Nouvelles de la caste

Le « nouveau monde » se porte bien. Mme le Pen a parlé d’une « grande victoire » après sa troisième débâcle électorale aux présidentielles et la huitième de la dynastie le Pen. Un macronnard de première me disait avant-hier : « Tant mieux, tant mieux, heureusement qu’elle est là ! Qu’elle continue! » M.Valls après avoir raté sa reconversion espagnole à la mairie de Barcelone, revient en France la tête haute comme futur député LREM au titre des Français à l’étranger. Prestigieux retour… Mme Dubost, personnalité clé de la macronie, quitte la politique après un scandale autour d’une question de lingerie en accusant son entourage de l’avoir mal renseignée. Tout cela n’est pas fameux pour l’image de la politique !  Le président Macron, paraît-il, négocie avec l’ex-président Sarkozy en coulisses, on ne sait trop quoi, mystère, et en parallèle, propose Matignon à des femmes politiques (de tout bord, quelle importance ?) qui refusent les unes après les autres. Ce n’est pas forcément très bon signe non plus… L’un de ses plus proches amis politiques à l’Elysée, transfuge de la droite, M. Solère, jadis chantre de l’exemplarité, accumule les mises en examen pour différentes affaires sans que cela ne paraisse intéresser ni troubler personne le moins du monde. On est bien loin du lynchage médiatique de M. Fillon en 2017. Deux poids, deux mesures.  Enfin, le renouvellement ? M. Caron, adulé sur tous les plateaux de télévisions fait une entrée tonitruante en politique comme candidat de gauche aux législatives, proposant d’instituer un « permis de voter » qui exclurait du droit de vote une partie de la population insuffisamment éclairée, c’est-à-dire, on le suppose, ne pensant pas comme lui.  No comment… Côté LR, la vague des ralliements opportunistes à LREM poursuit ses ravages. Mais nous avons déjà suffisamment parlé de ces minables. A gauche, le grand rassemblement de LFI, des communistes, des verts peut être des socialistes s’accélère, non pas autour d’un projet républicain, mais autour du chantre du communautarisme. Et « en même temps », parallèlement à cet immonde pataquès, une information tombe dans l’indifférence générale : la mortalité infantile est en augmentation en France. Emmanuel Todd l’avait très bien remarqué dans un ouvrage prophétique paru en 1976, la chute finale à propos de l’URSS. La hausse de la mortalité infantile, exceptionnelle dans les sociétés industrialisées, est le signe le plus patent du déclin (politique, économique, social, sanitaire) et l’annonce d’un effondrement inéluctable. Mais voilà qui n’intéresse évidemment personne, et surtout pas la caste, trop affairée à sombrer dans le ridicule.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

57 commentaires pour Nouvelles de la caste

  1. Anonyme dit :

    L a caste atlantiste .

    J’aime

  2. patricecharoulet dit :

    Ce n’est pas parce que je viens de voter pour Macron , pour éviter Le Pen à l’Elysée, que j’ai la moindre indulgence pour cette dame qui voulait empêcher un pompier d’éteindre un feu de manif, avant de le frapper au visage.
    N’ayant jamais participé à une seule manif au cours ma vie, j’ai été du premier jour au dernier indigné par le comportement des Gilets jaunes, noirs ou rouges
    tous les samedis il y a quelques mois. Indigné, sans la moindre indulgence ou compréhension. Indigné par ceux qui agressent les fonctionnaires de police, qui les insultent, qui les lapident, qui brûlent des voitures, qui cassent des vitrines, qui les pillent. La loi me paraît trop douce pour les incendiaires. Un jour un immeuble brûlera et les gens qui s’y trouvent aussi. L’incendiaire , à supposer qu’on l’identifie et qu’on le juge, dira qu’il n’avait pas voulu ça.
    Un peu d’imagination, incendiaires imbéciles !
    J’ai dit et redit, et je le redis : Il ne faut pas manifester, il faut voter les jours d’élection et ne pas vous abstenir, voter blanc ou nul. Ne ratez pas les prochaines législatives et laissez vos briquets à la maison.

    Aimé par 2 personnes

  3. vissac dit :

    Vous avez tout très bien résumé malheureusement. Je reste fidèle aux LR, non partis à la soupe macronienne. Et bravo pour les macronnards, ça sonne bien.

    J’aime

  4. Brindamour dit :

    Tout ça avait commencé bien avant Macron.

    J’aime

  5. Bazoomka dit :

    Cette élection a montré l’échec du système électoral avec des votes utiles, des votes en contre, des reports de voix, des abstentions. Il est grand temps de modifier cette institution qui ne garantit plus la démocratie et incite à la tricherie, aux propos diffamatoires, aux ingérences, aux arrangements.
    La campagne est soumise au principe de neutralité du service public or il n’a pas toujours été possible de distinguer actions de communication en lien avec certaines fonctions. La propagande a souvent été menée en bafouant les règles élémentaires du scrutin électoral en favorisant de nombreuses irrégularités qui sont passées comme une lettre à la poste tandis que la censure battait son plein.

