Le néant positif

images (2)Les dirigeants du pays sont en déplacements permanents, le chef de l’Etat à Tulle, Nantes, Angers, aux 24 heures du Mans où il a dû partir sous  les sifflés, le Premier ministre à Poitiers, Berlin, la Réunion, Mayotte. La vérité, c’est qu’ils ne cherchent plus à gouverner le pays et à régler ses grands problèmes, les 6 millions de chômeurs, l’insécurité, l’immigration, la crise scolaire. Devant le désastre annoncé ils n’ont plus qu’une idée en tête, sauver non pas la France, mais leur belle image. A ce sujet, la partie est perdue d’avance. Les sondages montrent que les Français ne veulent rien de précis dans l’offre politique actuelle. Malgré le climat de dégoût général, aucun engouement lepéniste n’est à noter. Sarkozy ne convainct pas, ni Fillon, ni Lemaire. Un match « retour » des présidentielles Hollande/Sarkozy/Le Pen serait à la fois grotesque et dramatique pour les Français, signe de surplace, d’immobilisme, de fracture entre l’opinion et les élites du pays. Du néant politique, peut-il naître quelque chose de positif? Le peuple n’est pas dupe, même dans une crise mentale aussi profonde, aussi dramatique, il n’est pas prêt à accepter n’importe quoi, la démagogie, la propagande, la folie narcissique. Il n’est pas détenteur d’une sorte d’infaillibilité d’essence surnaturelle et se trompe parfois. Cependant, dans sa globalité et le dépassement de ses clivages, il voit plutôt juste, lucide, clairvoyant. Tout est à reconstruire, mais en partant des enjeux, des idées, d’un projet collectif et non des personnages du feuilleton. Les Français l’ont bien compris, le bon sens n’est pas une légende, et c’est en cela que du néant peut sortir quelque chose de positif.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Le néant positif

  1. citoyenfn dit :

    @maximetandonnet 16 juin 2015 à 13:38

    N’ayant pas analysé le sujet, je n’ai aucun avis sur le droit du sol (ou non). Je constate simplement que, en même temps que Sarkozy et Ciotti lancent un débat sur le sujet, on nous explique d’un autre côté que c’est du flan.

    Ceci est loin d’être un cas isolé chez les « Les Républicains », mais bien au contraire une méthode d’enfumage bien rôdée, celle de l’auberge espagnole ou de la Samaritaine.

    Le « Les Républicains » est à fois pro-immigrationniste et contre, pro-communautariste et anti, pro-mariage gay et anti PMA/GPA, atlantiste et non aligné, affairiste mondialiste et pseudo gaulliste et j’en passe et des meilleurs…

    • Un citoyen, c’est très bien ce que vous dites dans ler §, mais pour le reste, je trouve que vous manquez encore un peu d’élévation et de hauteur en vous enfermant dans un manichéisme militant MT

  2. Un Citoyen dit :

    A l’heure où Nicolas Sarkozy et Eric Ciotti relancent le débat sur le Droit du Sol, Arno Klarsfled déclare chez Bourdin qu’il a reçu des assurances comme quoi on n’y toucherait pas.

    Comment voulez-vous que l’on vous fasse confiance ???

    • un citoyen j’espère qu’on n’y touchera jamais car ce serait totalement inutile, ne ferait qu’aggraver les problèmes sans rien résoudre.
      MT

  3. Un Citoyen dit :

    @maximetandonnet 15 juin 2015 à 06:56

    Voilà ce qu’en dit votre collègue Alexandre Devecchio sur FigaroVox:

    Marion-Maréchal-Le Pen est un animal politique d’un niveau exceptionnel.

