Le chaos politique

sans-titreLa vraie leçon du scrutin d’hier soir est toute autre que le discours obsessionnel des médias et autres commentateurs, martelé sur les ondes depuis ce matin jusqu’à la nausée. Ce n’est pas la victoire du parti lepéniste, mais le chaos absolu dans lequel sombre la politique française. Malgré la dramatisation du scrutin, sa sur-nationalisation, le contexte effroyable de l’après attentat, l’abstention atteint la moitié du corps électoral, ce qui ne signifie pas autre chose que le rejet global de la vie politique. Le FN est autour de 30%, comme aux européennes, pas plus, malgré un contexte qui aurait dû favoriser une poussée vertigineuse de tout parti protestataire, la crise migratoire, la vague terroriste, l’explosion du chômage. Il a bénéficié d’une gigantesque couverture médiatique. Et pourtant, il ne dépasse pas environ 15% de l’électorat, ce qui, pour une formation isolée, exclut toute perspective de victoire à des élections nationales. Le parti socialiste est sanctionné pour ses résultats effroyables, y compris en matière d’emploi, mais aussi pour son comportement anti-républicain, se manifestant par une plongée vertigineuse dans le culte de la personnalité. La droite républicaine est en plein désarroi, elle ne sait plus qui elle est, ce qu’elle veut, où elle va. Elle est inaudible à force de recycler les mêmes têtes depuis des années, des personnages qui incarnent le pire de la politique. En revanche, quand elle se renouvelle et parle un langage clair et courageux, elle est en position de l’emporter: Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse, Bruno Retailleau. Il lui faut engager sa révolution culturelle, renouveler les hommes, le discours, construire un projet répondant à l’inquiétude des Français sur la transformation radicale de l’Europe qui doit être au service des Européens, la maîtrise de l’immigration, la réforme économique, l’entreprise, le travail, la sécurité des biens et des personnes. Si elle ne parvient pas à se renouveler et à se redresser, le pays court au chaos, un  tripartisme qui le privera de toute majorité possible et le rendra encore plus ingouvernable qu’il n’est aujourd’hui.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

64 commentaires pour Le chaos politique

    • michel43 dit :

      QUE DIT PEGASSE; exatement se que dit notre MIYARD député Maire UMP// le premier tours était un avertissement , vote FN..se sera le dernier ; vu que le FN..a encore progresser

    • michel43 dit :

      il dit, exactement se que j’écris sur ce BLOG et le front Républicains est une vrais conneries , voir ESTROSI .remercier L.UNION de la GAUCHE, en est une AUTRE. le plus dur est a venir L.EXPLOSION de la droite, la plus bête du MONDE

  1. alexrebelde dit :

    michel43 dit :
    12 décembre 2015 à 04:06

    MAXIME svp , OSEZ METTRE LE LIEN DU FIGARO voxLE COUP DE gueule DE p2RICO l2GASSE CONTRE valls ET LA GUERRE CIVILE ;exatement se que je dis ;depuis TOUJOURS et forcément , on me tire dessus ;

    MICHEL43,
    Je n’y comprend rien… ! (à part la fin).
    Le texte est codé ???

  2. michel43 dit :

    MAXIME svp , OSEZ METTRE LE LIEN DU FIGARO voxLE COUP DE gueule DE p2RICO l2GASSE CONTRE valls ET LA GUERRE CIVILE ;exatement se que je dis ;depuis TOUJOURS et forcément , on me tire dessus ;

  3. jpmjpmjpm dit :

    En passer par le chaos?

    Les difficultés que nous vivons en France (chômage croissant, peur de la mondialisation, perte de confiance nationale, crise identitaire, montée du terrorisme…) ne seront pas résolues par le monde politique actuel. En tous cas certainement pas par les femmes et les hommes qui l’animent aujourd’hui. Et ce pour au moins deux raisons.

    La première, est que le clivage droite-gauche est totalement dépassé. L’ampleur des difficultés à résoudre implique des consensus alors que la cristallisation droite-gauche empêche tout consensus.

    La seconde est plus humaine. Le personnel politique actuel vit de cette cristallisation droite-gauche. Il est incapable de se transformer de l’intérieur.

