Les larmes de Marianne

imagesQ97MTRRDBien sûr nous sommes heureux de la conquête de l’Ile-de-France par Valérie Pécresse, mais au-delà, les résultats des élections régionales n’ont rien qui ne soit de nature à nous rassurer. La vie politique est entrée dans une ère de grand brouillage, de confusion totale, comme je l’ai écrit dans deux tribunes au Figaro Vox. Voici l’une. Et voici pour l’autre… Les partis politiques se déglinguent à vue d’œil: les Républicains entre partisans du « front républicain » et ceux de la « ligne forte », les socialistes entre réformistes et « frondeurs ». Ils n’ont plus de véritable fondement doctrinal, d’idées, de projets. La fuite dans les limbes s’accélère. Tout n’est que posture, chimères, jeux d’ombre et de lumières. En 2016, nous allons assister à une guerre de grands fauves mégalomanes pour la conquête ou la préservation du trône élyséen. Tout lui sera soumis, tout et le pays, pris en otage. Le front national va s’imposer comme l’obsession centrale de la vie politique, au cœur de la grande manipulation. Sous entendu: la patrie est en danger face au monstre. Elle doit se mobiliser, derrière son guide, face au danger. Or ce monstre n’est qu’une vaste imposture, une bulle de néant insipide et d’une vulgarité sans nom, montée en épingle par les médias, sans projet, sans but, sans idées, sans moyens, son aigreur insipide et son slogan, « patriotes contre mondialistes », recyclage des vieilles lubies poujadistes, la quintessence du vide en politique qui ne débouche sur rien. La France politique s’apprête donc à partir en guerre contre les moulins à vent, avec une fixation, une névrose, une véritable pathologie mentale: prendre ou garder l’Elysée. La posture, le mensonge, la manipulation, le faire-semblant ont envahi la vie publique et médiatique à un point qui donne le vertige.  La France est dévastée par l’exclusion et le chômage des jeunes, ses rues hantée par la violence et l’insécurité, un fleuve de sang à coulé à Paris, le pays se fragmente sous le communautarisme, les haines. Tout cela ne semble plus intéresser personne. Parlons, gesticulons, polémiquons, il en restera toujours quelque chose. Il faut noyer le monde réel dans l’incantation et le lyrisme. Mais du rêve au cauchemar, il n’y a qu’un pas. Le pays est embarqué dans une spirale de folie narcissique qui l’entraîne, au nom des « valeurs », dans le chaos et le plus abyssal des nihilismes. Mais ce qui me chagrine le plus, c’est de sentir, de percevoir la prodigieuse manipulation, surtout le culte de la personnalité sous toutes ses formes, cette manière de sublimer  des êtres aussi médiocres, dont mes compatriotes sont aujourd’hui les victimes impuissantes.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

53 commentaires pour Les larmes de Marianne

  1. Georges dit :

    Un monde de jouisseurs qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez ou de ses intérêts particuliers.Ils n’ont tirs pas intégrer le fat que gouverner c’est prévoir .

  2. Annick Danjou dit :

    Bien d’accord avec espritlibre comme souvent, mais je me dis que je fais peut-être aussi partie de ces dégonflés, c’est la révolution qu’il faudrait faire mais qui commence? Qui va en première ligne? En fait les américains nous montrent souvent la voie même s’ils ne sont pas non plus toujours à prendre pour exemple.
    À Wadena, une petite commune américaine, les habitants se rebiffent contre l’annulation de leur crèche locale et en installent plus de 1 000 dans leurs jardins et sur leurs balcons.