    • Un Citoyen, »animal politique d’un niveau exceptionnel », heum… Comme son grand-père? Peut-être… Moi cela ne m’intéresse pas les « animaux politiques d’un niveau exceptionnel », je juge les personnalités publiques sur leur vision personnelles des choses,leur lucidité,leur courage face à des décisions à prendre, leur générosité, leurs résultats… Marion? Pour moi, c’est une jeune femme de 25 ans, petite fille de Jean-Marie Le Pen, titulaire d’un Master de droit, n’ayant jamais travaillé de sa vie ni assumé la moindre responsabilité dans lemonde réel, et surtout l’objet d’une prodigieuse, monstrueuse, effrayante manipulation médiatique. Le reste, la future « sauveuse du pays », la « nouvelle Jeanne d’Arc », la « France incarnée », je vous le laisse bien volontiers! Avec mes compliments en plus! MT

  4. gerard.bayon dit :

    Bonsoir à toutes et à tous,
    Je me méfie du bon sens des Français, il n’est plus ce qu’il était lorsque la France était plus rurale qu’urbaine.
    Ne parle-t-on pas du bon sens paysan ? qui même s’ils étaient peu instruits savaient prendre le temps de comprendre, d’analyser froidement un problème ou une question et d’y répondre clairement avec des mots simples en utilisant leur expérience et aussi celle de leurs ainés.
    Pourquoi à votre avis n’y-a-t-il pas de représentant de la ruralité au sénat ou à l’assemblée nationale ?
    Parce qu’aujourd’hui chacun est par définition plus intelligent que son voisin qui n’a rien compris et qu’en général c’est celui ou celle qui emploie les mots les plus abscons, les solutions les plus complexes, qui est le plus arrogant et qui a fait les plus longues études dans son monde imaginaire qui finit par prétendre avoir raison et connaître seul ce qui est bon pour les autres.
    Que ce soit en politique ou dans la vie civile on retrouve les mêmes spécimen qui nous conduisent depuis des années dans le mur sans pour autant reconnaître leur erreur et sans que le peuple Français qui devrait faire preuve de bon sens ne réagisse.

  5. Anonyme dit :

    Ce fameux match retour Sarkozy/Hollande a déjà eu lieu : c’était en 2002, et, à l’époque, les protagonistes se nommaient Chirac/Jospin. Tout ce que l’on peut lire ici ou là se lisait déjà à cette époque : les mêmes sondages, qui nous informaient qu’une assez large majorité ne souhaitait ni l’un, ni l’autre, la rupture entre les élites et les Français, bref, absolument rien de nouveau. Je reviens quinze ans en arrière.

  6. François dit :

    @ Frederic_N

    « et on rigolera lorsque les anglais diront qu’ils veulent rester dans l’Europe, ils n’ont pas vraiment le choix ! »
    Que j’aime ce fameux TINA ! C’est le degré zéro de la pensée économique et c’est étonnant de votre part, vous nous avez habitué à mieux.
    Là où je vous rejoins, c’est sur le résultat du référendum britannique. La messe n’est dite, mais pour une raison qui n’a rien à voir avec le « No choice ». La GB étant traversée par de forts mouvements séparatistes (cf. l’Écosse), ce sont ces gens là qui vont voter pour le maintien dans l’UE. L’Europe étant devenue une gigantesque machine à déconstruire les États, pourquoi vouloir en sortir ? Aucun intérêt. Regarder deux cartes : l’une où sont implantés les autonomistes et l’autre où se site le vote pro-européen. Elles se superposent.

    @ Maxime : Vous avez jeté un œil sur le sondage publié par le Parisien sur le regard porté par les Français sur les partis politiques ? C’est édifiant ! À la question : « Avez-vous une très bonne, bonne, plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion des partis politiques ? », 89 % ont répondu par la négative (dont 34 % de très mauvaise opinion).

    http://fr.scribd.com/doc/268629375/Odoxa-Pour-Le-Parisien-Aujourdhui-en-France-Les-Francais-Et-Les-Partis-Politiques

  7. Ping : Le néant positif | Maxime Tandonnet – Mon blog personnel | Boycott

  8. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur Raimanetet a ajouté:
    Cependant, dans sa globalité et le dépassement de ses clivages, il voit plutôt juste, lucide, clairvoyant. Tout est à reconstruire, mais en partant des enjeux, des idées, d’un projet collectif et non des personnages du feuilleton. Les Français l’ont bien compris, le bon sens n’est pas une légende, et c’est en cela que du néant peut sortir quelque chose de positif.

