L’invraisemblable projet d’éoliennes en mer

Rien n’est plus invraisemblable que le programme de déploiement des éoliennes en mer. Une immense ferme d’éoliennes flottantes (sic) est prévue entre Belle-Ile et l’île de Groix. Elles mesureraient plusieurs centaines de mètres de hauteur et couvriraient une partie de l’horizon. Le résultat serait de ravager l’un des plus extraordinaire paysage maritime de France. Au nom de l’écologisme (les énergies renouvelables), les pouvoirs publics s’apprêtent à enlaidir l’environnement, à saccager les côtes sacrées de Bretagne. Et peu à peu, l’idée est d’étendre partout, sur tous les rivages cette entreprise de destruction. La logique contradictoire est celle des systèmes totalitaires: saccager l’environnement au nom de l’écologisme, comme massacrer au nom du progrès de l’humanité. Et puis le nihilisme n’est pas absent de la démarche: assassiner la beauté des côtes françaises est une manière de grignoter les bonnes raisons d’aimer un pays. Cette entreprise de destruction est fortement contestable sur le plan du rapport coût-avantage énergétique. Elle couvre probablement des intérêts pécuniaires gigantesques et inavoués. Monstrueux.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour L’invraisemblable projet d’éoliennes en mer

  1. Anonyme dit :

    Si le sujet est l’écologie et non l’économie, alors déplacer les éoliennes flottantes en mer hors de portée de vue des côtes répondrait aux attentes et exigences … au detriment d’un coût d’installation et d’exploitation un peu plus élevé.

    J’aime

  2. Anonyme dit :

    Des éoliennes ou des centrales nucléaires ,faudra tout essayer pour fournir du jus aux véhicules électriques .

    J’aime

  3. jpmjpmjpm dit :

    Bonjour Maxime,

    Un petit message du Finistère… Effectivement, la logique de l’éolien sévit dans les états totalitaires. Les chiffres sont d’ailleurs sans équivoque:

    Le secteur de l’énergie éolienne couvre 46,8 % de la consommation électrique au Danemark, 35,9 % en Irlande, 23,3 % en Allemagne, 22,2 % au Portugal, 21,2 % en Espagne, 20 % en Suède, 14,6 % en Belgique, 8,3 % en France.

    Cela dit, je suis un ardent partisan de l’énergie nucléaire, qui au moins embellit les paysages de la campagne française. Je vous laisse admirer cette superbe vue de la centrale de Chinon. Les tourangeaux apprécient tous les jours!

    La production électrique française mérite mieux que des coups de gueule politiques.

    J’aime

    • jpm, surtout, ne pas caricaturer les idées des autres: je ne suis pas contre l’éolien (pas plus que contre le solaire ou le nucéaire), mais je suis contre la dévastation criminelle de paysages remarquables comme l’horizon atlantique ou les glaciers alpins par exemple… Je ne te souhaite pas l’implantation d’une « usine » de 80 éoliennes de 260 mètres de hauteur (c’est le cas chez nous…) en face d’une plage que tu aime!
      MT

      J’aime

    • jpmjpmjpm dit :

      Maxime, le problème, c’est que personne n’a envie d’un parc éolien, d’une centrale nucléaire ou thermique à côté de chez lui. Que ce soit au bord de la mer, à la montagne ou à la campagne. Mais si l’on veut un peu d’électricité française, « on fait comment »?

      J’aime

  4. Martin dit :

    Bonjour,
    Par ailleurs, l’enlaidissement est un système de pouvoir. Le message envoyé au peuple est: « Prends ça dans la g…. Prends ça comme la démonstration de notre pouvoir à t’imposer ce que tu n’aimes pas. Prends ça comme affirmation de notre mépris pour tes goûts et ta volonté. »
    Il s’agit de confirmer au peuple que la caste le hait et qu’il n’y peut rien.
    Martin

    J’aime

  5. Celtapiou dit :

    Nous voilà devant l’un des grands scandales du temps et…
    personne ne bouge !
    Qu’attendons-nous pour hurler tous ensemble contre les médiocres
    censés nous protéger ?

    Détruire, détruire, c’est à cette vilaine tâche que la macronie
    s’attelle de plus en plus !!!

    J’aime

  6. Gribouille dit :

    « Et puis le nihilisme n’est pas absent de la démarche: assassiner la beauté des côtes françaises est une manière de grignoter les bonnes raisons d’aimer un pays. »

    Enlaidir les paysages, ou l’histoire de France, y compris sur l’Algérie ou sur Vichy, peuvent sans doute avoir l’avantage (de certains points de vue) de conduire à une désaffection vis à vis de la France, au profit de l’UE par exemple.