  3. michel43 dit :

    A PART Maxime ..SI..SI , cracher dans la soupa est digne de ses hypocrites ,. Mais que se sois a Droite ou a Gauche, on connait . il y en a tellement chez Nous . qui a crache sur Hollande et SARKOZY lorsque, il fut , virer, pars sa faute ?, . et vous le verrez ,sur le CHIRAC ,il est pire, que les autres , en politique, ne compter, que sur sois ,.. Voyons, ;le premier tours , VOTE Front National RECORD , comme le second tours, plus de 400.000 votant en plus? ..après le front Républicain fait son œuvre. Magouille et Tripatouillage et renvoi d  » Ascenseur. sauf VALERIE . ,Que cela plaise ou NON.LA FRANCE est a DROITE ,Aucun politiciens n » a de solutions , cars certaines – sont dans le programme du FN.. UMP..PS en on extrait quelque UNE… Mais les principales sont pour plus de 90% d » entrepreneurs PRIVER. ,Mais les cerveaux ,d » en haut ,, ne connaisse PAS. Les petites entreprises qui pourtant ,assure leurs salaires

    • Michel43, si je crache dans la soupe, c’est qu’elle est vraiment trop dégueulasse, j’ai toujours été très difficile avec la bouffe, quand j’étais petit, j’étais insupportable avec ça, je faisais des scandales à la cantine.
      MT

  4. espritlibre dit :

    @ Maxime, vos compatriotes qui sont aussi les miens n’ont rien de victimes impuissantes.
    Ils ne sont pas victimes mais responsables d’un système politique qu’ils soutiennent systématiquement au second tour, dès que le signal du retour dans les rangs est sonné par les médias + les grandes consciences intellectuelles, religieuses, télévisuelles + les syndicats qu’ils soient patronaux ou ouvriers + les margoulins de gauche et de droite qui retombent toujours sur leurs pieds, c’est à dire sur leurs indemnités.
    Ils ne sont pas victimes mais responsables de la situation d’un pays qu’ils ont accepté de laisser disparaître. Ils acceptent sans broncher qu’on leur fasse la leçon sur la race blanche qui n’existe pas au moment où le PDG de la télévision publique explique qu’il y a trop de blancs dans les médias. Ils se laissent dépouiller et regardent leurs chaussures quand une agression se produit à côté d’eux, tout contents d’en réchapper une fois encore, convaincus d’être parfaitement républicains puisque ne se faisant pas justice eux-mêmes.
    Ils sortent un peu la tête hors du terrier quand les cadavres se comptent par dizaines et s’en vont brûler des bougies s’engageant la main sur le coeur à continuer à boire des bières en terrasse.
    Ils ne sont donc pas impuissants mais lâches et veules, soumis façon Houellebecq. Ce n’est hélas pas le manque d’informations ou le désintérêt qui explique qu’ils ne se lèvent pas, mais la peur.
    Qu’ils s’empiffrent donc à Noël, jouissent de leurs tablettes et autres merdouilles en plastoc. Tant que les gnous ont à brouter, ils broutent. Marianne sèchera vite ses larmes.

  5. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Vous devriez être plus vigilant dans l’emploi des doubles négations qui font dire le contraire de ce qu’on voudrait dire.
    Quant à la Marianne qui pleure, il n’y a sans doute pas longtemps à attendre avant qu’elle puisse se moucher dans son tchador !

  6. Danjou annick dit :

    @Suzanne, je gagne quoi si je donne la bonne réponse? C’est un triste sire comme je l’ai dit ici qui crache dans la soupe après avoir profité des voix du PS, un type qui ne pense qu’à lui, comme disait une dame âgée qui votait dimanche en même temps que moi et qui me faisait cette confidence: je n’ai jamais voté pour lui, il ne pense qu’à lui et elle a ajouté en aparté : salop. C’est elle qui l’a dit!!!

  7. François dit :

    @ Tracy LA ROSIÈRE

    à propos de NKM, deux réflexions :
    – le grand responsable, c’est celui qui l’a nommé à ce poste
    – pour un américanophile tel que NS, quelle faute de goût que de tuer la dinde après Thanksgiving !