    Enfin, les transformations nécessaires vont bien au-delà des femmes et des hommes. Des transformations institutionnelles majeures sont nécessaires. Avec une implication directe des citoyens plus réelle et fréquente qu’au travers des élections. Un modèle nouveau reste à trouver.

    J’avais eu l’espoir que le 21 avril 2002 serait un catalyseur de changement… j’étais bien naïf ! La pression n’était pas suffisante.

    Je n’irais pas voter dimanche. Je ne suis pas un supporter du FN et ne le serai jamais. Mais très cyniquement, j’espère que le FN remportera beaucoup de régions. Le maximum sera le mieux ! C’est la seule pression possible à court terme pour que le système vole (un peu) en éclat.

    Rendez-vous à dimanche…

  4. Anonyme dit :

    Tri partisme ? Oh !!!!! Au niveau des politiciens sans doute, au niveau des électeurs et leurs choix, moi je vois deux tendances, pas trois. Une gauche qui fait 35% maxi et une droite éclatée en deux à 65%, tout le reste ns sont que des artifices…. Et si la « droite » autoproclamée plus respectable que l’autre continue à se laisser tirer vers le bas par des élus proches du centre (faible en électeurs) effectivement, on va vers le chaos….
    Sarkozy a parfaitement bien fait de refuser de tomber dans le piège des socialistes qui tenteraient bien de sauver leur peau en raccrochant la droite dite parlementaire.

    • Anonyme, c’est un fait le tripartisme, le programme du fn est d’ailleurs bien plus proche de celui des socialistes que des républicains, regardez son programme 2012.
      MT

  5. Anonyme dit :

    TIMELI,pourquoi la diabolisation ne se ferait elle pas envers les formations qui ont tirs eu le pouvoir entre leurs mains ?Encore faudrait-t-il la complaisance d’un média ami ou subsidié pour y arriver.

  6. berdepas dit :

    Cher Maxime;
    Peut-être est-il nécessaire de passer par la case « chaos » pur espérer voir émerger une autre classe politique ???
    Car, Il n’était pas nécessaire d’être un fin « politologue »pour prévoir le choc qui vient de se produire. A condition de ne pas se fier aux analyses fumeuses car destinées à « enfumer » l’opinion, que nous distillent jour après jour des médias « domestiqués ».

    Car aujourd’hui, l’opinion se forme, se diffuse, de plus en plus, à travers les réseaux sociaux.

    La raison en est évidente: le déclin de la crédibilité des médias « institutionnels » se traduit, notamment, dans les performances de la Presse écrite française. Car les temps sont durs pour la Presse écrite qui, à quelques rares exceptions près, est en chute libre au troisième trimestre 2015, et ne survit que grâce à des subventions qui lui maintiennent la tête hors de l’eau…
    Plombée par la chute de leurs ventes en kiosque, la diffusion des quotidiens nationaux baisse de 9,4 % en moyenne dans un contexte où l’actualité n’a jamais été aussi riche .

    Libération tout d’abord, à la tête des journaux favoris de la « bobocratie » parisienne, qui, malgré une nouvelle formule passée inaperçue chute de… 26 % ! Le Monde et Le Figaro suivent la même pente avec une baisse de 15 et 16 %.
    Enfin du côté des hebdomadaires, rares sont les titres en hausse : Valeurs Actuelles à + 4 %, M le Magazine à + 2,7 %, Courrier International à + 1 % ou encore Marianne à + 1 %. En revanche, L’Obs, journal de référence et « Pravda » de la « bobocratie » festive chute de 14,5 %, et L’Express… de 20,3%.

    Sans parler des organes d’information télévisée, où les mêmes commentateurs, et prétendus « politologues » se succèdent dans des émissions « formatées » destinées à « former l’opinion », que l’on regarde « au second degré », car on a appris à décrypter leurs « messages » au service du catéchisme « bien-pensant » et « politiquement correct » qui a remplacé l’analyse sereine des évènements et des faits, et le recul objectif qui permettrait aux téléspectateurs de se faire sa propre opinion.