    « Cette entreprise de destruction est fortement contestable sur le plan du rapport coût-avantage énergétique. Elle couvre probablement des intérêts pécuniaires gigantesques et inavoués. Monstrueux. »

    Certainement, en tout cas cela coûte cher.

    Toutefois, c’est sous la présidence de M. Sarkozy que la France s’est auto-imposé des quotas d’ENR, puis laissé imposer par la commission européenne une valeur plus élevée de ces quotas.
    Et c’est sous les mandats de MM. Chirac et Sarkozy qu’a été actée l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité, qui conduit (comme l’avaient clairement annoncé deux anciens présidents d’Edf, Delaporte et Boiteux) à des dysfonctionnements majeurs de ce secteur, que nous sommes en train de voir.

    Une fois de plus, le dogmatisme libéral conduit à de mauvais résultats pour la majorité (mais à de bons résultats pour certains « intérêts pécuniaires gigantesques et inavoués »).
    Et, une fois de plus, la droite aura sur ce dossier utilisé son influence et son temps au pouvoir essentiellement pour servir ces intérêts / ce dogmatisme, au détriment de tout le reste (école, politique migratoire acceptée par la majorité…).

    J’aime

    • there dit :

      @Gribouille droite comme gauche ont mené à la faillite d EDF . Mais il n’y a rien de libéral la dedans ce n’est pas l’ouverture à la concurrence qui a mené à ces résultats dramatiques , mais bien des décisions 100% politiques étatiques de courte vues à forte composante électorale (draguer les verts et éviter les hausses des prix qui font tache sur les bulletins électoraux). Pourquoi persistez vous à voir le mal dans le libéralisme alors que l’Etat (gauche comme droite) a ruiné : l’EN, EDF, SNCF, les hôpitaux, l’assurance santé , les retraites . Comment pouvez vous accorder un quelconque crédit à cette immense bandit manchot qu’est l’Etat , alors qu’il est incapable de gérer le système de retraite qui est de loin la problématique la plus prévisible (il suffit de lire la pyramide des âges) , que ce système est en plus d’une iniquité à faire hurler mais bizarrement cela ne défrise aucune bouclette de nos syndicalistes d’opérettes .

      J’aime

  7. Anonyme dit :

    Financer des éoliennes avec tous les inconvénients que cela engendre(déficit du commerce extérieur, problèmes écologiques, maintenance couteuse, absence de vent) alors même qu’on laisse la filière nucléaire d’excellence française s’étioler sans recherche fondamentale (merci le pitre trotskyste Jospin), sans entretien des centrales, sans développement des compétences, est incompréhensible sauf à admettre que à tous les niveaux (local : mairie, départements et régions, instances régulatrices nationales , décideur final) tout le monde en croque et du lourd.
    Avant de produire le moindre kilowatt d’électricité, cette gabegie aura enrichi un foule d’escrocs, de concussionnaires et d’ennemi de la France et les pays qui les produisent (Danemark, Allemagne et Chine)

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Dans notre administration il n y a plus de contrepouvoir.
      L administration c est l obéissance.
      Et leurs chefs vous font croire que le dialogue peut s opposer à leur pouvoir d influence…
      C est le citoyen (conscient) qui croque ces couleuvres infâmes et plethoriques

      Aimé par 1 personne

  8. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J’aime

  9. charles902 dit :

    bonjour Monsieur Tandonnet,

    « Avantage énergétique », dites vous? quel avantage? ces machins ne tournent que quand il y a du vent et du vent il n’y en a que rarement quand il fait très froid ou très chaud, bref les éoliennes ne deviennent efficaces que quand on n’en a pas besoin.

    Quant à la trace carbone de ces ventilateurs, c’est comme la trace carbone des panneaux solaires: quasiment rien n’est recyclable parait il.

    Ceux qui se font les avocats de ces trucs sont soit intéressés financièrement (mais « pendant 20 ans tu paies les intérêts et au bout de 20 ans les ruines sont à toi » disait Coluche: le bel investissement que voilà!), soit les représentants des théories fumeuses de la sphère écolo fasciste ( ou écolo-bobos ou écolo-crétins, selon votre état d’humeur du moment), qui se réjouissent de votre désespoir à les voir faire n’importe quoi contre votre gré.

    Mais notre démocratie permet à ces petits bas de plafond d’enquiquiner le peuple grâce à une philosophie à la fois superficielle et de pacotille et de pourrir la vie des autres juste pour se revancher de leur propre petitesse…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.