    Concernant les élections présidentielles, voici quelques idées personnelles qui n’engagent que moi. Je les ai regroupées autour de dix items.

    . (1) Réduire le mandat à quatre ans non renouvelables.

    . (2) Rendre le vote obligatoire.

    . (3) Imposer le vote sous forme électronique.

    . (4) Permettre le vote blanc aux deux tours avec une reconnaissance en tant que tel.

    . (5) Accueillir au premier tour les vingt candidats ayant le plus de parrainages.

    . (6) Organiser une meilleure présentation des candidats à travers les médias en offrant un temps de parole identique à chacun. Multiplier les débats entre eux.

    . (7) Supprimer les affichages dans la rue.

    . (8) Accueillir au second tour les trois premiers candidats en tête du tour précédent.

    . (9) Meilleur contrôle des ingérences en faveur des candidats, des messages de propagande à travers les médias et les réseaux sociaux.

    . (10) Nouvelle règlementation du second tour.

    Un mandat réduit en durée permettrait plus de démocratie en écartant plus rapidement du pouvoir un président en désaccord avec son peuple ou ayant fait preuve d’incompétence, de malveillance, de corruption ou de conflits d’intérêts. Jusqu’à la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008, il n’y avait pas de limite au nombre de mandats que pouvait effectuer un président de la République. L’article 6 de la Constitution précise désormais que « Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs« , soit dix ans de fonctions pour un président réélu. Il est capital de ne plus pouvoir renouveler un mandat. Le changement est capital afin d’éviter la sclérose.
    Chaque citoyen doit s’exprimer afin de garantir une meilleure représentativité de la voix populaire. Il est nécessaire pour cela de renforcer l’éducation civique dans l’éducation beaucoup trop délaissée et de combattre l’individualisme ou l’indifférence. Imposer une forte amende ou une sanction (privation des allocations) pour ceux qui ne votent pas. Je ne fais pas partie de ceux qui imaginent un permis de voter où le citoyen inculte et irresponsable n’aurait plus voix au chapitre. Nous devons accepter toutes les différences.
    Le vote doit se moderniser et permettre par sa facilité une participation complète de la population grâce à une application sur son mobile. De même les professions de foi devraient être expédiées aux électeurs sous forme numérique via cette application et non sur papier afin de préserver l’écologie et favoriser la communication. La suppression des bureaux de vote devenus archaïques entraîneraient une économie substantielle.
    Dans une véritable démocratie il est impossible de ne pas reconnaître la possibilité de ne pas vouloir supporter un candidat. Ce serait comme interdire l’athéisme et obliger chaque personne à posséder une religion.
    Augmenter le nombre de candidats évite les « arrangements entre amis » et permet davantage de représentativité et de saine confrontation.
    Cesser de spolier les « petits candidats » et de plébisciter abusivement untel et untelle. Interdire les consignes de votes ou les propos trop clivés. Ne pas permettre au président sortant d’esquiver les débats de premier tour.
    La publicité pour des personnes est anti démocratique et coûte très cher. L’écologie nous incite à limiter l’usage du papier et nous vivons à l’ère du visuel virtuel. Pourquoi s’y déroger ? Le coût des campagnes serait alléger et permettrait davantage de vocations.
    La participation de trois candidats au second tour éviterait les clivages et les votes sans conviction voire l’acharnement médiatique porté sur un candidat.
    Une application stricte des règles quelque soit le contexte sociétal (pandémie, conflit) doit être mise en œuvre afin d’éviter la complaisance ou la diabolisation portées sur un candidat en utilisant les organes de diffusions autorisés ou non.
    Interdiction de l’abstention et obligation de voter pour un candidat (parmi les trois arrivés premiers, voir proposition 8) au second tour afin d’éviter que le président élu ne soit pas représentatif. Voter est un droit et un devoir. Au moment ultime chacun doit être capable de prendre ses responsabilités.

    Je ne pense pas envoyer ces différentes propositions aux partis politiques car elles finiront à la poubelle. La machine de guerre électorale franchouillarde se moque des règles et obéit à un ordre mondial qui la dépasse. Nous sommes dans une république bananière où « liberté, égalité, fraternité » ne veulent plus rien dire. Notre peuple s’est avachi, le confort personnel a sclérosé son esprit, il avale tout ce que l’on lui sert.

    Ces propos sont bien utopiques, nous sommes loin de voir garantir l’accès à la connaissance la plus large possible. La France peu à peu s’efface derrière cette mainmise destructive et n’est plus la patrie rayonnante qui a connu les plus grands écrivains, philosophes, artistes, inventeurs ou scientifiques. Cet ex Pays des Lumières se noie dans les ténèbres et le chef d’état actuel est un aller direct vers le chaos, un enfer qu’une grande partie du peuple français mérite pour sa lâcheté et sa complicité.