  8. Macrovan dit :

    Les français, otages de leurs révolutions dont le paradigme laisse peu de place à l’évolution…

  9. Suzanne dit :

    Lu dans le Point.fr

    Qui a dit :
    « plus on va à droite, plus on fait monter le FN », .

    « « Au soir du premier tour, j’ai décidé de faire campagne sur le thème de la résistance face au Front national. Je n’ai pas adopté, comme le voulait Nicolas Sarkozy, la ligne du ni-ni », [j’ai préféré] « faire une différence entre le Parti socialiste et le Front national, qui est un mouvement sectaire et nauséabond », alors que des élus PS « m’ont, ici, apporté un soutien sans faille et sans contrepartie ». »

    « M X..est également critique sur l’éviction de Nathalie Kosciusko-Morizet de la direction du parti. « J’attendais de Nicolas Sarkozy un message d’unité et de rassemblement et des mots qui apaisent. Ces décisions sur l’organisation interne du parti sont prématurées. Ne pouvions-nous attendre le conseil national de février?» »)

    Devinez!
    Celui qui, maintenant qu’il a un poste bien au chaud pour 6 ans n’a plus aucune raison de flatter l’électeur de droite, n’est ce pas…

    Il n’aura qu’à inviter NKM. Ils iront dîner ensemble au Laurent, à la table de M Hollande…. (en compagnie de Messieurs Bayrou et Morin, tiens, ce serait une bonne idée.)

    Vous comprenez pourquoi je vote avec dégout?
    Nous sommes arrivés à un niveau de décadence morale que je n’imaginais pas possible!

    Oui, Marianne pleure. C’est une évidence.

    Comme vous l’écrivez si bien :
    Il n’y a « plus de véritable fondement doctrinal, d’idées, de projets. La fuite dans les limbes s’accélère ».
    « La posture, le mensonge, la manipulation, le faire-semblant ont envahi la vie publique et médiatique à un point qui donne le vertige »

    Nous allons nous enfoncer encore jusqu’où avant de remonter?

  10. berdepas dit :

    Cher Maxime ( familier de votre blog, je me permets cette respectueuse familiarité…)
    Vous dites :  » Le pays est embarqué dans une spirale de folie narcissique « . En effet, comme si les Français; endoctrinés par des idéologues post-soixantehuitards, obsédés par le désir libertaire de jouissance, avaient « perdu la boule », et en même temps le sens de valeurs essentielles; celles qui se sont transmises depuis la nuit des temps et qui permettent aux sociétés de s’organiser pour survivre et affronter les menaces de destructions…
    L’adoration de l’Ego est devenue la maladie dont souffre l’Occident. Son symbole caricatural le plus répandu s’exprime à travers la mode des « selfies »; et le goût, qui se répand, de s’aimer et de s’admirer sans avoir besoin des autres….

  11. Koufra dit :

    Bonjour Maxime

    Je n aurai qu une question.
    A qui est ce regard?

    Pour le reste, les scenarii évoqués se realisent encore plus vite que prévus.
    C est catastrophique.

    Amitiés

    Koufra

  12. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    Et ça continue les ectoplasmes et hydrocéphales de droite comme de gauche sont repartis dans leurs petites guerres, on défend toujours les intérêts particuliers. Valls se dépêche d’ouvrir la boite à magouilles pour faire descendre artificiellement le chômage.
    L’incompétence, la bêtise, le narcissisme sont toujours présents, ils s’accrochent à leurs privilèges
    tôt ou tard cela explosera, sans doute pour le pire.

  13. Christophe dit :

    Vous? Maxime, vous croyez sincèrement en Valérie Pécresse? Je vous suis plus!Et puis votre philippique à l’égard du Front National est déplacée.Vous semblez insinuer comme le funeste Valls que si le Front National parvenait au pouvoir ce serait la guerre civile,vous tombez dans le « panneau »Je vous rappelle que dans les prochaines assemblées régionales il y aura des conseillers régionaux Front National.Personnellement je n’y vois pas de mal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s