  9. michel43 dit :

    je souris; Maxime ne connais que les FRANCAIS de SALON.. ceux qui on aucun soucis de FIN de MOIS.. Comme LASALLE, le députer qui a parcourus la FRANCE. il faut se rendre a L..EVIDENCE , le FN. .sera bien LA.EN 2017 et vu la conjoncture , qui S’aggrave ,tout les jours, Chômage et MERCI a la télévision, de filmer MENTON et ailleurs, le peuple se rend, compte du DANGER, de cette immigrations ,incontrôlé, soutenue, pars L.UNION de la gauche et les traites UMP .,incapable de voir, que cela favorise, le front national, la PETITE. sait très bien compter tout comme le Maire de FREJUS…il font se que toute MERE de famille ou chef D.ENTREPRISES.. gestion saine et couper, partout ,ou cela est nécessaire. Cars les dettes sont énormes, VILLES REGIONS ETAT HOPITAUX SECU ALLOC ,on emprunte, pour payer les retraites, comme ,on ne peu augmenter, les impôts et taxes, SEUL..une bonne gestion de L.ARGENT, publics, peu redonner confiance, a ceux qui vote? je pense, que, pour LA MARINE LE PEN. Elle se servira de cela en 2017. Mais ,il y a encore ,deux ANS…et tout peu ARRIVER.. Voyez en ESPAGNE. Madrid Barcelone Valencia BARCELONE .LA PETITE A 24 ANS…BRAVO……

  10. libresechanges dit :

    « Un match « retour » des présidentielles Hollande/Sarkozy/Le Pen serait à la fois grotesque et dramatique pour les Français, signe de surplace, d’immobilisme, de fracture entre l’opinion et les élites du pays. »
    Le changement à tout prix n’a pas plus de sens et n’est pas moins grotesque que l’immobilisme forcé.
    Quoi qu’il en soit, s’il devait y avoir un match « retour » Hollande/Sarkozy/le Pen, le match serait différent bien que les joueurs soient les mêmes.
    Pour qu’il y ait changement et adhésion au changement, il faut une rencontre entre des idées, des Hommes pour les incarner et des Hommes pour les soutenir.
    Cela ne se décide pas sur incantation, cela arrive ou non.
    Une proposition alternative intéressante serait un (réel) programme libéral qui redonne aux individus et aux entreprises leurs capacités d’entreprendre confisquées petit à petit par un Etat obèse et omnipotent.
    Mais les libéraux français sont peu nombreux et en ordre dispersé et les français sont assoupis comme sont les chiens enchaînés mais nourris…

    • libreéchange, oui, mais je passe ma vie à échanger, sur ce blog, dans la rue, au marché, dans les couloirs de mon ministère, à mon club de tennis, vous ne pouvez pas savoir comme les gens en ont assez des mêmes têtes, des mêmes mimiques, des mêmes tartufferies, et aspirent à un renouveau des idées et des hommes qui les portent.
      MT

  11. Frederic_N dit :

    maxime,
    le peuple n’est peut-être pas dupe. Mais il est bloqué
    Il touche les limites de la vision française de la démocratie : la déresponsabilisation totale.
    Combien sont-ils à pester tous les jours face aux politiques ? Quasiment tous Et combien lèvent leur petit doigt pour FAIRE quelque chose ?
    Ecoutez « l’aile droite  » de votre blog. Ils en sont encore à nous servir la même soupe ( « c’est la faute aux autres « ) et à rêver d’un homme providentiel qui bien sûr changera les choses sans qu’ils aient à lever leur petit doigt ( le seul changement c’est que l’homme a changé de sexe ! )
    Je me permets une réflexion décalée qui ne plaira pas à l’heure où d’aucuns confondent nos amis et alliés structurels avec des pays hostiles. Avec sa détestation des politiques la France est en train de découvrir ce qui est un réflexe dans les pays anglo-saxons : démocraties quand même exemplaires . Là bas, il est acquis au tréfonds de la conscience politique qu’il fait se méfier des gens qu’on élit.
    La différence est que l’anglo-saxon , spontanément va mouiller sa chemise pour faire quelque chose, notamment dans sa communautés. Et qu’il a développé des moyens de contrôler l’action de ses élus : un Cameron sera bien obligé de faire son référendum ( et on rigolera lorsque les anglais diront qu’ils veulent rester dans l’Europe, ils n’ont pas vraiment le choix ! )
    Alors que nous, avec notre mythe du peuple RRevolutionnaire et coupeur de têtes on ne sait pas faire avec . Pour le moment la haine des politiques ne sert qu’aux catégories installées , qui vont défendre leur bout de gras. Et la gauche sait très bien faire avec cela