    Tout ce petit monde est en état de choc. Car il vient de découvrir que le discours qu’il relaie n’a plus de prise sur l’opinion populaire.

    La technique de la « diabolisation » du Front National, inventée par Mitterrand, le politicien le plus pervers de sa génération, ne fonctionne plus, et ne permet plus de décrédibiliser un discours, dont chacun constate, aujourd’hui, qu’il comportait des éléments prémonitoires qui, hélas, se vérifient tragiquement.

    Fabius, dans un instant de lucidité politique aurait dit que « le Front National posait de bonnes questions, mais proposait de mauvaises réponses »…. Sans doute. Mais on attend toujours les « bonnes réponses » des Partis dits « républicains ».

    Ces derniers, englués dans un bri-à-brac de « valeurs » à deux balles, aveuglés par des « convictions » qui les empêchent de saisir les réalités du monde qui nous entoure, et rendus infirmes par une sorte d’autisme récurent, n’ont pas compris que le peuple français, parmi les plus éclairés politiquement du monde, héritier de l’Histoire d’une vieille Nation qui en a vu de toutes les couleurs, même quand on croit l’avoir endormi, garde toujours un oeil ouvert et son réveil peut lui inspirer des réactions inattendues…

    Or ce peuple vient de signifier à son « personnel politique » donneurs de leçons de Démocratie à la terre entière, qu’il ne supportera plus de donner ses voix à ceux qui se présentent à lui avec un programme de Gauche et qui aussitôt au pouvoir ,tournent – à 180 degrés – le dos à leurs promesses, tout comme à ceux qui osent se présenter au nom de la Droite à grands coups de menton, et qui une fois installés au pouvoir se contentent timidement d’une politique à « l’eau tiède », dans le seul but de s’y maintenir….

    Ce même peuple vient de signifier aux aboyeurs de la bien-pensance que pour décrédibiliser à ses yeux le Front National, il va leur falloir reconquérir leur propre crédibilité, dans tous les domaines d’une gouvernance où ils ont échoué lamentablement…

    Incapables de sortir le pays de l’ornière économique où il est le seul en Europe à être enfoncé, les Socialistes; derrière Hollande, tentent, au prix d’un invraisemblable « tête-à-queue »politique de faire face à une situation sécuritaire contre laquelle ils refusaient jusqu’ici d’appliquer les remèdes appropriés, en traitant de crétins ceux qui préconisaient les mesures qu’en catastrophe ils se proposent de prendre aujourd’hui.

    Du coup, ces pacifistes invétérés tentent d’exister encore un peu en adoptant des postures de chefs de guerre, et en clamant leur amour du drapeau et de l’hymne national là où il n’y a pas si longtemps ils lui préféraient l’Internationale….

    Quand à la « Droite républicaine », pour avoir manqué du courage nécessaire pour défendre une vraie politique de Droite, elle se voit contestée par un peuple de droite, en colère, et exaspéré de ne pas être entendu par ceux aux quels il a donné mandat de le représenter. Il ne lui fait plus confiance pour représenter une alternative forte à un pouvoir de Gauche en pleine décomposition.

    Quand à la foule des abstentionnistes, le premier Parti de France, il regarde ce spectacle avec l’oeil goguenard de ceux qui « en ont vu d’autres », et qui sentent que nous sommes parvenus à un moment critique de l’Histoire de notre pays, où tout peut basculer.

    Exaspérés, mais armés d’un scepticisme hargneux et sans illusions, ils attendent de voir ce qui en sortira : un « 21 avril à droite » en 2017, qui serait un cataclysme, et l’amorce d’une recomposition totale du paysage politique. Attention : c’est peut-être au fond ce que veulent les électeurs de droite qui se sont abstenus …