    J’aime

  6. Brindamour dit :

    Tout ce que vous citez, dette, immigration, déficit, désindustrialisation, école, insécurité, politiques qui vont à la gamelle à commencé dès les années 80. Macron n’a fait que l’entériner.

    J’aime

  7. Stanislas dit :

    titre de BFMTV (renvoi de Mr Tandonnet)
     » La mortalité infantile augmente en France après des décennies de baisse »

    titre de l’étude DREES 2021 n°1199
    « Stabilité de la mortalité périnatale entre 2014 et 2019

    Analyse des Racine de GHM CIM10
    15M03 : Décès précoces de nouveau-nés
    15M04 : Décès tardifs de nouveau-nés

    15M03 15M04 total naissances(iNSEE)
    2021 1 092 821 1 913
    2020 1 040 825 1 865
    2019 1 145 815 1 960 714 000
    2018 1 072 866 1 938 719 700
    2017 1 201 840 2 041 730 200
    2016 1149 835 1 984 744 700
    2015 1 142 847 1 989 760 400
    2014 1 135 811 1 946 781 200
    2013 1 069 814 1 883 781 600

    Si ça sent la hausse de mortalité infantile qui augmente vers le haut, c’est peut être aussi parce que la baisse de natalité descend vers le bas..

    Mais bon, mon étude rapide est niveau maternelle sup,
    BFMTV c’est comme un politique, quand on lui sert la main, le dos bien appuyé contre un mur, il faut recompter ses doigts..

    J’aime

  8. Fredi M. dit :

    Il suffit de circuler dans Paris pour se rendre compte que cette ville est devenue une métaphore du délabrement de la France : pourritures, incivilités, violences à peine rentrés, quartiers livrés aux barbares, c’est à la chute de Rome que nous assistons incrédules, c’est tout un pays qui sombre, livré aux rapaces d’en haut et d’en bas, dans une conjuration des nuisibles intouchables (Thierry Sollère).
    Et le petit peuple ancestral désemparé, ne sachant plus où aller pour se sentir encore chez lui, avec des hommes d’honneur, des gens civilisés.

    Aimé par 3 personnes

    • Fredi M. dit :

      … Rentrées…

      J’aime

    • Anonyme dit :

      a ce SOLLERE ,triste sire , peut recommandable, michel43

      J’aime

    • Sganarelle dit :

      On ne circule plus dans Paris et on s’y promène encore moins. Plus de vitrines à regarder plus joueurs d’accordéon plus de vendeuse des quatre saisons,c’est la foule hagarde qui mécaniquement tente de traverser dans une bousculade sans fin. Le luxe le charme la beautê ont disparus avec les badauds. C’est sale c’est encombré partout et ça pue.
      Même les jours de fêtes sont sinistres et ce ne sont pas les ampoules bleues de Noël qui démentiront mes propos.
      Vous avez raison Fredi M …Paris n’est plus que l’ombre d’elle même, un souvenir , une
      légende.
      Merci mr Delanoë et Hidalgo en peu de temps vous avez réussi à détruire la réputation de la ville lumière.

      J’aime

  9. Brindamour dit :

    Je n’ai pas compris ce que vous reprochez à Macron en tant qu’ancien soutien de Sarkosy.
    Je comprends les critiques de l’extrême droite ou de l’extrême gauche qui assument un projet de société totalement différent mais les vôtres restent floues.
    Qu’est-ce qu’il aurait dû faire dans le contexte politique, sanitaire, économique actuel?

    J’aime

    • brindamour, je lui reproche d’avoir saccagé l’éducation nationale, détruit systématiquement nos libertés les plus élémentaires pendant deux ans (et demain…), d’avoir absolument ravagé nos finances publics (dette), détruit les structures de l’Etat (préfets, ambassadeurs, etc.), favorisé l’effondrement de l’économie française (déficit record du commerce extérieur), entrainé une explosion des flux migratoires sans aucun précédent, de la violence et de l’insécurité, de la pauvreté aussi, responsable de la vertigineuse poussée des extrêmes gauche et droite tout en recouvrant cette oeuvre de dévastation par un culte de l personnalité qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire. J’ajoute, et c’est ainsi, que je tiens les ralliés de droite soit pour des immondes crétins soit pour des félons qui méritent d’être traités comme des félons.MT

      Aimé par 3 personnes

  10. Ping : L’offensive de Poutine renforce les USA : c’est Biden qui l’affirme. Elle a régénéré l’OTAN (Suède-Finlande), le Reset, les mondialistes après le demi-échec de leur vaccin et fait réélire Macron en déconsidérant les souverainist

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.