Solidarité avec les médecins

caducee_medecinsLa généralisation du « tiers-payant » pour les consultations des médecins est une réforme nuisible. Elle favorise l’esprit d’assistanat en instaurant la gratuité totale des soins. Elle va dans le sens de la déresponsabilisation des patients et des abus en tout genre. Déjà, un ami médecin me disait récemment que neuf consultations sur dix n’étaient pas directement liées à la guérison d’une maladie… Aujourd’hui, la cause des médecins, en révolte contre la démagogie, se confond avec celle du pays. Il est inconcevable qu’une réforme de cette ampleur puisse se faire contre l’avis de la quasi-totalité de la profession. En attendant l’alternance tant espérée de 2017, soutien résolu, total,  absolu envers les médecins en lutte non seulement pour sauver le métier qu’ils ont choisi et qu’ils aiment,  mais aussi pour la France.

Maxime TANDONNET

Advertisements

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Solidarité avec les médecins

  1. Annick Danjou dit :

    Tiens, en parlant d’herpès, mon mari avait découvert un produit efficace que les français n’ont pas voulu commercialisé, trop d’ investissement, pas assez rentable…Il l’est maintenant au Mexique grâce à l’intervention de médecins et d’avocats américains, c’est pas beau? J’en ai encore une petite fiole que je garde en souvenir.

  2. yoananda dit :

    Alternance ? Vous parlez de l’UMP de Sarkozy ? Vous n’êtes quand même pas naïf au point de croire qu’il y a la moindre différence entre la gauche socialiste et la droite socialiste dites moi ??? Ils appliquent tous les 2 à la lettre le programme européen. L’un avec des moulinets du bras, et l’autre avec de la fumée pour détourner l’attention.
    J’espère que je me trompe … UMPS ou RPS (herpès) c’est strictement pareil. Pas beaucoup mieux pour le FN qui de toute manière veut faire les même conneries mais sans être couvert par Bruxelles !
    L’alternance, la vraie, n’est pas à l’horizon.

    Quand aux médecins, je confirme ce que dit Lestrac. Ils se foutent du gaspillage social comme de l’an 40.

    • yoananda, dans tout ce que vous dites, il y aune chose que je n’aime pas, c’est votre jeu de mot sur l’herpès, une maladie pénible pour ceux qui en sont affectés et je trouve qu’on ne doit jamais plaisanter sur la maladie…
      MT

  3. Simon dit :

    Je me permettrais de répondre à Michel….L’Etat paye les études de ses médecins, soit ! L’Etat, c’est vous, moi…nous contribuons par nos impôts.
    1ère année Paces, environ 4 000 étudiants inscrits aux examens, en juin 350 étudiants retenus. Dès la troisième année d’études, nos étudiants sont à l’hôpital. En quatrième année, ils perçoivent 100 Euros par mois, le matin, ils sont à l’hôpital et commencent à prendre en charge les malades, ils commencent à assurer des gardes. L’après-midi, ils ont cours, des examens à préparer. En cinquième année, c’est presque 150 Euros par mois ! Quand vous êtes hospitalisé, c’est souvent eux qui vous prennent en charge. Ils vont commencer à préparer l’internat, concours qui leur permettra, ou pas, d’exercer une spécialité. Ils prépareront ce concours tout en exerçant à l’hôpital.
    Ensuite, ils s’installeront peut-être en libéral… 23 Euros s’ils sont généralistes, 28 s’ils sont spécialistes. Ils n’auront pas forcément les moyens de payer une secrétaire pour prendre les rendez-vous, taper le courrier. Ils seront sur le pont à 8 h, souvent pas le temps de faire une pause pour déjeuner ; le soir, les plus chanceux seront chez eux à 20 h.
    Ils feront face aux rendez-vous non honorés, non excusés, seront arrangeant avec le patient qui ne peut pas payer immédiatement, Ils n’auront pas toujours en face d’eux des gens courtois, respectueux, ou à l’hygiène irréprochable…
    Mais ils l’aimeront ce métier et ils l’exerceront, pour beaucoup d’entre-eux avec beaucoup d’humanité et d’empathie.
    Je pourrais parler du numerus clausus insuffisant à remplacer les médecins qui vont partir à la retraite d’ici dix ans, des déserts médicaux, des normes d’accessibilité imposées aux cabinets médicaux, avec un surcoût tel que beaucoup de médecins préfèrent partir à la retraite dés à présent, des médecins formés ailleurs qui viennent s’installer chez nous, du fait que les études de médecine sont dures et longues, très longues… Ils auraient pu choisir de faire polytechnique ou l’Ena, de faire de belles carrières, de bien gagner leur vie,d’ avoir la considération de beaucoup… Il n’y a pas si longtemps, les usagers étaient reconnaissants du service rendu par leur médecin, ils leur faisaient confiance, ils étaient respectueux quand ces derniers leur sauvaient « la mise »…maintenant tout est dû…et des gens, comme vous, leur reprochez que ce soit l’Etat qui les forme et que cela coûte . Accepteriez-vous d’être payé 150 euros par mois pour un gros mi-temps ? J’ajoute que les hôpitaux publics tournent avec des apprentis médecins, des apprenties infirmières et qui si tout ce petit monde n’était pas là, ils seraient bien dans la m…!