  7. Simon dit :

    Bonjour Maxime,
    Je suis atterrée par les commentaires des journalistes et des politiques.
    Pourquoi pas faire une alliance gauche-droite ? Mais alors pour les électeurs c’est blanc bonnet et bonnet blanc. Faire le plein de voix pour la gauche ? Et oui aller ratisser le parti communiste et les extrêmes ? Merveilleux parti communiste qui s’est illustré dans de nombreuses régions du monde pour la plus grande joie de leurs habitants. Ah oui ! s’allier avec les écologistes, des gens qu’on ne voit pas beaucoup dans nos campagnes, qui sont contre les OGM mais pour la PMA et la GPA…
    .Non, je n’ai pas voté FN mais je respecte leur choix, comme je respecte ceux qui votent socialistes, même si ce n’est pas ma tasse de thé. Je comprends ce vote FN, je connais une femme seule, agée de 69 ans qui fait encore des ménages, avec un cancer du sein. Son voisin, dont la femme s’est entièrement burkanisée et de fait ne travaille pas, n’a plus d’activité professionnelle depuis deux ans, étant en arrêt maladie (problème de dos). La dame seule est dans l’obligation de continuer de travailler car sa retraite ne lui permet pas de vivre autrement, ses voisins n’ont pas le même souci. Le seul commentaire un peu équilibré quant au vote FN était celui de Charles Beigbeder que j’ai entendu sur France Info tout à l’heure.
    En attendant sur ma page facebook
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/regionales-a-villeneuve-d-ascq-le-desarroi-du-peuple-de-gauche_1743280.html
    https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xpf1/v/t1.0-9/12321629_10206595437218909_5515246299779561289_n.jpg?oh=d0b76c679483cc3ca1a51800304687a1&oe=56D82667&__gda__=1458006296_c5ec4fb13e20d9647c1eff69b3f31483
    https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xat1/v/t1.0-9/12243281_924995437619943_3599134577488938637_n.jpg?oh=eed276c24921bc2d0c5f1fcbb16050fd&oe=56EEEBDC&__gda__=1458099203_3061453ac65e73116ddea4f7f4e4b4b7

    https://fbcdn-sphotos-d-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xfp1/v/t1.0-9/12348073_908213802580045_2516535783782715982_n.jpg?oh=96570b51fcf522ecb0330b332fc9cefd&oe=56D6140B&__gda__=1458387586_6f67d11f3e843b7ee5ad0fe471730657 et autres publications
    « J’ai mal à ma France, mal à mes belles valeurs. Des heures sombres nous attendent et la naïveté va devoir bientôt faire face à une réalité qui la dépasse. Je nous souhaite beaucoup, beaucoup de courage . »..
    J’aimeCommenterPartager
    http://bit.ly/1NPa0I2
    « Envie de gerber »
    Je vous épargne le reste
    Du coup j’ai l’impression que c’est plus terrible que les attentats. D’ailleurs, Daesh est trés heureux de la victoire du FN, autre pépite lue cet après-midi, tout le monde semble avoir oublié que nous sommes en état d’urgence, que le gros mou veut modifier la constitution et que nos libertés sont déjà bien mises en difficulté du fait d’un parti de gauche ! La bonne nouvelle est que le parti socialiste est appelé à disparaître au même titre que l’ectoplasmique parti communiste.
    Les Républicains ont du travail sur la planche, virer les vieilles badernes, méditer sur ce que les Français crient à tue-tête depuis un certain temps La gauche n’a pas le monopole du coeur, il s’agit de se le rappeler. Enfin, il est juste que le vote FN soit reconnu dans les instances régionales. Ce seront de nouvelles têtes, des personnes qui viennent du secteur privé, qui ont auront certainement des idées nouvelles, confrontés au principe de réalité ils s’ajusteront. Comme vous le rappelez souvent Maxime, il y a une administration qui continuera de travailler. Et puis entre nous Alain Rousset président de la région depuis 18 ans, c’est vraiment très long !