    • FréédéricN, tout à fait juste, mais il n’y a pas vraiment de détestation des politiques en soi et en général mais du comportement des politiques médiatisés actuels, si vous leur trouvez une circonstance atténuante, elle sera la bienvenue!
      MT

  12. Mildred dit :

    « Un match retour des présidentielles Hollande/Sarkozy/Le Pen serait à la fois grotesque et dramatique pour les Français ».
    J’ai cherché votre « offre politique » de rechange, je ne l’ai pas trouvée.

  13. Un Citoyen dit :

    Un match « retour » des présidentielles Hollande/Sarkozy/Le Pen

    Pourquoi un « match retour » ? J »ai dû louper le match aller, celui dans lequel on aurait abordé les véritables enjeux que sont l’euro, l’UE, Schengen, l’OTAN, le choix de société, etc.

    En réalité 2017 offrira peut-être pour la première fois une véritable alternative aux français, à savoir le choix entre continuer la désastreuse politique actuelle le retour à la liberté et la démocratie via le souverainisme. Ce sera bien la première fois depuis des décennies que la français auront à se prononcer entre deux alternatives radicalement différentes.

    Quant au renouveau de la classe politique, je ne sais pas si vous avez eu l’occasion d’écouter Marion Maréchal-Le Pen hier, mais son aisance et sa maîtrise des sujets économiques et politiques en fait potentiellement une future grande personnalité. Aucun doute que d’autres personnalités émergeront, le patriotisme attire beaucoup de nouveaux talents.

    • Un citoyen, une petite … de 25 ans surmédiatisée, qui n’a jamais travaillé de sa vie ni assumé de responsabilité et dont je n’ai strictement rien à faire et vous, comment pouvez-vous être aussi naïf, béni oui-oui et avaler avec autant de délectation la (mauvaise) pitance qui vous est servie?
      MT

    • J’ai comme vous une tendresse pour MMLP.
      C’est un peu gênant de piocher sans arrêt dans la même famille,
      mais la Jeanne que j’attends pourrait ne pas être la tante !
      reste que, au point où nos en sommes, le temps presse !
      Comme le dit MT, le temps de rêver semble révolu …
      sauf que lui pense aux Républicains (ex-UMPS) ! Faut pas le réveiller, chut.

    • René, vous vous trompez bigremment ou m’avez mal compris, je ne crois plus en rien de la classe politique actuelle, pas plus les Républicains que les autres. C’est triste à dire mais c’est ainsi… Quant à votre Jeanne d’Arc, je ne sais pas pourquoi, elle me fait plutôt penser à Cendrillon, j’éprouve une certaine sympathie personnelle pour elle et attends pour l’apprécier vraiment qu’elle ait dit « merde » à la vie politique, à 25 ans, assez d’être une petite marionnette médiatique, je n’ai rien à foutre de l’héritage de mon grand père ou de ma tata, j’ai une vie à construire et ne suis pas faite pour cela.
      MT

  14. Maxime, je suis tout à fait en phase avec votre diagnostic.
    Nos « dirigeants » prennent du bon temps; ils savent bien que nous vivons une fin de règne.
    S’il n’en savent rien, c’est plus grave !
    Ils ont remis notre destin aux mains d’oligarques bruxellois et l’économie à la région la plus capable de conduire le « peuple européen » (ne riez pas, c’est l’objectif).
    Alors évidemment il y a des gens qui rêvent,
    ils se confient à Syriza (en Grèce) à Podermos (Espagne), à UKIP ou au FN !
    A mourir, autant mourir dans l’Espérance.
    Vive la Jeanne d’Arc française !
    Je comprends que vos rêves sont plus « raisonnables ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s