    • michel43 dit :

      en tant que chef d’entreprise , l’état nous a toujours, tout imposer , RUINER beaucoup ,n « on pas le droit au chômage il t a des avantages, et des inconvénients , dans toute les s professions LA bonne question : la droite osera telle revenir sur cette LOI ?

  4. michel43 dit :

    MAIS tout le PAYS est assister ,, et OUI.. cars, nous somme toujours un pays SOVIETIQUE ? et franchement, qui paye leurs ETUDES ..les contribuables , combien coute les études AILLEURS, Droite ou Gauche, on jamais RIEN FAIT, pour les professions libérales. Cette réforme va passer , question que devrait se poser, les MEDECINS..SI les droites arrive au POUVOIR ..supprimerais t « il cela ? PS SUR..A

    • Tiens, Michel43, ça fait plaisir de vous revoir! Vous aviez disparu de la circulation! Le RETOUR!

    • michel43 dit :

      LE RETOUR..OUI Maxime et je suis de plus INQUIET ? partout , ou je suis passer, les gens tienne des discours , qui ne vous plairons PAS ? OUI..c’est bien la CHIENLIT

  5. lestrac dit :

    Désolé de vous contredire, mais les médecins ne font pas gréve pour sauver la sécurité sociale ou la médecine libérale, mais pour ne pas être strictement dépendant des décisions de la SS ou des assureurs complémentaires. Ils se foutent comme de leur première soquette de l’équilibre des comptes ou le la morale professionnelle. Déjà il y a 60 ans un membre de ma famille, médecin , disait à ses confrères qu’ils sciaient la branche sur laquelle ils étaient assis en multipliant les consultations inutiles, en prescrivant sans mesure les antibiotiques et en refusant de participer effectivement aux enseignements post universitaires. Il qualifiait à cette époque ses confrères d’ officiers de santé comme l’était Charles BOVARY : Tout ce qui était sans gravité , la médecine générale, ce qui était incompréhensible ou sérieux le spécialiste ou l’hôpital. Certains avaient des ordonnances pré-redigées au moment de la grippe. ils pratiquaient tous la dichotomie et les certificats de complaisance. Il y a eu dans ce milieu comme dans tout le reste de notre société une dégradation des mœurs, un oubli du serment d’Hippocrate et une compétence de moins en moins avérée. Ils crèvent et ils devraient faire leur autocritique avant de hurler au meurtre : tant que la SS dégueulait de pognon , ils ont tiré sur la vache à lait sans se rendre compte que par essence la SS était antilibérale et finirait par les étrangler, comme en Angleterre sous les travaillistes.

  6. Ping : sENTEUR sAPIN sOCIALIsTE | Boycott

  7. Q dit :

    il n’y tout de meme des problemes plus important chez les medecins, (et les assistes ont deja le benefice du tiers payant, le bulk billing marche tres bien en Australie).

    – viellisement de la profession
    – liberte d’installation/desertification
    – numerus closus delirant / pas acces parallel (master), import de medecins etrangers
    – pas d’obligation de medecin de famille ( pour ce tiers payant)
    – pas de medecine preventive ( pas d’utilisation/creation de base de donnees medicales)
    – pas de fichier medical sur la carte vitale/mise en commun/suivi des dossiers entre medecins
    – chocs « culturels »

  8. Simon dit :

    Bonjour Maxime,
    Outre le fait que les patients seront déresponsabilisés, il faut voir également l’obligation pour chacun d’avoir une complémentaire, obligatoire, dés janvier 2016. Voilà qui va accroître les charges sociales pour les entreprises et les particuliers. A mon avis, cela va également vider la Sécurité Sociale de son sens, qui remboursera moins et ne prendra plus en charge certains actes….La médecine libérale sera amenée à disparaître au profit d’une médecine d’ Etat.
    Les mutuelles pourront imposer de passer par tel médecin plutôt que tel autre, en fonction d’arrangements, tels que nous pouvons en voir pour l’optique.

  9. Ann dit :

    C’est hélas dans la suite logique de tout le reste, de cette « gauche » devenue folle à lier, qui prétend défendre les défavorisés en faisant de façon très perverse le jeu du grand capital. Car qui a intérêt à noyer la sécurité sociale pour s’en débarrasser ? Pas les médecins, ni les patients. Perversité des perversités, cette « gauche » dite « radicale » a trouvé le pompon des pompons en matière de vice, elle taxe à présent les prédateurs de la finance exploiteurs des peuple d »extrême droite » (je l’ai entendu chez Taddéi !)…. Je n’aime pas dire qu’ils sont fous, car c’est de folie qu’eux même taxent leurs opposants, leurs anciennes idoles en URSS envoyant ces derniers en hôpital psychiatrique… Mais quand même, quand on contemple le regard de Marisol Touraine….l’instinct de survie vous incite à la fuite.