    • michel43 dit :

      SIMON; il ne peuvent pas comprendre ; il pleut il gèle un ouragan une catastrophe le salaire tombe , 9millions de retraiter a 850 EUROS ? 1.5 Milliard AME CMU.. pardonner leurs; il ne peuvent pas comprendre les 15 MILLIONS de pauvres

    • Simon, je suis de votre avis…
      MT

  8. noop dit :

    Bonsoir Maxime,
    le Fn est dans une dynamique favorable, il faut être aveugle et sourd pour ne pas le percevoir. Pourquoi cette dynamique ? Parce que les partis dits « de gouvernement » échouent dans leurs missions, améliorer et préserver notre environnement économique et culturelle, et refusent obstinément de prendre en compte réellement les fondements du vote Fn. La nation c’est moche, l’immigration ça nous enrichit culturellement et économiquement, et il n’y a pas d’alternative, sont des erreurs énormes politiquement parlant, qui laissent comme on dit le réel au Fn. La droite et le gauche se mettent hors jeu eux même du débat démocratique élémentaire en refusant d’évoluer sur ces fondamentaux. Et ils vont avoir beaucoup de mal à y revenir tant leur crédibilité est réduite à presque rien…

  9. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,

    Ce qui me chagrine en écoutant les différents politicards d’opérettes qui sont intervenus sur les différentes radios, c’est qu’ils n’ont toujours rien compris. Ils sont toujours aussi suffisants et narcissiques, aucune remise en question, ils méprisent les français, et essaient par tous les moyens de sauver leur siège.
    Quand au soi-disant renouveau que vous citez Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse, Bruno Retailleau. Laissez moi rire ils sont les mêmes carriéristes, aucune conviction seulement envie d’être calife à le place du calife. Nos politicards français sont fait dans le même moule, défendre les intérêts particuliers avant ceux des français et de la France. Si je débattais avec eux permettez moi de vous dire que je pourrais vous démontrez que ce sont des joueurs de flûte comme les autres. ils n’ont pas de conviction, les gens de conviction n’ont pas besoin de lire un texte préparé à l’avance quand on veut être un chef il faut se comporter comme tel et avoir un minimum de charisme et de conviction.

    • Philippe, débattre avec eux… Quel intérêt? ils vous couperont la parole, assèneront leurs bêtises sur une voix forte et autoritaire et personne n’y gagnera rien.
      MT

  10. Ysengrin dit :

    Il est toujours difficile de faire parler les morts, ainsi que les abstentionnistes. L’abstention peut avoir de multiples causes, le rejet de la politique en étant une, mais n’étant pas forcément la cause majoritaire.

    Vous êtes un peu de mauvaise foi quant à la « gigantesque couverture médiatique » : concrètement, le Front National a bénéficié plutôt d’une gigantesque oppression médiatique, faite d’insultes, d’analogies dégradantes, etc., oppression violente, frontale, engagée par 100% des médias, tous marqués par une idéologie de gauche marxisante. Pour info, cela devrait vous rappeler de bien mauvais souvenirs, puisque vous fûtes victime, durant cinq années, de ces mêmes média.

    De surcroît, le coup de comparer le score du Front National par rapport aux inscrits, c’est moyen. François Hollande n’a été élu que par 39% des inscrits, ce qui ne l’empêche pas de gouverner ! De même, si l’on compare les résultats des députés PS par rapport aux inscrits, on tombe sur des chiffres encore plus faibles, ce qui ne dérange personne, et surtout pas les intéressés.

    Le tri-partisme est une construction arbitraire effectuée par les hauts dirigeants de la gauche (et dont elle bénéficie depuis plus de vingt ans) : les dirigeants de droite ne veulent pas voir que, sur la plupart des grandes questions de société, la frontière entre les opinions des électeurs du Front National et les leurs est aussi mince qu’une feuille de papier à cigarettes. Beaucoup plus épaisse est la frontière entre un Juppé, une NKM et les électeurs des Républicains.

    Une recomposition de la droite est nécessaire, et cela passera par demander aux Juppé, NKM & co d’aller prendre l’air du côté de la rue de Solférino, où ils seront en phase avec la faune qui y demeure, cela passera par ne plus se soumettre à la doxa de gauche, de ne plus demander la permission d’émettre une opinion, et de ne plus rougir lorsque la gauche prend sa grosse voix, bref, cela passera par une droite forte, de conviction, d’action, de combativité et de courage (il en faudra)

    • Ysengrin, c’est faut, le Pen a été infiniment plus médiatisée que n’importe quel candidat à ces régionales, poussée en avant par le médias, je ne suis pas de mauvaise foi, ces derniers temps je ne pouvais pas allumer mon téléviseur sans tomber sur ce personnage.
      MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s