaune, mais j’espère au moins que cela fera prendre conscience au Français de la vacuité de la politique telle qu’elle est faite depuis 10 ans.

    Les partis sont devenus des faire-valoir d’individus plutôt que des idées. Les primaires, point d’orgue de la « politique spectacle » y sont surement pour quelque chose. Les médias au sens large (éditeurs inclus) ont besoin de ce spectacle pour amuser la galerie et faire fructifier leur business. Mais tout cela a des limites qui seront très vite atteintes.

    Finalement tout cela n’est que le reflet de la France d’aujourd’hui: comme tu le dis, les jeunes rêvent d’être chanteurs ou président. Heureusement il y en a encore beaucoup qui rèvent d’être chercheurs ou ingénieurs: j’ai la chance d’en rencontrer dans le cadre de mon boulot. J’espère simplement qu’ils resteront en France et n’iront pas voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

  10. Rayon dit :

    Bonjour Maxime,

    Et pourquoi pas une monarchie ?! A l’instar du royaume uni d’Angleterre, une monarchie constitutionnelle j’entends. Au moins le peuple aurait retour à un véritable axe auquel il pourrait se référer. Car ces présidents ne se comportent-ils pas de façon quelque peu similaire ..? Et si le monarque ne nous plaît plus .. on connaît la suite, et il y a jurisprudence 🙂

  11. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Je crois que vous avez raison. Le Général a taillé un costume bien trop grand pour pour ses successeurs. L’illusion a pu tenir encore quelques années après son départ mais elle a commencé à se dissiper à partir de 1981. Si je reconnais cependant à François Mitterrand une réelle culture, c’est surtout lui qui a introduit le ver dans le fruit. Depuis, nous allons de Charybde en Scylla. Le problème, c’est que cela se voit à l’extérieur du pays et que nous devenons la risée du monde. Jamais l’image du coq chantant sur un tas de fumier n’a été aussi juste sauf que le tas est devenu gigantesque, qu’il dégage de plus en plus une odeur pestilentielle et qu’on entend de moins en moins le coq ou ce qu’il est devenu.
    Je rêve d’un système politique où les trois pouvoirs s’équilibreraient harmonieusement, où l’exécutif ne bénéficierait pas d’un blanc-seing imbécile et délétère sans compte à rendre à la Nation et où les perdants disparaitraient du paysage une fois leur échec consommé.

    Bonne journée

  12. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Continuez encore dans vos réflexions et vous verrez qu’après avoir rêvé à un Premier ministre « à la Britannique », vous en viendrez, comme les grenouilles, à réclamer un roi !
    Mais là, il y a fort à parier que vos « collègues hauts fonctionnaires » se ligueront pour obtenir votre internement !

  13. Curmudgeon dit :

    Qui connaît le nom du président de la Confédération helvétique ? Bon, je sais, la France est la Lumière du monde et la Suisse est un petit pays d’horlogers-chocolatiers-banquiers à l’élocution et à l’esprit lents. On ne va tout de même pas comparer.

  14. Q dit :

    il n’y aurait pas cette personalisation de la presidence si le parlement & PM faisaient leur boulot et assumaient leur fonctions !!!!

    Ces parasites cumulards ne foutent rien ( a cause de leur multiples cumuls) comme le souligne Alexis Théas dans figvox la loi selerate sur l’immigration publiée au journal officiel le 8 mars 2016 a ete vote par UN seul député de l’opposition (Les Républicains) pour une DIZAINE de socialistes, tandis que les deux députés d’extrême droite brillaient par leur absence.

    des minables en plus d’etre des traitres

  15. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Même parmi ceux qui critiquent la Vème République, peu (en dehors de Mélenchon) sont prêts à s’asseoir autour d’une table pour écrire une nouvelle constitution, cela veut sans doute dire quelle n’est pas si mauvaise que cela.
    Notre Vème République a quand même fait ses preuves depuis plus de 57 ans et a permis de gérer des situations difficiles comme les trois périodes de cohabitations (1986-1988, 1993-1995 et 1997-2002) sans perturbation majeure pour nos concitoyens et je dirai même avec beaucoup d’efficacité (1993 – 1995).
    Certes le mandat présidentiel de 5 ans doit revenir à 7 ans comme à l’origine et surtout être non renouvelable pour éviter ce que nous connaissons depuis 1981 source de la plupart de nos maux.
    Comme vous l’écrivez, ce sont les hommes qui ont trahi l’esprit de la Vème République, cela ne signifie pas, à mon avis, que notre constitution soit à jeter. Elle pourrait être amendée sur quelques sujets importants.
    Ce devrait être normalement le travail du Conseil Constitutionnel, malheureusement il est devenu trop « politique » notamment depuis la présidence de J.L. Debré qui s’est servi de cette instance comme d’une arme pour assouvir ses vengeances et je crains que la présidence de L. Fabius soit utilisée de la même manière. Il conviendrait de confier cette révision à de vrais constitutionnalistes les plus neutres possibles sur le plan politique puis de la soumettre in fine à référendum.
    Personnellement, je ne pense pas que le modèle de gouvernement Anglais soit meilleur que le notre et l’on voit d’ailleurs les difficultés que rencontrent les différents 1er ministres anglais depuis des décennies pour diriger leur pays.

  16. F. Thiers dit :

    Oui, mais le général De Gaulle lui même a amorcé la pompe présidentielle en 1962, même si Jacques Chirac avec le quinquennat et Lionel Jospin avec l’inversion du calendrier ont fait l’essentiel du travail…

  17. Stéphane B dit :

    Bonjour
    Ils me gavent tous avec leur moije. La Vème telle que le Général l’avait voulu a été assassinée sur l’autel de leur Ego.
    Je vous rejoins sur le fond. Mon optimisme voudrait croire qu’au moins, le débat d’idées reviendra enfin sur le devant, au profit de celui des postures

  18. Je suis tout à fait d’accord avec vous. Il y a des révolutions qui seraient à faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s