  10. ADB dit :

    L’alternance en 2017 ? Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas gagnée d’avance, avec un parti ex-UMP qui tire à boulets rouges sur Nadine Morano pour avoir cité de Gaulle (peut être maladroitement) au nom du politiquement correct et de la pensée unique, mais qui par contre laisse faire une vice-présidente dudit parti, NKM, traiter de connards des gens qui ont le savoir et la curiosité d’analyser scientifiquement la doxa officielle du « dérèglement » (!) climatique : c’est du même acabit que Belkacem qui traite ses opposants de « pseudo-intellectuels » ……

  11. Christophe dit :

    Bonjour Maxime!
    Pour 2017,vous avez raison année cruciale et pas seulement pour le monde médicale, c’est surtout l’avenir du personnel qui travaille chez Air France.
    Dans le cas d’Air France, il est d’une absolue nécessité que l’Etat doit se désengager de la gestion de cette entreprise. L’Etat doit vendre les 17% des parts du capital qu’il détient. Vous verrez que les négociations aboutiront et que Air France saura se repositionner sur le marché du transport aérien,certe! cela prendra du temps c’est inéluctable. Et puis cette société devra être administrée par des vrais professionnels du métier et non pas par des cadres qui sortent de l’Ecole Normale Supérieur et de l’Ecole Nationale d’Adminstration.Je rappelle que depuis plus de vingt ans, le monde du transport aérien commerciale se livre à une concurrence implacable.

    Cordialement

    • michel43 dit :

      SANS oublier, que la DETTE est de 6 MILLIARDS , d’euros chiffre d » affaire 15 Milliards ,

  12. Marc Fievet dit :

    Je le re bloguerai dans quelques jours.

  13. Tracy La ROSIÈRE dit :

    Quand va-t-on arrêter d’emmerder les Français avec de prétendues réformes qui déstructurent la société, l’affaiblissent, la démotivent, l’épuisent ?
    Quand va-t-on cesser de nous faire chier ?
    On emmerde ceux qui travaillent ou ont travaillé ; on encense les emmerdeurs ; on privilégie l’assistanat ; on valorise la médiocrité.
    Pas du tout qualifié pour juger de la généralisation du tiers-payant, je suis toutefois prêt à m’opposer à Big-Brother dans ses œuvres destructrices et puisque l’hôte de ce site me prend par les sentiments en concluant « pour la France », je m’associe au soutien des médecins. La généralisation conduira à davantage de déresponsabilisation ? Ne sommes-nous pas parvenus déjà à un degré de déresponsabilisation, d’irresponsabilité, de je-m’en-foutisme tant de ceux qui nous gouvernent que de ceux qui sont gouvernés. Un peu plus…
    Si il est des réformes à conduire, ce sont celles qui devrait réduire le déficit en supprimant, par exemple l’A.M.E. Je suis curieux de savoir ce que la prétendue opposition en fera.

  14. Mildred dit :

    Vingt-trois euros, c’est ce que mon jeune médecin traitant a demandé à une de mes amies qu’il a visitée chez moi, alors qu’elle souffrait d’un affection grave.
    Il était venu chez moi vers 13h30, avant son cabinet, craignant une urgence vitale, puis était revenu à 20 heures, après son cabinet, l’avait examinée pendant une heure, avait consulté son dossier médical, et pour finir, avait demandé à ce qu’elle soit hospitalisée dès le lendemain matin.
    Vingt-trois euros ! La demande nous a parue tellement obscène que nous nous sommes écriées que c’était impossible, inacceptable, que cela nous faisait honte. Devant notre véhémence intransigeante, le jeune médecin a alors accepté de compter une consultation plus une visite en précisant qu’il devrait, pour ce faire, inscrire deux dates différentes, sinon sa feuille serait rejetée par la sécu.

  15. sigismonde dit :

    merci de défendre la liberté de vos médecins de vous soigner librement

  16. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Cette réforme idiote comme un certain nombre prise par ces tristes sires va, comme tout le professionnels et le monde le disent, encourager les visites sans raison médicale avérée chez les médecins déjà débordés et rendre l’accès au soin un peu plus compliqué pour les « vrais malades » !
    Malheureusement cette « réforme majeure » n’est pas la première et surement pas la dernière prise sans réflexion approfondie et surtout contre l’avis des professionnels mais uniquement pour faire plaisir à la « boboïtude » au pouvoir. Croyez-vous sincèrement que la loi « Micron » adoptée grâce au 49.3 soit un modèle de réforme profonde dont notre pays à grand besoin, de même pour la « grande réforme » de la justice de Mme Taubira, qui laisse en cavale des assassins dangereux évadés de prison, sans parler de celle de notre ministre de l’éducation Nationale qui continue de créer par milliers des générations d’imbéciles incultes ?
    Toutes ces décisions sont prises comme l’avait fait M. Aubry au moment des fameuses 35h, sur la base de principes de gauche idéalistes et fumeux non viables mais ce qui est le plus regrettable c’est que nos politiques de l’opposition, lorsqu’ils sont au pouvoir, ne sont même pas assez courageux pour les annuler et conduire de bonnes réformes telles que celles prévues dans leurs programmes (cf le livre Faire de F. Fillon)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s